dimanche 26 mars 2023

3289 lecteurs en ligne -

fraren

Présidentielle 2016 au Niger : Quelle personnalité et quelles exigences de programme ?

Les 15 candidats BIS

Parler des élections de 2016 au Niger c'est parler de l’avenir des dix-huit millions des nigériens pour les cinq années à venir. Cet avenir va dépendre du choix que les nigériens feront à partir du 21 février prochain pour désigner celui qui va diriger le pays pendant les cinq années à venir.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon que ça soit un candidat ou l’autre parmi les 15 candidatures validées par la cours constitutionnelle la vie des nigériens va aller dans un sens ou dans l’autre.  Il ne s'agit donc pas de choisir un ego personnel ni un esprit de partage de rente au sein d’un clan de brigands ayant pour objectif de mettre la main forte sur les ressources économiques du pays. Il s’agit du choix d’une vision et d’un programme de gouvernance répondant aux attentes des nigériens, aux défis à leverpar pays et aux enjeux de la bonne gouvernance.Dans le contexte actuel du monde et de l’Afrique qui bougent à la vitesse accélérée,le pays doit avancer de deux pas dans chacun des domaines de développement socio-économiquelà où l'Afrique avance d'un seul. L’enjeu consiste donc à trouver un homme capable de transformer des rêves en réalité et non d’un politicien qui ne fera que faire rêver ceux qu’il considère comme du bétail électoral en leur promettant des lendemains meilleurs sans se doter au préalable de la capacité morale à assurer la bonne gouvernance. En paraphrasant le Général De Gaulle je déclare qu’au Niger : « Des politiciens qui font rêver les peuples, on en trouve. Des politiciens qui transforment les rêves en réalité, on en cherche». Voici quelques chiffres de la situation actuelle du pays:

Taux croissance de la population : 3,9 %

Espérance de vie : 60 ans

Population de moins de 15 ans : 49,8 %

Population en dessous de seuil de pauvreté : 49 %

Taux de croissance économique : 6,5 %

PIB par habitant : 400 $ US

Taux d’endettement  du pays : 22,5 %*

Balance commerciale : -10,5 %(négative)

Taux de couverture en eau potable: 50 % (en milieu rural) et 89 % (en milieu urbain)

Taux de couverture sanitaire : 18 800 habitants/médecin

Taux de scolarisation en primaire : 83,7 %

Taux d’alphabétisation des adultes : 29%

Indice de développement humain PNUD : 0.348 (188ième sur 188)

Indice de perception de la corruption : 99ième(sur 168 pays)

 

*  Selon INS –Niger (2014). Selon la Banque Mondiale (2014): 33%

A travers ces chiffres on peut facilement comprendre les domaines dans lesquels ça ne va pas et qui  nécessitent, sans attendre, une intervention rapide et efficace pour inverser la tendance. Le hasard ne va jamais faire bien les choses c’est l’action humaine, donc politique qui fera changer les situations. Cet état du paysexigeun homme capable de se mettre à la hauteur de la situation et de ses exigences, capable d’abord de se dépasser et de dépasser le cadre de son camp pour optimiser l’utilisation équitable de ses ressources et intégrer l’ensemble des forces vives de la nation pour les orienter vers le progrès et le bien-être collectif et aussi de chacun.  La constitution, la morale et la civilité doivent être les guides suprêmes qui éclaireront le chemin à emprunter. Cet homme doit être d’abord en mesure d’incarner et de favoriser le partage des valeurs de la République à savoirla fraternité, le travail et le progrès (Art.1 de la constitution).  La loi de la République a défini dans l’espace politique du pays un cadre pour l’exercice de ces valeurs ainsi que de celles de la démocratieet de la justice. La liberté d’expression, la pluralité des opinions et les débats d’idées, expressions de la souveraineté du peuple nigérienet symboles de la vitalité de la toute jeune démocratie doivent être soutenues et protégées dans l’exercice du pouvoir. Cet homme doit être reconnu pour son combat pour la sauvegarde de ces valeurs et contre la corruption cette maladie qui empêche le décollage du développement de nos sociétés d’Afrique. On doit donc choisir un homme d’engagement ayant la capacité de garantir l’exercice de la bonne gouvernance et l’obtention des résultats mesurables par les instituts spécialisés nationaux et internationaux. C’est en effet seulement les résultats obtenusqui vont compter pour la nationet qui vontmarquerl’empreinte dans l’histoire du pays. La société civile, sans vouloir se substituer aux autorités choisies par le peuple,  doit pouvoir dans un esprit constructif et politiquement neutre, jouer son rôle de supervision, d’évaluation des engagements etde participation dans la protection et sauvegarde des acquis de la démocratie.

Pour les cinq années à venir les nigériens ont besoin de la mise en œuvre d’un programme permettant du progrès dans l’ensemble des domaines socio-économiques et non pas d’une politique les forçant à chanter et à danser pour oublier les problèmesqui menacent chaque jour leur existence. Le programme doit se saisir de ces problèmes pour leur apporter les solutions adaptées, il doit ouvrir des perspectives et des opportunités pour que chaque nigérien arrive à se retrouver pour construire dignement son avenir. Ainsi ce programme doit avoir pour objectif d’assurer la sécurité des nigériens et de développer l’ensemble des domaines du développement socio-économiques du pays à savoir la santé, l’alimentaire, l’éducation, les infrastructures, l’industrie, l’artisanat ainsi que les domaines induits constitués par de l’urbanisme etdu logement.

La sécurité des nigériens n’a pas de prix. Le programme de gouvernance doit à cet effet assurer la sécurité des personnes et de leurs biens. La lutte contre le terrorisme sous ses différentes formes est une priorité afin de garantir la restauration d’un cadre pour la paix et le développement harmonieux des populations. Cependantla sécurité doit être assuréeà sa juste mesure et ne doit pas constituer un obstacle au développement des libertés individuelle et collective. L’attente des nigériens est aussi de trouver  cette juste mesure qui permettra l’efficacité des actions des FDS (Forces de Défenseet de Sécurité) d’une part et l’efficience des investissements dans ce domaine d’autre part. L’armée nigérienne classée la dixième du continent doit pouvoir continuer son renforcement en formation, en équipements matériels et en ressources humaines.

Sans être exhaustif les maladies les plus fréquentes au Niger sont les pneumonies, les gastroentérites, le paludisme, les méningites, la rougeole, les hépatites, la typhoïde, la bilharziose, les tensions artérielles et le diabète. Comme on peut le constater le plus grand nombre de ces maladies sont d’origine d’insalubrité et d’insuffisance d’hygiène. Le combat contre les maladies se gagne quand on gagne le combat contre l'insalubrité publique et quand on arrive à accélérer la pratique de l’hygiène dans chacun des foyers familiaux.Le programme de gouvernance doit doter les collectivités locales des moyens afin de gagner cette lutte contre l'insalubrité. Le programme dans son volet social doit conduire dans la souplesse au changement de mentalité par la sensibilisation des populations aux enjeux de l’hygiène.C’est le prix à payer pour permettre à nos médecins de gagner le combat contre ces grandes maladies.

La disponibilité des aliments pour tous est le combat historique de la politique nigérienne sans pour l'instant parvenir à des résultats durables. Ce combat doit être intensifié par l'octroiaux paysans des moyens adaptés leur permettant d'accroitre la production agricole. L’activité principale à améliorer reste les techniques de labour. Les aides doivent donc intégrer les forgerons qui constituent les supports techniques de premier niveau pour les  paysans. Il est plus évident pour un paysan d’aller consulter son forgeron sur un sujetconcernant des techniques de labour que d’aller voir les agents du service agricole. La transformation de notre technique de labour reste le levier principal pour la révolution agricole. Pourtant des milliers des procédés existent et sont disponibles et le pays n’a pas encore trouvé le canal efficace permettant la domestication d’un procédé par les paysans. Le programme doit s’attacher à développer des canaux permettant de domestiquer les techniques des travaux champêtrespour d’une part accroitre la production agricole saisonnière et d’autre part développer les cultures de contre saison.

Le taux de scolarisation à l’école primaire et celui d’alphabétisation sont très contrastés et nécessitent un investissement massif et soutenu dans l’alphabétisation des adultes (des jeunes de plus 15 ans). L’attente de la disparition de deux générations actuelles d’analphabètes dans l’espoir qu’elles soient remplacées par des générations instruites n’est pas politiquement acceptable. L’alphabétisation des adultes et l’éducation des enfants restent les terreaux sur lesquels se développent les autres domaines de développement. La construction de nombreuses classes et le recrutement massif d’enseignants sont à compléter par l’intensification de l’alphabétisation des adultes qui demeure le moyen le plus sûr de lutter contre la déperdition dans le système scolaire.L’opportunité de s’instruire du berceau à la tombe doit être offerte à chaque nigérien afin qu’il puisse efficacement apporter sa brique dans la construction de la nation. C’est en effet le moyen le plus efficace de garantir les développements socio-économiques de nos populations. L’enjeu principal du 21ième siècle où la technologie, sur son chemin, pilonne tous les domaines avant de les broyer, seuls ceux ayant  la connaissance arriveront à se garantir un avenir meilleur par rapport à leurs parents.

La construction des infrastructures énergétiques,hydrauliques etde transport doit être un axe majeur du programme de gouvernance compte tenu de l’étendue du pays, de la croissance de sa population ainsi que de sa répartition de manière discontinue sur le territoire. Dans un pays où une grande partie de la population n’a pas accès à l’eau potable où seuls les 12 % ont l’accès à l’électricité et où le réseau routier ne dessert pas la majorité des campagnes, construire ces infrastructures est le fondamental de notre politique de développement. C’est le prérequis à réaliser pour permettre l’industrialisation du pays et le développement socio-économique des populations.

La balance commerciale du pays est historiquement déficitaire à cause de la faiblesse de la production industrielle locale. La demande intérieure des produits de consommation courante est de plus en plus grande compte tenu de la croissance de la population pendant que l’offre locale tarde encore à lui emboiter le pas.En conséquence le pays continuede perdre de l’argent au profit de l’industrie extérieure. Pour la survie de l’économie locale il est temps pour l’industrie nationale de montrer ses muscles en produisant plus pour répondre à la demande locale. Pourtant la production agricole du pays a développé sa capacité de production de certaines matièrespremières. La quantité critique permettant  l’émergence d’une industrie locale de transformation est atteinte pour plusieurs produits agricoles et artisanaux.Le programme de gouvernance doit avoir pour ambition d’encourager la création des entreprises pour la transformation des produits agricoles et pour la diversification dans l’exploitation des mines.

Les domaines induits constitués de l’urbanisme etdu logement ont besoin d’une législation adaptée qui permettra leur développement au profit du bien-être des citoyens nigériens. Les villes et les habitations sont en perpétuelle évolution et doivent pouvoir conserver dans leur cadre de vieun niveau acceptable de qualité. La législation est à constamment adapter afin de maintenir le niveau de qualitédans l’urbanisation et le logement.

Par Yayé GARBA

.

Commentaires  

+8 #1 Neutre 13-02-2016 07:05
Assalamou alaikoum s'ils vous plait pas d'insultes. Défendez le programme de vos leader. Car le Prophète alaihi salatou was salam dit: tout celui qui insulte son frère et que l'autre ne réplique pas, les anges son là pour le défendre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 ENDURANT 13-02-2016 08:26
ALLAH YA ZABA MUMU MAFI ALKARI A NIGER , et j invite a tous les nigériens de prier DIEU afin qu'il nous choisisse le meilleur Ameen
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #3 Mamaki 13-02-2016 10:30
M. Yayé GARBA, merci de cette analyse. Dès au début de ton texte, tu écris ceci:...
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #4 Mamaki 13-02-2016 10:33
Citation en provenance du commentaire précédent de Mamaki :
M. Yayé GARBA, merci de cette analyse. Dès au début de ton texte, tu écris ceci:...

Citation en provenance du commentaire précédent de Mamaki :
M. Yayé GARBA, merci de cette analyse. Dès au début de ton texte, tu écris ceci:...

SEULE CETTE DEMIE PHRASE DE MON TEXTE EST PUBLIÉE. Pourquoi, M. l'Aministrateur?? Pourquoi?
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #5 Tahirou 13-02-2016 10:50
Bonjour,
Merci Yayé Garba pour cette contribution. A mon avis, il doit être le programme de tous les candidats.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 le fils du Niger 13-02-2016 14:34
N'ignore pas le bien le plus minim qu'il soit, en ce moment difficile prions Allah le seul connaisseur du bien et du mal qu'il nous fasse le bon choix, on est tous Nigériens écartons le clanisme. Bâtissons ce pays ensemble personne ne fera à nos place. Wassalam
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Nigerien 13-02-2016 14:49
Apre lecture et analyse Parmi les 15 ya pas Un seul KY set capable
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 Maiga 13-02-2016 17:02
Craignons la sanction divine en voulant être Président car cela implique des lourdes responsabilités dont on doit rendre compte à Dieu demain. Ne soyons pas aveugler par les seuls intérêts de ce si bas monde car ou sont ceux qui étaient là avant nous. Il y'a une fin pour toutes choses sur terre hormis la Puissance de Dieu. Je prie Dieu pour qu'il nous fasse le choix du meilleur pour le peuple nigérien Amen!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Azar 14-02-2016 13:03
les programmes de Lumana et du PNDS se detachent du lot car ambitieux et renovants.Si ces deux structures peuvent mutualiser leurs programmes, on peut presager une relance ou un renouveau pour le Niger. Mais ses 2 partis ne se feront pas cadeau, c'est dommage.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #10 Observateur 14-02-2016 18:15
Rien n'a changé sur cette planète depuis la nuit des temps, pourquoi cela s'améliorerait-t-il au Niger à partir du 21 février ? Et les prières n'y changeront rien. Les hommes sont mauvais et le seront toujours. Il suffit de regarder ce que font pour les autres ceux qui ont l'argent et le pouvoir : RIEN. Il faut vraiment être naïf pour envisager le contraire, sinon pourquoi autant de pauvres et de souffrance sur cette terre et particulièrement au Niger. Quels qu'ils soient, politiques ou gros commerçants, ils ne pensent qu'à amasser des richesses, souvent en pillant les biens communs et le pire parfois en tuant leurs semblables. Et vous qui allez voter pour eux, n'oubliez pas que vous organisez votre propre esclavage même si vous en récoltez quelques miettes. La petitesse de l'homme est sans limite et pourtant vous avez le temps d'y réfléchir au minimum 5 fois par jour, et 365 fois par an. Niger, terre d'islam, heureusement,...!
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #11 Observateur 14-02-2016 18:51
Pour vous aidez à réfléchir, sachez que 60 personnes détiennent 50% des richesses mondiales. L'esclavage n'est pas aboli, au contraire, il est mieux organisé et politiquement correct, un peu moins au Niger tout de même. En cette période de "ventes aux enchères des égos", faites confiance aux sens complémentaires que Dieu nous a donnés : Les oreilles entendent, mais les yeux voient... Retournez-vous et que voyez-vous ? Et pourtant, qu'aviez-vous entendu ? Jamais un escroc te préviendra de son projet d'escroquerie...
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #12 Mamaki 14-02-2016 18:57
Ci-dessus Observateur nous décrit la situation réelle qui prévaut au Niger. Ajoutons qu'aucun des partis politiques en liesse n'a fait comme priorité et point fort de son programme, LA LUTTE POUR UN CHANGEMENT RÉEL DE MENTALITÉ au Niger, pour juguler LA CORRUPTION, LE DÉTOURNEMENT des DERNIERS PUBLIQUES, LE FAVORITISME qui règnent . Quelque soit les belles paroles démagogiques qu'ils nous balancent, TOUS dans leurs programmes de dix ou mille pages, si le changement de mentalité n'est pas de mise en priorité, alors nous resterons derniers du Monde car seulemnt eux s'enrichisseront avec le HARRAM.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #13 dan madotchi 14-02-2016 19:42
Très bons éléments pour analyser la situation de notre pays. Je reviens sur un des indicateurs qui revient souvent dans ce genre d'exercice, l'IDH pour notre pays il est de 0,328 sur 1 et on est dernier, malgré le fait qu'il ait crû ces dernières années. Mais le plus important à mon sens c'est de regarder les programmes des candidats qui souhaitent impulser les éléments qui feront qui cet indice soit relevé à un niveau acceptable. Mon problème ce n'est pas le rang mais la taille de cet indice pour notre pays. D'autre part un programme non chiffrés et qui ne dit pas d'où viendront les ressources pour le concrétiser c'est du charlatanisme..
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #14 gnala 14-02-2016 19:45
belle analyse
que les nigeriens en prennent conscience
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #15 Mamaki 14-02-2016 19:46
Sans être naïfs, tous les patriotes nigériens savent que pour changer de mentalité au Niger, il faut des exemples rigoureux après enquêtes rigoureuses. Mais comme tous les politiciens du plus bas au plus haut sont impliqués dans les détournements, la corruption, le favoritisme, ainsi que les fonctionnaires toutes catégories confondues, il n'est pas impossible pour des vrais patriotes qui auront le Pouvoir pour sortir le Niger de sa calamité.
Démocratiquement, légalement, puisque réellement tous étant impliqués, c.à.d. les Politiciens et tous les Fonctionnaires ne pourront être jetés en prison. Les nouveaux patriotes demenderont remboursement des Biens mal acquis. Des multiples villas haut standing, les comptes bancaires au Niger et ailleurs, bourrés des milliards CFA volés à l'Etat doivent être reclamés après enquête sérieuse dans l'unique intérêt du Niger. Je le souhaite qu'ALLAH dote le Niger de RESPONSABLES PATRIOTIQUES qui mèneront ces actes qui resteront historiques.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #16 CONSCIENCE 15-02-2016 15:50
J'APPRECIE AVEC TOUT COEUR CHERS COMPATRIOTES VOS MOTS. QUE DIEU NOUS FASSENT REFLECHIR AINSI
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 Programme 15-02-2016 16:19
En 2011 le programme de Issoufou était fort alléchant, on s'est précipité pour le choisir parce qu'on voulait rompre avec certaines habitudes mais que de regrets après 4 ans d'exercice du pouvoir on a eu droit au pire, le fondement de notre démocratie a été enterré, le Niger ne s'est jamais senti aussi mal, la gangrène a pris de tous les cotés, enrichissement illicite, vol, mensonge, hypocrisie,entrave à la liberté, culte de la personnalité etc....alors jugeons plutot les hommes par rapport à leur personnalité au lieu de ces programmes bidons qu'on enterre aussitot arrivé au pouvoir
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #18 Sidi 15-02-2016 17:47
Citation en provenance du commentaire précédent de Programme :
En 2011 le programme de Issoufou était fort alléchant, on s'est précipité pour le choisir parce qu'on voulait rompre avec certaines habitudes mais que de regrets après 4 ans d'exercice du pouvoir on a eu droit au pire, le fondement de notre démocratie a été enterré, le Niger ne s'est jamais senti aussi mal, la gangrène a pris de tous les cotés, enrichissement illicite, vol, mensonge, hypocrisie,entrave à la liberté, culte de la personnalité etc....alors jugeons plutot les hommes par rapport à leur personnalité au lieu de ces programmes bidons qu'on enterre aussitot arrivé au pouvoir

toi tu es qui, fais ton programme, des illustres inconnus comme toi on en a pas besoin, pauvre con
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 Sedeygodia 16-02-2016 12:53
Le Niger Aujourd'hui, Alhamdulilah, il n y a aucun problème sauf des individus qui veulent en crée oui tel est la verité. Il faut porter de lunette en bois pour ne pas voir les differentes realisations qui ont etes faite pour le peuple Nigerien, l'avion presidentielle, les avions de chasse, les hélicoptères, les avions de surveillance, le train, les ponds, les infrastructures routiers 3800 KM de trançon de route en 5 ans alors qu'au paravant s'etait 3000 KM en 40 ans, l'initiative 3N qui est en marche et à fournie un très bon resultat Dieu merci, l'education, les classes, dans le cadre de la santé aussi Dieu merci. Tout celui qui dit que Issoufou Mahamdou n'a rien foutu pour ce pays n'a pas foi en Dieu. Malgré tout ces efforts il reste le Présdent le plus insulté de l'histoire du Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Cérémonie de réception d’un don de 71 véhicules, 498 motos et 270 réfrigérateurs solaires du gouvernement allemand à travers l'UNICEF

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com