dimanche 2 octobre 2022

2888 lecteurs en ligne -

fraren
Ads Sidebar

Assemblée Nationale : Trois membres du Gouvernement interpellés sur les questions de sécurité, santé et de l’affaire de Téra

Ministre justice Assemblee nationale

Les députés réunis en séance plénière ont auditionné, ce samedi 28 mai 2022, trois membres du gouvernement sur les questions de sécurité, de santé et de l’affaire de Téra où trois personnes ont perdu la vie lors des manifestations contre le passage d’un convoi des forces françaises dans la ville. 

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

La première préoccupation de cette séance de question d’actualité est celle du député Sanoussi Soumaila qui demandait au Ministre de la défense nationale, M. Alkassoum Indatou, si le gouvernement dispose à ce jour d’un plan de sortie définitive de la crise sécuritaire que connaît le Niger. 

La deuxième préoccupation adressée au Ministre de la santé, DR Idi Illiassou Mainassara, vient du député Idi Ango Ousmane qui voulait en savoir plus sur la gestion de la pandémie de la COVID 19, sous l’angle financier et des résultats auxquels le Niger est parvenu à la date d’aujourd’hui. 

Et enfin, le Ministre de la justice qui a été interpellé, quant à lui, par le député Omar Hamidou Tchana qui demandait au Ministre d’expliquer comment l’Affaire de Téra a été gérée par le gouvernement. 

Dans sa réponse, le Ministre de la défense nationale, M. Alkassoum Indatou a indiqué que’’ les nigériens font face à une guerre qui leur est imposée depuis plus d’une dizaine d’années’’ avant de témoigner qu’a ‘’l’unanimité, nous sommes derrière nos forces de défense et de sécurité, qui, nuit et jour, au péril de leurs vies, défendent la souveraineté de notre territoire et notre sécurité’’.

‘’Ce terrorisme est responsable de près de 1.200 pertes en vies humaines dont 700 civiles et 500 militaires, et a un coup social énorme avec des milliers des déplacés, la famine, l’aggravation de la pauvreté, la privation des droits d’aller et revenir nous amenant à des prorogations récurrentes d’état d’urgence et aussi à des classifications de nos axes routiers verts en axes dits conditionnés et déclarés rouges’’ a déploré le Ministre Alkassoum. 

Selon le Ministre de la défense, pour ce faire, ‘’le gouvernement a d’abord augmenté significativement l’effectif de notre armée qui a connu une montée en puissance de 9.000 Hommes à 30.000 Hommes à ce jour, en termes d’armement, le nombre de nos aéronefs a hautement été amélioré, sans autant parlé du nombre des bataillons spéciaux que nous avons en ce moment qui s’élève à 12, alors que c’était zéro au début de cette guerre. Donc, nous sommes en train de créer toutes les conditions nécessaires nous permettant d’assurer notre sécurité territoriale’’.  

Quant au Ministre Idi Illiassou Mainassara de la santé publique, il a déclaré que la gestion de la COVID 19 a été ‘’la meilleure de la sous-région, pour preuve, nous avons reçu plusieurs témoignages qui ont été adressés au Niger, et plusieurs pays ont été déployés pour venir voir quelle était la magie des autorités du Niger pour faire face à la pandémie ’’. 

‘’Pour la situation de la gestion de la Covid 19, ce n’est pas une question de quelques minutes pour dire exactement ce qui s’est passé, mais je peux vous assurer que le Niger est le seul pays à faire face à cette pandémie dès le début sur tout le continent, et je reste disponible à revenir ici devant vous, avec un temps plus large pour vous apporter toutes les informations détaillées sur sa gestion stratégique et financière’’ a dit le Ministre devant le parlement. 

Répondant à la préoccupation du député Omar Tchiana, le Ministre de la justice a déclaré que par rapport à ‘’l’affaire de Téra, le gouvernement a rendu public un communiqué qui a détaillé tout le processus et le résultat de ce dernier, en tant que membre du gouvernement, je ne peux que m’en tenir à ce communiqué du gouvernement, puisque c’est de cela qu’il s’agit ’’. 

‘’Cette affaire de Tera, faut-il le notifier, relève du tribunal militaire car c’est des infractions commises en période d’exception et dans une zone sous état d’urgence’’ a précisé le Ministre de la justice, Ikta Abdoulaye Mohamed. 

Rappelons que cette séance s’est déroulée sous la présidence du 1er Vice-président de l’Assemblée Nationale, M. Kalla Ankouraou.

ANP

 

.

Commentaires  

+4 #1 Albatros 28-05-2022 23:56
"L’affaire de Téra" Allah Wadan Naka Yalalatche... On peu mentir aux 20 millions de Nigeriens... Mais à Allah on pourra rien cacher... Et Allah jugera ceux que les juges, le gouvernement et le président protègent...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Way to 29-05-2022 08:54
Les gens cherchent pou sur crâne rasé ils veulent savoir quoi? Le président a dit que les forces nigériennes n'ont pas tiré !!! Et sur le côté diplomatique on a dit que ce que ont a dit...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Way to 29-05-2022 08:56
L’enquête diligentée par Paris sur les événements de Téra, où trois Nigériens ont été tués en novembre 2021 lors d’une manifestation contre le passage d’un convoi militaire français, vous satisfait-elle ?

Non. L’enquête française a consisté à dire que l’armée française avait procédé à des sommations avec des armes létales et que ces sommations n’avaient pas vocation à tuer. Elle a considéré que les militaires n’avaient pas tué. Or nos forces de l’ordre ne sont pas intervenues.

Vous avez conduit une enquête de votre côté. Quelles ont été ses conclusions ?

Elle a conclu que ce sont probablement les moyens létaux utilisés par l’armée française à des fins de sommation qui ont eu pour effet d’atteindre un certain nombre de manifestants et tué trois d’entre eux, des enfants. Si la France a une part de responsabilité, le Niger aussi. Nous avions engagé des forces pour maintenir l’ordre et elles n’ont pas été efficaces. Les Français ont dû se dégager eux-mêmes, ils ont dû utiliser des moyens létaux qui ont pu provoquer la mort. J’ai pris des sanctions contre les responsables de la gendarmerie, contre le ministre de l’Intérieur, car je considère qu’il suffisait d’avoir un petit dispositif de maintien de l’ordre pour que les choses se passent comme d’habitude, dans le calme.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Way to 29-05-2022 08:57
Cela étant dit, les familles attendent d’être indemnisées. Nous allons le faire, c’est notre responsabilité. Nous allons, avec la France, trouver une formule pour mettre en place des compensations auprès des familles des victimes.

Dixit président Mohamed Bazoum
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Cabascabo 29-05-2022 09:13
Quant au Ministre Idi Illiassou Mainassara de la santé publique, il a déclaré que la gestion de la COVID 19 a été ‘’la meilleure de la sous-région, pour preuve, nous avons reçu plusieurs témoignages qui ont été adressés au Niger, et plusieurs pays ont été déployés pour venir voir quelle était la magie des autorités du Niger pour faire face à la pandémie ’’.

Foutaises.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Kaka 30-05-2022 08:07
Et les matelas a 416 000?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Soundourkou 30-05-2022 10:54
Ces rats galleux n'ont meme pas honte.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 YYZZ 31-05-2022 07:22
@#2;3 Way toi
Avocat de cause perdue. Rassure-toi que seuls des ignares, incultes et éhontés sans scrupules valident tes torchons.
Toi qui couchait à ras de terre puis sur une natte ensuite dans ton évolution sur un lit de fabrication locale, dis-nous dans ton mensonge grossier et éhonté un pays qui a fabriqué un lit spécial COVID.
Va à l'hôpital voir les lits de malades si tu en trouveras des lits de 400000 francs.
Que faire d'un bol à café de 10000 francs dans le pays le plus pauvre au monde.
Comment peut-on être si pauvre avec une gouvernance les plus mafieuses marquée de passe-droits, de politique de parents-amis et connaissances, de clanique, de favoritisme, d'exclusion de nombreux nigeriens dans la gestion de la Cité et venir dans une Assemblée nationale dire que nous sommes les meilleurs. N'y a-t-il pas là quelque chose qui ne va pas dans la tête ?
Quand nous prenons tous les vaccins COVID que les autres pays refusent de prendre pour plaire à l'opinion internationale et se faire délivrer un témoignage de satisfaction c'est cela être meilleur que les autres.
Quel prix ton guru Issoufou alias Charlie n'a pas reçu et pourtant cela ne lui a pas permis de sortir de sa tanière de prison incapable de circuler librement dans la ville de Niamey.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com