NITA Fond Site Web 675 x 240

Ville de Niamey logo

L'Administrateur Délégué de la ville de Niamey, le Colonel Boubacar Soumana Garanké, remercie très sincèrement les populations de Niamey et environs, les organisations de la société civile, les organisations des femmes, les organisations de jeunesse, les opérateurs économiques, les élèves et étudiants ainsi que l'ensemble des cadres et personnels des administrations publiques et privées pour leur forte mobilisation et l'accueil chaleureux réservé aux Chefs d'État des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) à l'occasion de la tenue du Premier Sommet de cette Confédération à Niamey les 5 et 6 juillet 2024.

L'Administrateur Délégué salue particulièrement le dévouement et l'enthousiasme avec lesquels toutes ces couches socioprofessionnelles ont accueilli ces dignes hôtes, Son Excellence le Colonel Assimi Goita, Président de la Transition de la République du Mali, Chef de l'État, et Son Excellence le Capitaine Ibrahim Traoré, Président du Faso, Chef de l'État, ainsi que leurs délégations.

Cette gigantesque mobilisation est une démonstration de la solidarité et de la chaleur humaine qui caractérisent notre communauté. Ce comportement responsable des populations de Niamey a grandement contribué au succès de cet événement historique et mémorable pour l'avenir de nos trois États du Sahel.

L'Administrateur Délégué rappelle, par ailleurs, à toutes ces structures l'importance de maintenir vivace cet esprit d'unité, de solidarité et d'accueil pour les futures occasions, afin de continuer à perpétuer une image positive de notre capitale sur la scène internationale. Vive la Confédération de l'Alliance des États du Sahel.

Signé : Colonel Boubacar Soumana Garanké



Commentaires

1
BK
1 semaine ya
l'Administrateur Délégué fait-il figure de maire démocratiquement élu pour parler au nom du peuple de Niamey !? ;-)
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 semaine ya
Expliques d'abord aux Nigeroi , ce que tu entends par démocratiquement élu ???

Quand l'outcome se traduit par un résultat électoral de 103 %, perplexant même les amoureux des chiffres et statistiques , un predicament où les électeurs dépassent les votants dana lequel même les poules et les ânes semblent avoir voté , pour coopter Bouzoum , l'étranger Bouzoum se réclamant du Niger avec 3 certificats de nationalité à lui , né 3 fois différents à 3 différents ....
Est cela la supposée élection démocratique...

AIES le courage de ta plume et conviction et éduques le lectorat qui est tour ouï..
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Viola
1 semaine ya
!!!! Filles chaudes vous attendent sur - - www.Top25.fun
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 semaine ya
:D :D Quand Orano AREVA se plaint et lamente pour signifier sans le Niger , ça chauffe fort , les Nigeroi avancent sana regarder par derrière... et TOTO A DIT partage..

Au Niger, le champion français de l’uranium Orano opère à vitesse réduite depuis le coup d’Etat de juillet 2023. Face à l’impossibilité d’exporter, le groupe estime qu’il devra bientôt arrêter son usine et sa mine de La Somaïr, qu’il exploite depuis 50 ans dans le nord du pays.

La situation difficile d'Orano au Niger ne s'améliore pas. Dans le nord du pays, l’usine de concentré d'uranium de La Somaïr, la filiale que le groupe français détient à 64% au côté de l’État nigérien, est en «grande difficulté financière», ont déclaré des représentants du groupe mardi 9 juillet.
Depuis le coup d’État du Général Abdourahamane Tiani, il y a un an, cet actif d’Orano est quasiment à l’arrêt, touché par un manque d’intrants persistant.
A suivre
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 semaine ya
Suite 1
Il a pu redémarrer à vitesse réduite en février dernier et depuis, quelque 450 tonnes de concentré d’uranium ont pu être produites, explique un porte-parole du groupe à L’Usine Nouvelle. Mais «la situation financière reste très délicate, car si la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest [Cedeao] a levé ses sanctions, le Niger maintient ses frontières fermées, ce qui empêche toute commercialisation de sa production».

Risque de mise en sommeil
Le groupe français sonne donc l’alerte pour le site, qui compte 700 salariés et autant de sous-traitants. Pour parer au «maintien de l’outil industriel et du paiement des salaires», le groupe a pour l’instant «vendu des stocks localisés en France, dédiés à financer le réaménagement du site en fin de vie», justifie un porte-parole du groupe. Mais sans solution d’exportation «dans les prochains mois» – par exemple en envoyant l’uranium par avion vers la France
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 semaine ya
Suite 2
ou la Namibie voisine, a proposé Orano – le groupe devrait bientôt mettre en place «des mesures de réduction d’activité progressives, pouvant aller jusqu’à l’arrêt de l’activité du site». C’est-à-dire sa mise en sommeil.

Cet ultimatum d’Orano acte l’échec, jusqu’à présent, des discussions avec le nouveau gouvernement nigerien. Niamey fait de la souveraineté dans les ressources minérales – et notamment dans l’uranium, dont le Niger est le septième producteur mondial – un axe fort, et a retiré ces dernières semaines les permis liés à des projets de nouvelles mines qui étaient portés par le français Orano à Imouraren, et le canadien GoviEx à Madaouéla.

En 2023, Orano n’avait produit que 1130 tonnes d’uranium naturel au Niger pour une capacité normale de 2000 tonnes. La même année, le groupe avait produit un peu plus de 7000 tonnes d’uranium naturel, notamment au Kazakhstan et au Canada, où les mines qu’il POSSÈDE
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 semaine ya
Suite 3 et fin


en coentreprise avec le géant Cameco montent en puissance. Le groupe français porte aussi un grand projet en Mongolie, et attend l’octroi de permis par Oulan-Bator. L'approvisionnement en combustible nucléaire de la France, qui compte sur des fournisseurs diversifiés et d'importants stocks, n'est pas en danger....

TOTO A DIT dit Heureusement que le CNSP leur a retiré le permis d'exploitation , si ces fourbes de français croient avoir plus de stocks de gisement ailleurs , pourquoi persistent ils autant à rester au Niger ???
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
???
1 semaine ya
Tu te contredis , tu viens à l'instant d'expliquer dans ta longue diatribe qu'Orano souhaite fermer la Somaïr !!! Ce qui prouverait bien qu'ils en ont rien à faire du niger !!!
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 semaine ya
:-? Éclaires comme TOTO A DIT s'avère un ILLETTRÉ :-? :lol:
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
1 semaine ya
Et si tu n'arrives pas à faire le distinguo entre sharing , partage et opinion personnelle ,
Faut il même la chandelle d'engager un semblant discussif?
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2630 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
571 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
363 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
509 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
400 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
388 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2289 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages