dimanche 14 août 2022

3434 lecteurs en ligne -

fraren

Mali: un caque bleu nigérien blessé lors d'une manifestation à Ménaka

entree Menaka Mali

Un casque bleu du bataillon nigérien a été blessé et trois (03) véhicules endommagés, samedi dernier, lors d'une manifestation à Ménaka. L'incident est survenu lors du déploiement d'une patrouille du bataillon nigérien de la MINUSMA pour sécuriser et protéger les civils suite à une manifestation d'une partie de la population contre des éléments des groupes armés du MSA-D et du GATIA.

Mali : Olivier Salgado, porte-parole de la Minusma, sommé de quitter le territoire sous soixante-douze heures

Olivier Salgado

Dans un communiqué publié ce mercredi 20 Juillet, le gouvernement malien a, par la voix du ministère des Affaires étrangères demandé à Olivier Salgado, porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) de quitter le territoire national dans un délai de 72 heures. « Cette mesure fait suite à la série de publications tendancieuses et inacceptables de l'intéressé sur le réseau social tweeter déclarant, sans aucune preuve, que les Autorités maliennes auraient été préalablement informées de l'arrivée des 49 militaires ivoiriens par vol civil, à l'aéroport international Président Modibo KEITA, le dimanche 10 juillet 2022 » a justifié le ministère des Affaires étrangères malien à travers le communiqué.

Togo: une vingtaine de morts dans une série d'attaques dans le nord de pays

President Faure Gnassibe

Dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 juillet 2022, une série d'attaques par des hommes armés a visé plusieurs localités du nord du Togo faisant une vingtaine de morts selon un bilan encore provisoire. Les victimes sont des civils qui ont été égorgés et même si l'attaque n'a pas encore été revendiquée, les autorités et les responsables sécuritaires soupçonnent les groupes terroristes armés (GAT) qui ciblent le pays depuis novembre 2001 avec déjà plusieurs attaques enregistrées dans le pays.

Mali: l'Egypte va suspendre la participation de ses soldats à la Minusma

RDC Monusco contingent indien

L'Egypte a décidé de suspendre temporairement la participation de ses soldats au sein de la Mission de stabilisation des Nations unies au Mali (MINUSMA) ont annoncé les autorités égyptiennes et confirmées par la suite par la mission onusienne dans un communiqué. Cette suspension qui prendra effet à compter du 15 août prochain fait suite aux multiples attaques dont font l'objet les casques bleus ces derniers temps dans le pays. En mai dernier, le Bénin avait déjà annoncé le retrait de ses casques bleus au sein de la Minusma d'ici novembre 2023.

Côte d'Ivoire: Abidjan demande aux autorités maliennes la libération, sans délai, des militaires ivoiriens " injustement " arrêtés à Bamako

 Conseil National Securite CIV BIS1

Suite à l'interpellation, dimanche dernier à l'aéroport de Bamako, de 49 militaires ivoiriens que le gouvernement de transition malien considère comme des mercenaires, le Conseil national de Sécurité (CNS) de la Côte d'Ivoire s'est réuni en session extraordinaire ce mardi 12 juillet 2022 sous la présidence du Chef de l'Etat, Alassane Dramane Ouattara. A l'issue de la session, dans un communiqué, les autorités ivoiriennes ont réfuté "les allégations" des autorités maliennes et annoncé que la présence de ces militaires régulièrement inscrits dans les effectifs de l'armée ivoirienne est conforme aux mécanismes de soutien des contingents des pays contributeurs dans le cadre des opérations de maintien des Nations unies. Abidjan a aussi indiqué que les autorités de transition malienne ont été informées de l'arrivée de cette 8e relève des Eléments nationaux de soutien (ENS), un mécanisme qui a fait l'objet d'un accord entre les deux pays. Par conséquent, Abidjan a demandé la libération, sans délai, des militaires ivoiriens "injustement arrêtés" à l'Aéroport Modibo Keita de Bamako Senou.

Mali: le gouvernement considère les 49 soldats ivoiriens arrêtés à Bamako comme " des mercenaires "

soldats force speciale ivoiriens

Dans un communiqué lu ce lundi au journal télévisé de la chaine publique, ORTM, le gouvernement malien a, par la voix de son porte-parole et ministre de l'administration territoriale, le colonel Abdoulaye Maïga, annoncé qu'il considère les 49 soldats ivoiriens arrêtés hier dimanche à leur arrivée à Bamako comme des mercenaires. Les autorités de transition malienne ont indiqué que les militaires ivoiriens sont "entrés illégalement sur le territoire malien" et seront par conséquent mis à la disposition de la justice pour être jugés conformément à la "convention de l'OUA sur l'élimination du mercenariat".

Burkina Faso: seulement deux anciens chefs d'Etat à la rencontre initiée par le Président de la Transition

Damiba Jean Baptiste Ouédraogo et Blaise Compaore

La rencontre entre le Président de la transition burkinabé, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba et les anciens chefs d'Etat du pays s'est déroulée ce vendredi 08 juin 2022. Seuls deux anciens chefs d'Etat, Jean-Baptiste Ouédraogo et Blaise Compaoré ont pris part à la rencontre, les autres n'ont pas pu assister pour diverses raisons comme l'a expliqué l'ancien Président Roch Kaboré lors d'une conférence de presse à sa résidence.

Burkina: plus de 7 ans après la chute de son régime et son départ en exil, l'ancien Président Blaise Compaoré de retour au pays

retour Blaise Compaore BF

L'ancien Président du Faso, Blaise Compaoré, est arrivé ce jeudi 07 juillet 2022 à Ouagadougou en provenance d'Abidjan, en Côte d'Ivoire, où il était en exil depuis 2014 et la chute de son régime suite à une insurrection populaire. En compagnie des anciens chefs d'Etat burkinabé encore en vie, le Président déchu va participer à une rencontre avec le Président de la transition, le Lt-colonel Paul Henri Damiba, dans le cadre du processus de réconciliation nationale qu'il a initié. Accueilli par des partisans qui lui sont restés fidèles, Blaise Compaoré risque pourtant de voir son retour au pays natal mouvementé en raison notamment de sa condamnation à vie dans le cadre de l'affaire de l'assassinat de l'ancien Président-révolutionnaire Thomas Sankara. Toutefois, bien que les autorités de transition ont assuré que cette initiative n'entrave pas la justice, il est fort à parier que l'ancien locataire de Kosyam ne soit nullement inquiété pour le moment et malgré la pression d'une certaine opinion. Explications.

Nigeria: plus de 600 détenus dont des combattants de Boko Haram se sont évadés de la prison fédérale de Kuje, à Abuja, après une violente attaque

Evasion Prison Kuje Nigeria

Au moins 600 détenus se sont évadés lors d’une violente attaque qui a ciblée, mardi aux environs de 22h, la prison fédérale de haute sécurité de Kuje, à Abuja, la capitale nigériane. La prison accueille de dangereux criminels dont des combattants de la secte terroriste Boko Haram à qui les services de sécurité attribuent l'attaque. Selon les autorités, au moins 300 prisonniers ont été capturés par les forces de sécurité au lendemain de l'attaque et les autres, parmi lesquels une soixantaine de membres de Boko Haram, sont encore activement recherchés. L'attaque est intervenue le même jour que celle qui a visée un convoi d'une délégation du Président entre Katsina et sa ville natale de Daura où Muhammadu Buhari est attendu pour la fête de l'Aid el Adha.

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com