vendredi 2 décembre 2022

4401 lecteurs en ligne -

fraren

Convention Etat du Niger et Eximbank : Le contentieux opposant la République du Niger à la Chine-Taïwan, désormais clos

ABC-et-Chinois

Une cérémonie consacrée à la signature d'une Convention d'Entente relative à l'affaire qui oppose l'Etat du Niger contre Chine Taïwan, s'est déroulée, hier après-midi à la salle des Banquets de la Primature, à Niamey. Ce contentieux, il faut le rappeler, est relatif à deux (2) prêts respectivement de 50 millions de dollars US et 10 millions de dollars US contractés par l'Etat du Niger auprès d'Eximbank Chine-Taïwan. La signature de cette convention vient ainsi mettre fin au contentieux qui oppose la République du Niger à la Chine-Taïwan.

La cérémonie de signature s'est déroulée en présence du ministre d'Etat, ministre du Plan, de l'Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, M. Amadou Boubacar Cissé, des membres du Gouvernement, du secrétaire général du Gouvernement Dr Gandou Zakara et de l'avocat d'Eximbank Chine-Taïwan, M. Paul Samith. Avant de procéder à la signature de la Convention proprement dite, le ministre du Plan M. Amadou Boubacar Cissé a d'abord dégagé l'intérêt que revêt la signature d'une telle convention. Il a par la suite donné la parole au secrétaire général du Gouvernement qui est responsable du contentieux de l'Etat afin de mieux expliquer la question à l'opinion nationale et internationale contrairement à ceux qui se raconte dans les colonnes de certains journaux de la place.


En prenant la parole, le Secrétaire général du Gouvernement, Dr Gandou Zakara, a rappelé que l'Etat du Niger a contracté deux (2) prêts. Le premier prêt d'un montant de 50 millions de dollars US, a été contracté le 8 Août 1992, tandis que le second prêt de 10 millions de dollars US, a été contracté par l'Etat du Niger le 4 Juin 1993. Il a précisé que l'Etat devait commencer à payer ces prêts depuis 1996. Le délai étant dépassé, l'Etat du Niger a été attrait en justice aux Etats Unis devant un tribunal de New York qui a condamné notre pays le 23 Octobre 1998 à payer le montant de 76 millions de dollars US y compris la pénalité pour le retard accusé concernant le délai de payement et le taux d'intérêt. Le secrétaire général du Gouvernement a indiqué que l'Etat du Niger a été défendu par deux (2) avocats et malgré tout, notre pays a été condamné à payer la somme de 76 millions de dollars US.
En outre, il a noté que depuis ce temps, l'Etat du Niger n'a répondu à aucune lettre d'Eximbank et à aucune injonction de la Justice. Quant au taux d'intérêt, il augmentait. Et en 2015, l'Etat du Niger s'est retrouvé avec une facture de 183 millions de dollars US. Par ailleurs, Dr Gandou Zakara a souligné que le dossier n'a pas été réveillé pour satisfaire une quelconque stratégie politique. L'Eximbank Chine-Taïwan, à travers son avocat Paul Samith met la pression depuis 1996 sur l'Etat du Niger pour payer ses prêts. L'avocat de Eximbank a accentué sa pression en envoyant chaque semaine, depuis 2014, des lettres à l'Etat du Niger. Dans certaines lettres reçues, le juge demandait la précision sur le bien de l'Etat à saisir en vue de payer Eximbank Chine-Taïwan. Ainsi, l'Etat du Niger s'est engagé à payer ses prêts; ce qui assurément va grandir notre pays, a dit le secrétaire général du gouvernement. Des instructions ont été données par le Gouvernement afin de prendre toutes les mesures pour venir à bout de cette affaire. Notons que des missions ont été effectuées aux Etats-Unis et à Paris pour permettre aux représentants de l'Etat du Niger de mieux comprendre tout le contour du dossier.
A l'issue des discussions, les deux (2) parties ont trouvé une solution : le principal de la dette d'Eximbank Chine-Taiwan vis-à-vis de l'Etat du Niger, qui est de 183 millions de dollars US, est ramené à 20 millions de dollars dont 5 millions de dollars US payables immédiatement. Et les cinq(5) millions ont été déjà versés par l'Etat du Niger. S'agissant des quinze millions (15) millions de dollars US restants, ils seront payés sur une durée de 20 ans à un taux d'intérêt de 1,75%.

Laoualy Souleimane(onep)

{jathumbnail off}

.

Commentaires  

-3 #1 degrace 28-06-2015 02:29
Bravo les gars. Ça c est un résultat. Seulement penser à régler vos dettes d aujourd'hui pour que nos enfants ne se retrouvent face cette situation cette fois sans ressources pétrolières et uranium parce que hypothequees. Par les parents. Degrace faites des investissements rationnels et rentables pour ce pays avec ces dettes. Faites en sorte que les nigérians soient bénéficiaires pas seulement parce des édifices érigés par des société. Étrangères mais plutôt par des infrastructures et services émanant des sociétés nigériennes avec des actionnaires nigériens.
Citer | Signaler à l’administrateur
+13 #2 mes frères 28-06-2015 10:12
Les explications ne sont pas assez détaillées. 60 millions de prêt (1993 et 1994 Taiwan ou le K.O) aujourd'hui on descend 20 millions après que la barre ait passé à 183 millions , il y a des choses cachées. Aucune banque ne va accepter faire une remise sur le capital.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Hankouri 28-06-2015 13:47
Ses autorités du niger vont bradés toutes nos ressouces de cette manière,ou s q ont vas comme sa,un pays ou mème les cadres du developpement rural sont male pays et puis encore plus pire l'etat n'accorde pas beaucoup d'importance a la formation de ses derniers en leur privant des prises en charge,sa veu dire que au 2eme mandat ils seront completement oublié,alors comme soutenir un regime comme sa,avec toutes les ressources que nous avons il faut tendre la main ,c domage,cela n'empèche des buldings pousse toujours dans les quartiers des supers Nigeriens et des vehicules de dernière cris surcule au niger au moment ou d'autres creuse la terre pour manger et on nous dit que les ressources sont mis a la disposition des population c faux et archi faux,il nous faux un changement dans ce pays toujours succer par un groupe de bandits.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 le nigerien 28-06-2015 14:27
C pas clair cette affaire la
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 oyo oyo 28-06-2015 14:44
Moun Chiga oukou notr destin dans de mains salles
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 Birni 28-06-2015 17:34
Pourquoi l'Etat du Niger a refusé de rembourser ce pret à l'é8xqs2poque? est-ce parce que les conditions d'octroi du pret étaient floues? est-ce du à l'utilisation faite de cet argent? les autorités actuelles doivent nous dire la vérité car ils étaient au coeur du système à l'époque; Bazoum avait dit Taiwan ou le Chaos voilà les résultats, j'espère le pret d'eximbank ne va pas nous réserver des surprises dans quelques années
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Birni 28-06-2015 17:36
lire rembourser ce pret à l'époque?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 le sage 28-06-2015 20:06
Je me demande comment le Niger va payer 2milliars de dollars llului qui peut meme pas payer 5 millions de dollars.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #9 SANKARA 28-06-2015 21:44
foutaise!!!!
Une banque engage une procedure judiciaire pendant 17ans et obtint finalement gain de cause.ensuite renonce ou annule presque toute la totalité de son montant initiale.
pourquoi alors cette longue procedure si couteuse.en effet cette banque a engagé des ovocats,effectué des déplacements. Pour y renoncer finalement?
de qui se moque t'on dans ce pays?
est ce que etre president de la republique ou membre du gouvernement vous permet d'etre subitement plus intellegents que tous les autres concitoyens?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 chefu 29-06-2015 11:06
ce qui est sur il y a une contrepartie dans cette affaire
surement que les taïwanais vont aussi avoir leur part dans notre pétrole ou autres ressource naturelle ou bien de contrat commerciaux avec beaucoup de facilités
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 AVIS 29-06-2015 12:19
Le principal d’un emprunt qui est le Capital emprunté au départ, ne change pas. Donc c'est la dette exigible du prêt d’Eximbank Chine-Taiwan vis-à-vis de l’Etat du Niger, qui est de 183 millions de dollars US, qui a été ramené à un principal de 20 millions de dollars.»
Le principal est le capital emprunté au départ (60 millions) ne change pas et ce sont les intérêts cumulés sur la période et les pénalités qui avaient porté le contentieux à 183 millions de dollars.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 EXIMBANK CHINE 01-07-2015 21:31
Prêt EXIM BANK CHINA a été signé le 30 Septembre 2013 pour financer la construction par CSCEC (China State Construction Engineering Corporation) avec le contrat CPP signé le 1er Janvier 2013 pour la réalisation de la centrale de Salkadamna comme en témoigne par le FMI (Fonds monétaire international) en 2013 - 2014 à 2015
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #13 ISSIA 2 04-07-2015 12:55
Confusion totale comme d'habitude au NIGER. Ce qui est sur quelque chose est faite ...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com