samedi 10 juin 2023

3582 lecteurs en ligne -

fraren

Défense : l'armée venge les soldats tombés en février dernier à Intagamey, près de la frontière malienne

elements FDS Operation Almahaou BIS1

L'Etat-major des Forces armées nigériennes a annoncé hier vendredi 24 mars 2023, que suite à un accrochage entre une mission de ratissage de l'opération "Almahaou" et des éléments d'un groupe armé terroriste (GAT), le 17 mars dernier dans la zone nord de Tiloa, une poursuite a été simultanément engagée par les forces aéroterrestres jusqu'à la zone de Hamakat, au Mali, là où ont trouvé refuge les responsables de l'embuscade du 10 février 2023 à Intagarmey qui a fait 17 morts dans les rangs de l'armée nigérienne.  Le bilan de l'opération est de soixante-dix-neuf (79) terroristes neutralisés ; plus d'une centaine de motos détruites ; plusieurs moyens de communication saisis, des armes et des munitions récupérées. Suite au succès de cette opération "vengeance à froid", le chef d'Etat-major des Armées, le Général de Division Salifou Mody, a effectué du 19 au 20 mars une visite terrain dans la zone pour galvaniser les troupes qui restent engagées dans des missions de ratissage.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C'est dans la plus grande discrétion que l'armée nigérienne mène ses opérations contre les groupes armés terroristes (GAT), en particulier dans la zone dite des trois frontières. Le dernier acte en date a été cette raclée infligée le 17 mars 2023 par les forces spéciales de l'armée nigérienne aux terroristes de l'EIGS à la frontière malienne. Une opération certes inédite puisque la riposte des forces aéroterrestres s'est poursuivie jusqu'à Hamakat, en territoire malien, avec à la clé un lourd bilan coté GAT (79 terroristes neutralisés selon le bilan officiel), mais elle a aussi un goût de vengeance puisque c'est là qu'ont trouvé refuge les assaillants qui ont tendu l'embuscade du 10 février dernier à Intagarmey, dans la zone nord de Tiloa. Une embuscade qui a fait au moins 17 morts ainsi qu'une vingtaine de blessés et de portés disparus ans les rangs des soldats nigériens.

Au delà du bilan qui était lourd, les images insoutenables publiées par leurs canaux de diffusion de l'exécution sommaire de soldats nigériens par des terroristes et qui ont été largement relayées sur les réseaux sociaux, ont provoqué un véritable choc au sein de la population.

elements FDS Operation Almahaou BIS1

Depuis les forces spéciales nigériennes de l'opération "Almahaou" ont lancé une véritable opération de riposte et de ratissage dans la zone, et le 17 mars dernier, suite à une nouvelle tentative des GAT d'accrocher une mission de l'armée nigérienne, la riposte a été des plus foudroyantes. Il faut dire qu’entre temps, le chef d'Etat-major des Armées a effectué une mission de travail au Mali et la question du droit de poursuite a été certainement évoquée avec ses frères d'armes des Forces armées maliennes (FAMa). Cette fois donc, les soldats nigériens ont poursuivi leurs assaillants jusqu'à leur refuge, à quelques 80 kilomètres de Ménaka, et le succès de cette opération va certainement changer la donne dans les prochains jours dans cette zone où l'EIGS croit pouvoir régner en maitre depuis un certain temps.

Le Patron des Armées sur le terrain pour galvaniser les troupes engagées au front

Au lendemain de cette opération, le patron de l'Armée nigérienne a d'ailleurs effectué, du 19 au 20 mars 2023, une visite terrain dans la zone nord de Tiloa.  Un déplacement qui s’inscrit certes dans la dynamique des visites sur le terrain des unités des Forces engagées dans les opérations sur l’ensemble du territoire national mais dont le but cette fois était de galvaniser les troupes engagées depuis plusieurs jours dans une mission de ratissage dans ladite zone. La sortie de terrain avait aussi pour objectif d’encourager ces personnels pour leur engagement dans l’atteinte des objectifs fixés a annoncé l'Etat-major des Armées. L’occasion pour le Général de Division Salifou Mody de transmettre à ces militaires, les félicitations et les encouragements des plus hautes autorités militaires, au premier rang desquelles le Président de la République Bazoum Mohamed, chef suprême des Armées. Le chef d'Etat-major des Armée a enfin demandé aux troupes de préserver leurs capacités matérielles et de maintenir leur professionnalisme durant la conduite de leurs opérations. Et, indique l'Armée, "sur le terrain, le moral et la détermination du personnel, dénotent la volonté des Forces armées nigériennes (FAN) à poursuivre et à neutraliser les Groupes Armées Terroristes (GAT), jusque dans leurs derniers retranchements".

elements FDS Operation Almahaou BIS1

A.Y.Barma (actuniger.com)

.

Commentaires  

-17 #1 Zoom 25-03-2023 15:57
Foutaises. Ce que les soldats tombes sur le champ d'honneur a Ntagamey meritaient c'etait d'abord et avant tout la verite sur leurs morts et les hommages de la Nation a leur sacrifice. Au lieu de cela, le soit disant chef des armees a choisi de fuir devant leurs cadavres pour aller serrer la main de leur bourreau francais. Honte a vous militaires comme civiles qui participez a cette comédie ainsi que les auteurs de cet article deshonorant et mensonger.
Citer | Signaler à l’administrateur
-10 #2 Lilwayne 25-03-2023 17:11
LA publicité inutile
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #3 Loozap 25-03-2023 23:05
C'est très noble cette valeur, il s'agit de ça dans une équipe
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #4 Gamou 26-03-2023 11:47
Cette communication a 1 sou ne nous avance en rien. Rien ne prouve que nos soldats ont ete massacres a ntagamey par les criminels en sandales qui se font appeler terroristes. Les moyens utilises et la qualité des hommes tues ont fait douter les nigériens sur les auteurs supposes de ce massacre. Alors cessez de jouer avec notre intelligence.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 Allah Ya Issa 26-03-2023 12:13
Le mensonge a beau courir il finit par se faire rattraper par la vérité, la pure et la vraie vérité.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #6 Yampabou 26-03-2023 12:19
Montrez-nous les images!!!
Comme l'ont montré les terroristes, montrez nous les images de ces kaffrs qui ont massacré plutôt 71 soldats et non 17, avec l'appui aérien des avions français complices du terrorisme et aussi la bienveillance du sous préfet français imposé au nigériens comme président.
Lâches que vous êtes. Aucun honneur!!!
Votre fin n'est pas loin.... In Sha Allah!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #7 NIGERIEN 26-03-2023 12:24
Bravo aux FDS, abas les jaloux ,antinationaux qui se disent nigeriens et qui passent leur temps a dénigrer plutôt que d'encourager !
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 Moujia 26-03-2023 13:00
Citation en provenance du commentaire précédent de Zoom :
Foutaises. Ce que les soldats tombes sur le champ d'honneur a Ntagamey meritaient c'etait d'abord et avant tout la verite sur leurs morts et les hommages de la Nation a leur sacrifice. Au lieu de cela, le soit disant chef des armees a choisi de fuir devant leurs cadavres pour aller serrer la main de leur bourreau francais. Honte a vous militaires comme civiles qui participez a cette comédie ainsi que les auteurs de cet article deshonorant et mensonger.

Je comprends ton mécontentement.Mais il faut saluer cette victoire. Si a chaque fois l’ennemi subit de lourdes pertes après l’attaque au Niger ses capacités de nuisances seront considérablement réduites. Il ne faut pas être totalement négatif et insatisfait ce que l’armée vient de faire est a saluer et encourager. Voila comment doit être la tendance. Il faut que les terroristes comprennent qu'il leur coutera cher de s’attaquer a notre pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #9 Moujia 26-03-2023 13:01
Citation en provenance du commentaire précédent de Lilwayne :
LA publicité inutile

Je comprends ton mécontentement.Mais il faut saluer cette victoire. Si a chaque fois l’ennemi subit de lourdes pertes après l’attaque au Niger ses capacités de nuisances seront considérablement réduites. Il ne faut pas être totalement négatif et insatisfait ce que l’armée vient de faire est a saluer et encourager. Voila comment doit être la tendance. Il faut que les terroristes comprennent qu'il leur coutera cher de s’attaquer a notre pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 A dena Karya 26-03-2023 15:47
tout ce qui est citer dans soit disant venger nos 77 soldats Nigériens au lieu de 17 est faux, arrêter de nous dire de n'importe quoi
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Martyr 26-03-2023 17:41
Arretez vos mensonges SVP. Les nigériens en on marre
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 cheickoumar Tangara 27-03-2023 10:50
Citation en provenance du commentaire précédent de Yampabou :
Montrez-nous les images!!!
Comme l'ont montré les terroristes, montrez nous les images de ces kaffrs qui ont massacré plutôt 71 soldats et non 17, avec l'appui aérien des avions français complices du terrorisme et aussi la bienveillance du sous-préfet français imposé au nigériens comme président.
Lâches que vous êtes. Aucun honneur!!!
Votre fin n'est pas loin.... In Sha Allah!!!!
. Vraiment, il est temps de faire comme au Burkina: amener tous ce type et ses consorts aux front à la frontière malienne et on verra. Ou bien leur faire faire un tour au nord ou au centre du Mali. Je ne vois pas en quoi la situation actuelle du Mali plait à certain nigériens!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #13 Lilwayne 28-03-2023 00:14
@tangara, on a rien contre le Niger. Mais le nigériens n'honore plus son soldat comme me fait les autres pays. On nous tue par centaines mais on essaie de camoufler la vérité...c'est ça qui fait mal aux nigériens lambda
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com