NITA Fond Site Web 675 x 240

Marou Amadou pensif

Nommé le 02 décembre dernier, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Niger auprès de la République Fédérale d’Ethiopie et Représentant à l’Union Africaine (UA) et à la Commission Economique pour l’Afrique (CEA), l'ancien ministre de la Justice de Mahamadou Issoufou  vient d'être remplacé avant même d'avoir pris ses fonctions. Il a été remplacé à ce poste par le conseiller des affaires étrangères Hassane Maï Dawa Amadou, lors du dernier Conseil des ministres du 17 mars 2022.

Zeyna commission0

La carrière de diplomate de Marou Amadou a finalement pris fin avant même d'avoir commencé, moins que la durée d'une éjaculation précoce car il n'a même pas trempé comme le dirait l'autre! L'indéboulonnable ministre de la Justice et Garde des Sceaux sous le régime de Mahamadou Issoufou (2011-2021), a été remplacé à son poste à Addis Abeba avant même la présentation de ses lettres de créances.

Depuis quelques temps, il se susurrait dans les milieux politiques proches du pouvoir que le décret de nomination de Marou Amadou comme ambassadeur en Ethiopie et Représentant auprès de l'UA et de la CEA, adopté en Conseil des ministres le 02 décembre dernier, a été retiré en catimini. La confirmation a été donnée hier jeudi en Conseil des ministres avec la nomination à ce poste d'un diplomate de carrière, le conseiller des affaires étrangères Hassane Maï Dawa Amadou.

Aucune raison n'a été officiellement avancée pour expliquer ce revirement du gouvernement à envoyer l'ancien acteur de la société civile jouer les diplomates à un poste aussi stratégique de la diplomatie nigérienne. Pourtant, aussi surprenante a été sa nomination comme ambassadeur et tout autant surprenant a également été son remplacement furtif. Sans même lui donner l'opportunité d'avoir de quoi ajouter à son CV! Il est vrai que lors de ses dernières apparitions publiques, au lendemain de sa nomination, l'ambassadeur en attente de présentation de lettres de créances n'a pas véritablement fait dans la diplomatie. On se rappelle de son intervention dans laquelle il s'en prenait aux puissances occidentales ou les larmes qu'il a versées comme preuve de gratitude à l'ancien président Issoufou. Tout dernièrement, c'est un audio dans lequel il s'en prenait avec "de gros mots" à certains militants du principal parti de l'opposition qui a fait polémique, juste quelques jours après avoir esquissé quelques pas de danse en public qui ont fait la risée des réseaux sociaux.

Ces frasques à répétition ont certainement contribué à ce que le régime se ravise car la diplomatie a ses codes et coutumes.

L'un dans l'autre, déchargé des obligations et devoirs que lui imposerait le statut de diplomate, Marou Amadou peut se consoler de pouvoir rester à Niamey où il va certainement se consacrer à la gestion du cabinet de conseils qu'il a lancé il y a quelques mois (le CERCASH). Avec comme bonus ou lot de consolation, un probable poste de conseiller transversal à la Présidence ou dans une institution nationale. Les camarades de la Renaissance ont cette "qualité" qu' on ne saurait leur denier, celle de savoir bien prendre soin et récompenser ceux qui leur ont rendu service surtout tant qu'ils le peuvent encore...

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)



Commentaires

5
Mamoudou Illiassou Tama
2 années ya
Le Niger souffre
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Hum
2 années ya
On ne r
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Guim Bubbac
2 années ya
Sa place ne doit
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Dandize
2 années ya
C'est la sanction divine
Et toutes les pontes du Pnds doivent attendre leur tour Dieu ne dort pas et n'est pas corruptible aujourd'hui tout ce que Morou a vol
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Hayman
2 années ya
A tous ces adeptes sataniques de la secte rose des voleurs qui se mettent en transe pour narguer le peuple tout est vanit
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
webdubois
2 années ya
le partage de g
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Bazoum Demission
2 années ya
Un malade mental ne devrait assumer cette responsabilite. Merci au conseil des ministres d'avoir revu sa position.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2611 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
569 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
362 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
509 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
400 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
386 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2287 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages