NITA Fond Site Web 675 x 240

militaires ivoiriens min

 Le ras le bol militaire contre le commandant du Centre de Coordination des Décisions Opérationnelles (CCDO) de Bouaké s'est une nouvelle fois exprimé par des tirs mardi soir à Bouaké.

Zeyna commission0

Aux alentours de 20HTU, des éléments du Bataillon d’artillerie sol sol (BASS), plus d'une vingtaine selon nos informations, se sont dirigés vers la base du CCDO située dans le quartier dit "Soukoura" pour exiger le départ de son commandant, le lieutenant Traoré Amoudé. Quelques tirs en l'air ont surgi pour appuyer la manifestation.

Les militaires dénoncent des manœuvres orchestrées, selon eux, par ce dernier, en vue de nuire à leur image et les sanctionner par la hiérarchie.

«Ils (CCDO, ndlr) font plein de faux coups contre nous, quand ils ont besoin d’argent ils racontent du n’importe quoi sur nous autres à la présidence à Abidjan pour recevoir un peu d'argent, après on se voit être menacé de sanction pour rien, on n'en peut plus, on veut que ce type (Traoré Amoudé, ndlr) dégage de Bouaké, c'est lui qui est derrière tout ça on le sait, et qu'ils envoient un vrai chef intègre pour gérer le CCCDO ici » explique à KOACI un élément excédé du BASS joint par téléphone.

Il donnera en exemple, sans pour autant nous livrer plus amples détails, une récente affaire de présumée cache d'arme qui, après enquête de la hiérarchie, se révélera infondée.

Plus tôt dans la matinée les éléments du BASS ont en deux fois tenté une médiation auprès des éléments du 3ème bataillon d’infanterie. Ces derniers décideront de ne pas s'associer à la manifestation de colère du soir.

«On sait que les type du CCDO montent des faux coups pour nous accuser de choses graves, on en a même les preuves, nos frères d'armes du BASS sont venus à deux reprises ce matin au camp, mais on a pas suivi » nous indique sans en dire plus, un soldat du 3ème bataillon d'infanterie joint.

Alors que les manifestations de colère se succèdent, reste à savoir si, pour un retour au calme, les jours de Traoré Amoudé sont désormais comptés à Bouaké ?, à suivre.

Zeyna commission0

KOACI

Zeyna commission0



Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2612 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
569 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
362 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
509 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
400 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
386 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2287 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages