jeudi 9 février 2023

3428 lecteurs en ligne -

fraren

APPEL POUR UNE DYNAMIQUE D’ENSEMBLE POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, SOLIDAIRE ET RÉSILIENT DU NIGER : Lettre ouverte au Président du Niger, à l’opposition, à la MRN et aux acteurs Nigériens et Internationaux

ANASSER AG RHISSA

Le deuxième quinquennat, de la septième République du Niger, a commencé.

Les institutions de la République sont reconnues, quasiment, par tous les acteurs y compris ceux de l’opposition Nigérienne.

L’atmosphère, qui était tendue, est actuellement calme. C’est une bonne chose.

En acceptant un ensemble de préalables, en particulier, en mettant en avant le Niger, la démocratie, la constitution, une justice sans impunité, la concorde, l’unité et la réconciliation nationales, les Nigériens devront, à travers la gouvernance participative basée sur l’intelligence collective, changer de comportement, se retrouver, s’accepter et travailler ensemble pour le développement durable, solidaire et résilient du Niger.

Lettre à mes amis du PNDS au Niger : saurez-vous ne pas reproduire les erreurs du passé ?

Issoufou et PNDS investiture

Jean-Pierre Olivier de Sardan : Directeur de recherche émérite au CNRS et directeur d'études à l’EHESS, Jean-Pierre Olivier de Sardan, 74 ans, a passé l’essentiel de son temps au Niger et en a même obtenu la nationalité. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les populations Songaï-Zarma et d’études sur les conséquences des politiques dites de développement. En la matière, paru en 1995, son livre Anthropologie et développement, essai en socio-anthropologie du changement social (Khartala) fait aujourd’hui référence. Depuis plusieurs années Jean-Pierre Olivier de Sardan collabore au LASDEL, un laboratoire nigérien de sciences sociales et continue régulièrement de publier avec ses amis et chercheurs locaux.

Cette fois j’irai me plaindre auprès du bon Dieu : La République, le mérite et le hasard

SEYNI SAMI Youssoufou

" L’art de gouverner commence par l’art de bien s’entourer" nous dit Napoléon. Produit de l’opacité qui entoure la nomination de 40 ministres dans un pays de 18 millions, dont plusieurs à capacités managériales douteuses, doit être une source de grande inquiétude et qui émeut profondément les nigériens. Bien évidement, les nigériens qui aspirent à un mieux être en sont encore surpris et abasourdis suite à la formation de ce gouvernement.

Niger : aurions-nous atteint le degré zéro de la politique ?

Abdoulahi ATTAYOUB

Il est difficile de comprendre la logique qui a prévalu dans la formation de ce gouvernement !

Après une longue période d’attente qui commençait à inquiéter par son caractère inhabituel, la composition du gouvernement a fini par être dévoilée. Comme toujours, il est aisé d’imaginer les difficultésqu’ont dû éprouver le président de la République et son Premier ministre pour réaliser une synthèse raisonnable afin de satisfaire les différentes composantes de leur mouvance et de préserver les équilibresqu’ils estiment nécessaires à la stabilité du pays.

Réflexion sur l’appel citoyen de la Jeunesse Engagée Pour l’Alternance (JEPA/COPA)

mahamane mafaki

Permettez-nous tout d’abord de rendre un vibrant hommage et mérité à la jeunesse nigérienne, cette jeunesse qui a l’occasion de ce processus électoral a su montrer sa maturité, son degré d’engagement sans faille à défendre ses idéaux. Il y’a là un motif de satisfaction et le signe d’un lendemain meilleur pour ce Niger pour qui nous nous battons tous. Jeunesse nigérienne reçoit ici notre profonde gratitude pour le soutien que tu asapporté et que tu continues d’apporter au combat pour la démocratie, la liberté, la justice et la paix dans notre cher pays le NIGER.

Lettre de cette nuit, la deuxième nuit dans un chrono de cinq années calendaires à venir

TADE Amadou1

Monsieur le Président de la deuxième mandature de la septième République du Niger.

Excellence,

DIALOGUE inclusif INTER-ACTEURS au Niger : Quelles Approches pour résorber durablement les différends entre majorité et opposition et pour une inclusivité optimale ?

ANASSER AG RHISSA

Lettre ouverte à son Excellence Monsieur le Secrétaire Général de l’ONU, aux acteurs Nigériens (CENI, CC, CNDP, majorité, opposition, société civile  …) et aux acteurs internationaux (ONU ; UA, UE, OIF, CEDEAO, OCI, ….) portant sur la nécessité d’un dialogue inclusif inter-acteurs au Niger : Quelles approches pour résorber durablement les différends entre majorité et opposition et pour une inclusivité optimale ?

Qu’est-ce-que son Excellence Monsieur le Président Mahamadou ISSOUFOU peut faire avec son 2èm CDD ?« Vox populi, vox de ! La voix du peuple est la voix de Dieu !»

SAMI Youssoufou opinion

Contrairement à beaucoup de pays africains, le Niger n’a plus de problèmes politiques  majeurs mise à part l’immixtion fréquente de l’exécutif dans le judiciaire. Comme mesure mitigative, il s'agira tout simplement de faire sortir le parquet (Procureur) de  la tutelle du ministère de la justice qui suggère l’orientation à donner à tel ou tel dossier judiciaire selon des calculs politiques! Nous avons soldé notre compte  avec le passé, donc a priori, il ne devrait pas y avoir un  risque de répétition de l’histoire.

LETTRE OUVERTE AUX ACTEURS NIGÉRIENS (CENI, CC, CNDP, …) ET AUX ACTEURS INTERNATIONAUX (ONU, OIF, UE, UA, CEDEAO, …)

ANASSER AG RHISSA

LETTRE OUVERTE AUX ACTEURS NIGÉRIENS (CENI, CC, CNDP, …) ET AUX ACTEURS INTERNATIONAUX (ONU, OIF, UE, UA, CEDEAO, …) : Évitons la prise en otage des élections, des institutions du Niger et de son  économie

Au Niger, les résultats globaux provisoires, donnés par la CENI, de l’élection présidentielle 2016, deuxième tour, sont connus depuis le 22 mars 2016 : le gagnant, Mahamadou Issoufou a obtenu 92,49 % et Hama Amadou, 07,51%. Ce dernier et l’alliance COPA 2016 autour de lui, ont appelé à boycotter ce scrutin.

WEB TV

Paroles d'enfants : Roumaissa

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com