mardi, 14 août 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

FDR1

DECLARATION DE CREATION DU FRONT DEMOCRATIQUE ET REPUBLICAIN (FDR)

Vu la constitution du 25 Novembre 2010 ; 
Vu l’Ordonnance n° 2010 84 du 16 Décembre 2010, portant Charte des partis politiques ; 
Vu l’Ordonnance 84 - 06 du 1er mars 1984 portant Régime des Associations modifiée par la loi n° 91 006 du 20 mai 1991; 
Considérant le pacte républicain qui réaffirme la détermination unanime du peuple nigérien à:
bâtir un Etat de droit, de justice sociale, de paix et de prospérité partagée ;

 

moraliser la vie publique par la promotion des bonnes pratiques et du mérite et en engageant une lutte implacable contre l’indiscipline, la gabegie, la corruption, l’impunité, le népotisme, le favoritisme, la discrimination, le sectarisme, la culture du contournement des normes et des règles établies ; 
préserver les valeurs et les principes de la République, de la démocratie pluraliste et de l’Etat de droit ; 
privilégier le dialogue constructif et la recherche du consensus avec les forces sociales aussi bien dans le processus décisionnel que dans le règlement des conflits ; 
Considérant que de manière systématique et délibérée, le pouvoir en place s’applique au démantèlement des institutions de la République et à la remise en cause des acquis démocratiques, économiques et sociaux de notre pays en :
S’attaquant aux partis politiques, aux Organisations de la Société Civile, aux Syndicats et aux citoyens;
Instrumentalisant et harcelant les médias publics et privés; 
Considérant les violations répétées de la Constitution, des lois et règlements de la République par le pouvoir en place notamment la remise en cause des droits fondamentaux des citoyens tels que consacrés par la Loi Fondamentale et les instruments juridiques internationaux ;
Considérant la mise en œuvre des politiques sociales régressives comme l’attestent la Loi de finances 2018 et la crise scolaire et universitaire actuelle,
Nous :
Cadre de Concertation et d’Actions Citoyennes de la Société Civile Nigérienne Indépendante (CCAC / SCNI) ;

Front des Partis Politiques Non Affiliés pour l’Alternance Démocratique au Niger (FPNAD) ;

Front de l’Opposition Indépendante (FOI) ;

Front pour la Restauration de la Démocratie et la Défense de la République (FRDDR).

Réunis ce jour 12 mai 2018 à la MJC Djado Sekou de Niamey :
Soucieux de préserver l’Etat de droit et les valeurs de la République en péril ;
Résolument engagé à mettre un terme définitif aux dérives dictatoriales du pouvoir ;
Fermement engagés à préserver la dignité, l’unité, la paix et la prospérité du peuple Nigérien ;
Déterminés à sauvegarder les acquis démocratiques, la souveraineté nationale, à protéger et revaloriser nos ressources naturelles ; 
Convaincus que seule une lutte impliquant l’ensemble des citoyens de la Nation assurera le salut de la République,

Décidons de créer le cadre commun de lutte dénommé :
Front Démocratique et Républicain (FDR)
Le Front Démocratique et Républicain vise les objectifs suivants :
Le retour à la légalité et à la normalité constitutionnelle ; 
Le respect de l’Etat de droit et des valeurs démocratiques;
La restauration de la forme républicaine de l’Etat et des valeurs de la République ;
La sauvegarde de l’intégrité du territoire national et la préservation de la Souveraineté Nationale
Le respect des principes et des règles de la bonne gouvernance dans tous les domaines de la vie politique, économique, sociale et culturelle, notamment

La protection des droits et libertés fondamentales ;
La sauvegarde de la souveraineté populaire en particulier par l’organisation délections régulières, justes et transparentes conformes aux standards internationaux ;
Le respect des règles et principes prescrits dans le protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance de la CEDEAO ;
La promotion de la solidarité nationale et de la stabilité sociopolitique ;
L’amélioration du cadre de vie par la sauvegarde de l’environnement ;

Le FDR est disposé à coopérer avec toutes organisations nationales ou internationales poursuivant les mêmes objectifs.

Fait à Niamey, le 15/05/2018

FDR2

 

 

Commentaires   

-6 #1 BALI 16-05-2018 11:00
Bonjour,

Regardez-vous, êtes vous réellement des démocrates ?
Aussi, vous n'avez aucune compétence politique pour mettre de travers le régime actuel. Merci de prouver une fois encore que vous êtes des incapables.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Mara 16-05-2018 13:14
bonjour a tous
Ca été toujours ainsi dans ce pays nous nous voulons voir le concret et non le discours politicien ce même discours a été plusieurs fois fait au temps ou le régime actuel était a l opposition mais maintenant qu' ils sont a l œuvre il nous ont prouver le contraire.
que Dieu sauve le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 BOUBACAR ALFOU DIAWARA 16-05-2018 13:48
bon vent et bcp de courage pour detroner ces aprentis sorcier
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #4 gassa 16-05-2018 14:08
Depuis que Hama Amadou a fait de mahamdou issoufou president avec la complicite de salou djibo et contre la volonte de Dieu tout puissant, le pays a ete plonge dans des tourments qui Inch Allah vont bientot s´achever.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 ????? 16-05-2018 14:13
foutage de gueule ne finira jamais dans ce Niger, ce genre de front, on en a vu au temps de Tandja, les mêmes blabla....démocratie, bonne gouvernance, paix cités dans la déclaration et on voit le résultat maintenant, ces mêmes fronts ont été crées aux dernières élections de ce pays (2011 et 2016), ce n'est jamais pour l’intérêt du pays....vous faites tout ce bruit pour vous même, être dans les affaires de l’État et profiter uniquement des privilèges liés au hautes fonctions....
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 amenokal 16-05-2018 16:28
Le Front Démocratique et Républicain vise les objectifs suivants :
Le retour à la légalité et à la normalité constitutionnelle ;
Le respect de l’Etat de droit et des valeurs démocratiques;
La restauration de la forme républicaine de l’Etat et des valeurs de la République ;
La sauvegarde de l’intégrité du territoire national et la préservation de la Souveraineté Nationale
Le respect des principes et des règles de la bonne gouvernance dans tous les domaines de la vie politique, économique, sociale et culturelle, notamment

La protection des droits et libertés fondamentales ;
La sauvegarde de la souveraineté populaire en particulier par l’organisation délections régulières, justes et transparentes conformes aux standards internationaux ;
Le respect des règles et principes prescrits dans le protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance de la CEDEAO ;
La promotion de la solidarité nationale et de la stabilité sociopolitique ;
L’amélioration du cadre de vie par la sauvegarde de l’environnement ;

que l'on me dise un instant que tout ceci n'est pas effectif dans ce pays :o :o :o :o :o
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 Tawey 17-05-2018 09:38
Citation en provenance du commentaire précédent de BALI :
Bonjour,

Regardez-vous, êtes vous réellement des démocrates ?
Aussi, vous n'avez aucune compétence politique pour mettre de travers le régime actuel. Merci de prouver une fois encore que vous êtes des incapables.

Réaction à l'image de celle des thuriféraires du Tazartché face aux interventions de l'opposition et de la société civile
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 FADI GASKIYA 17-05-2018 12:33
Bande d'escrocs et de voleurs que vous êtes, regardez les, on dirait qu'ils n'ont pas mis le Niger à terre un moment ou l'autre de leur regime. Dans quel monde sommes nous, dés que tu n'arrive pas à poser la main sur l'argent public,tu invoque l'apocalypse avant terme. Foutaise,les Nigeriens sont ouverts d'esprits et savent qui et qui desormais
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #9 sarki 17-05-2018 17:49
Citation en provenance du commentaire précédent de FADI GASKIYA :
Bande d'escrocs et de voleurs que vous êtes, regardez les, on dirait qu'ils n'ont pas mis le Niger à terre un moment ou l'autre de leur regime. Dans quel monde sommes nous, dés que tu n'arrive pas à poser la main sur l'argent public,tu invoque l'apocalypse avant terme. Foutaise,les Nigeriens sont ouverts d'esprits et savent qui et qui desormais

L´escroc et le voleur c´est ce minable qui a ensemence la grosse vache qui t´a mis bas.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Adams227 17-05-2018 22:56
Issoufou doit partir il n’a aucune légitimité tout le monde sait comment il s’est élu lui même.
Le FDR doit demander son départ pur et simple mettre le pays en transition.
Pourquoi les nigériens doivent négocier avec un régime illégal, chaque nigériens qui a l’amour de sa nation et qui est digne dans son âme ne reconnaîtra pas ce régime illégitime.
La patrie ou la mort nous vaincrons
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #11 Abdoul Gazage Mato 18-05-2018 00:02
Oh! Pauvre Niger, toujours à la recherche de cet oiseau rare. On croyait à Issoufou, le voilà milliardaire en mois de 2 mandats!!! Combien aura-t-il,officiellement en fin de cette mandature ? Si les autres comme Hama (douanier), Ousmane (Économiste), Tandja ( Militaire) ont amassé des sous ou de de l'argent, je pouvais comprendre mais Mahamadou Issoufou(Milliardaire?). C'est donc juste pour cela qu'ils ont (dont M.Issfoufou) assassiné Bare
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #12 Blackmarket 18-05-2018 11:31
Encore un autre rassemblement inutile et inefficace...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 homme de Tera 19-05-2018 08:12
Que des délinquants réunis ils sont tous les mêmes ces politiciens, ces connards sont pires que Issoufou
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Président2021 22-05-2018 02:23
Salut le peuple. Si vous trouvez les membres du FDR pareil que tout ces politiciens alors je vous propose nous jeunes de ce pays qui savent réellement ce que nous voulons. Ont doit mettre en place notre parti politique uniquement composé des jeunes.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Le Conseil de la ville de Maradi dissous, le mandat des élus locaux et délégués spéciaux encore prorogé de 6 mois

13 août 2018
Le Conseil de la ville de Maradi dissous, le mandat des élus locaux et délégués spéciaux encore prorogé de 6 mois

Le Conseil des ministres de ce lundi 13 Août qui s’est tenu sous la présidence du chef de l’Etat, Mahamadou Issoufou, a examiné, entres autres décisions, un décret portant renouvellement...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 13 AOÛT 2018

13 août 2018
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 13 AOÛT 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 13 août 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la...

ETAT DU NIGER vs AFRICARD : un nouvel arrangement à l’amiable à 5,44 milliards de FCFA

12 août 2018
ETAT DU NIGER vs AFRICARD : un nouvel arrangement à l’amiable à 5,44 milliards de FCFA

L’information avait commencé à fuiter dans la presse ivoirienne depuis quelques jours, avant que, ce samedi 11 Août, le Conseil de l’Etat du Niger la confirme à l’occasion d’une conférence...

Don américain en infrastructures d’une valeur de près d’un milliard à l’armée nigérienne

11 août 2018
Don américain en infrastructures d’une valeur de près d’un milliard à l’armée nigérienne

Les autorités nigériennes ont réceptionné ce vendredi la caserne de l’Ecole des Officiers des Forces Armées Nigériennes  (EFOFAN) construite et équipée  par les Etats Unis d’Amériques pour environ 960 millions...

Le barrage hydroélectrique de Kandadji sera réalisé dans un meilleur délai (entreprise chinoise)

10 août 2018
Le barrage hydroélectrique de Kandadji sera réalisé dans un meilleur délai (entreprise chinoise)

La construction du gigantesque barrage hydroélectrique de Kandadji au Niger, sur le fleuve Niger, environ 150 km en amont de Niamey, confiée à l'entreprise chinoise China Gezhouba Group Company (CGGC),...

En attendant le nouveau Palais Présidentiel annoncé, 14 milliards de FCFA pour rénover l’ancien !

10 août 2018
En attendant le nouveau Palais Présidentiel annoncé, 14 milliards de FCFA pour rénover l’ancien !

C’est l’affaire qui fait grand bruit en ce moment : la rénovation, pour 14 milliards de FCFA, du Palais présidentiel. L’accord relatif à l’exécution des travaux, qui vont durer 17 mois,...