dimanche 14 août 2022

2530 lecteurs en ligne -

fraren

BAC 2022: un taux de réussite global de 28,95%

resultats BAC

Sur les 86.830 candidats qui se sont présentés à la session 2022 du Baccalauréat, 24.247 ont été déclarés définitivement admis soit un taux de réussite global de 28,95%, en hausse de 6,20% par rapport à la session 2021. Les résultats globaux de la session 2022 du Bac ont été communiqués par le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Mamoudou Djibo Phd, lors du Conseil des ministres de ce vendredi 08 août 2022.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

La session 2022 du baccalauréat a débuté le lundi 18 juillet 2022 sur toute l’étendue du territoire national avec 86.830 candidats qui se sont inscrits, dont 33 950 filles soit 39,10% du total, et répartis dans les 202 centres d’examen à travers le pays.

Au total, 24 247 candidats, dont 9 083 filles, sont admis au Baccalauréat toutes séries confondues, avec un taux de réussite global de 28,95%, en hausse de 6,20% par rapport à la session 2021, selon la communication faite par le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en Conseil des ministres.

Dans les détails, il convient de relever qu'à la fin des délibérations, 12.315 candidats ont obtenu leurs diplômes au premier groupe dont 15 avec mention très bien (8 filles), 207 avec mention bien (79 filles) et 1.672 avec mention assez bien (646 filles).

A l’issue des épreuves du second groupe sur un total de 14.349 candidats dont 5.441 filles, 11.932 dont 4.661 filles ont été déclarés admis.

Autre aspect de cette session 2022 du Bac qui mérite d'être souligné, c'est le taux de réussite par type de Baccalauréat.  Ainsi, il est de 26,69 % pour le Baccalauréat de l’enseignement secondaire général; de  39,77 % pour le Baccalauréat de l’enseignement technique et de 61,08 % pour le Baccalauréat de l’enseignement professionnel.

actuniger.com



Commentaires  

+1 #1 Loozap 06-08-2022 00:09
Que font les enfants s'ils ne mettent pas leur tête à l'école ? C'est pas du tout bon signe pour un monde qui se veut intellectuel et compétent
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Tom 06-08-2022 13:27
Citation en provenance du commentaire précédent de Loozap :
Que font les enfants s'ils ne mettent pas leur tête à l'école ? C'est pas du tout bon signe pour un monde qui se veut intellectuel et compétent


Ils sont dans les smartphones et la luxure.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 TOTO A DIT 06-08-2022 22:08
:o :o :o Toute cette blablalogie des roses Zintellectuels, purs produits de l'éducation ou l'école publique pour ÇA ???

Qui se pompaient de faire mieux que tous les régimes combinés qui les ont précédés.

MOINS (-) 28 % de résultat honteux pour le BEPC...
Et maintenant
- 29 % déshonorant pour le baccalauréat. ..

L'un dans l'autre qui parle de DIT taux de " réussite ", sciemment entre guillemets..., doit immanquablement parler aussi et surtout du TAUX D'ECHEC ,une réalité à donner le vertigo, à faire adopter un profil bas :
PLUS DE 71 % DE TAUX DE DÉBÂCLE, de FIASCO, de CALAMITÉ, de MALHEUR et
de REVERS ....d'INSUCCÈSS...

Est ce avec un plongeon honteux de plus 71 % au fil des années que l'on ose. même parler de développement,de jeunesse, d'avenir et d'émergence ?.

Une tendance certaine vers l'arrière développement'.... la régression avérée..

Seulement au Niger , dernier de la race humaine où ils osent même évoquer un soit taux de Réussite frisant moins de 29 %......

Tous ces milliards engloutis pour ÇA !!!!
DÉCIDÉMENT !!!!
Simplement pathétique !!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Sanda 07-08-2022 08:15
Je suis dans le système depuis presque vingt ans et je puis dire que le pire est à venir si l'on ne rectifie pas le tir : pas ou peu d'encadreurs qualifiés dans les lycées et les complexes d'enseignement secondaire ; pas ou peu de manuels didactiques ; prise en otage de l'école par des structures pseudo-syndicales ; administration dilettante et corrompue ; violation des textes réglementaires par les premiers responsables de certains établissements et directions de l'éducation… La qualité tant souhaitée pour l'éducation au Niger ne pourra jamais s'accomplir dans un tel contexte. En attendant, continuons à pérorer.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 TOTO A DIT 07-08-2022 08:53
Citation en provenance du commentaire précédent de Sanda :
Je suis dans le système depuis presque vingt ans et je puis dire que le pire est à venir si l'on ne rectifie pas le tir : pas ou peu d'encadreurs qualifiés dans les lycées et les complexes d'enseignement secondaire ; pas ou peu de manuels didactiques ; prise en otage de l'école par des structures pseudo-syndicales ; administration dilettante et corrompue ; violation des textes réglementaires par les premiers responsables de certains établissements et directions de l'éducation… La qualité tant souhaitée pour l'éducation au Niger ne pourra jamais s'accomplir dans un tel contexte. En attendant, continuons à pérorer.

:sad: cette description narrative d'un acteur du domaine donne froid dans le dos, fait peur.

Mais TOTO A qu'espérer d'autres avec ces socialistes transformés milliardaires faisant comme leur ligne de conduite la promotion de la médiocrité, de la nullité et de la CHOUINAILLE...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Blackmarket 08-08-2022 13:58
Niger, de mieux en mieux...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com