Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

Luigi di Maio

La France ne décolère pas après les attaques du vice-Premier ministre italien. Luigi di Maio décrit la France comme une métropole toujours colonialiste qui "appauvrit" l'Afrique. Paris et même responsable selon lui de la mort des migrants en Méditerranée.

Zeyna commission0

Matteo Salvini ne porte pas Emmanuel Macron dans son coeur et il ne perd pas une occasion pour le faire savoir. Dans un dernier message mis en ligne sur sa page Facebook, le ministre italien de l'Intérieur appelle les Français à se débarraser de leur président à l'occasion des élections européennes :

Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur italien :  « J'espère que les Français pourront se libérer d'un très mauvais président, et l'occasion est celle du 26 mai quand finalement le peuple français pourra reprendre en main son avenir et son destin, son orgueil mal représentés par un personnage comme Macron. »

Cette énième attaque intervient alors que le couple franco-allemand signait ce mardi 22 janvier un nouveau traité d'amitié à Aix-la-Chapelle. Cet axe franco-allemand que Matteo Salvini aimerait bien faire exploser.

Le Franc CFA en ligne de mire

Quelques jours plus tôt, c'est un autre ténor du gouvernement italien qui accusait la France d'"appauvrir" l'Afrique.

Luigi Di Maio, vice-président du Conseil italien : « Si la France ne décolonise pas des dizaines de pays pour lesquels, elle imprime elle même des francs CFA, alors nous continuerons à avoir une Afrique pauvre et une Europe hypocrite. »

Si ces propos ont déclenché la colère des autorités françaises, en Afrique, ils trouvent un écho favorable. "L'Europe est en train de comprendre petit à petit comment la France puise sa puissance et sa richesse en Afrique", indique Semevo Amadidje, analyste financier béninois et membre du mouvement "Non au Franc CFA". "Si la France permettait aux dirigeants africains d'installer des entreprises, de résoudre des problèmes de chômage, on n'aurait pas des migrants vers la Méditerranée.", poursuit-il.

Semevo Amadidje, analyste financier béninois et membre du mouvement Non au Franc CFA : « C'est parce que on n'a créé ni emploi, ni industries en Afrique, et qu'on ne transforme pas les matières premières en Afrique, qu'il y a des migrants qui vont à la recherche du pain quotidien dans la Méditerranée et qui rejoignent la France. »

Depuis son arrivée au pouvoir en Italie, le mouvement 5 étoiles accuse régulièrement la France de cynisme en matière d'immigration ; Paris s'était engagé à recevoir plus de 7 000 migrants en provenance d'Italie mais n'en a acceuilli qu'à peine 10%. De quoi alimenter la rancoeur.

TV5



Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
974 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
484 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
266 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
417 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
304 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
314 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2258 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages