NITA Fond Site Web 675 x 240

 Patrice Talon Beninois

La décision des autorités béninoises de bloquer l'embarquement du pétrole nigérien à partir de Sèmè-Podji, en rétorsion au maintien par les autorités nigériennes de maintenir la fermée la frontière entre les deux pays malgré la levée des sanctions de la Cédéao, est venu amplifier les relations déjà tendues entre Niamey et Porto-Novo. Si le président Talon semble tenir un moyen de chantage efficace contre les autorités de transition, la stratégie risque de ne pas faire long feu. En plus de se tirer une balle dans le pays en engendrant une perte énorme à l’économie de son pays, le Bénin risque de se mettre à dos les chinois pour qui les enjeux sont encore plus énormes et davantage stratégique, d’autant que Niamey a déjà empoché une avance colossale sur la part qui lui revient de la vente de son or noir, conformément à l’accord conclu le mois dernier avec la CNPC.

 

Zeyna commission0

 

C’est sur la radio française RFI que le président béninois a choisi de dévoiler ses cartes par rapport à cette affaire qui fait déjà couler beaucoup, de part et d’autre, depuis quelques mois. En réaction à ce qu’il a appelé « le manque de collaboration » de Niamey dans l’apaisement des relations tendues entre les deux pays, depuis les évènements du 26 juillet 2023, le Bénin a décidé de bloquer l'embarquement du pétrole nigérien destiné à l’exportation à partir de Sèmè-Podji. Une mesure de rétorsion mais aussi un moyen de chantage contre Niamey suite au maintien par les autorités nigériennes de la fermeture de la frontière entre les deux pays en dépit de la levée, depuis fin février, des sanctions de la Cédéao et de l’Uemoa mais aussi de sa réouverture du coté béninois.

Lors de cet entretien, Patrice Talon a exprimé ses préoccupations quant aux relations tendues entre son pays et le Niger et a réaffirmé son souhait de les voir se normaliser. « Je suis peiné par les relations tendues entre le Niger et le Bénin, deux pays amis et frères », a-t-il déclaré, réfutant par ailleurs certaines allégations des autorités nigériennes par rapport aux raisons invoquées pour expliquer la position de Niamey. « Prendre le Bénin comme pays ennemi et répandre qu’il a massé des troupes étrangères à ses frontières pour attaquer le Niger est totalement ridicule », a estimé le locataire du Palais de la Marina de Cotonou. Il n’a pas manqué à l’occasion, de mettre en avant la bonne foi de son pays pour apaiser les tensions tout en dénonçant et regretter en même temps, le manque de réponses des autorités nigériennes aux initiatives prises par les autorités béninoises pour améliorer les relations bilatérales. Il s’agit notamment de l'ouverture des frontières du côté béninois et de l'envoi de messages de conciliation comme l'envoi à Niamey de son ministre des Affaires étrangères en tant qu'émissaire.

Les raisons de la discorde entre Niamey et Porto-Novo

Selon le Président béninois, l’absence d’échanges formelles entre les autorités des deux pays, qu’il attribue au manque de collaboration de Niamey, est à la base de la persistance et même de l’amplification des tensions entre les deux pays. A ce sujet, il a indiqué que c’est à travers les partenaires chinois que les autorités béninoises ont appris la présence d'officiels nigériens au Bénin pour l'inauguration et la mise en service du pipeline et des activités d’embarquement du pétrole à partir du port de Sèmè-Podji, construit pour l’occasion. Pour les autorités béninoises, c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase d’autant que malgré le maintien par les autorités nigériennes de la fermeture de la frontière, de grandes quantités de céréales béninoises étaient acheminées de manière informelle vers le Niger. « On ne peut pas nous voir comme des ennemis et vouloir notre collaboration et nos moyens. Cette situation ne saurait perdurer », s’est-il presque emporté tout en prêchant pour la normalisation des relations bilatérales entre les deux pays. Entre temps, les autorités béninoises ont pris des mesures drastiques pour interdire l’entrée informelle sur le territoire nigérien des produits céréaliers à travers le fleuve Niger, des mesures difficiles à appliquer tant la consistance des échanges entre les populations frontalières est dense et les méthodes des « fraudeurs » pour contourner les blocages et autres contrôles sont des plus imaginatives !

Cette situation est venue exacerber des relations déjà tendues entre les deux pays voisins suite aux mesures prises par le Bénin contre le Niger, au lendemain de la prise de pouvoir par le CNSP qui a renversé l’ancien président Bazoum et dans le sillage des sanctions prises par les organisations régionales (Cédéao et Uemoa) et que Cotonou n’a pas hésité à appliquer de manière radicale, poussant Niamey à dénoncer même l’accord de coopération militaire dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Un chantage qui prend l’allure d’une auto-flagellation pour l’économie béninoise

Avec cette mesure de blocage ainsi que les autres, les autorités béninoises entendent ainsi faire chanter leurs homologues du Niger et forcer la main au régime militaire du général Tiani, de céder face à la pression et d’ouvrir ses frontières. Sauf que dans les faits, cela risque plutôt de se retourner contre le Bénin dont l’économie a tout aussi autant à perdre dans cette affaire. Les droits de passage que le pays devrait engranger sont énormes et pour le Niger, l’affaire est pour au moins pour une année, déjà conclue car le pays a empoché une avance sur la part qui lui revient de la vente de son or noir destiné à l’export. Le reste, c’est entre le Bénin et les partenaires chinois (CNPC et Wapco) et c’est une inconnue de l’équation que Patrice talon a visiblement ignoré. Au risque de se mettre à dos la Chine qui est un important partenaire commercial du pays, les autorités béninoises feront mieux de revenir à de meilleur sentiment, tout comme celles de Niamey, d’ailleurs, pour aplanir les divergences et repartir sur de bonnes bases. C’est le cas de l dire, la surenchère n’arrange ni le Niger et encore moins le Bénin, deux pays voisins condamnés à entretenir des relations saines et empreintes de respect comme au bon vieux temps de l’Organisation commune Bénin-Niger (OCBN)…

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)



Commentaires

1
TOTO A DIT
2 semaines ya
Du Transit du pétrole du Niger sur le territoire du Benin:
Que dit l’accord bilatéral entre les deux pays ?
Quand TOTO A DIT partage.....

Et aller à la ligne reste un choix ....:

Le Bénin met l’embargo sur l’embarquement du pétrole Nigérien. Une mesure de rétorsion envers Niamey qui maintient ses frontières fermées avec le Bénin.

Le transit du pétrole Nigérien par le territoire béninois est régi par un accord bilatéral signé par les deux pays le 23 janvier 2019.

Dans ce document de 14 pages, il s’avère que l’infrastructure d’environ 2000km doit profiter aux deux parties.
En plus de générer environ 3000 emplois dans les les pays concernés, le transit du pétrole Nigérien génère des redevances fiscales.

CHAPITRE 10. DROIT DE TRANSIT

Article 20.

20.1 En considération des droits et autorisations accordés au Système de Transport, la perception des droits de transit sera

A suivre...
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Émile
2 semaines ya
Ayez de la dignité pour une fois. Le Bénin est un pays souverain, comme le Niger. Soit la coopération est sincère, soit le Niger se tourne vers d'autres partenaires plus bienveillants avec les fous du cnsp issoufouiste. Désinstaller les 700 km est plus noble pour tiani et ses sbires, pardon, Issoufou et son pétrole.
Like J'aime like love haha angry 9 Répondre | Signaler ce commentaire
2
BAGOBIRI
2 semaines ya
C'est @Emile, une ordure de première classe, un ignoble raciste qui a servi d'Ambassadeur de France au Niger, une raclure, une chiure qui a le toupet de demander au Niger et aux Nigériens "d'avoir un peu de dignité". Un comble! Un homme, que dis-je, une carpette de la Macronie qui n'a même pas une once d'humanité sur elle, et qui veut faire commerce de dignité. C'est fort de café.
Like J'aime like love angry 4 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
2 semaines ya
Cet albinos pygmée d'itte avec sa grosse tête de calebasse et son visage de cochon , un sans domicile fixe clandestin chassé comme un colis du Niger , sort de quel enclos là même ???

Heureusement la sagesse Africaine dit vaut mieux une tête bien faite qu'une grosse tête tambourine...

Sinon avec cette MACROCÉPHALE SYLVAIN aurait dû savoir que C'EST LE PÉTROLE DU SOLDAT TANDJA ET SA PERSÉVÉRANCE ET PATRIOTISME AVÉRÉ DE L'AMOUR POUR LE.NIGER , s'il n'a tenu qu'à cette poisse calamiteuse et historique de Charlie Issou fou ne valant pas le pet d'un âne aux yeux des Nigeroi et cité par cette hippie clandestin de MACROCÉPHALE SYLVAIN ITTE , ce sera seulement de l'EAU dans les vannes de l'oléoduc ....du moins c'est le soit disant diagnostic de ces Zintellectuels et faux ingénieurs ayant étudié pour devenir plus abrutis et cons quand le Digne Soldat faisait la prospection du pétrole...

Quels tarés ces Zintellectuels roses !
Like J'aime love angry 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Moujia
2 semaines ya
Merci Talon d'avoir remis ces escrocs de militaires a leur place. Certains grades de l'armes de Nigérienne n’ont aucun de l'honneur et de loyauté. Faire un coup d’état juste pour le petrole et s'en presser de contracter un crédit sur avance de 400 million$. Le peuple est pris en otage par des militaires irresponsables et ce toquard de premier ministre. Un regime militaire est revolu. Cest au peuple de choisir ses dirigeants pas des nullards comme Tiani ou Colonel Ibro. Le Niger est vraiment foutu. En 9 mois le CNSP n'a rien apporte au pays qui ne fait que regresser. Il n'y aucun honneur a etre Nigerien avec cette bande de minable au Pouvoir. wallahsi on les laisse continuer il detruiront ce pays. Le pays est pris en otage avec leur faux projet de l'AES. On en a pas besoin. C'est le peuple qui doit decider de son avenir. Sil faut une intervention militaire pour faire partir ces escros qu'Allah fasse que cela se realise. Ya Allah fait tomber le CNSP pour nous delivrer de leur malheur.
Like J'aime like love angry 3 Répondre | Signaler ce commentaire
1
BAGOBIRI
2 semaines ya
LE SEUL ESCROC QUE JE CONNAISSE, DOUBLE D'UNE RACLURE, C'EST TALON. UNE ESPECE DE NEGRE DE MAISON DE LA PIRE ENGEANCE, UNE MARIONNETTE, LA SEPILLERE DE LA FRANCE AU BENIN, LA HONTE FAITE "HOMME".
Like J'aime like love angry 3 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Waly
2 semaines ya
@toto
Perroquet
Agent de propagande russe
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
2 semaines ya
Et toi le PALTOQUET MOUTON.....

Un agent de qui ?
Like J'aime angry 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Waly
2 semaines ya
@Toto
Je suis agent du Niger
Je ne fais pas la
Promotion de la bêtise russe
Dont le but est détruire le Niger
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Waly
2 semaines ya
@Toto a dit
Ya plus d’ennemis pour soutenir la bêtise de tiany
La France et usa sont partis
On invente un ennemi le bénin pour soutenir la manipulation
Quelle bêtise
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
2 semaines ya
Suite 1

effectuée par la recette des douanes en charge des hydrocarbures. Les Parties conviennent que, pour le pétrole brut transporté par le Système de Transport, le taux unitaire du droit de transit sera un demi dollar US (0,50 dollar US) par baril au cours des dix (10) premières années de la période d’exploitation.

20.2 Sous réserve des dispositions qui seront convenues dans l’AGH, à compter de la onzième (1lème) année d’exploitation, ce taux unitaire du droit de transit sera revalorisé de 0,25 dollar US chaque cinq (5) ans sur le prix du baril transporté pour les vingt (20) années à suivre.

En son article 3.3, le «Bénin s’engage à prendre toute mesure de nature à faciliter le transit et à s’abstenir de prendre unilatéralement et,


Cette revalorisation interviendra sans toutefois mettre en péril le projet. Le plafond sera de 1,5 dollar US par baril.
Like J'aime love angry 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
2 semaines ya
Suite 2 et fin

dans tous les cas sans l’accord préalable de la République du Niger, toute mesure de nature à restreindre ou à entraver le transit sur son territoire des hydrocarbures en provenance de la République du Niger à travers le Système de Transport.»

L’accord incite également le Bénin et le Niger à entretenir de bonnes relations.

23.1 Les Etats Parties s’engagent à mettre en œuvre les actions nécessaires et à coopérer aux fins de l’application du présent Accord Bilatéral et, plus généralement, pour réaliser le projet de construction et d’exploitation du Système de Transport. (Chapitre 12)

TOTO A DIT dit :-? ...

Qui est intéressé (e) par l'intégralité de l'accord entre le Niger et le Bénin ( 14 pages)...
GLOOGLOOGEZ : ;-)
Accord bilatéral entre la République du Niger et la République du Bénin relatif à la construction et à l'exploitation d'un système hydrocarbures par pipelines en PDF
Like J'aime like love angry 3 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 semaines ya
8) 8) TOTO A DIT se demande et demande, POURQUOI NE PAS, des 400 Millions de Dollars d'avance reçus des Chinois et une portion des 150 millions de litres vendus au Mali , si avec la volonté et vision politique , les Militaires peuvent envisager une offre alternative en recanalisant en réorientant le pipeline d'Agadem avec le Togo pour que le pétrole recommence à cicurler...

En procédant à une alternative de transit d'oléoducs, le Niger s'expose moins au chantage...

Comme TOTO A DIT a déjà eu à l'évoquer , et si le Niger satisfait au caprice actuel de Talon en ouvrant sa frontière , nonobstant la présence des Français dans le Nord du Bénin , et que deux semaines ou un mois de cela TALON rebelote en disant cette fois que tant que le Niger ne boycotte par le port de Lomé au profit du Bénin , il va fermer l'oléoduc à Semé ...

Que faire donc face à ce nouveau chantage ???
Like J'aime like angry 2 Répondre | Signaler ce commentaire
3
Émile
2 semaines ya
Les relations internationales ne sont pas des amitiés du quartier. Si la France veut en finir avec les putschistes preneurs d'otages, elle n'a pas besoin de se déployer au Bénin. Patrice Talon accueille qui il souhaite tout autant de le Niger. Souveraineté ! Le pétrole de Mahamadou Issoufou restera dans l'oléoduc pour l'instant.
Like J'aime like love angry 4 Répondre | Signaler ce commentaire
2
BAGOBIRI
2 semaines ya
Mais quel enfoiré cet @Emile. Va enc.... Talon si cela te chante, le Niger et les Nigériens n'en ont cure. Le satrape de la Françafrique, le pitoyable Talon, même perché sur ses talonnettes, ne pourra pas infléchir la décision et le dignité du Niger et des Nigériens.
Like J'aime love haha angry 4 Répondre | Signaler ce commentaire
2
@ bagobori
2 semaines ya
Dignité d'un peuple mendiant !!!!?
:D :D :D :D :D :D :D :D :D :D
Like J'aime love angry 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Les talonnettes
2 semaines ya
Merci pour les talonnettes -
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 semaines ya
8) :-? TOTO A DIT dit ..
Du billet SUITE 1...

Le dernier paragraphe n'a pas sa raison d'être considéré comme non vu et continuer à SUITE 2..

Et paragraphe en question commence de .... "Cette revalorisation interviendra...... 1,5 dollar US par baril. "

Une erreur de TOTO A DIT .....
Like J'aime like love angry 3 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Black
2 semaines ya
Franchement actuniger il faut vous remettre en question ça fait deux jours maintenant que j’ai lu l’info et c’est maintenant que l’article sort ici hum .
Like J'aime like love 3 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Mddr
2 semaines ya
Actuniger !? Plutôt actutiani !!!! 😂
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Tchibozo Theo
2 semaines ya
Ce n'est qu'un juste retour des choses.
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
MOP
2 semaines ya
C'est gâtée
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
RORO
2 semaines ya
Les preneurs d'otages pris en otage par le valet le plus zélé de la France en Afrique :D :D :D le feuilleton Niger- Bénin continue.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 semaines ya
Rira bien qui rira le dernier ...
Et à l'épreuve des faits et la réalité , ce ne sont nullement Ressortissants
des dits preneurs d'otages qui ont pris d'assaut les STATIONS D'ESSENCE , jusqu'en faire un second domicile...
Ce ne sont point les dits preneurs d'otages qui beg , supplient comme des bébés affamés pour que l'on ouvre les frontières , pour dire le Niger est enclavé certes , mais d'autres débouchés et corridors alternatives s'offrent au Niger...

S'il n'a tenu qu'aux visées du valet le plus zélé et sa junte française avec leur embargo illégal , illégitime , injuste , inhumain appliqué même sur les médicaments , les Nigeroi sont tous par maintenant ...

Heureusement que quand une porte se ferme d'autres s'ouvrent : Merci Algérie , Merci Libye, Merci Togo , Merci Guinée , Merci Mauritanie, Merci Mali , Merci Burkina ...

Avec cette pénurie de carburant au Bénin , que la France le lui fournisse :lol:
Like J'aime like love haha 3 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 semaines ya
Lire plutôt

inhumain appliqué même sur les médicaments , les Nigeroi sont tous MORTS par maintenant ...
Like J'aime like haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
3
Boussoufa
2 semaines ya
La population fait du LABOU SANE , le CNSP fait NOROU SANÉ
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
2 semaines ya
8) :-? Et n'est ce pas avec le NOROU SANI, l'on injecte dans les credo régaliens et prioritaires pour faire et atteindre les objectifs du LABOU SANI ???

Ou penses tu que ce sont avec.les 3 jours de jeûne ou de prière, cette mission sera atteinte.... ???
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
nigerien
2 semaines ya
Mais actuniger, cette information faisait la une depuis un moment. Il faut vous mettre à jour. Ensuite le titre est tendancieux.
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Restons digne
2 semaines ya
Kerekou a fait un déplacement pour Nigeria 96 chez abacha

Yayi a fait plusieurs va et vient chez obasanjo

Talons a fait plusieurs va et vient chez buhari



Mais kan il s'agit du Niger,,, vous voulez que le Niger vient s'agenouiller devant vous ?
Comme on le dit pays le plus pauvres de la planète ?

Sa vous n'aurez le pas,

Si le cnsp le fait, devant le Bénin,, il nous a des honoré, ,
En temps que nigérien, nous aussi, nous devrions serez nos ceinture

Cette fois ci on se moquer pas avec le Niger,, vive le Niger
Vive le peuple nigérien
Vive le cnsp,
Like J'aime like love haha 5 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Restons digne
2 semaines ya
Comme le Mr le dit
Nous aussi, quant il s'agit de la souveraineté du Niger,
On ne le laisse pas, nous faire agenouillé pour quelqu'un qui non aucun respect pour la nation Niger
Cette frontière peux rester 20 ans fermé
Nous aussi on s'en fout
Mallanvill n'es pas là seule sortie du Niger
Le monde et vaste, le Niger d’abord.
Like J'aime like love haha 5 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Restons digne
2 semaines ya
Et lorsque Talon voulait déstabiliser le Niger sous les ordres de ses maîtres, en fermant sa frontière sans pourtant penser les populations au Niger vont souffrir!
Le général Tiani doit rester fermer à l'égard des vendus africains.
Like J'aime like love haha 4 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Restons digne
2 semaines ya
Le gaz russe continue se passer par L'Ukraine malgré la guerre entre ces deux pays donc Talon joue tout simplement
Like J'aime like love haha 4 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Dan Niger
2 semaines ya
Le port sec le président Buhari a voulu aider un chemin de fer qui quitte Kano a Maradi, les autorités doivent s’impliquer.
Like J'aime like love 2 Répondre | Signaler ce commentaire
4
Derrick
2 semaines ya
Des dizaines voir centaines de milliards investis dans l'éléphant blanc appelé les 3N et voila qu'un petit homme malhonnête vient nous faire chantage avec céréales que nous aurions pu produire assez pour notre population. Les paroles de Talon plutot que de fouetter nos egos devraient au contraitre reveiller nos consciences sur le fait que le Niger et son peuple ont été couverts de honte, traine dans la boue a cause de son indigne rejeton qu'est le maudit alias satan. Le Niger n'a pas manque de terres cultivables, de ressources pour mecaniser son agriculture et la doter de tout ce qu'il faut pour produire plus et se passer des cereales du benin, helas tout a ete fait par son indigne et maudit rejeton pour detruire son systeme de production agricole et creer et renforcer sa dependance au reste du monde pour tout y compris l'alimentation de son peuple. Honte a toi le maudit alias satan le responsable de la honte et du discredit du Niger par moins que lui. Allons seulement
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
2
daouda
2 semaines ya
pardon, voila quelques chiffres:
A 90000 barils / jour, et le baril à 80$.
Chaque jour le Bénin perd 90000*0.5 = 45 000 $
Chaque jour le Niger perd 90000*80*0.2= 1 440 000 $
Je rappelle que le Niger touche environ 20% de la vente du pétrole, le reste c'est pour les Chinois.
Le Niger perd chaque jour ce que le Bénin perd en 30 jours.
Combien de temps le Niger va continuer au nom de la dignité et souveraineté à perdre un million et demi de dollars (un milliard de CFA) par jour ?
A ceux qui veulent deplacer l'oleoduc: ce n'est pas un jouet, pour faire ça il faut 1 des accords politiques; 2 du temps; 3 de l'argent que le Niger n'a pas.
Les chinois ont envoyé 400 millions, c'est un prêt à 7% d'interets, dans moins de un an il faudra rembourser 428.
Comment on fait si rien ne rentre ?
Regardez les réalités en face avant qu'elles ne vous rattrapent.
Like J'aime love angry 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Larabou
2 semaines ya
Daouda t’es nigérien j’ai l’impression que des béninois sont actifs ici
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
2 semaines ya
8) :-? Et qui te dit que le Niger dans la quête et maintient de sa souveraineté retrouvée assumée ne peut revoir les accords politiques , avoir du temps et de l'argent ??

N'oublies pas que le Niger en dehors du pétrole a aussi d'autres ressources naturelles pour ne citer que l'uranium dont Iran est beaucoup intéressé.
Like J'aime like haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
2 semaines ya
8) :-? Quand Talon continue à se talonner dans le derrière , l'AES seulement le regarde taper son tambour et faire sa dance dans la Marina..... et que TOTO A DIT partage ....
Les produits interdits par le Bénin vers le Niger, le Togo, le Mali et le Burkina

Quelques heures seulement après avoir interdit l’exportation du maïs vers le Niger, le Mali, le Burkina Faso et le Togo, Patrice Talon a présidé, le mercredi 8 mai 2024 au Bénin, le traditionnel conseil des ministres.


Au cours de ce conclave hebdomadaire, le locataire de la Marina à Cotonou a décidé d’élargir la liste des produits interdits d’exportation vers les pays de la sous-région.

« Le Conseil, après avoir évalué et apprécié la situation, a décidé d’interdire temporairement, et ce, jusqu’à nouvel ordre, toute exportation de céréales (maïs, riz, mil, sorgho, niébé, etc), de même que des tubercules et leurs dérivés, (farines dont le gari, etc.) »,

A suivre.
Like J'aime love angry 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 semaines ya
Suite 1

peut-on lire dans le compte-rendu du Conseil des Ministres de ce jour.

Selon le Gouvernement, d’après les résultats de la campagne agricole écoulée, « la production nationale est suffisante pour satisfaire la consommation intérieure ».

Le compte-rendu relève que les besoins nationaux en termes de consommation de céréales sont évalués à un million de tonnes.

Or, à l’issue de la dernière campagne agricole, le Bénin a produit 2.050.000 tonnes de céréales.
Donc, l’augmentation des prix des céréales qui s’observe actuellement, est le résultat de « la forte pression exercée sur ce produit du fait de ces trafics incontrôlés ».

D’après le compte-rendu du conseil, « de nombreux producteurs et commerçants sont portés à satisfaire les demandes en produits vivriers venant de pays étrangers au détriment du marché national ».
Like J'aime love angry 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
2 semaines ya
Suite 2 et fin

Le Gouvernement est conscient que « c’est l’offre et la demande sur les marchés qui déterminent les prix et que la libre circulation des biens est admise dans notre espace communautaire ». Mais, il trouve que « le phénomène prend une ampleur telle que le consommateur béninois en subit les conséquences ».

Au Bénin, difficile de dire quand cette mesure d’interdiction de ces produits vers le Niger, le Mali, le Burkina Faso sera levée.

Maintenant la question ❓ que TOTO A DIT se demande et vous demande , si pour les mêmes raisons évoquées par Talon pour interdire les produits Béninois vers les 4 pays sus référencés, ces pays aussi décident réciproquement d'interdire leurs produits vers le Bénin ...
Ne sont ce au bout du file , les populations sœurs qui vont souffrir de part et d'autre ...

Qu'est ce qui a Talon ???

Peuple frère du Bénin , il faut le talonner dans le derrière pour le réveiller :-?
Like J'aime love haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Siddo
2 semaines ya
Le jour viendra ou le Bénin et les autres pays de la CEDEAO regretteront d'avoir agit contre leur frère le Niger, dans le seul intérêt de la §rance. Nous sommes les mêmes familles divisées par des frontières tracées par le colon, et nos avenirs sont intimement liés.
Le Niger le Mali et le Burkina regrettent tous d'avoir hébergé des soldats §rançais
Le Bénin le regrettera aussi un jour.
Le colon n'est pas l'ami de l'africain, c'est des vampires.
Nous sommes prêts et serons heureux de reprendre les bonnes et coutumières relation avec le Bénin, mais avant faîtes partir ces troubleurs occidentaux. Nous ne pouvons naturellement pas avoir confiance en eux
Like J'aime love haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
!!!
2 semaines ya
Effectivement le niger n'a pas d'existence réelle ! Ses frontières sont issues de la dernière colonisation. L'ouest devrait être réintégré à mon beau pays le Mali (cela en prend le chemin) , le nord doit revenir à l'Algérie , le sud tout naturellement doit être béninois . Quant à l'est la seule partie viable économiquement elle doit prendre son indépendance !..ou éventuellement être sous tutelle du Nigéria !!! :-?
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 semaines ya
8) :-? Et en en 1884 ...1885 , les vautours se sont réunis à Berlin ....

Et de leur rencontre vorace , ils ont divisé et subdivisé l'Afrique , créant des frontières artificielles , divisé des familles ....
Procédé à une Balkanisation de l'Afrique , sans que les Africains les principaux intéressés ne soient associé.....

Un péché historique auquel les Goita, Traoré et Tchiani essaient de remédier par une unification de l'Afrique en commençant par l'AES comme avant eux initié par les Kwame Nkrumah, les Sélassié, et bien avant eux par les Marcus Garvey , W Dubois...

WIWi , AFRICA MUST UNITE ,
Ii y va de sa survie ....
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2061 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
531 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
330 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
475 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
362 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages