NITA Fond Site Web 675 x 240

Officiers de police burkinabe en mai 2016

Les policiers de la commune rurale de Déou, située dans la région du Sahel, ont déserté leur commissariat. Le commissaire et ses hommes expliquent qu'ils n'ont pas le matériel nécessaire pour faire face à une nouvelle attaque. Il y a quelques jours, une patrouille de police a été attaquée par des assaillants embusqués, mais les forces de sécurité avaient réussi à tuer l'un des assaillants. Cette commune rurale vit dans la peur d'une nouvelle attaque et un couvre-feu a été instauré.

Zeyna commission0

Les policiers, une vingtaine au total, ont quitté la commune rurale de Déou. Ils dénoncent le manque de matériel suffisant pour faire face à d'éventuelle attaque. Les forces de sécurité ont été alertées par les populations de la présence d'individus « suspects » dans la commune.

Ces individus roderaient autour des domiciles des policiers et, selon notre source, ils prépareraient une riposte pour se venger. En effet, il y a une dizaine de jours, un assaillant avait été abattu après des échanges de tirs avec les forces de sécurité, suite à une embuscade contre une patrouille de police en mission de sécurisation à Déou.

Le groupement des forces anti-terroristes avait déployé sur place pour appuyer la police dans le ratissage de la zone. Après cet épisode, et « n'ayant pas assez d'équipements » pour faire face à une nouvelle attaque, le commissaire et ses hommes ont décidé d'un repli « tactique » selon notre source. Un couvre-feu nocturne a été instauré sur place. Les populations sont invitées à rester chez entre 20h à 5h du matin.

Suite au départ des policiers, de nombreux enseignants ont également quitté cette commune de Déou et plusieurs écoles ont fermé leurs portes. Mais le groupement des forces anti-terroristes et les gendarmes sont toujours sur place.

Zeyna commission0

RFI



Commentaires

0
st!!!s Diallo
6 années ya
Il ya forcement une explication! Plus de details svp! Qui sont ces assaillants?? D' o
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
bagague
6 années ya
Ces policiers sont des laches!!!Ils ne doivent en aucun cas quitter le village.Autrement,
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Bill
6 années ya
Les l
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
BRS
6 années ya
ils n'ont pas des armes appropri
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2297 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
545 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
343 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
486 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
377 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2285 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages