lundi, 23 juillet 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Maiga Halima Salissou 

C’est le nouveau scandale qui agite tout Niamey ! La suspension de plusieurs cadres de la Délégation spéciale de Niamey par le ministre de l’Intérieur à la suite de certains manquements constatés dans la gestion de l’attribution des places aux commerçants déguerpis de l’ancien marché Djemagué, qui sont désormais installés sur un nouveau site à Lazaret.

 

Tout a commencé avec la colère manifestée de vives voix par certains commerçants qui s’estiment légitimement bénéficiaires des lots mis à dispositions des déguerpis des différents marchés (Djemagué, Tagabati) mais qui ont été écartés au profit d’autres opérateurs, « plus offrants ». Selon les plaignants qui ont saisi les autorités municipales et la HALCIA, le processus a été entaché de scandales à travers notamment la vente illégale de lots de place, ce qui a renchérit les prix du fait de la spéculation et au détriment des bénéficiaires légitimes. Les griefs mis en avant par les commerçants déçus et révoltés sont légions : escroquerie, favoritisme et corruption dont se seraient rendues coupables certains membres du comité mis en place par le président de la délégation spéciale pour conduire le processus d’attribution des places sur le nouveau site.  

C’est ainsi que Président de la Délégation spéciale de Niamey, Moctar Mamoudou, s’est saisi de la question et selon des sources exclusives d’actuniger, c’est le bien connu Djingarey Banakoye qui été commis pour enquêter sur les allégations des plaignants. C’est sur la base des investigations menées par l’ancien inspecteur d’Etat que le président de la délégation spéciale a remis son rapport au ministère de tutelle, le 28 juin, et la sentence a vite suivi. Des membres du comité mis en place pour mener à bien l’opération d’attribution des places sur le nouveau site ont été aussitôt relevés de leurs fonctions. Il s’agit notamment de Madame Maiga Halima Salissou, par arrêté ministériel en date du 4 juillet ainsi que le directeur des équipements marchands Yacouba Saley et celui des ressources de la ville de Niamey. Comme nous l’avions rapporté dans un précédent article, le président de la Délégation spéciale de Niamey a par la même occasion, décidé d’annuler toutes les attributions des places sur le nouveau site de reclassement, « suite aux contestations et plaintes des commerçants déplacés des marchés de Djamadje et Tagabati ».

Soupçons de scandale

Au stade actuel de l’affaire, une enquête de la HALCIA est en cours. C’est donc le rapport établi par le président de la délégation spéciale qui a permis de mettre à nu certains manquements constatés dans le processus et de sanctionner les mis en cause. Des sommes d’argents, ou disons-le clairement, « des pots de vins » ont été versés à certains membres du comité et c’est là où l’affaire se corse. Car l’une des mis en cause par le rapport de Moctar Mamoudou et qui a servi de base légale pour le ministère que dirige Bazoum Mohamed de prendre des sanctions provisoires, n’est pas n’importe qui ! La déléguée spéciale en charge de l’assainissement urbain et aussi présidente de l’arrondissement communal II de Niamey, Madame Maiga Halima, est une militante très active du parti au pouvoir, le PNDS Tarayya. Elle est aussi proche de la première dame Malika Issoufou, ce qui n’est un secret pour personne. Depuis sa nomination, l’ancienne agent d’Orange Niger s’est vite fait un nom, « madame Bulldozer », en raison notamment des opérations de salubrité mais aussi d’assainissement qu’elle a initié avec les agents de la mairie dans plusieurs endroits de la capitale. Très présente sur le terrain et à coups d’intenses publication sur les réseaux sociaux, elle s’est vite remarquée pour son dynamisme qui a séduit beaucoup de nigérien surtout les jeunes qui mettent en avant la manière avec laquelle elle s’est mise à la tâche à elle confiée. Le fait que son nom soit cité dans ce nouveau scandale qui secoue la municipalité de Niamey a donc et logiquement ému l’opinion surtout qu’on la soupçonne de s’être « sucrer ». A ce niveau, c’est des dizaines de millions qui sont en jeu et comme le rapport l’a mis à nu, des enveloppes ont circulé et des centaines de place ont été attribuées à certains opérateurs proches du pouvoir, moyennant quelques commissions et retro-commissions. Parmi les mis en cause, le président du syndicat national des commerçants du Niger, Samaila Hatimou dit Mai Aya, qui préside également la chambre régionale de commerce de Niamey. Des accusations que le député a démenti dans un journal de la place mais qui sont loin encore de le dédouaner tant que l’enquête en cours n’est pas terminée.

Du côté de l’ex-déléguée spéciale, c’est encore le silence. Son activisme sur les réseaux sociaux s’est aussitôt et bizarrement transformé en un silence de mort même si certains de ses amis et proches sont vite venus à sa rescousse en prenant sa défense. Selon ces derniers, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un règlement de compte politique et dans le pire des cas, elle aurait été piégé puisque n’étant pas présidente du comité mis en place pour l’attribution des places, elle n’aurait pas pu agir sans l’aval de son supérieur. L’argument que réfute un agent de la Mairie au parfum du dossier qui a confirmé à Actuniger qu’elle a bel et bien piloté les travaux du comité. « De bout en bout » confirme notre source.

Soupçons de règlements de compte

A en croire les proches de l’ex-déléguée spéciale, elle aurait donc agit sur l’ordre du président de la délégation spéciale en accordant des places à certains plaignants recensés par Mai Aya. Ce que Moctar Mamoudou nie bien évidement et le rapport qu’il a commandé ne l’a d’ailleurs pas mis en cause, ce qui serait, il est vrai, une absurdité ! C’est donc paroles contre paroles pour le moment en attendant que la justice puisse dénouer cette histoire afin d’en savoir la vérité. Au cas bien sûr où elle sera saisie après l’enquête de la HALCIA. Au delà de l’affaire des « pots de vin », qui constitue une autre manche du dossier, il est évident qu’il y a  des relents politiques dans cette affaire, sinon et il faut l’avouer, elle n’aurait jamais pris la tournure actuelle. Sur fonds de soupçons de règlements de compte et de guerre d’ego, plusieurs agents de la mairie confirment la tension qui prévaut au sein de la Délégation spéciale et cela depuis quelques temps. A plusieurs reprises, certaines informations non confirmées par la suite, ont fait cas du départ de Madame Maiga Halima Salissou qui a été reconduite il y a quelques semaines en conseil des ministres au même titre que le président Moctar Mamoudou.

Alors guerre d’ambitions ou de clans, mauvaise gestion ou appât du gain ? La question se pose sur ce qui a vraiment précipité la chute de l’ex déléguée spéciale. A-t-elle accordé des faveurs à des pontes du régime ou s’est-elle laissé tenter par l’argent facile. Difficile de le dire au stade actuel en attendant la suite de cette affaire qui éclabousse en pleine figure le PNDS Tarraya. Ce qui par contre une certitude, ce que « Madame Bulldozer » aura du mal à se remettre de cette affaire et la décision de suspension prise par le ministre de l’Intérieur sonne déjà comme une confirmation des charges qui pèsent sur elle.

Ikali (Actuniger.com)

 

 

Commentaires   

+9 #1 Hum 06-07-2018 19:55
C est juste une guerre de positionnement au pnds sinon ils sont tous des pourris et ya pas plus pourri comme bas zoum et mouctar, ce que c est mouctar qui file du très mauvais coton.Wait and see
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #2 Bachir Adamou 06-07-2018 21:01
Pauvre noble Niger q Allah te protège e son ppl ameen
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #3 Momo 06-07-2018 21:01
Tels chefs telles subordonnées !!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Log 06-07-2018 23:53
Tres bonne analyse M. Ikali :-)
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #5 Sallah Beidou 07-07-2018 01:01
On sen fou d elle cet escros voleuse
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 Loi 07-07-2018 10:28
Tout ce régime est une bande de voleurs. Les nigériens savent ce qui se passent mais le jour y viendra.c'est des règlements de compte. Voleurs du de notre pays le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 Issahak 07-07-2018 11:42
Allez y jusqu'au bout de l'affaire , vous allez voir encore beaucoup de manquements !!!!!!!!!!!!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Issahak 07-07-2018 11:42
:lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Abdoulhamid 07-07-2018 13:41
C'est pas ça notre problème ....irikoy beri notre problème ce les 200 milliards..... Mon président aide nous trouve cet argent...vive Mohamadou issoufou ....
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Abdou Leonard 07-07-2018 15:10
Je suis navré le Niger va mal
Citer | Signaler à l’administrateur
-8 #11 lolna 07-07-2018 15:14
Citation en provenance du commentaire précédent de Abdou Leonard :
Je suis navré le Niger va mal

C'est toi qui va mal, le Niger va bien et il sera mieux inchallah.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #12 lolna 07-07-2018 15:17
Oui oui le Niger sera meilleur lorsqu'on le debarassera de tous les profiteurs de tout Bord!
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #13 Peda 07-07-2018 15:46
Vos parents qui étaient au pouvoir ont fait pire,bon maintenant qui,ils ne le sont pas vous tirer sur tout sur tout ce qui sonne contraire
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Zik 07-07-2018 15:46
Tout ce dont le pays a besoin, c'est nos prières pour que Allah nous réconforte et nous sauve, avec évidemment notre volonté de changer pour le bien du Niger et non celui de notre famille qui n'est qu'une petite unité qui forme ton village, ta ville, ton pays,cultivons le civisme et le patriotisme, évitons l'avarice car qui mange seul mourrait seul, seul Allah peut nous rapporter le changement malheureusement le Nigerien s'est écarté de la voie divine, Dieu s'en détourne de nous, prions Donc...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 Chimère1 07-07-2018 18:25
Moctar Mamoudou c'est un lâche. Il ne porte pas la dame dans son cœur et tout le monde le sait. Sinon comment il va unilatéralement mettre en place un comité d'enquête avec un inspecteur qui est son ami à lui. Maï Aya l'a bien dit c'est Moctar qui a donné son aval et par lâcheté il le nie. Pauvre délinquant en plus c'est un lumaniste tout le monde le sait.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Chimère1 07-07-2018 18:25
Moctar Mamoudou c'est un lâche. Il ne porte pas la dame dans son cœur et tout le monde le sait. Sinon comment il va unilatéralement mettre en place un comité d'enquête avec un inspecteur qui est son ami à lui. Maï Aya l'a bien dit c'est Moctar qui a donné son aval et par lâcheté il le nie. Pauvre délinquant en plus c'est un lumaniste tout le monde le sait.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #17 Chimère1 07-07-2018 18:30
Citation en provenance du commentaire précédent de Sallah Beidou :
On sen fou d elle cet escros voleuse

C'est maman qui est voleur Papou Hamza on connaît ton faux profil espèce de griot. Tu ne peux jamais grandir de toi leche cul. Ta merecon. Vous êtes les mercenaires de Moctar Mamoudou et Halima peut nourrir toute votre famille Allah lui a donné un grand cœur et elle est travailleuse. Elle était manager chez Orange et vivait déjà dans une maison à étage. Vous êtes seulement des aigris ! Wlay kunji kumya
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 Toumast 08-07-2018 06:47
Depuis l'indépendance, le niger est
mal géré. Je sais pas qui feras mieux. Cette bande d'escrocs, manque de tout.ni intelligence, ni esprit de créativite,pourtant nous sommes le pays
Le plus riche de la planète .olalala.suis
Désolé.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 lolna 08-07-2018 12:43
Citation en provenance du commentaire précédent de Toumast :
Depuis l'indépendance, le niger est
mal géré. Je sais pas qui feras mieux. Cette bande d'escrocs, manque de tout.ni intelligence, ni esprit de créativite,pourtant nous sommes le pays
Le plus riche de la planète .olalala.suis
Désolé.

C'est vrai mais ceux la au pouvoir maintenant ils ont fait mieux que tout ceux qui ont gere le Niger depuis l'independance.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #20 lolna 08-07-2018 20:12
Citation en provenance du commentaire précédent de lolna :
Citation en provenance du commentaire précédent de Toumast :
Depuis l'indépendance, le niger est
mal géré. Je sais pas qui feras mieux. Cette bande d'escrocs, manque de tout.ni intelligence, ni esprit de créativite,pourtant nous sommes le pays
Le plus riche de la planète .olalala.suis
Désolé.

C'est vrai mais ceux la au pouvoir maintenant ils ont fait mieux que tout ceux qui ont gere le Niger depuis l'independance.

Hahaha j'aurais souhaiter que quelqu'un puisse me contredire et amener des arguments.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #21 Miriam 08-07-2018 23:20
Le niger va tres tres mal
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #22 lolna 09-07-2018 11:00
Citation en provenance du commentaire précédent de Miriam :
Le niger va tres tres mal

Miriam va tres tres mal, c'est une evidence, mais sur quelle base affirmez vous que c'est le Niger. Arguments s'il vous plait, nous saurons les deconstruire s'ils sont faux et les appecier s'ils sont verediques!
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #23 HAMADOU MAMODOU KOURA 09-07-2018 14:28
A CETTE CADENCE DES GURISTES JE SOUHAITE ET PRIE LE BON DIEU DE NOUS AMENER DES JEUNES OFFICIERS POUR BALAYER TOUTE CETTE RACAILLE ET ORGANISER DES ÉLECTIONS PROPRES EN METTANT A LA CHARGE LA SOCIÉTÉ CIVILE ET LES JEUNES MAGISTRATS QUI N'ONT JAMAIS ÉTÉ PROCUREUR.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #24 lolna 09-07-2018 14:29
Je savais ni Abdou Leonard ni Miriam soit capable de tenir un debat contradictoire, c'est facile de balancer des affirmations gratuites sur Internet, le Niger va mal blablabla mais donner du contenu ils sont incapables. La discussion est close.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #25 lolna 09-07-2018 14:33
Citation en provenance du commentaire précédent de HAMADOU MAMODOU KOURA :
A CETTE CADENCE DES GURISTES JE SOUHAITE ET PRIE LE BON DIEU DE NOUS AMENER DES JEUNES OFFICIERS POUR BALAYER TOUTE CETTE RACAILLE ET ORGANISER DES ÉLECTIONS PROPRES EN METTANT A LA CHARGE LA SOCIÉTÉ CIVILE ET LES JEUNES MAGISTRATS QUI N'ONT JAMAIS ÉTÉ PROCUREUR.

Ce monsieur qui se fait appeler Koura ne l'est pas, seulement les majuscules qu'il utilise a tus tete sont grands sinon il est gana et il sait de quoi je parle.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 Africa 10-07-2018 14:00
Pauvre Niger !!! :sad: :sad:
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #27 Habou 10-07-2018 17:49
Le Nigérien au petit esprit. Sur des grands dossiers qui nécessitent des vraies analyses tu ne trouve aucun internaute. Mais le sensationnel, nous sommes tous là à faire des affirmations gratuites et parfois illogiques.
Nous méritons notre place de dernier sur la planète.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #28 dabaga 11-07-2018 09:07
j'aime voire les injustes souffrir
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #29 ISSAKA MOUSSA 11-07-2018 16:15
ça ne m'etonne guere car c'etait previsible en plus c'est une femme aime trop la vie et le m'as tu vu .
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

La monnaie unique de Task force de la Cedeao au centre de l’entretien entre le président Issoufou et le gouverneur de la BCEAO

21 juillet 2018
La monnaie unique de Task force de la Cedeao au centre de l’entretien entre le président Issoufou et le gouverneur de la BCEAO

Le président de la république Issoufou Mahamadou s’est entretenu ce vendredi avec le gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) M. Tiemoko Meyliet Koné.

Adoption d’un décret réglementant les modalités de délégation de la maîtrise d'ouvrage public au Niger

21 juillet 2018
Adoption d’un décret réglementant les modalités de délégation de la maîtrise d'ouvrage public au Niger

Le  Gouvernement nigérien a adopté en conseil des ministres le vendredi 20 juillet 2018, un décret  portant réglementation de la maitrise d'ouvrage public délégué au Niger dans le cadre de...

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 20 JUILLET 2018

20 juillet 2018
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 20 JUILLET 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 20 juillet 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République,...

NIGER-BENIN : mise en service des Postes de contrôle juxtaposés de Malanville, des puissants outils d’intégration au sein de l’espace UEMOA

13 juillet 2018
NIGER-BENIN : mise en service des Postes de contrôle juxtaposés de Malanville, des puissants outils d’intégration au sein de l’espace UEMOA

Les Postes de Contrôle Juxtaposés (PCJ) de Malanville, à la frontière entre le Bénin et le Niger, sont officiellement opérationnels depuis ce jeudi 12 juillet, quatre années après l’inauguration. A...

Discours de SEM OUSSEINI TINNI à l’occasion de la clôture de la 1ère Session Extraordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2018

9 juillet 2018
Discours de SEM OUSSEINI TINNI à l’occasion de la clôture de la 1ère Session Extraordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2018

09 juillet 2017 Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement, Honorables collègues Députés, Mesdames et Messieurs,

ELECTIONS GÉNÉRALES : la CENI chiffre son budget à un peu plus de 87 milliards FCFA

9 juillet 2018
ELECTIONS GÉNÉRALES : la CENI chiffre son budget à un peu plus de 87 milliards FCFA

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a dévoilé le budget estimatif processus électoral pour l’ensemble des scrutins locales, législatives et présidentielles prévues de 2019 à 2021. Selon...