NITA Fond Site Web 675 x 240

Ministres affaires etrangeres Burkina Mali Niger

Dans le cadre du processus d’opérationnalisation de l’Alliance des Etats du Sahel (AES), la capitale malienne accueille du 30 novembre au 1er décembre, une rencontre des ministres des Affaires étrangères des 3 pays membres de la nouvelle organisation sahélienne de coopération et d’intégration. Au cours de cette rencontre de haut niveau, les chefs de diplomatie du Burkina, du Mali et du Niger vont procéder à l’adoption des projets de textes additionnels pour compléter l’architecture juridique de l’AES ainsi que du relevé des conclusions qui dégagera les orientations politico-diplomatiques claires pour une opérationnalisation diligente, efficace et cohérente de l’Alliance.

Zeyna commission0

Les travaux de la rencontre des ministres des Affaires étrangères de  l’Alliance des États du Sahel (AES) se sont ouverts,  jeudi 30 novembre 2023 à Bamako, sous la coprésidence de M. Abdoulaye DIOP du Mali, Madame Olivia Ragnaghnewendé ROUAMBA du Burkina Faso et M. Bakary Yaou SANGARE du Niger.

Dans un note d’information, le bureau de presse du ministère malien des Affaires étrangères et de la Coopération, hôte du conclave, a precisé qu’au regard de l’importance toute particulière de cette rencontre ministérielle, la cérémonie d’ouverture a été également marquée par la présence effective de plusieurs membres du gouvernement du Mali, notamment le Ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Porte-parole du Gouvernement, le Colonel Abdoulaye MAIGA ; le Ministre de la Défense et des anciens Combattants, le Colonel Sadio CAMARA; le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE ; le Ministre de l’Économie et des Finances, Monsieur Alousséni SANOU et le Ministre des Maliens établis à l’Extérieur et de l’Intégration africaine, Monsieur Mossa Ag ATTAHER ainsi que de plusieurs autres hautes personnalités politiques, diplomatiques et militaires.

Prenant la parole lors de cette cérémonie, les Ministres des Affaires étrangères du Burkina, du Niger et du Mali ont, tour à tour, salué  « le leadership visionnaire » des trois Chefs d’État, Leurs Excellences Le Capitaine Ibrahim TRAORE, Président de la Transition, Chef de l’État du Burkina Faso ; Le Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’État de la République du Mali et Le Général de Brigade Abdourahamane TIANI, Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie, Chef de l'État de la République du Niger, « visant à prendre en main la destinée commune des trois pays à travers la courageuse et historique décision de mettre en place cette nouvelle dynamique de coopération stratégique basée sur les principes de souveraineté, d’intégration et de solidarité agissante ».

Aussi, conscients des défis et enjeux importants liés à la mise en marche de l’Alliance au regard des hostilités géopolitiques actuelles, pour les Ministres, la détermination des plus Hautes Autorités, combinée à la grande résilience des populations, permettra de frayer le chemin pour l’émancipation totale des 3 pays, la souveraineté pleine et entière des États membres  ainsi que l’émergence socioéconomique dans l’espace du Sahel. Ainsi, ce nouvel instrument de coopération au service de la défense collective, de la diplomatie efficace et du développement intégré sera désormais un cadre partenarial stratégique, fraternel et solidaire qui exclut toute interférence et diktat étrangers.

Des orientations politiques et diplomatiques claires pour l’AES

C’est pourquoi, rapporte la note du ministère malien des Affaires étrangères et, les Ministres ont souligné avec force qu’« il est maintenant derrière nous, le temps où les décisions de nos États étaient prises en fonction des intérêts des autres. Il est désormais derrière nous, le temps où nos Etats étaient contraints d’accepter des soutiens techniques, des assistances humanitaires, des aides au développement qui ne visaient qu’un seul objectif, notre maintien sous dépendance, ou même notre maintien sous domination avec son corollaire de condescendance et de néocolonialisme ».

Parlant des objectifs de leur rencontre, ils ont souligné que les attentes placées en leurs travaux sont grandes en vue du fonctionnement diligent et optimal de l’AES à travers des organes souples, efficaces, contrôlés et financés par ses membres, une architecture juridique fonctionnelle et une coordination des actions diplomatiques et communicationnelles cohérente.

Les Ministres ont saisi cette occasion pour saluer et reconnaitre les efforts importants de leurs forces de défense et de sécurité dans la sécurisation et la pacification de l’espace des trois pays, singulièrement la reprise héroïque de la ville de Kidal par les Forces Armées du Mali.

Pour conclure, ils ont réaffirmé l’engagement sans faille et la détermination de leur pays respectif, à relever les défis qui se dressent devant leur vision commune, à préserver la souveraineté de leur pays et à bâtir un avenir plus fort et plus prospère pour les peuples concernés par cette Alliance.

D’après la même source,  les travaux de cette rencontre ministérielle aboutiront, entre autres, à l’adoption des projets de textes additionnels pour compléter l’architecture juridique de l’AES et du relevé des conclusions qui dégagera « les orientations politico-diplomatiques claires pour une opérationnalisation diligente, efficace et cohérente de l’Alliance ». 

Actuniger.com



Commentaires

0
AES des Peuples
7 mois ya
13 ans de regne satanique du duo issoufou bazoum a depouille le Niger de ses competences, de ses patriotes sinceres et ambitieux pour le pays, des hommes et des femmes petris de valeurs intrinseques du travail et d'un sens eleve de l'interet general. Des hommes et des femmes qui ne trahiraient pas leur pays pour quelques miettes. Contrairement au Mali et au Burkina, le Niger n'a plus ces oiseaux rares pour entrer dans des discussions thematiques quelconques ou des interets hautement strategiques sont en jeu. Mais puisqu'il faut avancer au rythme du groupe, il serait vital pour le Niger que Tiani mette en place une equipe de jeunes specialistes dans les secteurs cles qui seront en discussion dans le projet AES. Cette equipe ne rendra compte qu'a lui et a lui seul directement sans filtre. Cette equipe ne prendra aucun engagement sans son accord direct. Ces goujas tapis dans nos ministeres ne sont que des traitres, cupides, oisifs et prets a vendre pere et mere pour quelques miettes.
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2601 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
569 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
361 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
509 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
400 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
386 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2287 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages