jeudi 8 décembre 2022

2885 lecteurs en ligne -

fraren

Niger/Media : le Porte-parole de langue française du département d’Etat américain présente aux journalistes la stratégie de l’administration Biden pour l’Afrique subsaharienne

Johann Schmonsees

Mr W. Johann Schmonsees, Porte-parole de langue française du département d’Etat américain et directeur du centre régional des médias pour l’Afrique en fin de visite à Niamey, a fait face à la presse nationale hier mercredi 17 Novembre 2022, pour présenter la stratégie de l’administration Biden pour l’Afrique subsaharienne avec en toile de fond, l’organisation d’un sommet Etats-Unis-Afrique au mois de décembre prochain.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Au terme de sa visite, la représentation diplomatique du pays de l’oncle Sam a organisé une réception en son honneur dans les locaux d’American Corner Niamey, ancien Centre Culturel Américain, occasion pour le Porte-parole de langue française du département d’Etat américain de s’entretenir à bâton rompu avec les journalistes.

Diplomate de carrière, Mr Johann a occupé diverses fonctions au Moyen-Orient, en Asie de l’Est, dans les Caraïbes et en Europe Occidentale. Dans ses fonctions antérieures, il a, entre autres, géré les relations avec la presse, mené des campagnes sur les réseaux sociaux, accordé des subventions aux organisations de la société civile, supervisé des opérations consulaires. Il a, aussi, occupé les postes de chef-adjoint et de chef par intérim de plusieurs postes diplomatiques américains. Il parle l’Anglais, le Français et l’Arabe.

Dans l’allocution qu’il a prononcée, le porte-parole de langue Française du département d’Etat américain a, essentiellement, expliqué aux journalistes, la stratégie qu’entend promouvoir les Etats-Unis d’Amérique en Afrique Sub-saharienne.

Johann Schmonsees BIS

L’Afrique joue, d’après W. Johann Schmonsees, « un rôle essentiel dans la promotion des priorités mondiales qui bénéficient aux africains et aux américains. Sa population est l’une dont la croissance est la plus rapide au monde. On y trouve les plus grandes zones de libre-échange, les écosystèmes les plus diversifiés et il s’agit de l’un des plus grands groupes de vote régionaux aux Nations Unies ».

Selon le diplomate américain, sans les contributions et le leadership de l’Afrique, il est impossible de relever les défis déterminants de notre époque.

Il a notamment affirmé que le continent tiendra une place prépondérante dans les efforts visant « à mettre fin à la pandémie de Covid-19, lutter contre la crise climatique, inverser la vague mondiale de recul démocratique mais aussi lutter contre l’insécurité alimentaire mondiale, promouvoir l’équité et l’égalité entre les sexes, renforcer un systèmes mondial ouvert et stable, façonner les règles du monde sur des questions vitales comme le commerce, la cybernétique et les technologies émergeantes et faire face à la menace du terrorisme, des conflits et de la criminalité transnationale ».

La nouvelle stratégie des Etats Unis en ce qui concerne l’Afrique subsaharienne vise quatre objectifs,  a-t-il mentionné. Il s’agit de : « Favoriser l’ouverture et des sociétés ouvertes ; des dividendes démocratiques et de sécurité ; faciliter le rétablissement post-pandémie et favoriser les opportunités économiques ; favoriser la protection de l’environnement, l’adaptation au climat et une transition énergétique juste ».

W. Johann Schmonsees a, par ailleurs, annoncé que du 13 au 15 décembre 2022, se tiendra à Washington le Sommet des dirigeants Etats unis-Afrique. Il a fait savoir que ledit Sommet « témoignera de l’engagement durable des Etats Unis envers l’Afrique et soulignera l’importance des relations entre les Etats Unis et l’Afrique et d’une coopération accrue sur des priorités mondiales communes ».

Le Porte-parole du département d’Etat américain a, enfin, expliqué que le prochain Sommet « entend réunir les gouvernements africains, la société civile, les communautés de la diaspora partout aux Etats-Unis et le secteur privé, sur la voie d’une vision commune pour l’avenir des relations américano-africaines ».

Pour sa part, M. Souleymane Brah, Secrétaire à la Communication de la Maison de la Presse a, au nom du Président du Conseil d’Administration de ladite institution, M. Ibrahim Harouna Illiassou, prononcé un discours dans lequel, il a présenté la mission de la Maison de Presse et les relations que celle-ci entretient avec l’Ambassade des Etats-Unis au Niger.

M. Souleymane Brah a affirmé que la Maison de la Presse, en tant que structure faitière, « a pour mission de promouvoir le pluralisme médiatique et l’indépendance de la presse afin de renforcer la démocratie, de garantir le droit du public à l’information, tout en apportant des réponses collectives et concertées aux besoins essentiels de financement, de formation et d’information des médias nigériens ».

Il a, en outre, fait la genèse de toutes les activités conduites par la Maison de la Presse depuis sa création à nos jours avant de mettre l’accent sur les appuis apportés et qu’apporte encore à cette dernière, l’Ambassade des Etats-Unis au Niger.

Bassirou Baki (actuniger.com)

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com