dimanche 2 octobre 2022

2981 lecteurs en ligne -

fraren

«Boko Haram ne contrôle pas Bosso» (Hassoumi Massaoudou)

Hassoumi Massaoudou Defense ministry

Le ministre nigérien de la Défense Hassoumi Massaoudou a affirmé aujourd'hui que le groupe islamiste nigérian Boko Haram, auteur d'une attaque massive et meurtrière vendredi contre Bosso, ne contrôlait pas cette ville du sud-est du Niger située à la frontière nigériane. "Boko Haram ne contrôle pas Bosso. Ils ne peuvent pas. Nos hélicoptères surveillent la zone en permanence et s'ils se mettent à découvert, ils s'exposent aux frappes aériennes", a-t-il assuré.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

"La ville (Bosso) est vide. La population a fui. Ceux qui racontent que Boko Haram contrôle la ville n'y sont pas", a-t-il souligné. 
Le ministre a démenti que les premiers éléments tchadiens envoyés contre les insurgés nigérians étaient entrés à Bosso mercredi soir. "Les Tchadiens ne sont pas là. Je ne sais pas quand ils arriveront mais pour le moment nous surveillons la zone avec nos moyens aériens". Mercredi soir, une source sécuritaire nigérienne avait indiqué qu'une trentaine de véhicules tchadiens étaient arrivés à Bosso. L'armée tchadienne qui doit envoyer 2.000 hommes faisait mouvement vers le théâtre d'opération où elle est déjà intervenue à plusieurs reprises par le passé, sans qu'il soit possible de dire où se trouve le gros de la troupe. 

Le président nigérien Mahamadou Issoufou s'est rendu mardi à N'Djamena pour s'entretenir avec son homologue tchadien Idriss Déby, en première ligne de la lutte contre les groupes jihadistes en Afrique subsaharienne. M. Massaoudou, qui s'était rendu dimanche à Bosso, a ajouté que "la ville n'a pas été mise à sac ou pillée", reconnaissant que les installations militaires avaient été "attaquées et touchées". Vendredi, Boko Haram a lancé une offensive massive sur la ville qu'elle a déjà attaqué à plusieurs reprises. Quelque 50.000 personnes ont fui la zone dans un secteur qui accueillait déjà de nombreux camps de réfugiés et déplacés en raison du harcèlement de Boko Haram.

Le Figaro 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

.

Commentaires  

+11 #1 Vérité Neutre 09-06-2016 19:12
Bonjour

Monsieur le ministre Massaoudou, si vous n'avez rien de concret a dire alors taisez vous. Il parle d'hélicoptères qui surveillent comme si ces appareils peuvent rester 24h sur 24 au ciel et surveiller des individus disperser. Parle nous plutôt des soldats sur terre et occupant réellement la zone. Si nos soldats ont repris Bosso alors félicitations a eux et non au ministre qui raconte n'importe quoi depuis quelques jours. Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 oumarou 09-06-2016 19:53
Mr latchako ne nous embêté pas avec tes paroles de soular ta guel stp . honteux :oops:
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 hadi 09-06-2016 20:11
Je pense qu'il est temps de la fermé un peu Mr Oudou.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #4 RAmo 09-06-2016 21:42
Vive l'ARMEE NIGERÎENNE.ALLAH BADA SA'A.quant a toi schwarzenneger tais toi schiiiiiiiiiitttttttttt
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 lion de la jungle 09-06-2016 21:59
Vive le Niger, abat les voyeurs
Vive le Niger, abat les bandits
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 dan madotchi 10-06-2016 00:27
Voilà qui est bien dit monsieur le ministre. Les complices de la nébuleuse sont largués et vont se mettre à faire ce qu'ils savent faire bien
.. les insultes et la délation. Dieu vous voit bandes de tocards du club de Moussa Tchangari et sa rigolade citoyenne...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 chefu 10-06-2016 00:46
il faut souligner que la présence de tchadien a été beaucoup répandu sur les réseau sociaux par certains gouriste zélé ce pas que la presse étrangere
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #8 Antivol 10-06-2016 07:31
Même ton patron a fui pour aller au Tchad dire au secours.
Bande de nullard du Pnds Tarraya
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 haidar 10-06-2016 08:44
la haine la haine chers freres nigeriens dites moi quel est le pourcentage des musulmans au Niger?Qu on se désillusionne vu certains propos en plein careme et sur presque toutes la ligne les Haramistes deBH ont des adeptes memes parmis les internautes d'actu niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Modibo 10-06-2016 08:55
Ce monsieur n'a pas de conseillers. Comment organiser une conférence de presse et dire à l'ennemi ce qu'on compte faire en temps de guerre? La stratégie c'est aussi la surprise. Si BH avait organisé une conférence comme hassoumi le fait est ce qu'il allait occupé Bosso. Je pense que la défense ce n'est pas l'intérieur où on peut insulter les opposants à longueur de journée.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 seynos 10-06-2016 09:35
Un Ministre de la Défense n'a pas à organiser une conférence de presse; en temps de guerre, tout est secret.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 kani 10-06-2016 09:43
en avant Mr le ministre. comme il l'a dit, le Niger est un pays de rumeur. vous le savez depuis vendredi, tout est dit et ecrit concernant la situation dans la région de Diffa. Il y a même des gens qui avancent que les militaires ont évacués leurs familles de Diffa et qu'ils ne retourneront pas combattre à Bosso. Tout ça pour démoraliser les troupes ou espérer nuire au gouvernement. Aussi, les gens croient beaucoup aux rumeurs, donc Mr le ministre a raison de faire ce point de presse.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 dan madotchi 10-06-2016 09:52
Citation en provenance du commentaire précédent de seynos :
Un Ministre de la Défense n'a pas à organiser une conférence de presse; en temps de guerre, tout est secret.

Et comme ça vous laisser propager des mensonges.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #14 dan madotchi 10-06-2016 09:59
Citation en provenance du commentaire précédent de Antivol :
Même ton patron a fui pour aller au Tchad dire au secours.
Bande de nullard du Pnds Tarraya

Et vous du Lumana et vos semblables de BH on vous a vu fuir vers le Nigeria. Mais c'est une question d'heures, vous serrez coincés et anéantis incha Allah. Ton gourou l'anti kekanda numéro un, et kekanda par ces temps ci,ne pourra rien pour vous.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #15 RUWAN SANGNI 10-06-2016 10:23
q Dieu bénisse le Niger et son peuple
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #16 Poulo 10-06-2016 10:36
BONJOUR TONTON LA GAVE
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 seynos 10-06-2016 12:47
dan madotchi
Pour éviter la propagation des rumeurs, on peut faire des communiqués de presse bien rédigés et bien réfléchis. Avec les conférences de presse, tout est permis, et d'ailleurs en écoutant le Ministre, les stratégies militaires et les plans de contre-attaque dont les ennemis ne devraient pas savoir sont bel et bien divulgués ici; c'est grave là.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #18 HATARA MAGABATA 10-06-2016 13:18
Moi je suis d'avis que y a trop des secrets d'Etat dans l'aires souvenez-vous le 27 Mai le ministre de l’intérieure à livrer un message sur les ondes de la BBC repris par RFI et la VOA quoi qu'ils vont attaquer les BH et les poursuivre jusqu'au Nigeria....... et quelques jours après ce les BH qui attaquent Bosso en tuant nos frères FDS et en faisant plus de 50.000 déplacés. Si le ministre n'a pas fait d'avance comment il vont osé venir attaquer en 1er. pire dans son point de presse il confirme une patrouille aérienne est encours mais pourquoi? l'Ennemi est appuyé par des fortes mains invisible qui peuvent aider à détruire tes hélicos. il fallait juste contourner les journaliste wallay mr le ministre il faut changer de stratégie dans vos propos.paix, paix; paix au Niger.qu'Allah nous garde.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 RIGA BAWOUYA 10-06-2016 15:01
«Boko Haram ne contrôle pas Bosso» (Hassoumi Massaoudou)

LE NIGER AUSSI NE CONTROLE PAS BOSSO.LA PREUVE LA POPULATION A FUIE
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com