NITA Fond Site Web 675 x 240

MAMADOU DIOP Finance triangle

Mamadou Diop, ministre des Finances

En dépit de l’impact du Covid-19 sur l’économie nationale, le gouvernement a revu à la hausse le budget général de l’Etat pour l’année 2020. Ainsi, suite à un collectif budgétaire adopté par le conseil des ministres ce vendredi 8 mai 2020, le budget passe de 2.266,15 milliards à 2.405,53 milliards, soit une augmentation de 139,38 milliards.

Zeyna commission0

Contrairement à la plupart des pays qui révisent leur budget à la baisse pour tenir compte de l’impact du Covid-19 sur leurs économies, le Niger a décidé de revoir à la hausse son budget pour l’année 2020. Réuni en conseil des ministres ce vendredi 8 mai 2020 sous la présidence du chef de l’Etat Issoufou Mahamadou, le gouvernement a adopté un projet de loi portant première rectification de la loi de finances pour l’année budgétaire 2020. Selon le communiqué publié à l’issue du conseil, le budget général de l’Etat pour l’année 2020, après cette première rectification passe d’un montant de 2.266,15 milliards à 2.405,53 milliards, soit une augmentation de 139,38 milliards, correspondant à 6,15%.

Selon les explications du gouvernement nigérien, la crise sanitaire mondiale, due à la pandémie du COVID-19 engendre des conséquences néfastes sur le plan socio-économique. « Ces conséquences engendrent notamment des pertes de recettes et des augmentations de dépenses qui rendent nécessaire une modification des prévisions budgétaires initiales », poursuit le communiqué du conseil des ministres qui ajoute que «  les ajustements apportés au titre du présent collectif portent sur certaines mesures fiscales, des annulations et des ouvertures additionnelles de recettes, ainsi que des annulations et des ouvertures de crédits ».

Une hausse à contre-courant de l’impact de la pandémie du Covid-19

Le gouvernement n’a pas détaillé les ajustements apportés à la loi des Finances et qui expliquent cette hausse du budget, laquelle  n’est pas sans soulever des interrogations au regard de la situation économique mondiale et nationale avec la baisse des cours du pétrole, la fermeture des frontières ainsi que les mesures de soutien aux entreprises et opérateurs économiques prises par le gouvernement. En mars, au tout début de l’apparition de la pandémie au Niger, le ministre des Finances Mamadou Diop (photo) avait d’ailleurs reconnu que la pandémie du covid-19 va sérieusement impacté l’économie nationale et freiner la dynamique de croissance prévue cette année avec notamment « un ralentissement, voire, un arrêt des activités économiques ; un gel des investissements publics et privés ainsi qu’une baisse de l’emploi, des salaires, des revenus et de la consommation des ménages ». Pour faire face à cette situation, le gouvernement avait adopté un plan national de riposte qui a été réévalué, en l’espace d’un mois,  de 597 milliards à plus de 1.400 milliards de francs CFA.

En dépit de ce contexte des plus moroses, le gouvernement a donc décidé de revoir à la hausse son budget pour 2020. Il va falloir certainement attendre la présentation et la discussion du projet de rectification de la loi des finances à l’Assemblée nationale pour en savoir davantage sur les ajustements opérés par l’exécutif, qui compte beaucoup sur l’appui des partenaires techniques et financiers pour traverser cette zone de turbulences.

A.Y.B (actuniger.com)



Commentaires

0
gazere
4 années ya
Et vous allez financer cette rallonge en faisant encore la manche?
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Mallam
4 années ya
Cest normal avec les d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2227 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
542 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
339 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
483 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
374 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2284 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages