NITA Fond Site Web 675 x 240

 agents Wapco site petrolier

La Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) du Bénin a jugé et condamné, lundi 17 juin 2024, les trois Nigériens de WAPCO Niger qui avaient été interpellés le 5 juin dernier à Sèmè-Podji et inculpés jeudi 13 juin. La Cour a retenu contre eux l'infraction d'« usurpation de titre et usage de données informatiques falsifiées » et les a condamnés à 18 mois d'emprisonnement avec sursis, ce qui implique leur libération immédiate. Si le dénouement de cette rocambolesque affaire constitue un soulagement pour les agents interpellés et leurs familles, il ne représente en rien un geste d’apaisement dans la tension qui persiste depuis quelque temps entre les deux pays voisins. Les autorités de Niamey ont certes exigé la libération des agents en mission pris, selon elles, en otage, mais ont également annoncé qu’elles ne reculeront devant rien pour préserver l’intérêt du pays, notamment la présence des contrôleurs nigériens sur le site de chargement des bateaux de pétrole nigérien destiné à l’exportation. Pour l’heure, Niamey a fermé les vannes et a demandé à la Chine de prendre toutes ses responsabilités pour que les clauses contractuelles soient respectées par toutes les parties prenantes.

 

Zeyna commission0

 

C’est un véritable ouf de soulagement pour les trois agents nigériens qui avaient été interpellés le 5 juin dernier à Sèmè-Podji sur le site du pipeline et inculpés le jeudi 13 juin alors que deux autres qui avaient été aussi interpellés avaient été relâchés après leur passage devant le procureur spécial. Les 3 mis en cause dont la Directrice générale adjointe Madame Moumouni Hadiza Ibrah ont été condamnés à 18 mois de prison avec sursis pour « usurpation de titre » et « usage de données informatiques falsifiées », après leur procès qui s’est déroulé le lundi 17 juin à Cotonou. Les juges de la CREIT ont requalifié les faits car le procureur spécial Mario Metonou avait, en effet, retenu comme charges contre les 3 agents, « fausse attestation et usage de fausse attestation ». La Cour a, toutefois,  suivi  les réquisitions du ministère public, ce qui logiquement implique qu’il n y aura pas d’appel et par conséquent, ils sont libres. Selon leur avocat béninois, Me Léopold Olory Togbé,  le procureur spécial va signer leur ordre de mise en liberté et ils pourront donc rentrer au Niger. La Cour  au aussi demandé à la police judiciaire de leur restituer leurs effets personnels. 

L’affaire est donc en train de tirer son épilogue de la plus manière car selon un magistrat béninois qui s’exprimait sur une chaine internationale, la peine encourue pour cette infraction est de 1 à 5 ans de prison.

Niamey renvoie la balle aux chinois de WAPCO et à Cotonou pour la réouverture des vannes qui alimente le pipeline

Cette décision de la justice béninoise est perçue par plusieurs observateurs comme un geste d’apaisement des autorités dans le différend qui oppose le Bénin et le Niger depuis plusieurs mois maintenant. Une crise qui a atteint son paroxysme avec le blocage, le mois dernier, du chargement par un pétrolier, de la première cargaison du pétrole brut nigérien destiné à l’export à partir du port de Sèmè-Podji. Après la levée de ce blocus grâce à la médiation chinoise, les choses étaient en train de s’arranger lors cette nouvelle affaire a éclaté provoquant une nouvelle poussée de l’adrénaline particulièrement à Niamey. Dans un communiqué publié au lendemain de l’interpellation des cinq ressortissants nigériens, le gouvernement nigérien avait dénoncé ces manœuvres des autorités béninoises et Niamey expressément dit tenir le Président Talon comme seul responsable de toute violation de l'intégrité physique et morale de ses citoyens avant d’annoncer prendre toutes les dispositions pour obtenir leur  libération sans conditions, défendre ses droits et préserver ses intérêts vitaux. « Le Niger entend prendre toutes les dispositions pour obtenir la libération sans conditions de ses citoyens pris en otage, défendre ses droits et préserver ses intérêts vitaux », avait annoncé le ministre porte-parole Abdourahmane Djibo Amadou dans le communiqué des autorités nigériennes qui ont par la même occasion demandé à la République Populaire de Chine, partenaire stratégique dans l'exploitation du pétrole, de prendre ses responsabilités « en s'engageant clairement dans le respect de toutes les clauses contractuelles ».

Aussi, dans un point de presse tenu le même jour, le ministre nigérien du Pétrole et son homologue de la Justice avaient annoncé un ultimatum pour la libération des agents nigériens et faute de quoi, avaient indiqué les ministres Moustapha Barké et Alio Daouda,  la Station Initiale de Koulélé au Niger, dans les champs pétroliers d’Agadem, sera fermée. Un ultimatum ordonné par le Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP), Chef de l’État du Niger, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani. A l’expiration de l’ultimatum, les agents nigériens n’avaient pas été libérés et le Niger a mis sa menace à exécution.

Un nouvel compromis nécessaire pour lever le blocage

Depuis le 06 juin dernier, le pétrole ne coule plus dans le pipeline export Niger-Bénin (PENB) et pour s’en rendre compte de l’effectivité de cette mesure, le ministre du pétrole s’est personnellement rendu, la semaine dernière, au niveau de la station de Koulélé. « On ne peut pas accepter que notre pétrole soit volé par d’autres », déclare le ministre nigérien du pétrole, Mahaman Barké Moustapha, qui s’est assuré de la fermeture complète des vannes du brut exporté par pipeline via le Bénin. Selon lui, cette fermeture demeurera « aussi longtemps que le Bénin et la société WAPCO ne se seront pas entendus pour que le Niger puisse assister au chargement et puisse contrôler ce qu’on charge ».

Avec cette posture, les autorités nigériennes renvoient donc la balle aux chinois de WAPCO et à Cotonou pour la réouverture des vannes qui alimente le pipeline. Il va falloir un autre compromis pour lever le blocage et à ce niveau, tous les regards sont tournés vers la Chine.

A.Y.Barma (actuniger.com)



Commentaires

0
Stessi
1 mois ya
Filles chaudes vous attendent sur - - www.Top25.fun
Like J'aime love 2 Répondre | Signaler ce commentaire
3
Illa
1 mois ya
Chaque fois que la CNSP craint des faux problèmes, elle le fait pour distraire les nigériens des vrais problèmes. Après le départ de la France et des Américains, il fallait trouver un autre faux-problème pour nous faire oublier les vrais problèmes qu’ils n’arrivent pas à résoudre comme le manque d’eau et d’électricité persistant, la flambée des prix, le manque de médicaments, et les attaques chaque jour sur notre peuple déjà trop meurtri. Si les frontières et le pipeline sont fermées, c’est le Niger qui perd, pas le Benin.
Like J'aime like love haha 14 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Africain
1 mois ya
C'est faux c'est le Bénin qui perd sinon il y a d'autres moyens pour vendre le pétrole mais quel pays va accepter de vendre son pétrole via le port de Cotonou. Ne nous prend pas comme des enfants s'il vous plaît.
Like J'aime love haha angry 5 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Brou
1 mois ya
Toi, tu n'as absolument rien compris ou alors tu es un parfait hypocrite. Tu sais très bien dans quel état était le Niger à l'arrivée du CNSP. Les problèmes que tu évoques existaient avant l'arrivée du CNSP au pouvoir. Qu'est-ce que tu as dis à Bazoum et à ses prédécesseurs, lorsqu'ils livraient le Niger au pillage des ressources naturelles par les occidentaux, et lorsque ces même occidentaux armaient les terroristes pour tuer la population nigérienne ? Aujourd'hui le CNSP veut que le Niger gère lui même ses ressources naturelles en contrôlant lui même ses exportations de pétrole et tu dis des conneries. Je ne serais pas surpris que tu sois l'un de ces terroristes qui ont égorgés le peuple nigériens pendant des décennies avec l'approbation de Bazoum et de ses prédécesseurs. Tu es un françafricains et un esclave heureux. Tu es pitoyable.
Like J'aime like love care haha angry 13 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Illa
1 mois ya
C’est plutôt toi l’hypocrite. Hier tu n’avait aucun problème à pointer du doigt les problèmes du Niger. Aujourd’hui, miraculeusement, tout vas bien dans le meilleur des mondes. Pitoyable hypocrite, tu sais très bien que tous les problèmes cités plus haut sont aggravés et que la CNSP n’a rien fait en presque un an de toute leur promesses. Réfondation de la nation? Mon œil! Alors que Issoufou circule librement et que Tiani se courbe en deux devant lui.
Si toi, tu ne sens pas les douleurs du peuple, c’est certainement parce que tu fais partie de la mafia de Charlie qui nous mène dans le gouffre en s’enrichissant sur le dos du peuple.
Pour le reste, si tu acceptes les raisons bidons et divers qu’avance la CNSP, tu es soi très naïf ou trop bête ou les deux. Attends voir, demain ils vont encore inventer une autre confrontation. C’est leur MO, le mensonge propagandiste et la confrontation inventée pour distraire des problèmes de la réfondation de la nation au poids mort.
Like J'aime like love 6 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Nassirou
1 mois ya
MAis est ce que Pr Tiani ignore cela?(la perte) on parle du primordial ( la souveraineté) et les autres problèmes on cherche comment résoudre cela car les gens comme vous qui ont engendré cela
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Sanda
1 mois ya
Entourez de mur toutes les frontières du Niger et vivez en paix loin du monde moderne et de ses contraintes. C'est votre pays !
Like J'aime like love haha 5 Répondre | Signaler ce commentaire
7
Un Nigérien
1 mois ya
Qu'Allah bénisse notre pays. Qu'Allah nous descende sa miséricorde.
Like J'aime like love haha 6 Répondre | Signaler ce commentaire
5
Odosad
1 mois ya
Vous voyez que cette junte ne veut pas l'intérêt de sa population, surtout sa population qui vive aux frontières. C'est un régime vulgaire et abject
Like J'aime like love care wow angry 16 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Ben
1 mois ya
Sa c'est ton avis.mais sache que quand on a rien à dire on se tait
Like J'aime like love angry 5 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Illa
1 mois ya
N’est ce pas cela aussi ton opinion? Tu devrais te taire aussi.
Like J'aime like love haha 4 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Attaher
1 mois ya
Une relecture du contrat entre les 3 parties (Benin-Niger-Wapco) est nécessaire pour une meilleure compréhension afin d'éviter d'autres abus à l'avenir.
Like J'aime like love care 7 Répondre | Signaler ce commentaire
5
Dius DIOP
1 mois ya
Mais ce n'est pas une mesure de rétorsion contre le Bénin contrairement à ce qu'on croit. Le pétrole n'étant pas chargé depuis le premier bateau pétrolier, il est impossible de continuer à pomper le pétrole. Les capacités de stockage ne sont pas illimitées et puis à quoi ça sert de continuer à envoyer le pétrole s'il doit rester stocké à Seme-Kpodji sans être acheminé en Chine ?
Like J'aime like love angry 6 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Issaka
1 mois ya
Exactement! Encore un de ces mensonges dont la CNSP, Tiani et ses propagandistes sont experts. C’est le Niger qui perd chaque jour que le pétrole ne coule pas. Rappelez vous qu’on a accumulé une dette massive dans le développement de cette pipeline sans même compter le prêt que la CNSP a pris auprès des chinois récemment pour couvrir les salaires des fonctionnaires.
Avec les taux d’intérêts de cette dette et le prêt, chaque jour sans rentabilité du projet revient à multiplier cette dette encore plus. Au final, c’est les nigériens qui vont devoir repayer cette dette tôt ou tard. La Chine prendra le contrôle de ce projet tôt ou tard si on continue dans ce sens.
Like J'aime like love wow angry 12 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Hachourou
1 mois ya
On doit même réorienter le pipeline vers un autre port! Le Bénin un pays de pagaille et d'escrocs !
Like J'aime like love care haha angry 8 Répondre | Signaler ce commentaire
0
B. O
1 mois ya
Il ne faut pas réorienter le pipeline, il faut plutôt trouver un compromis avec le Bénin car réorienter le pipeline a un coup exorbitant, il faudrait contracter des dettes alors que celles pour le pipeline existant ne sont même pas encore payées. Par ailleurs, si demain le Niger connaît des différends avec le Togo, allons nous encore le réorienter? Vraiment cette approche ne nous arrange pas. Les différends entre États ne peuvent se régler que par la diplomatie. Nos dirigeants n'ont qu'à mettre de l'eau dans leur vin.
Like J'aime like love sad 9 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
4 semaines ya
N'est il pas aussi prudent et sage de ne pas placer tous ces oeufs dans un seul panier comme le déconseille la logique des Doyens juste qu'en cas ???

Ne peut il aussi bien de savoir d'autres chemins qui te mènent à ta maison plutôt qu'un ou le seul connu ???

Juste dit en passant et depuis quand poser un questionnement devient un problème , sinon expliques ....
Si dettes pouvaient tuer un pays où des générations futures , le maudit Charlie Hebdo Issou fou ISSA en a tellement contracté au détriment du Niger et bonheur de sa mafia que l'on devrait parler du Niger au passé...
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Kiki
3 semaines ya
Aucun des dirigeants des deux pays ne savent pas ce que sait que la diplomatie , ils sont tous des orgueilleux
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Agonkan Gildas
1 mois ya
Est ce que vous connaissez vraiment le Bénin. Vous acceptez et vivez sous le joug de puchistes et vous aviez le culot de qualifier un pays de pagaille. Prenez vous au sérieux. Ce sont les nigériens qui souffrent
Like J'aime like love 5 Répondre | Signaler ce commentaire
2
SALISSOU
1 mois ya
Il faut plutôt déplacer le Niger et l'amener quelque part.
Vous aviez dit au début que le pétrole est pour le chinois et que vous n'avez rien à y voir, et maintenant vous exigez d'avoir des contrôleurs sur place... C'est quelle infamie ?!
Like J'aime like 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Mounib Massoundi
4 semaines ya
Ne me dites pas que dans le contrat ,on a exclut que le Niger n enverrai pas de contrôleur au Bénin
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
prince
1 mois ya
talon a voulu impressionner le monde en bandant les muscles sans reflechir aujourdhui il doit se sentir ridicule con qu il est sans savoir que la chaine de solidaritè devrait s elargir et rien ne doit desunir (togo-niger-mali-burkina-tchad-benin)une communautè de destin c est ça le bon voisinage
Like J'aime like haha 8 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Rossignol
1 mois ya
Tiani doit juste fermer ces puits de petrole jusqu'a nouvel ordre. Assainir l'administration publique, maitriser les depenses publiques, assainir les societes d'etat, reduire au stricte minimum le coup de fonctionnement de l'etat, changer carrement d'equipe gouvernementale pour s'entourer de nigeriens dynamiques, entreprenant, moins corrompu, qui ont le sens de l'organisation et de la gestion axee sur les resultats. Apres une annee de cohue bohu on voit bien que l'equipe actuelle n'est pas a la hauteur des attentes ni du cnsp et encore moins des nigeriens.
Like J'aime like 4 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Hiha
1 mois ya
C'est d'abord la tête qu'il faut changer !!! À savoir la junte qui n'assume pas son incompétence !!!
Mais ça c'est une autre affaire : dans peu de temps quand ça va réellement chauffer pour eux ils feront venir les popov de wagner pour garder le pouvoir 😬
Like J'aime like love 3 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Hiha
1 mois ya
Comme actuellement Burkina 🤨
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Kass
1 mois ya
Cet bras de fer entre les 2 pays ne les honnore pas. Il que chaque partie respecte les engagements et accords signés librement. Si le Niger ne veut pas ouvrir sa frontière terrestre avec le Bénin, que ce pays interpelle la CEDEAO, sûr ordre de qui il avait fermé la sienne, au mépris du droit international.Si le Bénin a accueilli la France chassée par le Niger et l'a installée près de la frontière nigérienne , comment allez-vous que ce pays soit rassuré ? À chaque fois c'est le même scénario. Chassée du Mali, l'armée française est allée s'installer au Niger près de la frontière malienne . On sait comment cela s'est terminée. Les dirigeants africains doivent leurs populations et agir dans leurs intérêts, sinon ça finira mal tôt ou tard.
Like J'aime like love haha 3 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Kass
1 mois ya
Arrêtés sous de faux prétextes, inculpés , jugés, condamnés, puis libérés, Patrice Talon a joué tout seul sa pièce de théâtre. On attend la suite . Mais en attendant, le Niger campe sur sa position. Va-t-il prendre les armes pour obliger le Niger a ouvrir sa frontière avec lui ? On dirait que cette fermeture là, ça fait plus mal que les sanctions ignobles de la CEDEAO 😂🤣😅
Like J'aime like love haha 3 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Ngh
1 mois ya
C'est que tu est bête 🤣🤣🤣 tu penses que Talon est de votre rang ? Au Bénin tout se fait selon la loi. Nul n'es au déçu de la loi... Tu ne sais pas ce qu'on appelle prison avec sursis... Demande au trois nigérien de refaire la même infraction pour voir s'il ne vont pas faire 18 mois de prison... Le Bénin est depuis le début le seul qui est paisible dans cette affaire mais vous le voyez en autre...
Like J'aime like love 3 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Gaff
1 mois ya
Pauvre béninois vous comptez arreter juger et condamné des innocents citoyens pour nous forcer à réouvrir nos frontières avec vous mon œil. Pendant que vous abritez des psycopates de Français qui arme des bandits. Bande des terroristes, par ailleurs c'est pas obligé de faire l'amitié avec quelque-un qu'on ne veut pas hein. Le Niger vous enrichi garce à votre port et vous êtes deux fois aveugle pour le remarquer
Like J'aime care angry 2 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Hamed
1 mois ya
Ce Président nommé Talon est un génie ! Il connaît la psychologie de Tiani et l'a amené subtilement à bloquer le pétrole à acheminer jusqu'à Cotonou. Désormais, le Niger est seul responsable du blocage et devra tôt ou tard rembourser des dettes majorées d'intérêts à ruiner l'État nigérien. Le Niger ne pourra pas non plus attraire le Bénin en justice pour une quelconque entrave au pétrole nigérien. Voilà la différence entre un joueur d'échecs et un militaire à l'esprit obtus et peu enclin aux concessions.
Like J'aime like love 4 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Chérife
1 mois ya
Ce n'est pas seulement le Niger qui va payer les dettes parce qu'il n'a pas investi seul.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Africain
1 mois ya
C'est faux c'est le Bénin qui perd sinon il y a d'autres moyens pour vendre le pétrole mais quel pays va accepter de vendre son pétrole via le port de Cotonou. Ne nous prend pas comme des enfants s'il vous plaît.
Like J'aime love haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Amazone
1 mois ya
Niger a raison sur toute la ligne. Honte à ma patrie le Bénin. Soyez bénis peuple Nigerien, je compte sur vous , l'occident ne va jamais utiliser Bénin comme Ukraine
Like J'aime haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
2
ARIAS.T
1 mois ya
Je crois qu'il est temps que chacun analyse sont raisonnement,et ne pas parler en fonction de ses sentiments ,de sa nationalité ni de son appartement. En premier lieu je suis m'adresse à mes confrères nigérien j'aimerais que vous constatez vous-même que la junte sans le vouloir c'est trop enlisée dans ce bras de fer en fin de sauvegarder son honneur étant donné qu'ils ont été les premiers à prendre position.Et ce malgré les conséquence pour les deux pays le président béninois est un type inflexible nous sommes habitués nous ici au Bénin . Ce n'est pas pour soutenir mon pays mais je vois des gens en commentaire dit que le Bénin à plus a perdre, s'il vous plaît posez-vous la question sans la cheminement du pétrole le Bénin n'avait-il pas un avancement économique et sociale en quoi est-ce une perte si l'absence de ce dernier empêche l'avancement du Bénin , Maintenant parlons du besoin , qu'elle pays en à le plus besoin actuellement... C'est du gâchis tout cette histoire.
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Dandesir
1 mois ya
Vous avez dépensé des milliards pour importer du pétrole et à cause de votre arrogance vous avez fermé le circuit d'importation sous-préfet que c'est le Bénin qui perd.Vous êtes rigolos, Talon est le meilleur président africain,buhari avait fait plus que ça mais il l'a regretté enfin de compte
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Hamady Traoré
1 mois ya
Les autorités nigériennes ont raison sur toute la ligne. Avec un peu de l'historique, on se rappelle que Patrice Talon était le plus zélé à faire attaquer le Niger au profit de la France contre les Nigériens qui ont choisi déjà leur voie, sous les sanctions de la moribonde CEDEAO. Au constat que cette organisation s'est mise le doigt dans l'œil en provoquant le durcissement des positions et la division, elle s'est précipitée de lever ces sanctions. Mais, malgré cela, le Bénin n'a pas abandonné sa détermination de faire attaquer le Niger avec la complicité de la France. Et le Bénin pour sa sécurité a préféré attendre que le Bénin revienne au meilleur. Au lieu d'être solidaire de son frère en difficulté du terrorisme, Patrice Talon reçoit des bases chassées du Mali pour déstabiliser son voisin. Et maintenant, l'on trouve prétexte de mélanger les choux et les fleurs dans la volonté de contraindre Niamey à ouvrir ses frontières en brandissant un chantage honteux en violation des clauses
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Chérife
1 mois ya
Ce n'est pas seulement le Niger qui va payer les dettes parce qu'il n'a pas investi seul
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Jérôme
1 mois ya
Le CNSP ne doit pas accepter que le pétrole soit rechargé sans aucun contrôle. On ne peut pas permettre des gens de voler nos ressources. Merci au CNSP.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Olamide
1 mois ya
Taini est très agité.
Alors qu'on s'est tous que lui même ne fais que empoché l'argent des ressources naturelles de sont pays dans la poche. Raison pour laquelle ils demande 400millions de dollars chez les chinois. Bandits de tailles Thiani
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Arem
4 semaines ya
Mes frères nigériens ne soyez pas bête.
Il faut savoir que avant le pipeline le Bénin tient encore économiquement. , C'est le Niger qui est vendeur du pétrole.ble Bénin perçoit seulement les frais de transit sur son territoire. Et vous dites que c'est le Bénin qui perd. Est-ce-que c'est réfléchi ça. Je ne pense pas. Aujourd'hui vous êtes gouvernés par les militaires qui n'ont aucune notion de le gouvernance. Il ne connaissent que la manipulation des armes
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Zikan Inna
4 semaines ya
Certaines prises de position nous amènent à penser que certains intervenants ne sont pas nigériens. Ils utilisent juste des noms à consonance nigériens pour déverser leurs vils propos. Et comme ils l’ont fait depuis des siècles, créer la zizanie entre les frères, les diviser, et les voler. Mais, il y a aussi quelques frères innocents qui tombent dans le panneau. Soyons juste violents.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
XETY
4 semaines ya
Moi je ne sais pas pourquoi cette mesure crée des distorsions entre les enfants du Niger. Moi je ne suis pas du Niger mais lorsque j'ai lu le texte, s'agit tout simplement d'un pourpaler entre les trois états pour une meilleure gestion et bon suivi du pétrole du peuple nigerien. Donc, c'est une action à saluer. Ne vous discuter pas lorsqu'une bonne décision est prise, même si elle venait de ton pire ennemi si c'est dans l'intérêt du peuple. Merci
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2630 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
571 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
363 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
509 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
400 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
388 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2289 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages