mardi, 25 juillet 2017
Flash Infos
M. Assane Seydou Maire, Président du conseil de ville de Niamey révoqué de ses fonctions.| M. Gandou Zakara, précédemment secrétaire général du gouvernement est remplacé par M. Abdou Dan Galadima.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

ban_web.jpg

Twitter Cover-PhotoBannière-800-X-267-PX

Mingrants Agadez Niger

Une trentaine d'élus de la région d'Agadez, au nord du Niger, se sont alarmés lundi de la situation dans le désert du Ténéré nigérien, devenu d'après eux un "véritable cimetière à ciel ouvert" pour les migrants africains.

Les drames se multiplient dans le désert du Ténéré nigérien. Au début du mois de juin, une quarantaine de migrants, parmi lesquels des bébés, y avaient été retrouvés morts, à proximité d’Agadez, dans le nord du Niger, alors qu’ils tentaient de se rendre en Libye voisine, puis probablement vers l’Europe. Face à cette situation, 37 élus du conseil régional d’Agadez ont tiré la sonnette d’alarme lundi 3 juillet dans un communiqué commun relayé par l’AFP. Le désert du Ténéré nigérien est devenu un « véritable cimetière à ciel ouvert pour les bras valides d’Afrique de l’Ouest et du centre, attirés par le mirage européen », pointent les élus. Ils estiment ainsi que « des centaines de migrants ouest-Africains ont été retrouvés morts, portés disparus ou sauvés in extremis dans le Sahara nigérien » depuis le début de l’année. 

Des routes de plus en plus dangereuses

Porte du Sahara, Agadez est la plus grande ville du nord nigérien, et représente une plaque tournante du trafic d’êtres humains voulant gagner l’Europe. Pour lutter contre les trafiquants, Niamey a voté en 2015 une loi rendant leurs crimes passibles de peines allant jusqu’à 30 ans de prison. 

Pour éviter les patrouilles de l’armée qui tentent d’intercepter les convois transportant des clandestins, les candidats à l’immigration empruntent des routes de plus en plus dangereuses. Dans leur communiqué, les élus expliquent notamment que « les passeurs contournent » désormais les pistes habituelles menant en Libye où se trouvent les « points d’approvisionnement en eau ». 

Un appel à l’aide à la Cedeao

Face à cette situation, les 37 élus « exhortent » la Communauté économique des État d’Afrique de l’Ouest (Cedeao, 15 États) « à mettre en place des mécanismes consensuels » qui « empêcheraient » ces migrants « d’arriver jusqu’à Agadez » et de « continuer leur périple périlleux ». 

En juin dernier, le ministre de l’Intérieur, Mohamed Bazoum avait déjà regretté que le désert nigérien soit « plein de corps des migrants », lors d’une tournée de sensibilisation dans le Nord sur la migration irrégulière.

Jeune Afrique  

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Post-960-X-960-PX

android_actuniger_copie.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1

Dans la même Rubrique

Fin de formation du 5ème Contingent de la MUNISMA à Ouallam : 850 soldats prêts à se déployer au Mali

24 juillet 2017
Fin de formation du 5ème Contingent de la MUNISMA à Ouallam : 850 soldats prêts à se déployer au Mali

Après 10 semaines d'entrainements intenses, le 5ème contingent nigérien de la Mission multidimensionnelle intégrée des nations unies pour la stabilisation du Mali (MUNISMA) est prêt à se déployer sur le...

Mise en application de la valeur transactionnelle sur le cordon douanier : Les services des douanes appellent les opérateurs à se conformer aux dispositions en vigueur

24 juillet 2017
Mise en application de la valeur transactionnelle sur le cordon douanier : Les services des douanes appellent les opérateurs à se conformer aux dispositions en vigueur

La direction générale des douanes, par la voie de son directeur de l'audit et de contrôle interne, l'inspecteur principal des douanes Amadou Petitot Oumarou a rendu public, vendredi dernier un...

Limogeage du maire de Niamey: il faut plus de moyens selon les agents de la ville

23 juillet 2017
Limogeage du maire de Niamey: il faut plus de moyens selon les agents de la ville

La révoquation du maire central de la capitale nigérienne, jeudi 20 juillet, continue de faire des vagues. En attendant l'élection du nouveau patron de la municipalité de Niamey, dans 45...

ENLÈVEMENT DE 39 FEMMES ET ENFANTS PAR BOKO HARAM A N’GALEWA : Cri d'alarme des organisations féminines de N’guigmi

23 juillet 2017
ENLÈVEMENT DE 39 FEMMES ET ENFANTS PAR BOKO HARAM A N’GALEWA : Cri d'alarme des organisations féminines de N’guigmi

Nous, organisations féminines de N’guigmi élargie aux parents des victimes, réunis ce jour, Dimanche 23 juillet 2017, en vue d’examiner l’évolution de la situation suite à la TUERIE BARBARE DE...

Dialogue entre jeunes et institutions du Sahel : deux jours d’échange à Niamey

22 juillet 2017
Dialogue entre jeunes et institutions du Sahel : deux jours d’échange à Niamey

Du 20 au 21 juillet dernier s’est tenu dans la salle de conférence du palais du 29 juillet une table ronde autour de la thématique du dialogue entre jeunes et...

Les raisons du limogeage du maire de Niamey, Assane Seydou

21 juillet 2017
Les raisons du limogeage du maire de Niamey, Assane Seydou

Au Niger, la capitale, Niamey, va changer de maire. Assane Seydou a été relevé de ses fonctions, ce jeudi, lors d’une décision prise en Conseil des ministres. Aucune raison officielle...