NITA Fond Site Web 675 x 240

 Alhassane Intinicar New Pic

Le verdict est tombé hier, mardi 09 juillet, dans le procès de l’activiste et homme politique Alhassane Intinicar, président du parti PNPD Akal Kassa. L’ancien conseiller spécial de Mohamed Bazoum a été condamné en première instance à un (1) an de prison ferme et à cinq (5) millions de francs CFA d’amende pour « diffusion de données de nature à troubler l'ordre public et à porter atteinte à la dignité humaine ». L’ancien candidat à la présidentielle de 2021, qui avait été interpellé début juin dernier suite à la publication sur les réseaux sociaux d'une déclaration dans laquelle il accusait les Forces de défense et de sécurité (FDS) d’avoir massacré une dizaine de civils le 28 mai 2024 dans un hameau du département de Torodi, dans la région de Tillabéri, était poursuivi. L’initiateur de l’opération « bruit des casseroles » et de « la grève de la respiration entrecoupée » pour la libération de l’ancien président Bazoum fait ainsi les frais de la nouvelle ordonnance du 7 juin 2024 qui a rétabli les peines de prison pour les infractions commises par voie électronique, notamment la diffusion de données de nature à troubler l’ordre public ou à porter atteinte à la dignité humaine.

 

  

Zeyna commission0

 

Le procureur avait requis deux années de prison mais finalement le Tribunal de a condamné le Président du Parti nigérien pour la paix et le développement (PNPD Akal Kassa) que d’un an de prison ferme auquel s’ajoute une amende de cinq millions de francs CFA. Alhassane Inticar, qui est actuellement détenu à la prison civile de Niamey, où il a été déposé quelques jours après son interpellation par la Police judiciaire début juin, a la possibilité de faire appel mais le verdict de son procès, qui s’est tenu il y a quelques jours avant d’être mis en délibéré pour le 9 juillet 2024, a été assez clément au regard des charges qui pesaient contre lui. La nouvelle ordonnance du 7 juin 2024 qui a rétablies les peines privatives de liberté en matière de  cybercriminalité prévoit, en effet, une peine de prison de deux (02)  à cinq (05) ans et une amende pouvant aller jusqu’à 5 millions de francs CFA pour la diffusion de « données de nature à troubler l’ordre public ou à porter atteinte à la dignité humaine ». Et d’après l’article 31, tel que modifié par l’ordonnance, la diffusion de données de nature à troubler l’ordre public ou à porter atteinte à la dignité humaine est punie « même lorsque les données produites et diffusées sont avérées ».  

L’activiste et homme politique était en effet poursuivi pour « diffusion de données de nature à troubler l'ordre public et à porter atteinte à la dignité humaine ». Début juin, il avait accusé l’armée d’avoir commis un massacre d’une dizaine de civils, le 28 mai 2024 dans le hameau de Sigindey Balley Koira, près du village de Tafague, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Torodi, dans la région de Tillabéri.

Chargé de mission à la Présidence de la République sous le premier mandat d’Issoufou Mahamadou (2011-2014), Alhassane Intinicar a été candidat au premier tour de l’élection présidentielle de 2021 om il a recuilli 0,63% des voix. Il s’est par la suite rallié à Bazoum Mohamed, le candidat du PNDS Tarrayya qui a été par la suite déclaré vainqueur du second tour du scrutin et qui a fait de lui par la suite, son conseiller spécial.

Depuis le coup d’état du 26 juillet 2023, Alhassane Intinicar s’est surtout montré actif pour son engagement en faveur de la libération du président déchu. Il était notamment l’initiateur de l’opération « bruit des casseroles » et de « la grève de respiration entrecoupée », qui n’ont pas fait long feu !

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)



Commentaires

3
Yampabou
1 semaine ya
Celui-là, sa place est au cabano.
Il est fou à lier.
Like J'aime like angry 2 Répondre | Signaler ce commentaire
3
waly
1 semaine ya
aucne cybercriminalité.... l'armée du niger a assasiné des civils en laissant des orphelins....le monsieur a été jusqu'a dans le village avec les victimes
c'est cela qui a choqué la junte
Like J'aime love angry 3 Répondre | Signaler ce commentaire
2
waly
1 semaine ya
aucne cybercriminalité.... l'armée du niger a assasiné des civils en laissant des orphelins....le monsieur a été jusqu'a dans le village avec les victimes
c'est cela qui a choqué la junte
Like J'aime love angry 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
MOUNA
1 semaine ya
et le cas de issoufou mahamadou c est pour quand?
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Sanda
6 jours ya
En fait, Issoufou Mahamadou a pris la clé des champs depuis un mois. Son retour au Niger est improbable. Je ne t'ai rien dit...
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Mimika
1 semaine ya
Filles chaudes vous attendent sur - - www.Top25.fun
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2628 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
571 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
363 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
509 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
400 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
388 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2289 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages