samedi 1 octobre 2022

4701 lecteurs en ligne -

fraren
Ads Sidebar

Signature des conventions de concession d'exploitation et de construction des infrastructures du chemin de fer Niamey-Cotonou

Brigi Rafini et Lionel Zinsou

A l'issue de la signature de ces deux conventions, leurs excellences Brigi Rafini et Lionel Zinsou, ainsi que le Directeur général du chemin de fer du Groupe Bolloré, ont conjointement animé une conférence de presse pour détailler le contenu des documents et donner quelques chiffres sur les réalisations physiques du projet sur le terrain.

Gouvernement nigérien : clash en plein conseil des ministres

Issou Mouhamadou et ABC

La sérénité qui fait souvent défaut lors des conseils des ministres sous la gouvernance Guri a encore manqué au rendez-vous lors du conseil du mardi 11 août, qui a été particulièrement sobre en actes. En tout et pour tout, ladite rencontre a statué sur un projet de décret au titre de la présidence de la République et un projet d‘ordonnance au titre du ministère des Affaires étrangères ainsi que deux nominations et une série de communications.

POINT DE PRESSE DE L’ARDR DU 8 AOÛT SUR L’AGENDA ÉLECTORAL 2015-2016

ARDR Aout2015

RÉPUBLIQUE DU NIGER
ALLIANCE POUR LA RÉCONCILIATION, LA
DÉMOCRATIE ET LA RÉPUBLIQUE (A.R.D.R)
Niamey, le Samedi 8 Août 2015

POINT DE PRESSE DE L’ARDR SUR L’AGENDA
ÉLECTORAL 2015-2016

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MARDI 11 AOÛT 2015

CM du 11 08 2015

Le Conseil des ministres s'est réuni, hier, mardi 11 août 2015, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

ELECTIONS 2016 : Le MOJEN appelle au consensus pour éviter une crise sociopolitique

MOJEN 30 05 2015

Communiqué sur l’organisation et la tenue des élections générales 2016

C’est sans surprise que le MOJEN constate la pose du jalon d’une crise sociopolitique de nature à compromettre l’organisation des élections générales en 2016 dans notre pays. En effet, pressentant l’avènement de cette crise, le MOJEN à travers déclarations et communiqués avait attiré l’attention de tous les acteurs politiques sur la nécessité et leur obligation de répondre aux attentes de notre peuple habitué à recevoir les éloges et les honneurs de la communauté internationale en matière d’élections démocratiquement réussies.

REJET DU CHRONOGRAMME ELCTORAL PAR L’OPPOSITION NIGERIENNE : Jeu trouble sur les rives du Niger

 Issoufou Tandja Seyni Ousmane Hama

A  six mois de la tenue de la présidentielle au Niger, le chronogramme électoral cristallise déjà toutes les attentions au pays de Mahamadou Issoufou. A peine rendu public par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) que l’opposition nigérienne le rejette en bloc, estimant qu’il n’y a pas eu de consensus autour de ce calendrier électoral. En effet, ce chronogramme électoral fixe la tenue de la présidentielle avant celle des élections locales et législatives. Or, l’opposition souhaite le contraire. Elle va même plus loin en émettant des doutes sur la sincérité du recensement électoral.

ELECTIONS 2016 : Un nouvel observatoire de la société civile pour des élections démocratiques‏

nouhoukadi

Déclaration de constitution de l'Observatoire Nigérien des Élections Démocratiques « ONED».

- Considérant la nécessité de consolider et de promouvoir la démocratie au Niger et en Afrique ; 
- Considérant que dans un contexte démocratique, les consultations électorales populaires constituent le meilleur moyen pour le peuple de choisir librement ses représentants élus ;

L'opposition nigérienne exige un scrutin local avant la présidentielle

decl ARN

A presque six mois de l'élection présidentielle, l'opposition nigérienne a rejeté dimanche le chronogramme proposé par la Commission électorale nationale indépendante (Céni). L'opposition dit souhaiter la tenue d'élections locales avant la présidentielle et récuse la Cour constitutionnelle.

POLITIQUE : Ladan Tchiana fonde son propre parti

Omar Hamidou Ladan Tchiana 

Le samedi 15 Août prochain, un nouveau parti politique sera porté sur les fonds baptismaux au Palais des sports de Niamey. Il s’agit de l’Alliance des Mouvements pour l’Emergence du Niger (AMEN) dont le président-fondateur est Oumarou Hamidou Ladan Tchiana, l’actuel ministre d’Etat en charge des Mines et du développement industriel.

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com