Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

Colonel Major Salissou Mahaman Salissou

Le ministre nigérien des Transports et de l'Équipement, le Colonel Major Salissou Mahaman Salissou, a révélé des chiffres préoccupants concernant les accidents de la route au Niger en 2022. Selon ses déclarations, 8561 accidents ont entraîné la perte tragique de 1220 vies, tandis que 4321 personnes ont été grièvement blessées et 7558 ont subi des blessures légères. Les accidents de la route au Niger ont connu une augmentation de 10% entre 2019 et 2022, touchant principalement les jeunes de 20 à 39 ans, représentant plus de 67% des victimes.

Zeyna commission0

Ces révélations interviennent en amont de la 12ème édition de la Journée africaine de la sécurité routière, qui sera célébrée le 19 novembre 2023. Instituée par la décision du Conseil Exécutif de l'Union Africaine, cette journée met l'accent sur le thème « le respect de la réglementation routière est un acte patriotique », soulignant son importance dans le cadre de la Décennie d’Actions pour la Sécurité Routière proclamée par les Nations unies.

Le ministre Salissou a exprimé ses condoléances aux familles endeuillées au nom du Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie, Chef de l’État, Son Excellence le Général de Brigade ABDOURAHAMANE TIANI, et du Premier Ministre. Il a également souligné la pertinence de cette journée en tant que réponse de l’Union Africaine aux préoccupations croissantes concernant les traumatismes causés par les accidents de la circulation.

Selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) datant de 2018, les accidents de la route représentent un fléau mondial, avec environ 1.350.000 décès, 50.000.000 de blessés et une perte économique estimée à 518 milliards de dollars américains. À l'échelle mondiale, le taux moyen de décès liés aux accidents de la route est de 18,2 pour 100 000 habitants, soit un décès toutes les 24 secondes. L'Afrique est particulièrement touchée, enregistrant 26,6 décès pour 100.000 habitants, plaçant le Niger au 20ème rang sur 49 pays classés.

Le ministre Salissou Mahaman a souligné que les accidents de la route au Niger ont connu une augmentation de 10% entre 2019 et 2022, touchant principalement les jeunes de 20 à 39 ans, représentant plus de 67% des victimes.

Le ministre a insisté sur le fait que les accidents de la route ne sont pas inévitables et peuvent être évités en respectant les règles de sécurité routière. Il a mis en avant les causes humaines, responsables de plus de 80% des accidents, telles que l'excès de vitesse, la fatigue, la somnolence, la surcharge, l'utilisation du téléphone au volant, et le non-port de la ceinture et du casque.

En tant que mesure préventive, le ministre a rappelé la mise en place d'un comité multisectoriel pour évaluer les accidents de la circulation et proposer des solutions à court, moyen et longs termes. D'autres mesures déjà en place au Niger comprennent la Stratégie Nationale de la Sécurité Routière pour la période 2014-2025, l'amélioration du contrôle technique automobile, la modernisation de la formation des conducteurs, et le renforcement des mesures répressives.

Alors que le Niger se prépare à commémorer la 12ème édition de la Journée Africaine de la Sécurité Routière les 25 et 26 novembre 2023, le ministre appelle à un changement de comportement collectif pour faire de la sécurité routière une priorité nationale. Il conclut en rappelant que la vie humaine est précieuse et appelle à la préservation de celle-ci en respectant scrupuleusement les règles de sécurité routière.

actuniger.com



Commentaires

0
Cabascabo
3 mois ya
Quand les gens se croient au dessus des lois du pays, quand les gens pensent qu'ils peuvent tout se permettre sans consequences, quand le desordre et le laisser-aller deviennent la norme, tout devient possible. Des conducteurs qui ne respectent plus les feux de circulations, une police de circulation qui passe plus de temps a ranconner les automobilistes plutot qu'a reguler la circulation. Les routes du Niger sont devenues des no man's land dans lesquelles on s'aventure a ses risques et perils voire pire. Mais il faut reconnaitre que les routes de notre pays ne sont que le bout visible de l'iceberg de la destruction systematique de l'etat et du nigerien en tant que citoyen. J'ai personnellement failli perdre la vie a un carrefour a cause de cette situation. Je pense que le nigerien doit revoir son attitude vis a vis de son prochain, de sa communaute, de son pays voir au dela. Il est temps que les moeurs et les mentalites changent dans ce pays sinon nous marchons vers notre perte.
Like J'aime like 3 Répondre | Signaler ce commentaire
0
maijirgui
3 mois ya
merci mr le ministre.de prime abord il faut faire des campagnes de sensibilisation comment sauver davantage des vies sur nos routes.l interdiction de voyage de nuit pour les transporteurs cela reduit les accidents.dernierement mr le ministre voire comment arracher la gestion de l aeroport internetional diori hamani des mains des turcs .autant de charlis dan dadji et abou azoum touts le secteur de l aviation civile a ete politiser touts les directeurs ;les chefs de services ;les payeurs;les hauts cadres sont a 100% du pnds RAGGAYTA .VEUILLER METTRE DE L ORDRE DANS LE SECTEUR DE L AVIATION
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Lilwayne
3 mois ya
Je ne pense pas qu'il puisse faire quelque chose puisque lui même il est de tarraya. Donc le cnsp la c'est juste de la poudre aux yeux. En réalité c'est l'intérêt du battaaaard de danji qu'ils essaient de sauvegarder puisque c'est lui qui est derrière toute cette pagaille et même les nominations
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
maijirgui
3 mois ya
Lilwayne :je suis entierement d accord avec toi LILWAYNE .le secteur de l aviation a tout vu ;vous pouver vous renseigner pour avoir la bonne information ;et tout ça c est charlie dan dadji
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Magic
3 mois ya
Vraiment tant que vous restez dans vos bureaux climatisé et attendre à un changement car depuis votre arrivée c'est les mêmes pratiques de corruption auquel vous êtes déjà témoin car votre femme était aussi dans la même boîte ils faut agir vite sinon
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
974 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
484 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
266 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
417 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
304 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
314 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2258 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages