dimanche 14 août 2022

2215 lecteurs en ligne -

fraren

Mali: 132 civils froidement tués dans le cercle de Bankass (gouvernement)

attaque meurtriere Burkina Faso

Comme nous l'annoncions dans une précédente publication, un massacre de civils a été perpétré par des individus armés, hier dimanche dans plusieurs villages du cercle de Bankass, dans le centre du pays. Ce lundi 20 juin en fin d'après-midi, le gouvernement vient de donner un premier bilan officiel qui fait état de 132 civils tués dans les villages de Diallassagou, Dianweli, Deguessagou et environs. Dans le communiqué, le gouvernement malien a accusé les combattants de la Katiba du Macina de Amadou Kouffa.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Mali: plus d'une centaine de personnes massacrées par des hommes armés dans la région de Bandiagara

massacre Diallassagou

Au moins 110 personnes ont été massacrées dans une série d'attaques qui ont visé, ce dimanche 19 juin 2022, plusieurs villages de la région de Bandiagara, au Mali. Le bilan est encore provisoire et pourrait s'alourdir selon plusieurs sources locales qui rapportent que ce sont des hommes armés qui ont attaqué les villages de Diallassagou, Dianweli et Dessagou où ils ont massacré des civils et détruit ou incendié tout sur leur passage notamment les boutiques, les greniers et les voitures. Une tragédie qui intervient au lendemain d'un autre massacre, le samedi 18 juin, dans la région de Gao.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Burkina Faso : trois (3) jours de deuil après une attaque qui a fait 79 morts à Seytenga

Seytenga BF

Le Président de la Transition du Burkina Faso, le Lieutenant-Colonel Paul Henri Damiba a décrété hier lundi 13 juin 2022, un deuil de 72 heures sur toute l’étendue du territoire après l’attaque du poste de contrôle de Seyntenga. Ainsi, à partir de ce mardi 14 juin, les drapeaux sont en berne au Burkina Faso, et ce, jusqu’au jeudi 16 juin 2022.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Communiqué sur la nomination du médiateur de la CEDEAO : le démenti de la Direction politique nationale du CDP

logocdpsid09

Nous avons appris par voix de presse notamment à la Une du journal le pays et sur les réseaux sociaux un communiqué signé de Achille Tapsoga « Président par intérim » du CDP et engageant notre parti sur la nomination de l’ancien président de la république du Niger, médiateur de la transition burkinabé. Dans ce communiqué, le sieur Achille Tapsoga récuse la nomination du médiateur.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Médiateur de la CEDEAO pour le Burkina Faso : le CDP de l’ancien Président Blaise Campaoré récuse Issoufou Mahamadou

Isoufou Mahamadou costard bleu

Nommé médiateur de la CEDEAO dans la crise politique qui secoue le Burkina Faso et l’oppose à l’organisation communautaire, lors du sommet extraordinaire du 4 juin dernier tenu à Accra, l’ancien président de la République du Niger S.E.M Issoufou Mahamadou est déjà vomis par une partie de la classe politique burkinabé avant même de commencer son job.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Burkina: une vingtaine de terroristes abattus par l'armée

Soldats Burkinabe

Une vingtaine de terroristes ont été abattus et trois (03) autres ont été capturés à Barani, dans la région de la Boucle du Mouhoun, lors d'une contre offensive de l'armée lors d'une attaque ce jeudi 09 juin 2022 qui a suivie l'attaque de la mine d'or de Karma. Dans un communiqué, l'armée a indiquée que la contre-offensive aéroterrestre a été lancée après l'incursion dans les installations de la mine d’or de Karma, région du Nord, a permis également d’intercepter une partie des assaillants qui tentaient de s’exfiltrer.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Mali: le Président Goita fixe la durée de la transition à 24 mois à partir de mars 2022

Assimi Goita Mali Pr Transition

Selon un décret signé par le président de la transition malienne et lu lundi soir à la télévision publique, la durée de la transition est fixé à 24 mois à compter du 26 mars 2022. Un délai qui va au delà de ce qu'exige la Cédéao qui va se prononcer sur le sujet lors du sommet des chefs d'Etat prévu le 03 juillet prochain.

Nigeria: une cinquantaine de fidèles chrétiens massacrés par des hommes armés dans une église à Ondo

Nigeria attaque eglise Ondo

Au moins une cinquantaine de fidèles chrétiens ont été tués par des individus armés, hier dimanche, dans une église à Ondo, dans le sud-ouest du pays. Les victimes participaient à la messe de la Pentecôte à l'église Saint-François lorsqu'elles ont été visées par des tirs d'armes automatiques ainsi que des explosions. D'autres personnes ont également été blessées.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Mali : forte hausse des violations et atteintes aux droits humains au 1er trimestre 2022, selon la MINUSMA

Mopti Mali

Les violations et atteintes aux droits de l’homme et au droit international humanitaire au Mali ont connu une forte hausse au premier trimestre de 2022, selon des données publiées lundi par la Mission des Nations Unies dans ce pays (MINUSMA).

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com