NITA Fond Site Web 675 x 240

Reunion Experts et ministres Affaire Etrangere AEC

En prélude à la nouvelle réunion des Ministres des Affaires étrangères de l'Alliance des États du Sahel (AES) prévue  ce vendredi 17 mai 2024 à Niamey, les hauts fonctionnaires des 3 pays membres sont en conclave ce jeudi dans la capitale nigérienne. Cette rencontre préparatoire est consacrée à la poursuite des échanges, sur les textes qui régiront le fonctionnement de la future Confédération en gestation entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

  

Zeyna commission0

 

La réunion de Niamey s'inscrit dans la dynamique de l'opérationnalisation de l'AES, et elle fait suite à celle des ministres de l'AES tenue à Ouagadougou le 15 février 2024.

Au cours de leur conclave, les experts vont se pencher sur plusieurs textes notamment l'avant-projet de Traité portant création de la Confédération, le projet de Règlement intérieur du Collège des Chefs d'Etat, et le projet de Communiqué final du sommet inaugural du Collège des Chefs d'Etat de la Confédération de l’AES.

Dans son discours d'ouverture de la réunion, Monsieur Adani ILLO, Conseiller diplomatique du Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP), chef de la délégation des hauts fonctionnaires nigériens, a invité l’ensemble des experts à œuvrer à la production de textes qui reflètent la vision des trois Chefs d'Etat, et les aspirations profondes des peuples de l’AES.

L'Ambassadeur Saidou ZONGO, chef de la délégation des hauts fonctionnaires burkinabè a, au nom des autorités du Burkina Faso, exprimé l'engagement et la disponibilité de la délégation burkinabè à jouer pleinement sa participation dans l'atteinte des objectifs assignés à la rencontre.

Les travaux de la rencontre des experts et hauts fonctionnaires seront soumis à l’examen des chefs de la diplomatie des pays membres de l’AES qui réuniront ce vendredi 17 mai 2024 toujours dans la capitale nigérienne. Cette rencontre ministérielle préparatoire au Sommet des Chefs d’État de l’AES permettra aux ministres chargés des Affaires Étrangères d’examiner et de valider les textes qui seront soumis à l’adoption des Chefs d’État en vue de l’institutionnalisation et de l’opérationnalisation de la Confédération « Alliance des États du Sahel ».

Cette rencontre constituera ainsi une étape importante du processus d’intégration politique et socio-économique des trois pays, dans le cadre du renforcement de leurs relations stratégiques.

Pour rappel, l'intégration renforcée des pays de l'AES découle de la vision partagée de Leurs Excellences Le Capitaine Ibrahim TRAORE, Président de la Transition, Chef de l’État du Burkina, Le Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’État du Mali, et Le Général de Brigade Abdourahamane TIANI, Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie, Chef de l’État du Niger qui, dès le 16 septembre 2023, à travers la Charte du Liptako-Gourma instituant l'AES, ont, dans un premier temps, mis en place une architecture de défense collective et d’assistance mutuelle.

Actuniger.com



Commentaires

0
Tengbiiga
1 mois ya
Courage ! En avant l'AES !
Like J'aime like love sad 5 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Soje
1 mois ya
Que de Conneries. Et les 26 millions de Nigerien n'ont ils pas un mot a dire si ouiou non cela leur convient de s’engager dans cette confédération avec le mali et le Burkina? Ces militaires sont vraiment fous que de la diversion.
Like J'aime like love sad 4 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Sanda
1 mois ya
C'est une alliance circonstancielle, une organisation budgétivore et inutile de plus sur le continent africain. Elle mourra de sa mal mort lorsque les juntes qui l'ont enfantée seront passées à l'histoire. Elle aura alors eu le mérite d'avoir enrichi quelques hauts cadres. Les populations malienne, burkinaise et nigérienne ? Bien diable qui répondra !
Like J'aime like love sad 4 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Waly
1 mois ya
:bêtise et foutaise
AES association des misérables
Le réseau criminel de destabilisation
des pays africains
Vous allez lire l’heure dans peu de temps
Bande des manipulateurs
Like J'aime like love sad 4 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Gorko le boucher
1 mois ya
Du grand n'importe quoi Walay
Parlez nous des mesures concrètes prises pour palier à la famine le manque d'éducation la santé l'eau potable les infrastructures routières et j'en passe
Bande de bouffons AES MON oeil!
Like J'aime like love sad 3 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Passant
1 mois ya
5 commentaires a cet article:

4 NEGATIFS
1 POSITIF

Un lecteur de passage
Like J'aime sad 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
daouda
1 mois ya
Les chefs de l'AES ont, dans un premier temps, mis en place une architecture de défense collective et d’assistance mutuelle.
C'était en Septembre.
Et depuis, ils ont fait quoi ?
RIEN.
Pauvre Niger.
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Djaffa
1 mois ya
Pacte avec le diable
whatsapp:+22967689066.les travaux Tel que :

1-Retour affectif

2-Parfum de chance

3-Talisman de protection

4-Savon de chance

5-Bague de chance

6-Rituel pour trouver vite du travail

7-rituel pour les homme d'affaires qui ne trouve par de clientèle

8-Lutte contre la sorcellerie

9-Gagner aux jeux de loto

10-Les savon de chance pour trouver un bon emploie,

11- Porte monnaie de richesse

12-Rituel de richesse

13-Rituel avec Mamy Wata ,la reine de eaux

14-Comment gagner l'amour d'un homme où d'une femme

15-Guérire du faiblesse sexuel

16-Calebasse de richesse

17-Vous voulez que votre hommes où femmes vous soit fidèle pour toujours

18-Bougie magique pour réaliser vos vœux
numéro whatsapp: +229 67689066

https://portemonnai8831.onlc.fr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 mois ya
8) :-? Quand Jean-Luc Mélenchon se prononce sur des thèmes attraits à l'Afrique à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar et que TOTO A DIT partage....

Jean-Luc Mélenchon a abordé plusieurs points, hier, à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, où il coanimait une conférence sur les relations entre l'Afrique et l'Europe avec Ousmane Sonko.

La présence de Militaires Français, la polygamie, l'homosexualité et l'émigration étaient parmi les sujets évoqués.

En coanimant une conférence sur "L'avenir des relations Afrique-Europe", Jean-Luc Mélenchon a abordé plusieurs points importants, se montrant contre le néo-colonialisme.

Concernant la présence militaire française, il a déclaré, dans la salle archicomble de l’Ucad 2 :

"J'AI TOUJOURS PLAIDÉ QUE LES PAYS APPARTIENNENT À CEUX QUI LES HABITENT.
Donc, si un Gouvernement Français insoumis

A suivre.
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Émile
1 mois ya
Colporteur !
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 mois ya
Et toi ?
Margoulin, clando sans domicile chassé comme un colis du Niger !

ITTE Sylvain ., Ce pygmée albinos avec sa grosse tête de calebasse et visage de grenouille 🐸🐸 🐸 !!!
Like J'aime haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Ah ah
1 mois ya
Encore et toujours ce complexe de toto vis-à-vis d'itté !!!! :D :sigh:
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 mois ya
Suite 1
et que le Sénégal demande le retrait des troupes françaises, nous appliquerons naturellement les décisions du Peuple Souverain Sénégalais.
Les relations bilatérales doivent être basées sur un consentement mutuel."

Au sujet de la monnaie, le leader de La France insoumise a également défendu la volonté des Africains d'avoir le contrôle de leurs propres billets.
"La question de la monnaie doit être réglée par les Pays Africains eux-mêmes et nous n’aurions aucune intention de nous mêler de définir la valeur pour quelque pays que ce soit", a-t-il dit.

Poursuivant, il a critiqué sévèrement les Dirigeants Africains qui ont accepté cela pour leurs intérêts personnels. "Si une monnaie est indexée sur une monnaie européenne, cela servait non seulement les intérêts des Européens, mais aussi ceux d'un certain nombre d'Élites Africaines qui trouvaient une garantie que leurs biens seraient protégés par leurs Maîtres".
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 mois ya
Suite 2
Jean-Luc Mélenchon est pour la Souveraineté des Peuples.
Il a salué la Jeunesse Africaine qui s'est battue au Mali et au Burkina, au Niger par exemple.
Il a surtout félicité la Jeunesse Sénégalaise et la Révolution qui s'est déroulée au Sénégal, permettant l'élection de Bassirou Diomaye Faye de manière démocratique.
"Les Jeunes sont l’aile marchante de la Révolution Sénégalaise. Nous avons vu dans toute l’Afrique, notamment au Sud du Sahara, des mouvements de mobilisation populaire de masse comme ceux que nous avons d'abord connus au Mali puis au Burkina Faso...

Au Sénégal, se produit le signal attendu par ceux qui, comme moi, sont des Théoriciens de la Révolution Citoyenne.
Nous avions besoin, pour notre propre combat, d’une révolution populaire qui a comme moyen l’action citoyenne et comme finalité la Citoyenneté qui s’achève par une victoire électorale", a-t-il salué.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 mois ya
Suite 3
Selon M. Mélenchon, la Révolution Citoyenne vise un Contrôle Populaire, c’est-à-dire la Souveraineté Du Peuple.

"La Souveraineté Du Peuple est l’objet de la Révolution Sénégalaise.

La Souveraineté ne peut se détacher de la question de l’Indépendance. Car on n’est pas Souverain quand on n’est pas Indépendant.
L’INDÉPENDANCE N'EST PAS SEULEMENT UN STATUT GÉOPOLITIQUE, MAIS UN STATUT CONCRET QUI SIGNIFIE ROMPRE LES DÉPENDANCES", a-t-il expliqué en s'accordant avec Ousmane Sonko.

Concernant le Libéralisme, Jean-Luc Mélenchon a appelé à rompre avec cette idéologie.
Selon lui, le Libéralisme a "pourri" tout le XXe siècle.
"C'est une politique qui prétend que l'État ne devrait pas intervenir dans nos économies, partant du principe que le marché s'autorégulera spontanément.
Tous les libéraux qui ont été au pouvoir sur un programme libéral dont ils se sont réclamés dans ce pays ont fini comme des brutes
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 mois ya
Suite 4
alors qu'ils avaient le mot liberté à la bouche".

Francophonie

Jean-Luc Mélenchon a ainsi prôné l'altermondialisme comme idéologie. Il a attaqué les donneurs de leçons Européens, déclarant devant Ousmane Sonko :
"À présent, vous voici confrontés à un problème très complexe à régler - bien sûr, ce n’est pas à moi de dire ce qu’il y a lieu de faire. J'ai retenu naguère d'une présence observée dans ce même lieu L'ART INUTILE DE DONNER DES LEÇONS.
COMME VOUS, J’AVAIS ÉTÉ SIDÉRÉ QU’UN REPRÉSENTANT DE MON PAYS SE DEMANDE SI L’ÊTRE AFRICAIN ÉTAIT ENTRÉ DANS L’HISTOIRE, AU MOMENT OÙ PEUT-ÊTRE LUI ALLAIT EN SORTIR.
Ce n’est pas politique de sa part, mais cela montre qu’on se met là à donner des leçons à la démographie Africaine au moment où les Européens feraient mieux de se préoccuper des raisons pour lesquelles ils sont aujourd’hui en deçà du seuil de reproduction de la société."
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 mois ya
Suite 5
Jean-Luc Mélenchon s'est également prononcé sur la Francophonie.
Il a noté que les pays partageant cette langue commune ont en commun une histoire complexe façonnée par des récits de souffrances et d'aspirations.

"L'AFRIQUE, BERCEAU DE L’HUMANITÉ, A ÉTÉ TROP SOUVENT LE THÉÂTRE D’UNE EXPLOITATION INJUSTE DICTÉE PAR DES INTÉRÊTS EXTÉRIEURS", A-T-IL REMARQUÉ.

Selon lui, "aujourd'hui, nous nous trouvons à un tournant décisif où la nécessité de réévaluer ces schémas historiques et de promouvoir un partenariat équitable s'impose sans précédent".

Mélenchon a souligné "l'impératif" d'adopter une approche nuancée et inclusive dans notre analyse des relations Afrique-Europe.
"Reconnaître les erreurs du passé tout en saisissant les opportunités de collaboration future constitue un impératif moral et politique", a-t-il dit.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 mois ya
Suite 6
Il a appelé à une action concertée et résolue contre des enjeux cruciaux tels que la migration, le commerce équitable, la lutte contre le racisme, la sécurité, le transfert de technologie et la lutte contre le changement climatique. "Seule une volonté commune de dialogue et de partenariat authentique permettra de surmonter ces défis et de construire un avenir meilleur pour nos peuples", a précisé M. Mélenchon.


Homosexualité, polygamie : réponse de Sonko

L'autre sujet important porte sur l'homosexualité. "Je suis le premier législateur français à avoir déposé un texte de loi concernant le mariage homosexuel.
Je suis hétérosexuel, mais j’ai pensé que cette liberté d’amour devait être ouverte à tous ceux qui voulaient en bénéficier.
J’assume la position politique que j’ai voulue et je ne chercherai pas à vous l'imposer", a expliqué Jean-Luc Mélenchon.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 mois ya
Suite 7

"Mais il est inutile de parler de cette divergence comme une question entre les Nations.

J’assume ma position et je sais que dans mon pays cette disposition légale fut controversée.
Mais nous l’avons réglée en votant. Peut-être qu’un jour vous voterez", a-t-il ajouté.

En ce qui concerne la polygamie, pratiquée par le Chef de l’État Sénégalais Bassirou Diomaye Faye, Ousmane Sonko, Premier Ministre, est également polygame.
Il estime que les avis resteront différents sur ce sujet. Franc, il déclare : "Je sais que les Français n’ont pas trop de leçons à donner sur la polygamie, pour ce qui concerne les pratiques présidentielles. Mais vous ne pouvez m’empêcher de penser pour moi et pour mes Compatriotes que nous n’y sommes pas favorables. Il n’y aura pas de concession intellectuelle de ma part sur ce sujet avec vous. On peut dialoguer et ne pas être d’accord.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 mois ya
Suite 8 et fin

Mais la Révolution Sénégalaise m’a accepté à l’invitation du Pastef, sachant quel homme je suis et quelle valeur je porte."

Ousmane Sonko a pris la peine de répondre.
Pour lui, il faut constater nos désaccords et capitaliser sur nos convergences.
"Nous vous concédons votre désaccord sur la Polygamie.
Ce qui ne nous empêchera pas de débarquer à Paris avec les deux Dames. Nous n’avons pas la prétention d’interférer sur votre liberté de légiférer soit pour ou contre un phénomène. Mais on veut nous refuser ce Droit sur les aspects sur lesquels nous sommes en désaccord de légiférer ou ne pas légiférer.
C’est cela que nous n’acceptons plus".
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Derrick
1 mois ya
@Merci TOTO A DIT pour le partage. Pour une AES des peuples du Sahel resolus a prendre leur destin en main, allons de l'avant. Les reunions de ceci ou de cela ne suffisent plus. Il faut poser des actes forts et concrets. Les populations le demandent, les ennemis de l'AES sont aux aguets. Vive l'AES des peuples.
Like J'aime like haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2293 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
544 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
342 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
486 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
376 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2285 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages