Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

Abdoulaye Diop Mali

A la veille de la réunion du Conseil de sécurité pour le renouvellement du mandat de la MINUSMA et surtout du Sommet de la Cédéao prévu le 03 juillet prochain à Accra, les autorités maliennes multiplient les initiatives diplomatiques. Le lundi 27 juin,  le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye DIOP a reçu, l’ensemble du Corps diplomatique et consulaire, pour une session de briefing autour de la situation politico-sécuritaire au Mali. Selon les services du ministère, les échanges ont porté sur l’évolution du processus de la transition ainsi que le renouvellement du mandat de la MINUSMA à laquelle Bamako est favorable tout en s'opposant à l'appui aérien de la France.

 

Zeyna commission0

Selon le compte-rendu de la rencontre fait par les services de communication du chef de la diplomatie malienne, s’agissant du processus de la transition, le ministre Diop a expliqué les grandes étapes franchies et les perspectives dont le couronnement sera le retour à l’ordre constitutionnel dans un délai de 24 mois. A cet égard, rapporte la même source, il a évoqué les efforts et les initiatives engagés par le gouvernement du Mali, dans un esprit de dialogue et de recherche d’un compromis honorable, notamment la mise en place d’un mécanisme de dialogue pour rapprocher les positions entre le Mali et la CEDEAO, la facilitation sollicitée auprès du Président togolais pour la recherche d’un accord politique auprès de ses pairs en soutien aux efforts du Médiateur Goodluck Jonathan, la promulgation de la loi électorale, la prise d’importants décrets relatifs à la durée de la transition et la mise en place du comité chargé de la rédaction d’une nouvelle constitution.

Concernant le renouvellement du mandat de la MINUSMA, ajoute le communiqué, le chef de la diplomatie a indiqué que "le Mali reste favorable au maintien de cette mission. Toutefois, il a souligné l’impérieuse nécessité de prendre en compte les réserves émises par le Mali, notamment son opposition à l’appui aérien par la France pour la sécurisation de la MINUSMA et la tendance visant à politiser la question des droits de l’Homme au Mali".  Le ministre malien des affaires étrangères a précisé aux diplomates accrédités à Bamako, "qu’il n’existe, aujourd’hui, aucun cadre politique encore moins juridique qui permet à la France de mener des opérations militaires sur le territoire malien".

 Aussi, rapporte-t-on, il a dénoncé "les intentions malicieuses visant à se focaliser de façon démesurée sur la question du respect des droits de l’Homme, alors que la mission principale de la MINUSMA est et demeure l’appui aux Autorités maliennes pour la stabilisation et le plein exercice de la souveraineté nationale sur l’ensemble du territoire malien".

Lors de la rencontre, rapporte toujours la même source, le ministre Abdoulaye Diop n'a pas manqué de rappeler que "l'armée malienne est multiethnique, républicaine et professionnelle avec une conscience claire de sa mission de protection des citoyens dans le cadre du respect des droits de l’Homme et du droit international humanitaire".

Il faut noter que le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit ce mercredi pour décider du renouvellement du mandat de la MINUSMA. Le dimanche prochain, les chefs d'Etat de la Cédéao se réuniront à Accra pour, entre autres, décider de la levée ou non des sanctions économiques en fonction du rapport que va présenter le médiateur Goodluck Jonathan sur les négociations sur la durée de transition et le chronogramme pour un retour à l'ordre constitutionnel normal avec les autorités de Bamako.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

 



Commentaires

0
Paf
1 année ya
La France,ne serait ce que par un sursaut d'orgueil,laisse le Mali tranquille.ou bien l"humiliation ne te dit rien?
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Way to
1 année ya
Normal apres tout. Battez vous pour ce qui est bon pour vos populations.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
972 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
484 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
266 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
417 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
304 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
314 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2258 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages