NITA Fond Site Web 675 x 240

CEDEAO ACCRA 15 09 2020

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15 septembre à Accra au Ghana. Malgré la présence des membres du CNSP à la rencontre au cours de laquelle le chef de la junte, le colonel Assimi Goita, a présenté la feuille de route élaborée par la charte de transition sur la base des consultations nationales, les dirigeants de la CEDEAO ont été intransigeants. Dans le communiqué final, ils ont réitéré leurs exigences pour la mise en place d’une transition civile dans les plus brefs délais avant d’envisager de lever les sanctions contre le Mali.

Zeyna commission0

 

Peut mieux faire ! C’est en quelque sorte, la réponse des chefs d’Etat de la CEDEAO à la junte militaire malienne, à l’issue de leur réunion consultative sur le Mali qui s’est tenue hier lundi 15 septembre à Accra au Ghana. A l’expiration du délai qu’ils ont accordé lors du Sommet de Niamey du 7 septembre dernier, au Conseil national pour le salut du peuple (CNSP) pour la nomination d’un président et d’un premier ministre civils pour diriger la transition, les dirigeants de l’organisation régionale se sont réunis sous la présidence du nouveau président en exercice, le ghanéen Nana Akufo-Addo, pour décider des suites à donner à la situation politique au Mali. Pour l’occasion, ils ont entendu l’exposé fait par le président de la junte militaire, le colonel Assimi Goita, qui a exposé les grands axes de la charte de la transition élaborée suite aux consultations nationales maliennes. Une feuille de route qui n’a visiblement pas convaincu les chefs d’Etat de la CEDEAO comme l’a d’ailleurs fait savoir dès l’entame de la réunion, le président en exercice. « Aujourd’hui est censé être le jour où la junte doit mettre en place un gouvernement, qui devra répondre aux critères que nous avons définis en août. Ce n’est pas encore fait », a constaté le président Nana Akufo-Addo, qui a ajouté que «le Mali ne peut plus se permettre de retarder encore la nomination d'un gouvernement responsable ».

La Réunion a été sanctionnée par un Communiqué final dans lequel il a été, notamment, réaffirmé la décision de la nomination d’un Président de transition civil et d’un Premier ministre civil, en vue de conduire la transition politique, qui ne devrait pas excéder 18 mois.  Les Chefs d’Etat et de gouvernement ont, également, décidé de la levée des sanctions dès la nomination des responsables de la Transition et de l’envoi, à  Bamako, d’une délégation conduite par l’ancien Président nigérian, Goodluck Jonathan médiateur de la CEDEAO, pour faire le point de la mise en œuvre de leurs décisions.

----------------------------------     ----------------------------------     ----------------------------------

Communiqué de la réunion des Chefs d’Etat de la CEDEAO avec le CNSP (Mali)


  1. A I’ invitation de S.E.M. Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, Président de la République du Ghana et Président en exercice de la Conférence des Chefs d'État et de Gouvernement de la Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), une réunion entre huit Chefs d'État et de Gouvernement de la CEDEAO et les membres du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), s l est tenue le 15 septembre 2020, au Peduase Lodge, à Aburi, au Ghana.
    2. Les Chefs d'État et de gouvernement ci-dessous mentionnés ont participé à la réunion consultative :

_ S.E.M. Roch-Marc Christian Kabore, Président du Faso ;
S.E.M. Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d'Ivoire ;
_ S.E.M. le Professeur Alpha Condé, Président de la République de Guinée ;
_ S.E.M. Mahamadou Issoufou, Président de la République du Niger ;
_ S.E.M. Macky Sall, Président de la République du Sénégal ;
_ S.E.M. Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la
République togolaise ;
_ S.E.M. Yemi Osinbajo, Vice-Président de la République Fédérale du
Nigeria.
3. La délégation du CNSP comprenait :
_ Colonel Assimi GOITA, Président du CNSP ;
_ Colonel-Major Ismael WAGUE, porte-parole du CNSP
_ L'Ambassadeur Boubacar Gouro DIALL, Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères du Mali.

  1. Les hautes personnalités suivantes ont également participé à la réunion consultative :

_ S.E.M. Goodluck Ebele Jonathan, ancien Président de la République Fédérale du Nigeria, Envoyé Spécial et Médiateur de la CEDEAO au Mali ;
_ S.E.M. Jean-Claude Kassi BROU, Président de la Commission de la CEDEAO ;
_ S.E.M. Annadif Mahamat Saleh, Représentant Spécial du Secrétairegénéral des Nations unies au Mali, Chef de la MINUSMA ;
_ S.E.M. Pierre Buyoya, Représentant Spécial de l'Union africaine au Mali et dans le Sahel ;
_ General Francis A. Béhanzin, Commissaire aux Affaires Politiques, Paix et Sécurité de la CEDEAO.

  1. Les Chefs d'Etat et de Gouvernement ont félicité le Président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo pour son élection à la tête de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement.
    6. Les Chefs d'État et de Gouvernement se félicitent du fait que l'ancien président Ibrahim Boubacar KEITA a quitté le pays pour suivre un traitement à I l étranger et lui souhaitent un prompt rétablissement. Ils demandent la libération rapide de l'ancien Premier ministre Boubou Cissé et des autres dignitaires.
    7. L'objectif de la réunion était de permettre aux membres du CNSP d'informer et de présenter aux Chefs d l Etat et de Gouvernement un schéma et une feuille de route pour la transition politique, conformément aux décisions prises par la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEDEAO lors de son Sommet Extraordinaire par visioconférence le 28 août 2020 et par son 57ème Sommet Ordinaire tenu le 7 septembre 2020, à Niamey, République du Niger. Ces décisions demandaient la mise en place d'une transition dirigée par des civils pour une période de 12 mois au plus tard le 15 septembre 2020.
    8. Le Mini-Sommet a pris note de la présentation par le CNSP des résultats du forum consultatif national, visant à parvenir à un consensus sur un schéma
    de transition politique. Ces consultations, qui se sont déroulées du 5 au 12 septembre 2020, ont impliqué plusieurs acteurs du Mali.
  2. Après des délibérations approfondies sur le schéma et la feuille de route de la transition présentés par les dirigeants du CNSP, les Chefs d'Etat et de Gouvernement ont pris les décisions suivantes:

#a. La transition politique sera dirigée par un civil, conformément aux décisions de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEDEAO. A cet égard, le Président et le Premier Ministre de la transition seront des civils pendant toute la période. La désignation de ces deux personnalités sera faite incessamment.
#b. Le Vice-Président de la Transition tel que prévu par la Charte de la Transition ne pourra, en aucune manière, remplacer le Président de la Transition.
#c. Dès le démarrage de la transition civile, le CNSP sera dissout.
#d. Les Chefs d'Etat et de Gouvernement ont pris note de la durée de la transition politique au Mali qui sera de 18 mois maximum, à compter de ce jour, 15 septembre 2020.
#e. Dès qu'une transition civile sera mise en place, la CEDEAO accompagnera pleinement la République du Mali vers le rétablissement de l'ordre constitutionnel, conformément aux protocoles pertinents de la CEDEAO ;
#f. Concernant les sanctions, conformément à la décision de la Conférence des Chefs d'État et de Gouvernement de la CEDEAO, cellesci seront levées dès la nomination effective du Président et du Premier Ministre de Transition.

  1. Les Chefs d'Etat et de Gouvernement expriment leur gratitude à S.E.M. Goodluck Ebele Jonathan, ancien Président de la République Fédérale du Nigeria et Médiateur de la CEDEAO dans la crise politique au Mali. Ils I l encouragent à poursuivre ses efforts de médiation et à accompagner l'administration de transition dirigée par des civils pour assurer un retour rapide à l'ordre constitutionnel au Mali. Ils demandent au Médiateur d'effectuer une Mission à Bamako dans une semaine pour faire le point de la mise en oeuvre des mesures ci-dessus.

11. Le Mini-Sommet rappelle la décision de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement sur le Comité de Suivi comprenant le Médiateur, le Président du Conseil des Ministres, le Président de la Commission de la CEDEAO et les Représentants de I I Union Africaine et des Nations Unies au Mali, et demandent sa mise en place rapide.
12.Le Mini-Sommet invite toutes les parties prenantes maliennes à travailler ensemble pour le retour rapide à I l ordre constitutionnel au Mali.
13. Les Chefs d'Etat et de Gouvernement expriment leur gratitude à S.E.M. Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, Président de la République du Ghana et Président en exercice de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), pour avoir convoqué ce Mini-Sommet.
14. Les Chefs d'Etat et de Gouvernement remercient le Gouvernement et le Peuple Ghanéens pour l'accueil chaleureux et fraternel qui leur a été réservé et pour les excellentes commodités qui ont été mises à leur disposition durant leur séjour.

Fait à Aburi, le 15 septembre 2020.

La Conférence

A.Y.B (actuniger.com)



Commentaires

10
Hassane
3 années ya
Chassez d'abord parmi vous les vieux qui veulent mourir au pouvoir ill
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
9
Djinkoligo
3 années ya
Civile ou militaire ou militaire d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
Nipy
3 années ya
Que vaut un pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
zakizero
3 années ya
[quote name="Nipy"]Que vaut un pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
7
Lecteur-Actuniger
3 années ya
[quote name="zakizero"][quote name="Nipy"]Que vaut un pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 années ya
AU GHANA : ANCIEN PR
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
TOTO A DIT
3 années ya
Suite 1
Le niveau de corruption qui est devenu une partie int
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
3 années ya
Suite 2 et fin

La r
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Hum
3 années ya
Issoufou he is behind you.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2227 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
542 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
339 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
483 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
374 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2284 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages