vendredi 2 décembre 2022

3336 lecteurs en ligne -

fraren

Il était une fois, Alpha Condé prédisait la mort de l’opposition politique (Par Moussa Diabate)

Moussa Diabate

Élu en 2010 avec des conditions criardes, une crise née du fait de l’inexpérience des commis de l’État remodelés en politiciens du jour. Alpha Condé a souffert de l’environnement politique guinéen, instantanément alimenté par le repli identitaire et des guerres de positionnement des monstres qui surgissent dans le clair-obscur s’alimentant du désir de l’interrègne. L’homme qui disait que le poisson pourrit par la tête a fini par se remodeler dans le moule d’une realpolitik au scrupule malsain. Il gouverne avec les hommes et les femmes de l’ancien régime.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

Ilaria Carnevali Unicef Ne

Le 20 novembre de chaque année marque la journée mondiale de l’enfance. Cette journée vise à rappeler l’importance de garantir et faire respecter les droits de chaque enfant, aujourd’hui plus que jamais, face à la crise de la COVID-19.

Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

Immeuble des Finance Ne BIS

Cher grand-frère,

L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de l’Hôtel des Finances devant abriter tous les services relevant du Ministère des Finances érigé en plein centre-ville, sur le site des annexes de l’ex Lycée National et actuel Lycée Issa Korombé, et la récente visite qui m’a été rendue par  les deux jumeaux et la Veuve Elh Amadou Souley dit Papa du Lycée (paix à son âme), un ancien serviteur dudit établissement que nous avions fréquenté dans les années 60-70, m’a rappelé la toute dernière lettre que je vous avais adressée sur nos souvenirs du Lycée National. Je m’y étais fait le devoir de vous rappeler les services reçus de cette grande famille, afin que vous le rappeliez à votre tour à vos camarades.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Élections présidentielles : pour une confrontation loyale et équitable, gage d'une certaine intelligence politique au service du pays

Abdoulahi ATTAYOUB pics

L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds de la politique nigérienne, constitue à n’en point douter un évènement qui constitue un tournant majeur dans la campagne électorale 2020-2021. Par leur expérience politique et l'idée que les Nigériens se font de leurs personnalités, Hama Amadou et Albadé Abouba cristallisent les attentions comme épouvantes politiques pour certains et espoirs pour d'autres. Leurs envergures et l’importance de leurs réseaux à l'intérieur comme à l'extérieur du pays, en font des adversaires redoutables, pour les autres candidats aux élections présidentielles.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

L’éligibilité à l’épreuve de la condamnation pénale au Niger (Par Adamou Issoufou)

Adamou ISSOUFOU web contribieur

De la vision positive et égalitariste de l’homme, il se dégage une présomption d’aptitude à l’exercice du pouvoir par tous les hommes. Le style impersonnel introduit, illustré par l’emploi de pronoms indéfinis dans les différentes formules constitutionnelles, en donne la confirmation. En matière d’élection présidentielle, par exemple, certaines de ces formules peuvent être rappelées à juste titre: « Tout candidat à la présidence de la République ... » (Art. 28 de la Constitution du Sénégal), « Tout candidat aux fonctions de président de la République… » (Art. 31 de la Constitution du Mali),  « Nul ne peut être candidat aux fonctions de président de la République … » (Art. 44 de la Constitution du Bénin), « Nul n'est éligible à la présidence de la République … » (Art. 47 de la Constitution du Niger).  Mais, dans un régime démocratique fondé sur des élections concurrentielles, l’accession au pouvoir est encadrée par des règles de fond et des règles de forme.

Lettre ouverte citoyenne de félicitations au président Tchadien Idriss Déby pour son élévation à la Dignité de Maréchal par la Représentation nationale (Par Djibrilla Mainassara Baré)

Marechal Deby Itno

M. le président de la République,

L’actualité brûlante dans notre sous-région, m’autorise à revenir sur votre élévation, le 11 Août 2020 à N’Djaména, à la dignité de Maréchal du Tchad, l’ultime niveau de la hiérarchie militaire pour récompenser votre bravoure sur le terrain de guerre, selon les propres termes de la représentation nationale de votre pays. Cette montée en grade s’est déroulée au cours d’une cérémonie riche en couleurs qui a coïncidé avec le 60 ème anniversaire de l’indépendance de votre pays. La guerre est une source extrême de souffrances, avec la perte quotidienne d’êtres chers, et des dégâts matériels. C’est pourquoi, tout homme qui maîtrise cet art et la communication dans le commandement des hommes qui lui est dédié, ne peut être qu’élevé au rang d’être exceptionnel. Ne l’oublions pas, la mort est l’une des premières peurs de l’homme toutes races, toutes ethnies, tous pays et tous continents confondus. La pandémie de la Covid 19 vient de le souligner, s’il en était encore besoin.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Il ne faut pas être naïf, la Russie ne viendra pas sauver le Mali (Par Gado Alzouma)

CNSP et delegation russie

En voici les raisons:

Tout d’abord, certains Africains ont parfois pour habitude d’adopter des comportements et des attitudes que nous croyons acceptables, comme allant de soi, mais que les autres peuples du monde trouvent profondément humiliants. En conséquence, ces attitudes et comportements ne font que les conforter dans l’idée qu’ils se font de nous et qui est faite de toutes sortes de préjugés déshonorants. Pour mieux me faire comprendre, je vais vous donner un exemple. Au début des années 90, quand se tenaient toutes sortes de débats devant mener à l’instauration de la démocratie, l’ambassadeur de France au Niger de l’époque s’est un jour montré extrêmement gêné de devoir répondre à un certain nombre de questions des journalistes, notamment sur ce qu’ils appelaient « la manne de l’aide internationale ».

Mali : un coup d’Etat citoyen…(Par Dr Cheikh DIALLO)

 Ibrahim Boubacar Keita ibk larmes

Hier le président Ibrahim Boubacar Keïta (2013-2020) était tout ; aujourd’hui, il n’est plus rien. En effet, le huitième chef d’État malien a eu faiblesse de croire que la légalité constitutionnelle suffisait. Il en savait bien peu, fort peu, trop peu sur la capacité d’indignation de son peuple. Par conséquent, il dormait confortablement dans l’illusion du pouvoir ; or la réalité du pouvoir était entre d’autres mains religieuses et citoyennes à la fois.

Médiations de la CEDEAO et de Dr Anasser Ag Rhissa au Mali, leur rapprochement pour un consensus entre IBK, Mahmoud Dicko et M5 RFP à travers un réel dialogue participatif pour débloquer, décrisper la crise et sortir de l’impasse

ANASSER AG RHISSASuite à la réussite mitigée de la médiation de la CEDEAO au Mali, malgré la recommandation de la CEDEAO pour la démission d’une trentaine de députés après leur élection contestée à l’assemblée nationale et la dissolution de la cour constitutionnelle et son remembrement complet afin, entre autres, de gérer le différend électoral (contestation) issu(e) du deuxième tour des législatives du 12 AVRIL 2020, compte-tenu du refus de ces députés de démissionner et de la persistance des tensions entre pro-IBK et anti-IBK, il convient d’ORGANISER UN REEL DIALOGUE PARTICIPATIF entre toutes les forces vives Maliennes, au moins entre IBK, Mahmoud Dicko et le M5 RFP, en y intégrant des représentants de la CEDEAO, afin d’établir un CONSENSUS pour éradiquer DURABLEMENT la crise socio-politique au Mali et les tensions induites.

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com