mercredi 8 février 2023

3998 lecteurs en ligne -

fraren

Hassoumi Massaoudou à Paris Match : "Si Hama Amadou revient au Niger, il sera arrêté"

Hassoumi dans son bureau

A cinq mois des élections, le ministre de l’Intérieur du Niger, Hassoumi Massaoudou répond aux accusations de l’opposition.

Paris Match. L’opposition qui vous accuse d’avoir manipulé les fichiers électoraux, que lui répondez-vous?

 

Hassoumi Massaoudou. Si nous avons constitué de nouvelles listes, c’est à la demande de l’opposition. J’aurais préféré garder l’ancien fichier qui a servi pour les élections de 2011. Nous aurions pu le réactualiser, cela aurait fait gagner du temps. Cela a fait l’objet d’un débat au sein du Conseil national du dialogue politique (CNDP). Le Premier ministre qui préside le CNDP a tranché en faveur de l’opposition. Nous avons donc mis en place un Comité du fichier qui, au delà des équipes techniques, comprend des représentants de la majorité et de l’opposition. Sur tous les sites où le recensement a eu lieu, deux agents étaient présents, l’un issu de la majorité et l’autre de l’opposition, y compris dans les ambassades pour les Nigériens de l’étranger. Je ne vois pas comment dans ce contexte nous aurions pu manipuler les fichiers. Je rappelle qu’en plus tout ce qui a trait à l’organisation du scrutin est géré par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) qui comme son nom l’indique est une structure indépendante. 

Selon le responsable associatif Ali Idrissa, il y aurait dans certains endroits plus d’électeurs recensés que d’habitants?

C’est absurde ! Monsieur Idrissa milite pour l’opposition. Il appartient au «Front patriote et républicain» qui n’est pas comme il le prétend une émanation de la société civile, mais un outil politique. Il fait partie de cette opposition qui, faute d’offre politique crédible, n’a eu de cesse depuis trois ans de chercher à soulever la rue pour créer un état insurrectionnel. En l’occurrence, Ali Idrissa confond les chiffres. Il évoque les résultats de la simulation informatique calculée sur la base du recensement de 2012 qui donne le nombre d’électeurs potentiels. C’est un chiffre théorique. Le nombre d’électeurs n’est dans aucun cas supérieur au nombre d’habitants ! 

Dans la région de Tawa, d’où est originaire le Président Issoufou, un responsable associatif, Mahmoud Sagodum, a critiqué l’incohérence des chiffres.

C’est une région nomade où le recensement est difficile et se fait le plus souvent par voie de témoignages. Auparavant, une seule personne pouvait donner une liste avec autant de noms qu’il le voulait. Aujourd'hui ce n’est plus possible. Nous avons institué une nouvelle règle qui limite le nombre d’électeurs par témoignage à cinq. Voilà pourquoi les chiffres qui ont toujours été gonflés ont été revus à la baisse. 

D’autres membres de l’opposition prétendent que vous avez cherché à faire gonfler le nombre d’électeurs à l’étranger, notamment au Soudan où il aurait pu atteindre sept millions…

C’est un mensonge de plus qui traduit la mauvaise foi et le sens de l’imagination de certains opposants. L’instance indépendante chargée du fichier électoral a comptabilisé 4000 électeurs au Soudan et 3000 en Libye. Ceux qui font partie l’opposition aujourd’hui oublient qu’ils ont longtemps gouverné le Niger ! En 1993, quand ils ont vu que le parti le mieux représenté à l’étranger était le notre, ils se sont battus pour ne par faire voter les Nigériens de l’étranger. Ils ne sont pas les mieux placés pour donner des leçons de démocratie. 

 

"LE NIGER A PLUS DE 1000 PRISONNIERS DE BOKO HARAM"

 

Quel a été l’objet de la visite du sous secrétaire d’Etat américain en juillet dernier à Niamey?
Nous travaillons avec Antony Blinken sur le dossier Boko Haram. Le Niger a plus de 1000 prisonniers de la secte et les combats se poursuivent dans le Sud du Pays. En juillet dernier, pendant que John Kerry était au Nigéria, il est venu nous voir. Nous préparons une réunion à l’Assemblée générale des Nations unies sur le sujet. 

Est-il vrai qu’il a reproché au président Issoufou de couvrir un trafiquant dont les activités seraient aujourd’hui perturbées par la présence de l’armée française sur la base de Madama?

Pour nous, le terrorisme et le trafic de drogue sont toujours liés. Nous ne pouvons pas faire la guerre à l’un sans la faire à l’autre. Nous avons vu au Nord Mali qu’il existe une continuité entre les groupes armés type MNLA (Mouvement national de la libération de l’Azawad), les mouvements islamistes et les trafiquants de drogues. C’est vrai au Niger aussi. Tout service susceptible de nous apporter des informations sur des trafics nous intéresse. Si monsieur Blinken nous en avait données, nous aurions engagé des poursuites judiciaires. Je vous rappelle que c’est dans le cadre de la guerre contre les narcoterroristes que nous avons réclamé l’assistance de l’armée française. L’opération Barkhane a permis d’instaurer un verrou très efficace contre les trafiquants et terroristes. Il n’y a pas que les Français, dans la zone, des forcés spéciales américaines travaillent aussi à notre demande. D’ailleurs, la présence étrangère est d’ailleurs souvent critiquée par l’opposition. 

L’un des fils Kadhafi, Saadi Kadhafi, a récemment été condamné à mort, ne regrettez-vous pas de l’avoir livré à la Libye un Etat que vous-mêmes qualifiez de «terroriste»?

C’est une question douloureuse. Le Niger, qui s’est toujours opposé à l’intervention militaire de l’Otan en Libye, a accueilli plusieurs «kadhafistes». Il y en a encore aujourd’hui. Nous les avons accueilli à condition qu’ils n’aient pas d’activité politique. Or, les Libyens accusaient Saadi Kadhafi de mener des opérations subversives visant la déstabilisation de la Libye. A l’époque, des kadhafistes menaient des opérations militaires spectaculaires dans le Sud du pays. Nous avons rétorqué aux Libyens que nous n’avions pas de preuve concernant Saadi Kadhafi. Ils sont venus nous les apporter. On le voyait donner des instructions, lancer des appels à l’insurrection. Quand votre voisin vous accuse de participer à une opération de guerre contre lui que faites-vous? Nous n’avions pas le choix. 

 

"SI HAMA AMADOU REVIENT AU NIGER, IL SERA ARRÊTÉ"

 

N’aurait-il été possible de le confier à un tribunal international plutôt qu’à un «Etat terroriste»?
A l’époque du Premier ministre Ali Zeidan, le gouvernement libyen était reconnu par la communauté internationale. Nous avions assez de problèmes avec eux. Et je dois dire que depuis que Saadi Kadhafi a quitté Niamey, cela s’est calmé. 

L’ancien président de l’Assemblée Hama Amadou, aujourd’hui en exil à Paris, est poursuivi dans une affaire de «supposition d’enfant». Le juge de la cour d’appel a décrété le 12 juillet le tribunal civil incompétent, est-ce le signe que l’affaire pourrait aboutir à un non-lieu?
Non pas du tout, c’est le signe qu’elle suit son cours. Le tribunal correctionnel va prendre la relève et monsieur Amadou sera jugé. Nous ne sommes pas maitre de l’agenda puisque la justice de notre pays fonctionne en parfaite indépendance. Sur cette affaire, elle a d’ailleurs été saisie comme pour une affaire criminelle ordinaire. Nous ne sommes pas intervenus. 

Hama Amadou nous a fait savoir qu’il comptait revenir au Niger pour la campagne électorale, qu’en pensez-vous?

S’il revient, il sera arrêté. Ses avocats ont demandé la levée du mandat d’arrêt, ils ne l’ont pas obtenue. 

Pourquoi l’ancien ambassadeur de France, Antoine Anfré, a quitté Niamey précipitamment en juillet dernier?

Je peux seulement vous dire que toutes les raisons qui ont été avancées dans la presse sont fausses.

Paris Match

.

Commentaires  

+25 #1 hum 07-09-2015 21:29
Le juge nigerien a juge et hama sera arrete une fois a Niamey .Le journaliste sait bien qu il a faire avec un idiot il l a piege et il est tombe dans le piege.
Citer | Signaler à l’administrateur
+15 #2 moctar_ 07-09-2015 21:48
doucement la verite commence a sortir. les mallette des miliards saisis a l'aeroport de Niamey ont-ils un rapport avec le trafiquant de drogue en question dont les americains ont reporcher a MI de couvrir? Qui donc a ordonner la restitution des milliards saisis? il semble que les americains ont fuites a la douane nigeriennes les malettes de milliards qui s'envolaient. probablement juste la partie cachee de l'iceberg d'un immense traffic couvert par Guri devenu un regime narcotrafiquants et les FORCES FRANCAISES D"OCCUPATION COLONIALE. sinon le meme trafiquant en question n'est-ce pas le meme qui a obtenu en exclusivite la fourniture du transport et de la logistique des forces francaise d'occupation coloniale au Niger. Sachant PARFAITEMENT bien qui il est (meme un eleve enfant de CP a agadez est au courant.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #3 moctar_ 07-09-2015 21:51
La battaille qui se joue apparemment au Niger est maintenant entre les corrupteurs francais soutenu par Guri et leurs allies les narcotrafiquants d'une part et les americains de l'autre. ces derniers sachant tres bien les consequenses qu'un regime de narcotrafiquant a sur les activites des terroristes qui sortent gagnant. .. les prochains jours nous edifieront
Citer | Signaler à l’administrateur
+14 #4 Observator 07-09-2015 22:19
Est-il vrai qu’il a reproché au président Issoufou de couvrir un trafiquant dont les activités seraient aujourd’hui perturbées par la présence de l’armée française sur la base de Madama?
Il me semble que monsieur le ministre a délibérément ignoré cette question en parlant de banalités. Sacré Massaoudou !
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #5 Permanent 07-09-2015 23:17
Laissez mouton courir, tabaski viendra.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #6 Precision 07-09-2015 23:22
c'est faux de parler d'activites de traffic de drogue perturbees par la presence de l'armee francaise a madama. Question-autorepondu par le journaliste lui-meme. Aujourdhui perturbees? et hier?
Au contraire, ce sont les memes francais de la base militaire d'occupation coloniale de madama qui permettent et le traffic de drogue et celui des personnes vers la libye par leurs amis narco dont les americains ont attire l'attention de MI. tout le monde est au courant a Sabha en libye ou qui ne connait petit cherif dit cocaine a fournisseur exclusif de la logistique des bases francaises au Niger? maintenant que la verite commence a voir jour, les colons mesquins sont entrain de lacher leurs allies narcos .. le prochain qu'ils vont lacher? .des morceaux plus gros...l'ambassadeur de france Antoine Anfre n'entend pas sortir en silence et aller se caser ds un taudis a Paris.. attendez-vous a des revelations plus rocambolesques encore dans les jours a venir..
Guri dai dai
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #7 Sereto 07-09-2015 23:26
Ce monsieur n'a que des ordures à la place du cerveau. Résultat; il ne débite que des propos orduriers. Le hic, c'est qu'il se croit plus intelligent que tout le Niger cet aigri.
J'ai honte d'être nigerien chaque fois qu'il se répand sur les médias au nom des nigériens.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #8 katanga_ta_tchagué 08-09-2015 01:11
Concernant Hama, le juge s'est déclaré incompétent et il y'a eu appel. La cour d'appel a déclaré le juge compétent. Que dit le juge en retour ?

Latchako se met à la place du juge. Mais où sont nos magistrats ? c'est quoi ce sale dossier qui ne finit pas ?

Pour le reste de la diarrhée verbale, je répondrais dans l'urne aux futures élections.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #9 oustaz 08-09-2015 07:03
Pourquoi il na pas arrêté Hama à Paris mais passent au Niger ce eux autorités ni loi ni respect des autres chacun et sont tours d spectacle il joue sont scène il passe ont a vu celle de Barré avec Idi Tango celle de Tatcharche de alias Albade incha allah ce une question de temps tu va passé inaperçu fait ton boukan ce votre temps
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Kourandaga 08-09-2015 07:45
Et dire qu'il y'a un procureur en fonction dans ce pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 Mamane 08-09-2015 07:58
A chacun son tour! Mais un régime qui se base et protège des narcotrafiquants n'ira nulle part.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #12 ya yélee 08-09-2015 08:47
qu’Allah nous assiste,
oh! Allah ne regarde pas le comportement de certains d'entre nous regarde nous plutôt par les yeux de ta miséricorde. :sad: :sad: :sad:
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 OMK 08-09-2015 09:21
M. le Ministre de l'Intérieur de mon pays, je vous rappele que vous n'êtes pas juge pour arrêter M. Hama Amadou. Votre réponse montre le caractère purement politique de cette affaire de supposition d'enfant. Si par hasard,comme le PNDS, Hama et ses alliés vous renversent, pourriez-vous nous estimer le tord que vs allez causer au Niger? Laissez la justice faire son travail, au cas contraire vous allez regretter d'avoir contribué à livrer votre pays des hommes capables d'acheter des [mot censuré]ds et venir dire que leurs femmes ont accouché.je sais que vous n'allez pas prendre en compte mes dires puisque parmi les trafiquants des bébés, un reconnait et avoue son acte en disant que "Kadara ce", mais il est là libre et aspire diriger le Niger. Labo à la tête de CDS ne constitue pas une menace pour vous, il peut commettre n'importe quel acte.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #14 le citoyen 08-09-2015 11:01
J'ai jamais vues un gars aussi idiot que hassoumi qui na jamais cache son intension sa haine enver hama mais sa haine la vas le tue parceque hama ne saera pas arreter toi un politicien sans base qui ne fais nuir a la popularite de charli
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #15 hamza hamadou 08-09-2015 12:38
Bjr! Moi mon problème est k Massoudou k il va resté tjr ministre ou koi??? Si ojordhui il es chasseur kil chasse un jour il est buche aussi
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #16 Precision 08-09-2015 12:41
Pourtant il se raconte à Niamey que Hama est rentré â Niamey avec des militaires français qui l'ont escorté . Où est la vérité dans tout ça ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #17 POULO NAK KATA 08-09-2015 17:43
Cet énergumène est vraiment l'incarnation du mal. C'est le diable personnifié qui fera sans doute chuter le régime du prince des ténèbres Issoufou Charlie.Il n'a jamais été de sa vie un enfant de cœur et il se réjouit de le prouver à toutes les occasions dans ses propos haineux et discourtois dignes d'un individu mal conçu et surtout mal né.Son esprit abimé par l'alcool lui fait oublier qu'avant-hier seulement, il n 'était qu'un moins que rien sautant de bistrot en bistrot en pour glaner quelques bières auprès de certains de ses anciens amis qu'il nargue aujourd'hui. :sigh:
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #18 s.tako 08-09-2015 21:46
Q Dieu ns protege contre ceux qi veulent ns nuir par l biais d leur pouvoir ou leur force d mensonge.dans notr pays,tous ls politiciens sont pourris e ni l pouvoir ni l'opposition,aucun d ces organes n'aim point veritablmen c pays.pr preuv,ils s donn tjts o jet d'invectiv pr l seul dessein d d diffamer l'otr e d l dpopulariser.dnc,la solution n pa d les insulter ou les supporter mai pluto leur implorer l bon Dieu pr q'il les rende moins pire ou l cas echéan des bonnes personn ambitieuses du dvlopmen e acteurs d bonn gouvernance.bne comprehension!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #19 tabzo 09-09-2015 02:36
toi même tu sera arrêter dans quelques mois, tu trouvera hama à Koutoukalé pour sont deuxième anniversaire, bravo Mr le ministre
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Paroles d'enfants : Roumaissa

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com