vendredi 2 décembre 2022

3654 lecteurs en ligne -

fraren

Mendicité des nigériens à l'extérieur : tout mendiant qui sera pris une deuxième fois, s’exposera aux règlements du pays d'accueil (Gouvernement)

Reunion Gouvernement medicite

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Ouhoumoudou Mahamadou a présidé, ce mardi 1er novembre 2022, dans la salle des Banquets de la Primature, une réunion sur le phénomène de la mendicité des nigériens à l'extérieur. A l’issue de cette réunion, pour faire face à ce phénomène qui persiste avec la réapparition des mendiants dans certains pays de la sous-région, SEM Ouhoumoudou Mahamadou, a annoncé plusieurs mesures dont le refus d'assistance consulaires dans les pays d'accueil pour tout mendiant qui se fera prendre une deuxième fois, ce qui l'exposera aux et règlements dudit pays.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Trafic aérien : Niger Airlines suspendu du ciel nigérien

Niger Airlines

La principale  compagnie privée aérienne de droit Nigérien Niger Airlines qui desserve les capitales régionales du pays ne sera plus dans le ciel, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Ainsi, en a décidé, l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) dans une correspondance adressée au Directeur Général de Niger Airlines, M. Abdoul Aziz Larabou. L’ANAC a pris cette décision de suspension de vols suite aux multiples pannes dont certaines sont récurrentes, survenues sur l’avion de ladite compagnie, un folker27 Mark 150, immatriculé 5U-NAA. Une autre raison évoquée par l’Agence de l’Agence Nationale de l’Avion Civile pour clouer le folker27 de Niger Airlines est les plaintes à répétition des passagers.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Banque Mondiale : le Directeur régional des infrastructures de la zone Afrique de l’ouest et du centre en visite à Niamey pour constater les travaux en cours

Visite delegation Banque Mondiale Sadore BIS4

Le Directeur Régional des infrastructures de la zone Afrique de l’ouest et du centre de la Banque Mondiale, accompagné du représentant résident au Niger, M. Han Fraeters et d’une forte délégation a effectué hier lundi 31 octobre 2022, une série de visite pour constater l’état d’avancement de plusieurs projets appuyés par son institution dans les domaines de l’énergie, du transport et du numérique (Digitale). Cette série de visite qui a conduit la délégation, successivement à la Cité de l’Innovation de Sadoré dans le Cadre du Projet Villages Intelligents (PVI) mis en œuvre par l’Agence Nationale pour la Société de l’Information (ANSI) grâce à l’appui de la Banque Mondiale pour le compte de l’initiative Niger 2.0, puis à la centrale électrique de Gorou Banda et les sites de construction des centrales incluses dans les projets BEST, Dorsale Nord du Wapp et Scaling Solar.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Conseil National de la Jeunesse : Enfin un comité provisoire en attendant les élections !

Installation comite provisoire CNJ

Après trois (3) ans de ce qu’il convient d’appeler dépassement de mandat du Président du Conseil National de la Jeunesse M. Alio Oumarou Modibo, l’heure est aujourd’hui, à la mise en place d’un bureau provisoire en attendant l’élection d’un nouveau bureau. Longtemps réclamé par la jeunesse nigérienne, le renouvellement d’un nouveau bureau du Conseil National de la Jeunesse aura peut-être lieu très prochainement si l’on s’en tient aux propos du Ministre de la Jeunesse et du Sport M. Sekou Doro, qui a affirmé devant la représentation nationale, que la mise en place d’un nouveau bureau du CNJN, incombe à son département ministériel.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Nécrologie : le premier sultan de Dosso, Maidanda Seydou Djermakoye a tiré sa révérence

Djermakoye Maidanda Saidou

Le premier sultan de Dosso au trône depuis 2000, Maidanda Seydou Djermakoye, a tiré sa révérence, ce lundi 31 octobre 2022 à l’âge de 100 ans. Né le 8 mars 1923, Djermakoye Maidanda Saidou, fut d’abord Chef de Province de Dosso de 2000 à 2010, avant de devenir sultan depuis 2010, année où la chefferie de Dosso a été érigée en Sultanat.

Maradi : 3 policiers tués et 2 blessés dans l'attaque du poste frontalier de Dabira (MADAROUNFA)

poste-de-controle

Des hommes armés non identifiés ont attaqué dans la nuit du dimanche 30 octobre, le poste de police frontalier appelé "Kontra" près du village de Dabira, dans la commune urbaine de Madarounfa. Les bandits armés ont ouvert le feu sur les policiers en poste, tuant sur le coup 3 d'entre eux, et blessant un autre policier.

Tahoua : arrestation d'un présumé bandit armé impliqué dans une attaque à main armée à Goaram (Tamaské)

Douille arme a feu

Un groupe de 9 bandits armés évoluant sur des motos a attaqué le vendredi 28 octobre 2022 aux environs de 22 heures (heure locale) le village de Goaram dans la commune de Tamaské, département de Kéita. Selon le Chef de brigade territoriale de la gendarmerie de Kéita, il y a eu une interpellation, qui se trouve actuellement à l'hôpital d'Illéla, une arme, 2 motos et l'argent volé saisis.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Attaque terroriste de Tamou : les personnes décédées sont des orpailleurs (Communiqué de presse du Mouvement M62)

Decalaration M62 29 10 2022 BIS

Après avoir dépêché le 27 Octobre 2022, une mission d’enquête rapide conduite par son Coordonnateur National sur le terrain notamment à Tamou, Say et à l’Hôpital National, le Mouvement M62 réuni ce jour, samedi 29 octobre 2022, a rendu public une déclaration dans laquelle, il affirme que les personnes décédées suite aux opérations de ratissage et de recherche aérienne engagées par les forces de défense et de sécurité dans la localité de Tamou sont des orpailleurs. Le Coordonnateur National du Mouvement, SEYDOU ABDOULAYE recommande également l’ouverture urgente d’une véritable mission d’investigation indépendante composée de la CNDH, du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme et de la Société Civile experte en la matière afin de déterminer les circonstances dans lesquelles est intervenu ce triste évènement et situer les responsabilités.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Crise post-électorale : bientôt fixé sur son sort, Moumouni Boureima reste en prison

Moumouni Boureima Tchanga

L’ancien général à la retraite, Moumouni Boureima devait se présenter devant le juge ce vendredi 28 octobre 2022. Mais en lieu et place de cette comparution, son conseil a plutôt demandé une liberté provisoire pour son client. Une demande qui a reçu l’avis du juge dans un premier temps, avant d’apprendre par la suite que le procureur de la République a interjeté appel de la décision de liberté provisoire.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com