dimanche 2 octobre 2022

3778 lecteurs en ligne -

fraren

Hommage à feu Ben Omar : adieu Maître ! (par Maman Aminou Amadou)

Benaminou

D’Allah nous venons et à Lui nous retournons ! Par le fait de la manifestation souveraine de sa volonté !  Je perds un maître et une bibliothèque ! Mohamed Ben Omar, est reparti à jamais pour l'origine d'où il vint à ce monde en 1965, aux environs du puits de Banda dans la zone pastorale de Tesker.

IN MEMORIAM OUMAROU Ali BEIDI, dit ALZOUMA : Adieu l’ami et frère de 50 ans et plus ! (Par Djibril Baré)

Alzouma Ali BeidiNé un vendredi 17 juin 1955 et rappelé à Dieu dans la nuit du vendredi 8 mai 2020, Alzouma, déclinaison de Aldiouma, nom donné aux peulhs nés ce jour Saint de notre religion. C’est dire que tu mérites véritablement ton nom Alzouma.

Hommage à Mohamed Ben Omar (Par Boussada Ben Ali)

Feu Ben Omar

Il fut Un homme humble, modeste, courtois avec un cœur plein de générosité, attaché à ses propres convictions et évitant au maximum de blesser son prochain. Pour lui la Duniya, ce bas monde n’est rien, il faut savoir laisser des bons souvenirs et c’est assurément ce qu’il nous lègue en nous quittant en ce mois béni de Ramadan. Il était si humble qu’il ne s’est jamais cru au dessus des autres quelque soit par ailleurs la fonction qu’il occupa soit au parlement soit au gouvernement. Il était accessible à tous. Il était si chaleureux et humain qu’il partageait ses repas avec ses chauffeurs, apprentis chauffeurs et gardes du corps ( que ce soit lors des missions ou à domicile) et pouvait s’arrêter pour saluer une personne qu’il reconnaissait dans la rue. Une de ses grandes qualités est qu’il était un homme loyal et dévoué à ses supérieurs hiérarchiques qu’il traitait avec le respect dû aux ainés. Quant à ses amis d’enfance et ses camarades de l’époque il ne les oubliait jamais et gardait vis à vis d’eux la même relation dans la plus grande simplicité. Il aimait tant sa famille et réservait une place privilégiée à sa mère et son petit frère Ali . Son épouse Aicha était par dessus tout la meilleure des épouses.

Libération de Soumaïla Cissé : nécessité d’une Approche globale inclusive et s’enquérir de ce que veulent les Djihadistes (Par Dr ANASSER AG RHISSA)

 Dr ANASSER AG RHISSA tribune mitchell

  1. Nécessité d’une Approche globale intégrant les représentants du Président et de toutes les forces vives du Mali ET s’enquérir de ce que veulent les Djihadistes

 

Le Mali est soumis à une crise multiforme à laquelle s’est ajoutée la pandémie Coronavirus. Dans un tel contexte, une approche globale est indispensable. Compte-tenu de l’enlèvement du Chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, depuis le 25 mars 2020, cette dernière doit intégrée le dialogue et la négociation, avec les Djihadistes, pilotés par le Président de la République et des représentants de la nation, afin d’aboutir à la libération dans les meilleurs délais de Soumaïla Cissé ET à une solution durable à la crise. 

La fête de travail, une fête contrariée cette année (Par Zakaria Abdourahaman)

defile syntrapresse du 1er mai 2018 0

«Le travail et après le travail l’indépendance mon enfant, n’être à la charge de personne telle doit être la devise de votre génération. Et il faut toujours fuir l’homme qui n’aime pas le travail.» Bernard B. DADIÉ

Niger : que se passe-t-il dans la région de Tillabéry ? (Par Abdoulahi ATTAYOUB)

AA

Vingt-cinq ans après la signature des accords de paix de Ouagadougou, quels changements ?

Aujourd’hui, 24 avril, est la date anniversaire de la signature des accords de paix entre des organisations politico-militaires et l'État du Niger en 1995 à Ouagadougou (Burkina Faso). Naguère, la commémoration de cette date, dénommée fête de la Concorde nationale, permettait de faire le point sur l’application de ces accords et surtout sur l'évolution des problèmes à l’origine de la création de ces Mouvements.

IN MEMORIAM : l’ambassadeur Joseph Diatta, diplomate émérite (Par Djibril Baré)  

Joseph Diatta

J’écris parce que nous venons de subir une grosse perte et l’écrire me sert " « … seulement pour exhaler la douleur intérieure dont se nourrit mon cœur. »  Les adeptes du silence accepterons une fois de m’accorder leur indulgence.

Cri de cœur d'un citoyen à monsieur Bazoum Mohamed (Par Kaka Touda)

KAKA vert

M.Bazoum Mohamed, ministère de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation, des Affaires Coutumières et Religieuses, ce cri de cœur s'adresse à vous. Depuis le 30 mars 2020, plusieurs localités de la région de Diffa sont coupées du reste du monde pour semble t-il besoin de sécurité à défaut de connaître les raisons officielles.

Plus de pragmatisme et de responsabilité dans nos actes

Adamou ISSOUFOU web contribieur

Aucun Etat au monde ne s’est préparé à accueillir ce Covid 19 et à gérer ses conséquences sociales, financières, budgétaires, économiques, culturelles et cultuelles. Pourtant, chaque Etat doit y faire face avec plus ou moins de pragmatisme car il y va de sa responsabilité. Les autorités politiques et administratives ont la responsabilité constitutionnelle de tout mettre en œuvre pour préserver la santé de tous les citoyens en les éloignant des menaces de ce virus. Tout laxisme constaté dans ce sens pourrait être assimilé à un abandon, voire, à un refus d’assistance à personnes en danger. L’Etat est plus que jamais interpellé et il doit mettre en œuvre toutes mesures, toutes initiatives afin d’assumer pleinement sa mission et à avoir une certaine maitrise de la situation. En cas d’échec, c’est-à-dire, en cas de propagation incontrôlée du virus, personne ne répondra à la place des autorités compétentes ; elles en seront les premières responsables.

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com