dimanche 29 janvier 2023

3771 lecteurs en ligne -

fraren

Hama Amadou: «J’ai l’intention de rentrer et faire campagne au Niger»

HAMA vote

L’opposition nigérienne s’organise avant la présidentielle, prévue dans six mois. Dimanche 14 septembre, l’ancien Premier ministre Hama Amadou a été investi candidat lors du congrès de son parti, le Mouvement démocratique nigérien (Moden), à Zinder. Le problème, c’est que le numéro un de l’opposition vit en France depuis un an. Depuis son lieu d’exil, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

RFI : Le Niger est un îlot de stabilité dans une région extrêmement troublée. Que pourrez-vous faire de mieux si vous êtes élu ?

Hama Amadou : Il y a les apparences de la stabilité et la stabilité réelle. Aujourd’hui, le Niger vit dans une situation de précarité du point de vue de la sécurité qui est réelle. Demandez un peu leur avis aux populations de Diffa, elles vous diront.

Mais tout de même, le pouvoir n’a-t-il pas réussi à faire reculer Boko Haram dans la région de Diffa ?

Boko Haram fait toujours des incursions dans la région de Diffa.

Oui, mais moins qu’avant...

D’une manière générale, Boko Haram a fait preuve d’une accalmie générale sur tous les fronts. Mais il faut se méfier. Personne ne sait ce que Boko Haram réserve aux Etats après s’être remis à l’œuvre.

Vous êtes poursuivi par la justice nigérienne pour complicité dans une affaire de trafic de bébés achetés au Nigeria. C’est pourquoi vous vivez en exil en France depuis un an. C’est pourquoi, aussi, votre parti, le Moden, vous a investi candidat en votre absence lors d’un grand congrès ce dimanche à Zinder. Comment allez-vous faire pour faire campagne depuis Paris ?

J’ai bien l’intention de rentrer faire campagne au Niger. Contrairement aux allégations de Hassoumi Massaoudou, ministre de l'Intérieur du Niger, qui prétend que dès que je mettrai le pied au Niger, il va m’arrêter. Ce dont je ne doute pas d’ailleurs. Et bien, j’irai au Niger et je lui donne l’opportunité de m’arrêter.

En ce qui concerne le dossier judiciaire, un processus est engagé et je n’ai aucun doute que si la vérité juridique est respectée, je n’ai aucune inquiétude à me faire par rapport à ce dossier. Mais vous avez déjà entendu Hassoumi Massaoudou, le prétendu ministre de l’Intérieur, déclarer que je serai condamné. Donc, quand le ministre de l’Intérieur, qui n’est pas juge, déclare à l’avance qu’un citoyen sera condamné, cela veut dire qu’il n’y a pas de justice.

Ce qui est sûr, c’est que Cour d’appel a confirmé les poursuites à votre encontre il y a quelques semaines et que, si demain vous rentrez à Niamey, vous risquez en effet, d’être mis en prison...

La Cour d’appel a infirmé la décision du premier juge, mais les avocats ont fait un pourvoi en cassation. En conséquence, la procédure n’est pas à son terme. Mais dans tous les cas, je vais rentrer.

Il y avait du monde à votre congrès ce dimanche à Zinder. Cette démonstration de force, est-elle une façon de préparer votre retour ?

C’est la démonstration que, malgré mon absence, le parti se porte très bien et que le parti est déterminé, quelles que soient les méthodes de persécution et les mesures vexatoires prises à son encontre, et qu’il se battra pour que l’alternance ait lieu.

Vous craignez moins pour votre sécurité qu’il y a un an ?

Je crains toujours pour ma sécurité, mais si les adhérents du parti se sont mobilisés en force pour faire appel à moi pour représenter le parti aux élections, il est de mon devoir de répondre à leur appel et d’être présent sur le terrain.

Et ce retour, c’est pour quand ?

Très bientôt.

Avant la fin du mois ?

J’ai dit : très bientôt.

Selon le protocole additionnel de Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) de 1993, les candidats à une présidentielle ne peuvent être inquiétés pour des raisons extrapolitiques dans les six mois qui précèdent un scrutin. Votre candidature est-elle une manière de vous mettre sous la protection de la Cédéao ?

Si le traité le prévoit, je suis donc sous la protection de la Cédéao désormais. Donc, j’espère bien que le gouvernement nigérien respectera ce traité international qu’il a fait ratifier par l’Assemblée nationale. Je serai par conséquent au Niger pour participer aux élections. Que ce soit en prison ou hors de prison, parce que la preuve a été donnée que mon parti est déterminé à se battre. Si je suis en prison, c’est un stimulant supplémentaire pour eux, pour se battre pour que je gagne et que je sorte de prison.

Tout cela veut dire que, finalement, vous êtes prêt à participer à un scrutin dont vous estimez peut-être que les conditions vont être transparentes...

Je pense que les conditions ne seront pas transparentes, mais mon parti, comme tous les partis de l’opposition, est déterminé à se battre pour que la transparence s’impose à Mahamadou Issoufou. Et cette vérité, c’est qu’il sera battu.

Donc, vous ne boycotterez pas, le Moden ne boycottera pas le scrutin ?

Aucun parti de l’opposition, aucun leader de l’opposition ne boycottera les élections.

Le ministre de l’Intérieur, Hassoumi Massaoudou, affirme que vous n’avez pas de projet démocratique, que vous êtes dans une logique insurrectionnelle et que vous préparez le putsch...

Hassoumi Massaoudou dit n’importe quoi. Chacun le sait au Niger. Et comme lui-même est putschiste et que son parti a toujours été putschiste, ils considèrent que tout le monde est comme eux. Mais je suis désolé. Les faits plaident en notre faveur. Les longues années où nous avons géré le pouvoir, pendant qu’ils étaient dans l’opposition, ont parfaitement démontré aux Nigériens que nous sommes démocrates et que eux, ce sont des agents de la déstabilisation permanente du Niger.

Ce dimanche, le congrès de votre parti, le Moden, a fait l’objet d’un reportage sur la télévision nationale du Niger. N’est-ce pas la preuve que vos adversaires sont démocratiques ?

Après cinq ans, c’est bien une première. Et c'est avec un grand étonnement, que quelques images de notre congrès sont passées sur Télé Sahel. A quelles fins ? Peut-être parce qu’ils veulent coûte que coûte donner une idée de décrispation. Mais je n’y crois pas. Personne d’ailleurs ne croit à ce qu’ils font. Quand on me dit qu’ils sont démocrates, ça m’étonne et j’en ris.

RFI

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

.

Commentaires  

+2 #1 Vladimir_Oulianov 16-09-2015 03:39
Le ministre de l'intérieur parle de son fameux mandat d'arrêt national. Mais au fait, pour arrêter un député, il faut d'abord régulièrement lever son immunité. TOUT POLICIER QUI ARRÊTERA Mr. HAMA AURA OBEIT A UN ORDRE MANIFESTEMENT ILLEGAL.
Quant à Mr Hama, il vaut mieux ne pas précipiter son retour et attendre la fin de la procédure judiciaire.

Concernant Massaoudou, je lui dis "bled ni houya" (il comprend le russe je pense..)
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #2 Bled Na Houya 16-09-2015 05:31
Mais quel est le probleme? Il faut qu'il rentre au Niger. Ils n'ont qu'a l'arreter et le tuer s'ils veulent.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #3 Le Poison est la 16-09-2015 06:15
Tu as fait croire a tout le monde que Issoufou a un poison a retardement qu'il va t'inoculer une fois en prison. Quand est il advenu du poison alors,, ou bien as tu trouve son antidote?

Tu seras arrete, garde a vue 24hr, inoculation du poison et lelaxe,.. deces la veille des election.

Si c'est ca que tu veux sois le BIENVENUE mon president!
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #4 Attantané 16-09-2015 07:48
Monsieur le Président, il faut rentrer. Ces gens du PNDS ce sont des peureux et en plus le peuple nigérien ne les aime pas. Vous avez le soutien du Lumana, du MNSD, de la CDS (la vraie) et de tous les partis de l'opposition. Hier tout le monde a vu massaoudou paniqué sur télé sahel suite à l’annonce de votre retour. Le même massaoudou qui a pissé dans son pantalon au temps de Baré. C'est lui aujourd'hui qui joue les héros. Il faut rentrer, ils n'ont qu'à vous arrêter s'ils veulent. Cela ne fera qu'augmenter votre popularité.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 Abdoul 16-09-2015 08:32
C'est très dommage pour les socialistes nigeriens. Dan Allah pourquoi tout un régime a peur d'affronter un seul homme , pourquoi Hama vous fait peur?Le monde entier a compris votre complot et c'est une lâcheté en pensant liquider un adversaire à travers des faux dossiers. Pourquoi vous n'avez pas lancé ce mandat d’arrêt international sachant bien que le concerné se trouve à l’extérieur du pays.Une fois de plus vous faites honte à notre pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #6 la plume 16-09-2015 08:39
Les juges ont bien les moyens de prévenir les crises en disant enfin le verdict définitif, quel qu'il soit ! Nous sommes dans quel pays, où pour dire une ou deux phrases, nos "hommes en noir" prennent des mois ! Il y a anguille sous roche, mais sachez tous que la responsabilité sera grande ! J'invite tous les "talaqa" de ce pays à la retenue et qu'il ne sert à rien de supporter un injuste, de quelque bord politique qu'il soit !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 SOLDATS DE LA VÉRITÉ 16-09-2015 08:39
RFI : Le Niger est un îlot de stabilité dans une région... Que pourrez-vous faire de mieux si vous êtes élu?
Hama Amadou:..le Niger vit dans une situation de précarité du point de vue de la sécurité...Demandez un peu...aux populations de Diffa, elles vous diront => IRRÉFUTABLEMENT QUE TU ES LE SOUFFLEUR DES FEUX DE CETTE SITUATION DE PRÉCARITÉ ET TOUS LES MAUX QUE DEUX SAPEURS-POMPIERS PYROMANES ONT CRÉES ET ENTRETENUS AUX FINS DE DISPOSER DU POUVOIR À LEUR GUISE POUR MIEUX SERVIR LES MAÎTRES QUI VOUS IMPOSENT DANS TOUS LES RÉGIMES POUR MIEUX EXPROPRIER, EXPLOITER ET EXPORTER NOS RESSOURCES MINIÈRES. SI C'EST AVEC TOI QUE SONT CONCOCTÉES ET COMPLOTÉES CES INSTABILITÉS POUR AU POUVOIR, C'EST POSSIBLE QU'EN TOUT ARRÊTANT; LÀ, LA PAIX PEUT BIEN Y REVENIR. Goodluck Jonnathan est parti avec son cortège de malheurs causé au Nigeria. ON T'ATTEND! LES NIGÉRIENS sur lesquels tu t’es appuyés pour te lever en les as écrasés pour avancer T'ONT TRÈS BIEN COMPRIS ET TE METTRA À LA TOUCHE.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #8 tarrayya 16-09-2015 08:50
Dans tous les cas Hama n'a plus le choix: il est obligé de rentrer malgré les multiples raison qu'il a évoqué pour justifier son exil... les menaces dont il a fait cas n'ont d'ailleurs pas disparues!!! " A beau mentir qui vient de loin" HAMA au pied du mur!!! les Lumanistes vont enfin découvrir la face cachée de "l'enfant prodige de Youri" un .........
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Djermakoye 16-09-2015 10:56
Je ne pense pense pas que celui qui fuit en abandonnant sa famille pourrait avoir ce courage! et de surcroit vouloir gerer un pays! Voila un pyromane mais LÂCHE!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 dan franci 16-09-2015 11:09
mais viens que de parler a distance ;
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #11 Danpourgoujé 16-09-2015 11:54
Citation en provenance du commentaire précédent de Attantané :
Monsieur le Président, il faut rentrer. Ces gens du PNDS ce sont des peureux et en plus le peuple nigérien ne les aime pas.... Hier tout le monde a vu massaoudou paniqué sur télé sahel suite à l’annonce de votre retour... Il faut rentrer, ils n'ont qu'à vous arrêter s'ils veulent. Cela ne fera qu'augmenter votre popularité.


Attantané, tu as perdu la Qibla, tu n'aimes H+ et tu fais partie de Satan. Quant à dire que ces gens du PNDS sont des peureux, que te dit ta conscience devant un homme qui détale de peur d'être arrêté, arguant des mensonges qu'on veut le tuer. Qui est peureux. S'il n'est pas peureux il n'a qu'à rentrer tout de suite même s'il le veut. Toi-même tu es un peureux, sinon tu connaît où voir Massaoudou et les policiers que tu penses intimidier ; il faut aller les insulter là-bas et leur dit ce que tu as dit ici sur cette page. Dan Allah abar tchika baki dan atoura Wawa. Hama+ te voit clairement...
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #12 Attantané 16-09-2015 12:36
A Danpourgoujé

Pisser dans son pantalon, comment tu appelles ça si ce n'est pas l'acte des peureux?
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #13 Kamé 16-09-2015 14:08
De grace Hama il faut rentrer on verra ce qu'ils feront de vous, ils savent bien que leur pouvoir est à l'agonie, les nigériens n'attendent que les élections pour faire leur choix, on a beau gesticulé le jour de vérité viendra
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 JUSTICIER SOLITAIRE 16-09-2015 15:44
Mille ans plus tard, on peut rappeler ce texte sur la toile du net où il a dit qu'il rentrera et battra campagne. ALORS, SI HAMA N'EST PAS PEUREUX TEL LE CROIENT SES ADEPTES, QU’IL LE PROUVE EN RENTRANT AU BERCAIL PRÈS DE SA HADIZA SUPPOSÉE MÈRE DE SES DEUX BBs ACHETÉS. OÙ EST-CE QU'UN HOMME FUIT LA JUSTICE DE SON PAYS, PEUT PRÉTENDRE DEVENIR PRÉSIDENT? ABANDONNANT PARTI (Lumana) FAMILLE, PARENTS, AMIS ET MILITANTS, Hama+ n'est pas "NICO" qui, même sans arme, est dangereux. EN DEHORS DE SES SOURDS-MUETS ET AVEUGLES ACOLYTES QU'IL A PRÉFABRIQUÉS ET DÉVERSÉS DANS LES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES, PARAPUBLIQUES ET PRIVÉES AFIN DE LE SERVIR, PERSONNE NE VOTERA POUR CE FANTÔME? Une certaine ATHY mille fois plus courageuse que Hama, était restauratrice à Kano quand elle eut fui la guerre de Biafra, en prenant soin de ne pas abandonnera ses enfants qu'elle perdit en chemin d'exil avant de trouver refuge et devenir la 1ère importatrice des légumes dans la région, chez une certaine EL LABO.
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #15 Le Poison est la 16-09-2015 21:44
Tu as fait croire a tout le monde que Issoufou a un poison a retardement qu'il va t'inoculer une fois en prison. Quand est il advenu du poison alors,, ou bien as tu trouve son antidote?

Tu seras arrete, garde a vue 24hr, inoculation du poison et lelaxe,.. deces la veille des election.

Si c'est ca que tu veux sois le BIENVENUE mon president SUICIDAIRE!
MASSAOUDOU NE TE RATERA PAS COMA A KOUTOUKALE.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #16 vérité 17-09-2015 01:05
C'est la énième annonce. Ça suffit maintenant les gens ont autre chose à faire. Si tu veux rentres, si tu veux restes. C'est même chose pour nous. C'est ta vie seulement ça peut changer. C'est ta crédibilité seulement ça peut restaurer. C'est ton amour propre seulement ça peut gonfler.
Homme d'état ou pas homme d'état? Telle est la question. Pour ma part ça fait longtemps j'ai la réponse.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 Voix du peuple 17-09-2015 17:08
Hama Amadou tu n'as qu'à rentré, qui t'a chassé? tu as fui nuitamment laissant ta famille, tes pauvres partisans...Le Niger n'a jamais connu un politicien aussi lâche et peureux comme toi. Et le peuple a besoin d'un homme courageux. SVP quelqu'un qui laisse sa propre famille peut à tout moment fuir et laisser son peuple aussi. Je n'ai pas confiance à tes propos Mr Hama +
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #18 bonkaney 18-09-2015 11:06
sur quoi Hama s'appui??? Pensez bien aux pauvres ''gabdi'' il est prêt a les sacrifier, elles sont les plus courageuses des militants de ce parti qui sait distingué les postes cookie vide. Hi n'existe t'il pas aussi des milices pour appuyer les braves gabdi dont l'avenir ne coute pas cher pour les responsables de modem
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 Danpourgoujé 19-09-2015 13:52
Citation en provenance du commentaire précédent de Attantané :
A Danpourgoujé

Pisser dans son pantalon, comment tu appelles ça si ce n'est pas l'acte des peureux?


Entre "J'ai entendu" et "J'ai vu" où vous traitera-t-on de Menteur. Vous avez comme d'habitude entendu dire que Massaoudou a pissé de peur devant la Police. Soit ! Ce n'est que des racontars Mon ami Attantané. Mais au Niger; tout le monde a vu H+ fuir et ça c'est du concret. On ne me traitera jamais de menteur si je dis que mon voisin H+ a fui. Donc cessez de baver SVP. Bon appetit !
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Paroles d'enfants : Roumaissa

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com