NITA Fond Site Web 675 x 240

Dr Fulbert TCHANA TCHANA ENSAT Niamey BIS1

En marge de la mission qu’il effectue au Niger, le Coordinateur pour les pays du Sahel central et le Tchad à la Banque Mondiale a animé, vendredi 31 mai 2024 à l’INS, une session de conversation sur les politiques budgétaires et monétaires avec les étudiants de l’Ecole Nationale de la Statistique (ENSAT) de Niamey. À cette occasion, Dr Fulbert TCHANA TCHANA a échangé avec les élèves sur les enjeux, défis et perspectives macroéconomiques de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) et a profité pour partager son expérience de statisticien et son parcours professionnel afin de susciter des ambitions fortes et des vocations chez cette jeune génération de statisticiens en devenir.

 

Zeyna commission0

 

« Succès de la ZLECAf : politiques budgétaires et monétaires », c’est le thème qu’a choisi le coordinateur pour les pays du Sahel central (Burkina Faso, Mali, Niger) et le Tchad à la Banque mondiale pour converser avec les étudiants de l’Ecole Nationale de la Statistique de Niamey (ENSAT). Fidèle à la tradition qu’il a inaugurée dans les pays où il est en mission et qu’il tient à honorer, l’expert Fulbert TCHANA TCHANA, auteur de plusieurs productions scientifiques en macroéconomie, économie financière et modélisation, a voulu partager son savoir avec les futurs statisticiens. Lui-même économiste-statisticien, il a abordé avec les étudiants et leurs encadrants, les enjeux de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), l’initiative portée par l’Union africaine (UA) pour libérer le potentiel et redéfinir le paysage commercial. Cet ambitieux projet a été lancé à Niamey, en juillet 2018 à Kigali au Rwanda, et mis en branle lors du Sommet extraordinaire des chefs d’État de juillet 2019 de Niamey, avec pour principaux objectifs de lever les barrières aux échanges et de créer un paysage commercial unifié dans toute l’Afrique. Cela suppose de nouvelles politiques, notamment monétaires, fiscales et budgétaires, comme l’a rappelé le conférencier.

Dr Fulbert TCHANA TCHANA ENSAT Niamey BIS1

L’harmonisation des politiques monétaires et budgétaires, un préalable pour la réussite de la ZLECAf

La rencontre a donc été un moment d’échanges et de partage de connaissances sur des questions de politique macroéconomique, fiscale, budgétaire et de dispositifs monétaires pour que cette zone de libre-échange continentale en Afrique réussisse, zone qui est en train de se mettre progressivement en marche avec son entrée en vigueur depuis janvier 2021 et la poursuite du processus de ratification par les États membres. Sur la base de son expérience et de ses travaux de recherche, il a abordé les différents aspects macroéconomiques qui vont déterminer l’effectivité de ce marché qui rassemble 54 pays. Dans son exposé, Dr Tchana Tchana a mis en avant les avantages ainsi que les opportunités que les populations et les États, à travers leurs économies, vont pouvoir tirer de ce processus d’intégration très prometteur au regard du potentiel du continent. En ce sens, il a beaucoup insisté sur l’harmonisation des politiques fiscales et monétaires. « Sans harmonisation des politiques, il pourra y avoir de la concurrence négative qui empêcherait les pays de tirer profit de l’intégration. Cela conduira à une intégration sous-optimale ou à une désintégration. L’idée est qu’il faut plus d’harmonisation au niveau des politiques fiscales, budgétaires et monétaires », a relevé Dr Fulbert Tchana Tchana.

Dans son exposé, l’expert de la Banque mondiale a souligné que malgré les nombreux défis, notamment certains obstacles, le projet est en cours car les enjeux sont stratégiques pour le continent et les États membres. À ce niveau, il a certes reconnu que le contexte sous-régional actuel a des répercussions sur la bonne marche de l’intégration mais s’est montré optimiste sur les perspectives. « C’est une situation qui est passagère et qui aura certainement des répercussions sur la marche normale de l’intégration mais à la longue, nous allons revenir à l’intégration », a déclaré Dr Tchana Tchana pour qui cela devrait être une sorte d’invitation aux États de continuer à se préparer pour tirer pleinement profit de la ZLECAf.

Après cet exposé et les échanges qui ont suivi, Dr Tchana Tchana a bien voulu partager avec les étudiants son riche parcours académique et professionnel, notamment à la Banque mondiale où il est entré en 2013 et qu’il a servi dans plusieurs pays, notamment le Congo, l’Algérie et le Tchad. Titulaire d’une maîtrise en mathématiques de l’Université de Yaoundé, au Cameroun, son pays natal, il a été étudiant de l’Ecole Nationale de Statistique et d’Economie Appliquée (ENSA) d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, où il est sorti major de la promotion 2000. Il a par la suite obtenu son Doctorat en économie à l’Université de Montréal, au Canada, où il a ensuite enseigné, tout comme à la prestigieuse Université de Cape Town en Afrique du Sud. Après avoir servi comme fonctionnaire au ministère de l’Economie du Cameroun et quelques années pour le compte du gouvernement canadien, il a intégré la Banque Mondiale où il a occupé plusieurs postes comme économiste-pays, économiste principal et économiste en chef jusqu’à son poste actuel de coordinateur pour les pays de l’AES (Burkina, Mali et Niger) et le Tchad. Un parcours dense qui vise à susciter des ambitions fortes et des vocations chez les statisticiens en formation. Dr Fulbert Tchana Tchana a également édifié les étudiants sur les opportunités d’emplois qu’offre la Banque mondiale, institution financière internationale qui opère principalement dans les pays en voie de développement.

Il convient de souligner qu’à l’entame de la rencontre, le Directeur général par intérim de l’Institut National de la Statistique (INS), M. Sani Oumarou, a pris la parole pour saluer cette initiative de l’expert de la Banque mondiale. En plus de permettre aux étudiants d’enrichir leur formation, elle permet à l’ENSAT de s’ouvrir davantage à l’international et donc aux experts chevronnés et institutions de renommée mondiale dans le domaine de la statistique. Notons également qu’en plus des étudiants de la promotion en formation, la conférence a été rehaussée par la participation des cadres de l’INS et des responsables de la formation et enseignants de l’ENSAT. Et c’est sur une bonne note qu’a pris fin la conférence, qui a été édifiante et enrichissante à plus d’un titre, comme l’ont confié plusieurs auditeurs à la fin de la rencontre.

Dr Fulbert TCHANA TCHANA ENSAT Niamey BIS1

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)



Commentaires

2
Ah ça ira..
1 mois ya
Une seule femme.. Et déguisée en saoudienne.
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Derrick
1 mois ya
Si les geniteurs de ce machin croyaient en lui, ils ne l'auraient pas confie au maudit alias satan. De meme, ce machin est voué a être inutile voire nuisible a l'integration econonomique africaine comme fut le regne satanique du maudit alias satan pour la vie quotidienne du citoyen lambda nigerien. Allons seulement
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Mellita
1 mois ya
) Filles chaudes vous attendent sur - - www.Top25.fun
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2630 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
571 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
363 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
509 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
400 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
388 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2289 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages