lundi 26 septembre 2022

3072 lecteurs en ligne -

fraren
Ads Sidebar

Santé publique : plusieurs cabinets privés fermés à Niamey pour irrégularités

illiassoumainassara New

Le ministre de la Santé publique, Dr Illiassou Mainassara, a pris une série de décisions portant fermeture de plusieurs cabinets privés de santé à Niamey. Au total, six (6) cabinets ont été visés par ces décisions de fermeture,  qui interviennent, selon le ministère, à la suite d’une inspection des services de santé.

Les inspections ont relevé plusieurs irrégularités, ce qui a motivé la décision de la tutelle. Les cabinets concernés par la décision de fermeture du ministre de la santé publique sont : 
- Cabinet médical GAMADADI (quartier Banifandou)
- Cabinet de soins infirmiers AL-OUMA (quartier Bobiel)
- Bloc opératoire du Cabinet HAROBANDA (quartier Harobanda)
- Cabinet ROUTE TILLABERI (quartier Route Tillaberi)
- Cabinet de soins infirmiers AMANA (quartier Bobiel)
- Cabinet médical HEALTH HOUSE (quartier Bobiel).

Depuis son arrivée à la tête du ministère de la Santé publique, le Dr Illiassou Mainassara a engagé une véritable opération d’assainissement dans le secteur avec à la clé, de nombreuses irrégularités et violations des textes constatées au niveau de plusieurs cabinets de santé privées. Des décisions de fermeture de certains centres de soins ou cliniques privées ont été prises à l’issue des séries d’inspection menées, mais dans certains cas, l’effectivité et le suivi de la mise en œuvre de ces décisions ; pourtant saluées par l’opinion, fait défaut.

Fermeture cabinet medical

Fermeture cabinet medical BIS

Fermeture cabinet medical BIS1

Ikali (Actuniger.com)

.

Commentaires  

+6 #1 bagague 05-09-2019 07:32
Belles décision,cependant il faut être impartial;c'est à dire appliquer la loi sans distinction.
Le premier Cabinet cité a été fermé parce que son propriétaire est agent de l’État; dans ce cas,veuillez procéder à la fermeture de toutes les cliniques privées appartenant aux médecins en activité auprès de l’hôpital National ,du CHU ,et de l’hôpital de Référence,et ce afin d’être juste.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Kay tcho 05-09-2019 17:58
La politique politicienne va finir avec ce pays. Le monsieur de la clinique Gamadadi n'est plus agent de l'État. C'est malheureux de priver quelqu'un qui fait bien son travail et qui a décidé de voler de ses propres ailes. C'est malheureux de vouloir faire du mal juste pour le plaisir. Courage à tous ceux qui sont injustement broyés par la machine de l'État.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 banda reni 05-09-2019 18:54
une société peut prospérer dans la mécréance et non dans l' injustice.aji tsoron Allah.Dieu nous voit tous.ayons crainte du jugement dernier.Bannissons l' injustice et la médisance.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Yac 05-09-2019 21:10
Certains médecins spécialistes nuisent à la population à cause de leur statut.Nous appelons l'État aux revoir leur façon d'agir.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Yac 05-09-2019 21:11
Citation en provenance du commentaire précédent de Yac :
Certains médecins spécialistes nuisent à la population à cause de leur statut.Nous appelons l'État aux revoir leur façon d'agir.


Veuillez lire: à revoir.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Yatakaleyé 06-09-2019 07:29
Un vrai ministre ce monsieur ! C'est lui qu'il faut comme Premier Ministre! Et même Président du MNSD pour ramener Jamhouria et Lumana au bercail !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Adalci 06-09-2019 09:04
Ceux-là qui vendent des médicaments dans la rue, exposés au soleil dans les coins et recoins des localités du Niger sont-ils en règle. Bien sûr que non. Et pourtant, ils sont plus nuisibles à la population que les salles de soins et cabinets qu'on s'acharne à fermer. Les gros problèmes sont connus mais occultés. Tous ensemble pour l'éradication de la vente illicite de médicaments.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Violence 06-09-2019 18:51
Pourquoi on rejette les noms des candidats de demain juste à un pa de l'examen apres avoir payer leur frais de scolarité ? Ça fait deux fois vous nous rendez mécontent avec une somme dépensée de plus d'un million et quelques franc CFA, Dieu agira puissamment en notre faveur
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Baare 07-09-2019 07:01
Citation en provenance du commentaire précédent de Violence :
Pourquoi on rejette les noms des candidats de demain juste à un pa de l'examen apres avoir payer leur frais de scolarité ? Ça fait deux fois vous nous rendez mécontent avec une somme dépensée de plus d'un million et quelques franc CFA, Dieu agira puissamment en notre faveur

Je suis d'accord avec toi si les écoles ne respectent pas les soit disant critères fixés par le ministère il faut les fermer sinon c'est vraiment injuste de rejeter les dossiers des enfants à la veille des examens.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com