NITA Fond Site Web 675 x 240

Soldats maliens Pick up

Des soldats en mouvement et des coups de feu qui se font entendre à plusieurs endroits stratégiques de la ville, telle est la situation à Bamako depuis la matinée de  ce mardi 18 Août 2020. La capitale est quadrillée par des militaires et plusieurs sources font état d’arrestation par des soldats, de hauts gradés de l’armée ainsi que de hautes personnalités.

Zeyna commission0

 

Coup d’Etat ou mutinerie au Mali ? Il est à l’heure actuelle difficile d’y répondre tant la situation est encore trop floue à Bamako  depuis le début de la matinée et aucune information officielle n’a encore filtré. En début d’après-midi, la situation demeure toujours confuse à Bamako. Des soldats lourdement armés à bord de blindés et de pick-up continuent à faire mouvement dans plusieurs endroits stratégiques de la ville. Plusieurs accès au centre de la ville sont encore bloqués et la circulation dans la capitale malienne est pratiquement impossible notamment sur le « Pont des martyrs », une des principaux axes de Bamako. Les banques, commerces et autres services sont fermés et plusieurs missions diplomatiques ont donné des consignes strictes à leur personnel ainsi qu’à leurs ressortissants pour éviter « les déplacements non essentiels ». Les agents de la Cité administrative, qui abrite plusieurs ministères ainsi que ceux de l’ORTM,  ont été également évacués « pour des raisons de sécurité ».

Un soulèvement encore parti du camp militaire de Kati

Tout est parti très tôt le matin, à 8H00 après la prise d’armes au camp militaire Soundjiata Keita de la ville garnison de Kati, à 15 kms de Bamako. Selon les premières informations, des soldats ont pris possession du magasin d’armes avant de bloquer les principaux accès à la ville mais aussi à Bamako. Par la suite, le soulèvement s’est aussi étendu dans la capitale malienne et des  coups de feu ont également été entendus dans le camp de la Garde Nationale à N’Tominkorobougou, situé en pleine ville.

Aucune information sur le président IBK n’est encore disponible mais plusieurs sources affirment qu’il n’est pas au Palais de Koulouba qui a été également évacué. Cependant, son fils, le député Karim Keita, annoncé par certaines rumeurs comme interpellé par les soldats, a démenti sur Twitter.  Des sources proches du président de l’Assemblée nationale ainsi que du ministre des Finances ont confirmé leurs arrestations par des militaires sans savoir davantage. Les principaux bâtiments de la Défense notamment l’état-major de l’armée sont également quadrillés par des soldats.

Un remake de 2012 ?

En début d’après-midi, des militaires à bord de plusieurs véhicules qui circulaient dans la ville ont été acclamés par la population. Selon un journaliste sur place, un « rassemblement spontané » de la population est en train de prendre forme à la fameuse « Place de l’Indépendance ».

Plusieurs noms d’officiers sont avancés par les sources locales comme à la tête de  ce « soulèvement ». Pour l’heure, en effet, les informations les plus crédibles font état plutôt de « mutinerie » qu’un véritable « coup d’état », en attendant de voir plus clair. Cependant, en 2012, c’est à partir d’une mutinerie au camp de Kati que les militaires ont renversé le régime d’Amadou Toumani Touré. L’histoire malienne va-t-elle encore se répéter ? Les prochaines heures le diront d’autant que depuis quelques mois, le pays est englué dans une  nouvelle crise politique sur fond de crise sécuritaire et de contestation du régime en place…Comme en 2012 !

A.Y.B (actuniger.com)



Commentaires

0
Fils Du Terroir
3 années ya
Da Boro mana nan borey da Irkoys
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Le pacifique
3 années ya
C'est une tr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Lecteur-Actuniger
3 années ya
Situation difficile au Mali. Que Dieu vient en aide au peuple africain, Amen
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
lolna
3 années ya
[quote name="Le pacifique"]C'est une tr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1589 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
509 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
300 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
447 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
335 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
340 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2270 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages