Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

Choguel et Assimi

Dans un communiqué publié le 16 mars 2022, le gouvernement de transition malien a catégoriquement rejeté "les fausses allégations faisant état d’exactions commises par les forces Armées Maliennes (FAMa)" contre des civils. Des allégations que le gouvernement considère dénuées de tout fondement et en représailles à ce qu'il considère comme un" matraquage médiatique" qui découle d'une "stratégie savamment préméditée", a décidé de suspendre jusqu'à nouvel ordre, la diffusion dans le pays des médias français RFI et France 24 ainsi que de leurs plateformes digitales.

Zeyna commission0

Dans le communiqué signé par le ministre porte-parole, le colonel Abdoulaye Maiga, le gouvernement de transition dit avoir appris "avec une profonde consternation"" des fausses allégations faisant état d’exactions commises par les forces Armées Maliennes (FAMa)" contre des civils ainsi que de violations des droits de l'homme et du droit international humanitaire.

Selon le communiqué, "ces allégations sans fondement" ont été publiées respectivement une déclaration de Mme Michelle Bachelet, Haut-commissaire des Nations aux droits de l'homme le 06 mars 2022, un rapport de Human Right Watch le 15 mars 2022 et un reportage de Radio France Internationale (RFI) les 14 et 15 mars 2022.

"En considérant la synchronisation de matraquage médiatique, le gouvernement en déduit une stratégie savamment préméditée visant la transition, démoraliser le peuple malien et discréditer les vaillantes FAMa" poursuit le communiqué qui ajoute que, "pire, certains allégations celles avancées par RFI, n'ont d'autres objectifs que de semer la haine en ethnicisant l'insécurité au mali et dévoilent l'intention criminelle de journalistes dont certains n'ont pas séjourné au Mali, il y a plus d'un an".

Par conséquent, poursuit le communiqué, le gouvernement malien "rejette catégoriquement ces fausses allégations contre les vaillantes FAMa",  et "engage une procédure, conformément aux lois et règlements en vigueur au mali, pour suspendre jusqu'à nouvel ordre, la diffusion de RFI en ondes cortes et FM et de la télévision France 24 ainsi que de toutes leurs plates formes digitales, dès l'entrée en vigeur de la mesure de suspension".

 

Le gouvernement malien répond aux allégations de HRW

Ce communiqué du gouvernement malien assortie de mesures qu'on pourrait qualifier de rétorsion fait suite au démenti déjà apporté par les autorités de transition au rapport de l'ONG internationale HRW qui a été publié le mardi dernier. Dans une réponse en date du 14 mars 2022 et signée par le Premier conseiller de l'Ambassade du Mali aux Etats-Unis d'Amérique, Alassane Diallo, et adressée à Corrine Dufka, Directrice Sahel à la Division Afrique de HRW, le gouvernement malien a répondu point par point aux accusations d'exactions contenues dans le rapport. "La lutte contre l'impunité demeure aujourd'hui une priorité pour le commandement militaire dont l'objectif est de rendre les FAMa  professionnelles et responsables des droits de l'homme et du droit international humanitaire", a souligné la même source qui, par ailleurs, a fait savoir qu'au-delà, "la prévôté est toujours présente dans les opérations, dans le but de légitimer les actes posés par les FAMa et  éviter les abus".

"De tout ce qui précède, ces allégations sont très souvent tendancieuses, non recoupées, rapportées selon des témoignages non contradictoires et ne s'appuyant sur aucune preuve tangible. Ces témoignages qui n'ont aucune crédibilité, sont faits par des acteurs très souvent affiliés aux groupes terroristes et bandits armés qui n'ont d'autres objectifs que de ternir l'image des Forces armées maliennes vis-à-vis des communautés locales, internationales et des partenaires du Mali." a répondu le gouvernement du Mali à Human Right Watch (HRW).             

A.Y.Barma (actuniger.com)



Commentaires

8
Talaka
1 année ya
La France humili
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
8
TOTO A DIT
1 année ya
8) :-* That is right ..... !!! Quand GOITA tape du poing sur la table et CHOGUEL lance un coup de pied ( un Mae Geri ) dans les c u ls de ces media de propagande de cette merdique France en annon
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
9
TOTO A DIT
1 année ya
Suite et fin
La directrice pour l'Afrique de l'Ouest de Human Rights Watch, Mme Corinne Dufka, assure que l'ONG a document
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
9
Fuck otan
1 année ya
Vive le Mali
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
9
Fuck goita
1 année ya
Fuck Goita le fuyard
Fuck sa bande de d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
9
alib
1 année ya
Bonjour,
Apr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
8
Fuck goita
1 année ya
Tchuss maliens : :-* :-*
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
7
TOTO A DIT
1 année ya
Citation en provenance du commentaire précédent de Fuck goita :
Tchuss maliens : :-* :-*

[quote name="Fuck goita"][mot censur
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
9
Dandize
1 année ya
La France va utiliser tous les moyens m
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
9
Fuck goita, dick u & choguel
1 année ya
[quote name="TOTO A DIT"][quote name="[mot censur
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
972 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
484 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
266 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
417 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
304 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
314 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2258 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages