NITA Fond Site Web 675 x 240

combat des chefs

Dans les contes qui ont bercé nos jeunesses, beaucoup se plaisent à relever des caractéristiques « africaines » des héros des contes du continent : politesse, obéissance aux anciens, sens de la communauté, persévérance dans les difficultés de tous ordres.

 

Zeyna commission0

Birago Diop, immense conteur sénégalais, indique comment un peuple doit vivre : en faisant confiance aux autres, car la méfiance se retourne toujours contre soi.

La confiance est une vertu qui a malheureusement tendance à disparaître de notre pays.

Absence de confiance en l‘Etat et ses structures, absence de confiance en l’autre…

Tout semble fait pour que nous nous comportions comme des animaux sociaux égocentriques à souhait sans interactions avec l’Autre.

Cet Autre qui parfois n’est rien mais en réalité est tout.

Vivre avec les autres est une expérience banale, mais le lien humain est ce qui façonne notre devenir et notre identité.

Qu’est notre vie comme relation à autrui ?

L’Autre n’est pas moi mais est mon semblable et c’est pour cela qu’il doit être reconnu comme tel.

L’étranger est peut-être la figure qui permet le mieux de saisir ce qui se joue dans la reconnaissance de l’autre. L’étranger est  par définition celui qui est extérieur à mon monde, à mon groupe d’appartenance, à mon univers familier, à ma culture, à ma religion et à mes valeurs.

Il est, par « nature », celui qui n’est pas d’ici ; il vient d’ailleurs, du dehors, d’un autre pays, du lointain.

L’Autre est donc différent de moi et c’est dans cette différence que s’établit ma relation à lui.

Dans ces conditions, la meilleure façon de vivre avec les autres serait, en définitive, d’apprendre à les connaître et de savoir ce qu’ils peuvent nous apporter en termes d’aide et non pas considérer à priori que celle-ci est malsaine, emplie de mauvais sentiments et de sombres calculs.

Dans ce cas précis l’aide importante que nous apportent certains bailleurs ne peut être taxée il me semble d’ingérence. Des centres de santé, des écoles et tant d’autres choses n’auraient pu être réalisés sans leur aide financière.  L’Agence Française de Développement, à l’instar d’autres bailleurs comme la Banque mondiale ou la coopération Suisse participe à la mise en œuvre de plus d’une trentaine de programmes, traitant d’éducation, de santé ou d’autonomisation que cela soit des personnes ou des lieux.

Devons-nous sous prétexte que c’est l’autre refuser cela ? Il y a un graffiti sous le premier échangeur à Niamey qui dit que « l’étranger n’est pas un virus ».

Et si cela était vraiment vrai ?

Aissata Hamidou Hamadou

Professeure Hist-Géo, Français.



Commentaires

2
TOTO A DIT
1 année ya
Pour TOTO A DIT avec sa bouche qui n'a pas de cale
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2558 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
566 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
358 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
503 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
395 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
382 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2286 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages