samedi 3 décembre 2022

3848 lecteurs en ligne -

fraren

COMMUNIQUE CONJOINT A L'ISSUE DE LA VISITE D'AMITIE ET DE TRAVAIL AU NIGER DE SON EXCELLENCE MONSIEUR MUHAMMADU BUHARI, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FEDERALE DU NIGERIA

Issoufou et Bouhari investiture Nigeria

1. À l'invitation de Son Excellence Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République du Niger, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur MUHAMMADU BUHARI, Président de la République Fédérale du Nigéria a effectué une visite d'amitié et de travail au Niger, du 03 au 04 juin 2015, accompagné d'une importante délégation.

2. Cette visite s'inscrit dans le cadre du renforcement des excellentes et historiques relations d'amitié, de fraternité et de bon voisinage qui existent entre les deux pays.

3. À son arrivée à l'Aéroport International Diori Hamani de Niamey, Son Excellence Monsieur MUHAMMADU BUHARI a été accueilli par son homologue, Son Excellence Monsieur ISSOUFOU ' MAHAMADOU, en présence des hautes personnalités de la République du Niger.

4. Les deux Chefs d'Etat se sont entretenus dans une atmosphère d'amitié et de fraternité et ont fait un large tour d'horizon des questions régionales et internationales.

5. Son Excellence Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU 1 Président de la République du Niger a, en son nom propre, au nom du Gouvernement et du peuple nigériens, exprimé ses remerciements à son homologue Son Excellence Monsieur MUHAMMADU BUHARI, pourl'honneurqui a été fait au Nigeren lui consacrant sa première visite à l'extérieur, juste après son investitureà la magistrature suprême de la République Fédérale du Nigéria.

6. En abordant les questions de défense et de sécurité, les deux Chefs d'Etat ont à nouveau vivement condamné les actes terroristes de la secte BokoHaram au Nigéria et dans les pays voisins.

7. En témoignanttoute sa gratitude au Gouvernementet au peuple frèredu Niger,SonExcellenceMonsieurMUHAMMADU BUHARI, Président de la République Fédérale du Nigéria, s'est dit résolumentengagé aux côtés des paysvoisins,pour l'éradication rapidedece phénomène.

8. Lesdeux Chefsd'Etat se sont engagésà renforcerles opérations de patrouilles transfrontalières mixtes sous les auspices de la Grande Commission Mixte Nigéro-Nigériane,en leur dotant de beaucoupplusde moyenshumains,logistiquesetfinanciers.

9. LePrésidentde la Républiquedu Niger,SonExcellenceMonsieur ISSOUFOU MAHAMADOU s'est réjoui du discours d'investiture de Son Excellence Monsieur MUHAMMADU BUHARI, dans lequel le Président de la République Fédérale du Nigéria, a annoncé sa détermination sans faille à combattre la secte BokoHaram jusqu'à son éradication en délocalisant à Maiduguri lecentre de commandement des opérations militaire contre BokoHaram.

10. Concernant les relations bilatérales, les deux Chefs d'Etat se sont félicités de l'exemplarité de la coopération entre les deux pays à travers la Commission Mixte de Coopération dont la mission concerne tous les secteurs socio-économiques de développement à savoir, la sécurité, la santé, l'agriculture, l'éducation, le commerce, l'énergie, les infrastructures, l'environnement, eau etc.

11. Les deux chefs d'Etat ont convenu de renforcer les excellentes relations économiques et commerciales entre la République du Niger et la République Fédérale du Nigéria en promouvant les investissements et en favorisant la création de succursales bancaires dans les deux pays. Ils ont également convenu d'instaurer la clause de la nation la plus favorisée entre les deux pays.

12. Les deux Chefs d'Etat ont décidé d'instruire leurs Gouvernements respectifs pour accélérer la réalisation des projets de construction de routes, des liaisons ferroviaires reliant les deux pays, les projets de construction des entrepôts et de centres de collectes pour l'exportation des produits non pétroliers de part et, d'autre, les projets de gestion des eaux partagées, la promotion de nouveaux corridors en vue d'améliorer les échanges commerciaux ainsi que les projets de lutte contre la désertification et d'amélioration de la résilience des populations face aux changements climatiques et aux catastrophes naturelles.

13. Sur le plan régional, les deux Chefs d'Etat ont procédé à l'examen de la situation socio-politique qui prévaut sur le continent africain en réaffirmant leur engagement à contribuer à la promotion de la paix, de la bonne gouvernance et au renforcement de la démocratie en Afrique.

14. Les deux Chefs d'Etat ont appelé à la tenue d'un Sommet CEEAC-CEDEAO en vue de la mutualisation des efforts pour combattre la secte terroriste BokoHaram. Ils ont également salué les engagements des Chefs d'Etat et de Gouvernements de la CBLT et du Bénin à combattre en synergie BokoHaram partout où il se trouve dans la région.

15. Les deux Chefs d'Etat se sont engagés à promouvoir l'intégration économique de la sous-région par la création d'une monnaie unique en Afrique de l'Ouest et le développement des infrastructures routières, ferroviaires et énergétiques.

16. Les deux Chefs d'Etat ont reconnu le lien entre le développement, la paix et la sécurité, et ont par conséquent engagé les deux pays à œuvrer au renforcement des institutions chargés de faciliter leur développement socio-économique. Les deux Présidents ont noté que le développement et la démocratie vont de paire. Ils ont pour ce faire convenu d'œuvrer pour' l'enracinement de l'éthique de la gouvernance démocratique dans leurs sociétés respectives.

17. Les deux Chefs d'Etat ont aussi exhorté l'Union Africaine, la CEDEAO et le Conseil de Sécurité des Nations Unies à redoubler d'efforts pour que la paix et la sécurité prévalent en Afrique.

Les deux Chefs d'Etat ont également réitéré leur soutien à la mise en œuvre de l'ambitieux Programme Quinquennal d'Investissement 2013-2017 de la CBLT visant à sauvegarder le Lac Tchad, à restaurer son écosystème et à promouvoir le développement socio-économique des populations vivant dans le bassin.

19. En abordant la situation socio-politique au Mali, les deux Chefs d'Etat se sont félicités de la signature à Bamako le 15 mai 2015 de l'Accord d'Alger et ont exhorté les autres acteurs à le faire.

20. Au plan international, ils fondent leur espoir sur l'issue de la prochaine Conférence Internationale de Paris prévue en décembre 2015 sur les changements climatiques et la Conférence des Nations Unies sur le financement du développement prévue à Addis-Abeba en Ethiopie du 13 au 16juillet 2015.

21. Les deux Chefs d'Etat ont convenu de tenir la 7ème Session de la Haute Autorité de la Commission Mixte Nigéro-Nigériane de Coopération à une date qui sera déterminée d'un commun accord.

22. Les deux Présidents ont également convenu d'encourager plus de concertations à tous les niveaux, afin de consolider les excellentes relations existant déjà entre les deux pays.

23. Au terme de sa visite, Son Excellence Monsieur MUHAMMADU BUHARI, Président de la République Fédérale du Nigéria, a exprimé sa profonde gratitude à son frère et ami, Son Excellence Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République du Niger, Chef de l'Etat, à son Gouvernement et au peuple frèredu Niger pour l'accueil chaleureux et l'hospitalité dont ils ont été l'objet.

24. Son Excellence Monsieur MUHAMMADU BUHARI, Président de la République Fédérale du Nigéria, a invité son homologue du Niger, Son Excellence Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, à effectuer une visite d'amitié et de travail au Nigéria. Cette invitation a été acceptée avec plaisir et la date sera fixée ultérieurement par voie diplomatique.

Fait à Niamey, le 3 juin 2015 en langues française et anglaise, les deux versions faisant foi.

Pour le Gouvernement de la République du Niger

Monsieur IBRAHIM SANI ABANI, Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africain et des Nigériens à l'Extérieur

Pour le Gouvernement de la République Fédérale du Nigéria

Amb. PAUL BULUS Z. LOLO, Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères

{jathumbnail off}

.

Commentaires  

+11 #1 samna 03-06-2015 18:33
vive la coopération nigero_nigérienne
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #2 Le fils du Niger 03-06-2015 19:24
Le Boko Haram est un groupe terroriste a combattre sans faille, les pays concernés sont engagés dans cette lutte raison pour laquelle la visite de General Buhari au Niger, le Boko haram est devenu une menace mondiale qu'Allah nous assiste à en finir avec eux, ameen.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #3 wangâri 03-06-2015 20:19
Bienvenue Mr' Bohari :))
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #4 guriste 04-06-2015 00:02
Alors l'opposition on dit quoi? c'est quoi la prochaine rumeur ou coup bas. puis que c'est votre travail favoris au lieu de contribuer au developpement du pays ??
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 way waye adon tahia 04-06-2015 00:32
C'est pour nous un honneur son Ex Buhari
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 1984 04-06-2015 01:20
J’espère que il se excisé pour mal qui a fait aux Nigériens dans le année 1984-1985, j’espère aussi que Issoufou à eu le courage de luis parlé sur le ca des 47 villageois d'Abadam massacré par l’armée Nigérians, avant tout engagement pour éradiqué boko haram
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #7 niger18 04-06-2015 03:42
Construisez un train entre Zinder et Kano.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 gazerè 04-06-2015 09:08
c qui est dommage ,on a subitement oublié le massacre des 47 villageois d Abadam par l armée nigérianne .c l amentable
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #9 debbo lobbo 04-06-2015 10:42
vv le ngr vv le ngria
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 verite sagesse 04-06-2015 11:48
boko haram et haram, ils on ni foi,ni religion ,ni morale,ni pitié(...)j suis avec vous.Que Dieu nous aide Amin!!!
mais j vous demand il faut baucoup dote nos soldas en armes c'est ça qui est important .
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Afriki 04-06-2015 13:48
L'Union fait la force. Les points 14 et 15 font partie de ma vision des choses. Seulement toute sollicitation de la France dans la guerre contre les mercenaires de boko haram ne fera que faire perdurer le conflit sinon l'aggraver car l'occident en particulier la France et les États-Unis n'ont jamais mis fin à un conflit mais l'exploite à des fins géopolitiques s'ils n'aident pas le camp adverse. En Irak, Afghanistan, Syrie,israël ,Palestine, Lybie, Mali, Centrafrique, Cote d'Ivoire, Soudan, Somalie ni l'ONU, ni l'OTAN ni toutes ses organisations pseudo internationale n'ont apporté de solutions définitives à ces conflits pire encore ont permis à l'Occident d'écouler ses anciens stocks d'armement pour résoudre sa crise economique dans le marchés créés en Afrique et au moyen orient. Comme au Rwanda tous les massacres de boko haram au nigeria, au niger,au cameroune et au Tchad se sont produits sous les yeux du barkhane de la France.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 dan malam 04-06-2015 14:57
SEX EL BUHARI VOUS ETES LA BIEN VENUS ICI CHEZ VOUS AU NIGER CAR NIGER ET NIGERIA SONT HASSAN ET HUSSEIN NOUS VOUS REMERCIONS POUR CE TRES HONNEUR QUE VOUS FAITES AU PEUPLE NIGERIEN MOUN GODE ALLAH YA BAKOU NASSARA A KAN AIKI KOU AMIN
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Afriki 04-06-2015 15:38
Quand la France veut quelque chose elle mobilise ses médias en particulier rfi et france 24 pour mener une campagne de dénigrement contre ce qui n'arrange sa politique, qu'il s'agisse d'un chef d'État, d'un projet,d'un candidat, d'une partie d'un conflit et pire avec la complicites de certains reporteurs ou journalistes africains vivant en france fou de moliere qui s'invitent a la tele ou a la radio pour defendre l'interet francais.
Si nos états veulent finir avec les mercenaires de boko haram ils doivent constituer une armée uniquement financée et composée par les africains sans l'assistance technique ni militaire de la France. Surveiller les activités des bases étrangères, surveiller toutes les voies aériennes et terrestres susceptibles de ravitailler l'ennemi. Ne pas ceder aux chantages des organismes à la solde occidentale comme amnistie internationale qualifiée pour denoncer les armées africaines afin de sapper le moral des troupes.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com