dimanche 14 août 2022

2189 lecteurs en ligne -

fraren

Lutte contre le trafic de drogue: un nouveau réseau démantelé à Niamey

presentation trafiquants drogue 29 07 2022

L'Office central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) a procédé au cours d'un point de presse, à la présentation d'un vaste réseau de trafic de tramadol. Ce dernier a été démantelé à Niamey et ses environs plus précisément au village de Yaboni situé non loin de Saga Gorou. Selon l'Office, la valeur marchande de la drogue saisie est estimée à plus de 678 728 000 fcfa à la revente en raison de deux milles (2 000) fcfa le comprimé à Agadez et, ce coût est triplé sur les sites aurifères du Djado et de Tchibarkaten.

Gazoduc transsaharien (TSGP) : l'Algérie, le Nigéria et le Niger signent un Mémorandum d'entente

signature memorandum Niger Nigeria Algerie Gazoduc transsaharien

Les ministres de l'Energie algérien, nigérian et nigérien ont signé, ce jeudi à Alger, un Mémorandum d'entente pour la concrétisation du projet du Gazoduc Transsaharien (TSGP). Le Mémorandum d'entente a été cosigné par le ministre algérien de l'Energie et des Mines, M. Mohamed Arkab, le ministre d'Etat nigérian des Ressources pétrolières, M. Timipre Sylva et le ministre nigérien du pétrole, M. Mahamane Sani Mahamadou, en présence du PDG de Sonatrach, M. Toufik Hakkar.

Nations Unies: le diplomate Abdou Abarry nommé Représentant spécial en Afrique central du Secrétaire général de l'ONU

Abdou Abarry

Le Secrétaire Général des Nations-Unies Antonio Guterres a nommé, ce jeudi 28 juillet 2022, notre compatriote, S.E Abdou Abarry comme son représentant spécial pour l'Afrique centrale et chef du Bureau régional de l'ONU pour l'Afrique centrale (UNOCA). Diplomate de carrière, il occupait jusque-là le poste de Représentant Permanent de la République du Niger auprès des Nations Unies (ONU).

ASECNA: le Conseil d'administration et le Comité des ministres en conclave à Niamey

149e Session CA ASECNA BIS2

La capitale nigérienne abritera, le vendredi 29 juillet 2022, les travaux de la 68e Session du Comité des ministres de l'Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA). En prélude à cette réunion statutaire, le Conseil d'administration de l'Agence tient, les 27 et 28 juillet à Niamey, les travaux de sa 149e session qui intervient dans un contexte assez particulier, celui de la redynamisation des activités après la difficile période engendrée par la pandémie COVID-19 et avec comme principaux ordre du jour l'examen des comptes de l'exercice passé, l'ajustement des budgets de fonctionnement et d'investissement pour l'exercice en cours, la préparation des sujets à l'agenda du prochain Comité des ministres et surtout la demande d'adhésion comme pays membre du Rwanda ainsi que la préparation d'un nouveau Plan de services et d'équipements pour la période 2023-2027.

Criminalité : un gendarme impliqué dans le braquage armé d'une agence de transfert d'argent à Niamey

gendarme braquage Zeyna Transfert

Un gendarme a été interpellé ce mardi 26 juillet 2022 suite au braquage armé dont il est l'auteur et qui a ciblé une agence de transfert d'argent du quartier "Escadrille" de Niamey. Il avait réussi d'abord à emporter la somme de 815.000 fcfa, en faisant usage de son arme, avant d'être pris par la police grâce au courage de la caissière en service qui, bien que sous le choc, a pu empêcher la fuite du braqueur et alerter à temps les passants.

Des actions urgentes doivent etre mises en œuvre pour éviter une crise alimentaire de grande ampleur au sahel (COMMUNIQUÉ)

Logo Plan International

Dans le Sahel central, les prévisions les plus pessimistes sur l'insécurité alimentaire se concrétisent. À ce jour, les programmes et le financement de la réponse humanitaire n'ont pas permis de relever les défis auxquels sont confrontées les populations vulnérables, en particulier les femmes et les filles, avertit Rotimy Djossaya, Directeur régional de Plan International pour la région de l'Afrique de l'Ouest et du Centre.  

GUCE: levée de la cessation d'activités des syndicats des commerçants et des agents de transit suite à une médiation ce la Chambre de commerce

mediation chambre commerce Guce et Syndicats commerce Transit

Communiqué conjoint du collectif des Syndicats des agents de transit du Niger (SYNAT), du Syndicat des commerçants importateurs exportateurs et grossistes du Niger (SCIEGN) et la Chambre de commerce et d'industrie du Niger (CCIN).

Assemblée générale ordinaire de l'ONG DIKO: une nouvelle organisation et de nouveaux textes pour renforcer le soutien aux populations

 AG ONG Diko

 

L'organisation non gouvernementale, l'ONG DIKO, a tenu, du 21 et 22 juillet 2022 à Niamey, sa 4e Assemblée générale ordinaire. Au cours des deux jours de travaux, les membres de l'ONG ont procédé à la validation du plan stratégique 2022-2025 de l’organisation ainsi que du Cadre d'action humanitaire pour la même période, la mise en place du Conseil d'administration, d'une direction exécutive ainsi que l'adoption d'autres textes destinés à améliorer au quotidien la qualité de ses actions en faveur des populations.

  

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C'est sur une véritable note de satisfaction qu'a pris fin, le vendredi 22 juillet 2022, les travaux de la 4e Assemblée générale ordinaire de l'ONG DIKO (Soutien en Zarma). Les deux jours d'intenses travaux ont permis, en effet, aux membres de doter l'organisation d'un nouvel organe et de valider une série de textes qui vont permettre à l'ONG de se donner un nouvel élan d'atteindre ses objectifs visant à soutenir les populations conformément à sa vision.

C'est ainsi qu'en plus de l'adoption du bilan technique et financier 2019-2021 et l'adoption d'une série de résolutions, l'ONG s'est dotée d'un Conseil d'Administration de six (06) membres dont la présidence est assurée par M. Mahamadou Tari Bako, ainsi qu'une Direction exécutive confiée à M. Soumana Issoufou, ancien président de l'organisation. Les travaux ont également permis de valider le Plan stratégique 2022-2025 ainsi que le Cadre d'action humanitaire en plus de l'adoption de nouveaux textes notamment le manuel de gestion administratif et financier, de la politique anti-corruption et anti-fraude et du document de code de bonne conduite.

La clôture des travaux a été marquée par une cérémonie solennelle à l'hôtel Bravia de Niamey qui a été rehaussée par la présence des Conseillers Techniques des ministères de l'Action Humanitaire et celui de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, l’Ambassadeur de Pakistan au Niger, des autorités locales de plusieurs communes d'interventions de l'organisation, des représentants des partenaires techniques et financiers (PTF) dont l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID) un des partenaires stratégiques de DIKO, des membres du Conseil d'Administration de l’ONG, des représentants d’autres organisations nationales et internationales et de nombreux invités.

 AG ONG Diko BIS

L'ONG DIKO, une organisation de référence dans le domaine humanitaire

Dans l'allocution qu'il a prononcée à cette occasion, le Président du tout nouveau Conseil d'administration de l'ONG DIKO a, tout d'abord, tenu à exprimer sa compassion et sa solidarité ainsi que celle de l'organisation au gouvernement et aux populations victimes des crises sécuritaires et humanitaires qui affectent certaines régions du pays particulièrement celles de Tillabéri, Diffa, Tahoua et Maradi.

M. Mahamadou Tari Bako a ensuite tenu à transmettre sa profonde gratitude à l'équipe dirigeante sortante de l'ONG pour le travail abattu durant toutes ces années et a rendu un hommage particulier et mérité à l'ancien président M. Soumana Issoufou ainsi qu'au secrétaire général, M. Almoustapha Amadou, désormais respectivement directeur exécutif et directeur exécutif adjoint, pour leur leadership grâce auquel l'ONG DIKO a acquis l'envergure qui est aujourd'hui la sienne. Le Président du Conseil d'administration a saisi l'occasion pour faire la genèse de l'ONG qui a vu le jour en 2006 à Goudel sous forme d'une association, l'APSV (Association pour le secours au personne vulnérable), avant de grandir et d'étendre ses actions avec sa transformation en ONG en 2009 et d'être citée aujourd'hui parmi les grandes organisations sinon l'organisation de référence œuvrant dans l'humanitaire et le développement pour l'amélioration des conditions de vie des populations avec une présence dans 73 communes sur les 265 que compte le Niger. " Le chemin n'a pas été facile, les difficultés ont surgi de toute part, les voies du découragement ont hanté ces jeunes pendant des années", a reconnu M. Tari Bako qui a toutefois indiqué que malgré les défis et obstacles, "DIKO a su tenir son rang grâce à un leadership effectif et de transformation mettant au cœur de ses actions le bien être des communautés ". C'est pourquoi, d'ailleurs, il a tenu à associer à cet hommage, " tous les staffs qui se sont succédés au sein de l'organisation et l'ensemble du personnel actuel de DIKO, qui travaille avec courage et abnégation, souvent dans des conditions extrêmement périlleuses, pour la cause humanitaire ". Pour ma part, a-t-il également assuré, " je tiens à rassurer l'ensemble des membres de DIKO de mon entière disponibilité à œuvrer de concert avec eux dans l'accomplissement des engagements qui nous sont confiés et de ma ferme volonté d'être à l'écoute des préoccupations de toutes et tous ".

Une nouvelle dynamique pour relever les défis actuels et futurs

Poursuivant son allocution, M. Mahamadou Tari Bako a aussi rappelé le contexte international et national en constante mutation et marqué par de multiples crises et de nombreux défis dans lequel s'est tenu cette 4e Assemblée générale ordinaire. " Face à une telle situation, les populations nigériennes ont plus que jamais les yeux tournés vers l'Etat et ses partenaires, pour proposer des solutions aux préoccupations multiples et variées ", a fait remarquer le Président du Conseil d'administration pour qui, au regard des résultats atteints, cette 4e assemblée statutaire a atteint pleinement son objectif en mobilisant toutes les forces et énergies pour permettre à la structure de se doter d'un nouveau Conseil d'Administration, d'une Direction exécutive, d'un Plan Stratégique 2022-2025 et d'un Cadre d'action humanitaire pour améliorer au quotidien la qualité de ses actions. " J'entends pour ma part orienter mon action dans la mise en œuvre de toutes ces réformes en étroite collaboration avec les membres du Conseil d'administration, la Direction exécutive et les partenaires pour insuffler une nouvelle dynamique à notre structure ", a réaffirmé M. Mahamadou Tari Bako qui a saisi l'occasion pour inviter tous les membres de l'organisation à œuvrer de concert, en vue d'adapter la réponse de DIKO au cœur des besoins des populations et mieux la préparer à relever les défis actuels et futurs. 

AG ONG Diko BIS2

" La multiplicité des zones de conflits et des crises humanitaires, l'accroissement de la pauvreté et les autres fléaux tels que la pandémie de la Covid-19, la dégradation de l'environnement due au changement climatique sont autant de préoccupations auxquelles il nous faut urgemment trouver des réponses appropriées. Nous devons agir vite pour trouver les meilleurs moyens de répondre efficacement aux besoins des populations affectées par les crises. Si nous voulons véritablement réduire les disparités au sein des communautés, accroitre à la fois nos chances et celles des générations futures, vivre dans un monde plus équitable et plus sûr, nous devons tenir les engagements pris en matière de développement, notamment les dix-sept Objectifs de développement durable (ODD). Nous n'avons pas d'autres choix car nos cibles, les partenaires et même l'Etat en attendent beaucoup. Nous ne pouvons rester sourds à cette légitime aspiration d'un monde meilleur, ces légitimes revendications du respect des droits de l'homme, de la protection des personnes et tout particulièrement des plus vulnérables notamment les femmes et les enfants ". M. Mahamadou Tari Bako, Président du Conseil d'administration de l'ONG DIKO.

Le Président du Conseil d'Administration n'a pas manqué de plaider auprès de l'Etat, des bailleurs de fonds et des partenaires pour renforcer les capacités techniques et financières de DIKO afin de faire de l'organisation humanitaire, une référence à l'échelle nationale et internationale. Il a, enfin, tenu à transmettre ses remerciements notamment au Gouvernement à travers le Ministère de l'Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire pour les multiples appuis qu'il ne cesse d'apporter aux ONGs, les bailleurs de fonds, les partenaires, toutes les personnes et institutions qui soutiennent DIKO dans ses activités ainsi que toutes les ONG nationales avec lesquelles l'organisation collabore pour développer des stratégies communes.

Une nouvelle ère portée par de nouvelles perspectives

Il faut noter qu'au cours de la cérémonie, outre la présentation du bilan technique et financier 2019-2021 et celle des nouveaux membres du Conseil d'Administration, plusieurs représentants de l'Etat et des partenaires techniques et financiers (PTF) ont pris la parole pour apporter des témoignages édifiants sur leur collaboration avec DIKO, notamment le Responsable de l’Action Humanitaire d’AECID M. Javier Morera Marcos qui dans son intervention a apprécié la qualité de la gestion de l’organisation et a réaffirmé la disponibilité de l’AECID à accompagner DIKO.  Dans l'ensemble, les intervenants se sont félicités de leurs partenariats et ont félicité et encouragé DIKO et son équipe dirigeante pour la qualité et l'efficacité de leurs actions en faveur des populations. 

AG ONG Diko BIS6

M. Javier Morera Marcos, Responsable Action Humanitaire AECID

La cérémonie a été aussi marquée par la présentation et la projection de quelques réalisations de DIKO notamment sur les actions de renforcement de la résilience dans la bande sud de la région de Maradi ainsi que la lecture des différentes résolutions. L'instant solennel qui a marqué la fin des travaux et la clôture de la cérémonie a été la passation de charge entre l'ancienne équipe dirigeante et la nouvelle, dans un moment empreint de vives émotions et qui marque le début d'une nouvelle ère dans la vie de l'organisation qui a désormais atteint sa pleine maturité.

AG ONG Diko BIS5AG ONG Diko BIS3
AG ONG Diko BIS1AG ONG Diko BIS4

M. Abdoul Karim (actuniger.com)

Transport : Le Bénin et le Niger mettent fin aux contrats de concession de la voie ferroviaire commune

train bollore blue zone

Le Ministre d’État du Bénin en charge de la Coordination de l'action gouvernementale Abdoulaye Bio Tchané, accompagné d’une forte délégation composée de son homologue de la Justice et de la Législation ainsi que de leurs collaborateurs, a procédé, le vendredi 22 juillet 2022, à Niamey au Niger, en présence d’une délégation nigérienne présidée par le Premier ministre du Niger Ouhoumoudou Mahamadou, à la signature du protocole relatif à la résiliation conventionnelle des contrats de concession portant sur la ligne ferroviaire Benin-Niger entre Cotonou et Niamey. Un acte qui vient couronner le dénouement d’une situation qui longtemps a pesé sur la qualité des relations entre les deux pays frères et amis, a annoncé le gouvernement du Bénin. 

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com