NITA Fond Site Web 675 x 240

ousmane sonko bassirou diomaye faye

Les opposants Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye, tous deux membres éminents de l'ex-parti Pastef, ont été libérés jeudi soir, selon des sources concordantes. La libération des deux figures de l'opposition a été rendue possible par une loi d'amnistie promulguée par le président Macky Sall, dans le but de "réconcilier notre volonté commune de réconciliation nationale, indispensable pour accélérer la marche résolue du Sénégal vers l'émergence".

Zeyna commission0

 

Cette loi, adoptée le 6 mars dernier par l'Assemblée nationale, prévoit une amnistie générale pour les faits commis entre le 1er février 2021 et le 25 février 2024, liés à des manifestations ou motivés par des considérations politiques. Elle a été soutenue par 94 députés, tandis que 49 se sont prononcés contre, et 3 abstentions ont été enregistrées.

Selon le président Macky Sall, cette loi vise à apaiser le climat politique et social, ainsi qu'à renforcer la cohésion nationale et le dialogue national, tout en permettant à certaines personnes ayant eu des démêlés avec la justice de participer pleinement à la vie démocratique. 

Détenu depuis fin juillet sous divers chefs d’accusation, dont appel à l’insurrection, Ousmane Sonko était présenté comme le principal challenger du président Macky Sall, avant d’être arrêté puis placé en détention.

Candidat déclaré à la présidentielle de 2024, il a été disqualifié par le Conseil constitutionnel, ce qui a conduit son camp à désigner avec son assentiment son bras droit Bassirou Diomaye Faye, détenu depuis avril 2023, pour le remplacer à l’élection.

La candidature du lieutenant de M. Sonko, en détention depuis près d’un an, pour notamment diffusion de fausses nouvelles et outrage à magistrat, a été finalement validée par le Conseil constitutionnel, pour le compte de la coalition “Diomaye président”.

 

A.Karim (actuniger.com)

 



Commentaires

1
TOTO A DIT
1 mois ya
:-? :o Quand l'entêtement fait monter la tête , faire pousser des ailes et se croire comme un nouveau Pharaon sur terre ....

Toute cette comédie de poursuite de 3eme mandat du Maréchal Putchiste Civil MAQUIS SALE , déjoué et décrié pour arriver à ça : faire arrêter des opposants , étouffer les voies dissidentes et morts enregistrés d'hommes et femmes pour faire du rétropédalage sous la pression de la population ..

Pourquoi cette Amnestie tardive après morts de Sénégalais et destruction alors que cette mesure pouvait être initié très tôt et sauver des vies..

Maquis Sale s'est dédiit sous la pression pour sortir par la fenêtre de l'histoire au contraire de ses prédécesseurs..
tous ces houba houba et gaso gaso lacrymogène du peuple pour arriver à ça .... Quelle pauvre jugement qui pouvait être évitée ...

Sonko finalement libre , le Gatsa Gatso du phénomène politique Sonkolait a prévalu au finish
Like J'aime love haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Yande
1 mois ya
Le niveau de ton éducation est déplorable pour que tu critiques un Président de la trempe de Macky Sall !
Like J'aime love angry 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
BAGOBIRI
1 mois ya
La loi d'amnistie générale du satrape Macky Sall, le vassal de la Françafrique ne vise en réalité qu'un seul et unique objectif: le mettre à l'abri de poursuites judiciaires pour meurtres et asssinats de jeunes Sénégalais au terme de son mandat le 2 avril prochain, à seule fin de perpétuer son pouvoir autocratique sur le Sénégal et les Sénégalais. Mais il ne perd rien pour attendre. La justice des hommes passera quoi qu'il fasse mais c'est celle du Plus Haut qu'il devra craindre davantage. Et celle-la est implacable.
Like J'aime love haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Derrick
1 mois ya
BAGOBIRI, hélas la justice des hommes ne passe jamais dans nos républiques bananières. Le chef commet ses crimes et se retire dans sa retraite dorée sous la protection de son successeur qu'il soit choisi ou pas. C'est une retraite paisible et active qui attend macky sall. Il n'a pas la folie des grandeurs et cette obsession morbide pour sa personne pour etre champion de quelque mais il pourra compter sur la CEDEAO, l'UA, l'UN, la Francophonie, l'OCI, etc pour l'occuper utilement. La justice des hommes attendra que la justice divine se saisisse de son affaire. Apres ce sera le tour de son successeur, qui qu'il soit. Ainsi va ce monde.
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1596 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
509 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
300 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
447 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
335 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
340 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2270 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages