NITA Fond Site Web 675 x 240

Ibrahim Yacouba CM

Disparu des radars au lendemain du coup d’Etat du 26 juillet, l’ancien ministre d’Etat en charge de l’Energie Ibrahim Yacouba, vient de refaire surface sur la scène politique  nationale sur laquelle il s’est également prononcé. Dans un message sur X (anciennement Tweeter), le président du MPN Kishin Kassa a appelé la Cédéao à la désignation d’un chef d’Etat comme facilitateur pour des négociations directes en vue d’une sortie de crise pacifique au Niger.

Zeyna commission0

Certains ont vu une sorte d’appel du pied de l’ancien ministre, aujourd’hui en exil, aux nouvelles autorités du pays et d’autres, une sorte de mea-culpa d’Ibrahim Yacouba ! Ce qui est évident, c’est que trois mois après l’avènement du CNSP, le discours a radicalement changé pour le président du MPN Kishin Kassa qui, au lendemain du coup d’Etat, avait appelé la Cédéao, l’Union africaine et tous les partenaire du Niger, « à se joindre à la lutte du peuple nigérien en vue de la libération sans délai de la famille de Mohamed Bazoum et du rétablissement sans conditions de ce dernier dans son mandat de Président de la République ».

Désormais, le message et à l’apaisement et même une proposition de sortie de crise pour l’ancien ministre d’Etat qui dans un post sur X (anciennement tweeter) a appelé la Cédéao à « la désignation d’un chef d’Etat en exercice comme facilitateur de négociations directes » en vue d’une sortie de crise pacifique. « Il est de notre responsabilité commune de sortir urgemment du blocage » a ajouté Ibrahim Yacouba qui a mis en avant la situation politique, économique, sociale et sécuritaire actuelle du pays.                                

L’heure est donc désormais au réalisme, ou plus à la « real-politik », pour l’ancien ministre et allié du régime déchu. Avant lui, un autre allié de premier plan du PNDS Tarrayya, l’ancien ministre et président du CPR Incganci Kassoum Moctar, a profité de la brèche ouverte par l’ancien président Issoufou Mahamadou, pour marquer son opposition à une intervention militaire de la Cédéao au Niger et prôné « le dialogue » pour un retour de la démocratie au Niger.

Il est vrai qu’en trois mois, la donne est en train de changer avec le spectre d’une intervention militaire pour rétablir l’ancien président dans ses fonctions qui s’éloigne de plus en plus pour ne pas dire qui est définitivement écartée alors que la transition se met progressivement, mais certes lentement, en marche. Et en partant du principe qu’il n y a pas plus opportuniste qu’un politicien, ce qui est loin d’une insulte, les plus avertis sauront en saisir les opportunités quand elles se présentent et ainsi orienter leur discours en fonction de la direction du vent…

A.Y.B (actuniger.com)



Commentaires

1
Nassirou
8 mois ya
Ne devons respecter, connaître et appliquer nos valeurs islamiques. Ceci est le gage de notre réussite ici-bas et dans l'au-delà.
Même étant politicien ou économiste ou autre, il est de notre intérêt de ne pas négliger l'Islam.
Vous êtes témoin des développements en cours dans notre pays. Ceci est la manifestation directe de la parole d'Allah, il donne certe le pouvoir à qui il veut et toute chose a auprès de lui un terme défini.
Like J'aime like love angry 3 Répondre | Signaler ce commentaire
5
Salomon
8 mois ya
Comptez d'abord sur vous avant d'attendre que dieu fasse tout a votre place. La religion n'a developpe personne ni aucun pays dans ce bas monde. C'est cette mentalite hypocrite qui pousse 1 nigerien sur 2 a mendier pour sa pitance. Pauvres faineants escrocs.
Like J'aime like love 7 Répondre | Signaler ce commentaire
5
Rastignac
8 mois ya
Les putschistes ne peuvent jamais mener le Niger vers un quelconque développement ! Ce n'est pas une alliance des miséreux qui propulsera le pays vers son essor économique, social, etc.
Like J'aime like love 2 Répondre | Signaler ce commentaire
4
Salomon
8 mois ya
Bien parle mais tu proposes quoi? Regarde dans ton retroviseur et propose une autre voie. Il ne suffit pas de critiquer
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
7
Salomon
8 mois ya
Tout ce qu'on demande aux militaires c'est de recouvrer les biens voles et rendre justice aux nigeriens. Le developpement n'est qu'un fourre tout dans lequel nous trouverons en tant que nigerien ce qu'il conviendra de mettre dedans. Tiani et ses compagnons ont une grande responsabilite dans ce que deviendra ce pays apres eux. Ou bien ils remettent le pays dans le droit chemin vers le progres et le bien etre de ses populations en rendant justice ou bien ils le plongent dans l'enfer en protegeant les criminels comme issoufou l'a fait. Ce sera leur choix qu'ils devront assumer.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Djaffa
8 mois ya
Rituel de richesse
Whatsapp :+229 67689066

Le succès est quelque chose qui n'est pas facile.
Tout le monde veux réussir; beaucoup essaient mais ils ne réussissent pas, ils ont des frustrations;leur travail ne mâche plus leur entreprise fais sombres dans la faîte ; il non plus de clientèle. oui vous avez encore le choix de de fais relancer vos affaires et assurer votre protection et celui de votre famille grâce a notre
BAGUE MAGIE DE SUCCÈS succès et de protection. votre vie changera car toute les étoiles serons a votre faveur et le succès a votre porter, tout vos rêves deviendrons réalité.


POUR CEUX QUI SONT INTÉRESSER VEUILLEZ
Me contacter sur whatsapp
+229 67689066

https://portemonnai8831.onlc.fr
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
7
Yacouba
8 mois ya
Ibrahim Yacouba est un vrai gachis politique. Rien d'autre.
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Dango
8 mois ya
Vive le Niger
Like J'aime angry 1 Répondre | Signaler ce commentaire
6
Lilwayne
8 mois ya
Il veut juste mendier un autre poste au CNSP, un vrai hypocrite
Like J'aime like love 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
NIGERIEN
8 mois ya
La société civile en généra ne joue pas son rôle ,elle doit amener le CNSP a la table des négociations avec la CEDEAO !
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
NIGERIEN
8 mois ya
La société civile en généra ne joue pas son rôle ,elle doit amener le CNSP a la table des négociations avec la CEDEAO !
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
MAIGAYI
8 mois ya
Nous n'avons pas besoin de l'avis d'un traitre. Il avait déjà pris position aussitot le coup d'Etat intervenu en se ralliant à la cause de BAZOUM.
Qu'il aille se faire foutre!!!
Like J'aime angry 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
8 mois ya
:-? ;-) HEY JAH!!!
Vivre en exil , loin du terroir n'est pas ROSE DEY, une vie où tu te prends entièrement en charge allant de la nourriture, au logement , au déplacement alors que ces politich iens du ventre sans vision pour la masse etaient au pays , tout est pris en charge par les pauvres contribuables ,
HEY JAH ! Y A DRAHH pour ceux qui sont dans le predicament de s'ils savaient
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Mani
8 mois ya
On a pas besoin de l'avis de cet homme les nigerien doit faire attention pour ne pas tomber dans les même travers. On connaît tout le monde maintenant.
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2600 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
569 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
361 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
509 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
400 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
386 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2287 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages