jeudi 2 février 2023

3391 lecteurs en ligne -

fraren

Maradi : des cas de grippe aviaire déclaré dans le département de Guidan Roumdji

Des poulets

Une réunion d’urgence a regroupe le samedi 21 janvier 2023, les responsables de la Direction régionale de l’Elevage, les responsables de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la direction régionale de la santé publique et de l’action sociale, la société civile et les journalistes autour du Gouverneur de la région de Maradi. Il s’agissait d’examiner la situation sanitaire suite à la déclaration des cas de grippe aviaire dans le département de Guidan Roumdji.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Il ressort de l’exposé du Directeur régional de l’Elevage, Dr Mahamane Amadou Soumaila que c’est le 19 janvier 2023 que le laboratoire central du ministère de l’Elevage les a saisis pour confirmer la naissance d’un foyer de grippe aviaire dans la commune rurale de Chadakori (département de Guidan Roumdji.

 « Aussitôt, nous avons saisi l’autorité régionale pour qu’une mission départementale s’y rende sur le terrain afin de s’enquérir de la situation » a-t-il indiqué. Toutefois il a notifié qu’à cette date, la situation est sous contrôle, mais avec la déclaration de ce cas, la prise des dispositions s’impose pour parer aux désagréments.

C’est dans cette optique que le Gouverneur de la région de Maradi, M. Chaibou Aboubacar a saisi le secrétaire général du Gouvernorat pour la prise d’un arrêté portant déclaration de l’infection au niveau de Chadakori.Selon le Directeur régional de l’élevage, un bulletin de l’Organisation Mondiale de la santé indique que 28 Etats sur 36 du Nigéria sont infectés par cette maladie, y compris Sokoto et Katsina avec lesquels Maradi partage la frontière. Aussi, poursuit-il, la ville de Zinder est aussi déclarée infectée.

 « Ici même dans la ville de Maradi, nous avons des éleveurs de volailles qui sont en train de perdre leurs sujets. L’un d’eux m’a confirmé avoir perdu près de 60 têtes. Dans l’après-midi du Même jour, un autre m’appelle pour me dire qu’il est aussi en train de perdre sa volaille » a-t-il affirmé.

Le gouverneur de la région de Maradi, pour sa part, soutient que nous sommes devant une situation préoccupante. « Nous avons pris conscience de l’épidémie. Il nous revient d’observer certaines recommandations pour pouvoir gérer la situation telle qu’elle est » a-t-il estimé.

Au nombre de ces recommandation, la réunion a demandé aux médias de relayer au maximum cette information et sensibiliser la population.

Il est aussi demandé à toutes les institutions d’organiser les mêmes réunions au niveau de leurs structures afin de toucher l’ensemble de la communauté et les sensibiliser. Il est aussi prévu le renforcement de la surveillance au niveau des frontières.

ANP

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Paroles d'enfants : Roumaissa

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com