NITA Fond Site Web 675 x 240

 nigeria strike

A l’appel des deux plus puissants syndicats du pays, le Nigerian Labour Congress (NLC) et le Trade Union Congress (TUC), une grève générale illimitée paralyse le pays depuis ce lundi 3 juin 2024 afin de soutenir les revendications sociales des travailleurs suite à l’échec des négocations avec le gouvernement fédéral. Les activités économiques sont presque à l’arret dans les principales villes du pays et c’est le secteur de l’énergie qui est particulièrement touchée avec la fourniture d’électricité qui est suspendue par les grévistes. C’est le premier mouvement social d’envergure qu’affronte le Président Ahmed Bola Tinubu, arrivé au pouvoir il y a juste un an.

  

Zeyna commission0

 

La plus grande économie et le pays le plus peuplé d’Afrique traverses des moments assez difficiles. Depuis ce lundi matin, en effet, le Nigeria est paralysé par une grève générale menée par les principaux syndicats du pays. Ce mouvement social d’envergure, le premier qu’affronte Bola Tinubu depuis son arrivée au pouvoir, vise à exiger du gouvernement fédéral la satisfaction de plusieurs revendications sociales notamment  une augmentation des salaires face à la crise du coût de la vie que connait le pays depuis plusieurs années et qui s’est amplifiée ces derniers mois avec la fin des subventions aux hydrocarbures.

Après l’échec des négociations,  les principales organisations syndicales du pays notamment les deux plus puissants syndicats du pays, le Nigerian Labour Congress (NLC) et le Trade Union Congress (TUC) ont appelé à une grève générale et illimitée à compter de ce lundi. Et le mouvement est bien suivi dans l’ensemble du pays comme en attestent les coupures d’électricité et la fermeture des principaux aéroports du pays. Les administrations et les activités économiques sont également impactées dans les principales villes du pays comme Lagos ou Kano ainsi qu’Abuja, la capitale fédérale. Le secteur de l’énergie est particulièrement impacté car depuis 2h, l'électricité est coupée dans tous le pays, d'après le syndicat du transport de l'énergie. Même les lignes d’interconnexion avec les pays voisins sont touchées par ce mouvement d’une ampleur sans précédent. Pour appuyer leur mouvement, les travailleurs ont, en effet, fermé le réseau électrique national et en expulsé les opérateurs d’une station de transmission clé. La Transmission Company of Nigeria (TCN) a indiqué que les tentatives de rétablir le courant ont été entravées par les grévistes.

En ce premier jour de grève, il est impossible de savoir si le mouvement va continuer pendant encore quelques jours d’autant que le gouvernement fédéral n’entend pas fléchir sur certaines revendications notamment l’augmentation du salaire minimum ou l’abrogation de certaines réformes économiques mises en place par le président Bola Tinubu, notamment la suppression des subventions aux carburants sous pression de la Banque mondiale et du FMI. Cette mesure a provoqué une inflation galopante, atteignant des niveaux jamais vus depuis près de trois décennies. La première puissance de la Cédéao est également confrontée à d’autres défis sécuritaires et socioéconomiques avec la multiplication des attaques meurtrières par les groupes armés terroristes (Boko Haram, Iswap), dans le nord-est,  ainsi que des bandes criminelles dans les Etat fédérés du nord du pays.

A.Y.B (actuniger.com)



Commentaires

0
Ibrahim
2 semaines ya
Le Nigeria,un état pouri.
En avant le combat patriotique
Like J'aime like haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Sanda
2 semaines ya
Democracy, crazydemo !
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Sanda
2 semaines ya
Democracy, crazydemo !
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
tonton
2 semaines ya
inchah allahou touts les pays qui ce sont alignés derrière cette nocive france pour mettre le niger sous -embargo feront face a la colère du bon DIEU INCHA ALLAHOU.longue vie au CNSP et que DIEU benisse le niger. longue vie aussi au premier ministre nigerien mr ALI MAHAMANE LAMINE QUI EST UN SAINT .
Like J'aime like love haha 4 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Doudou
2 semaines ya
Moi, ce qui m’intéresse, c’est beaucoup plus ce qui se passe chez nous. Vu la dégradation complète du système pourrie de Tiani, on devrait être aussi dans les rues pour réclamer une amélioration de notre condition de vie et de sécurité.
Like J'aime like angry 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Dankadouro
2 semaines ya
Il est temps maintenant pour asseoir notre souveraineté éenergétique au lieu de compter sur quelqu'un qui à son gré, nous pertube chaque minute de notre vie. l'énergie electrique fait partie de la sécurité, il ne faut pas les dissocier. Il nous faut des stations solaires pour notre pays en attendant la fin du barrage hydroélectrique. Il est grand temps qu'on pense à arreter le contrat avec le Nigeria, sinon un de ces quatre matin un fou prendra les rennes labas et rompra le contrat en signifiant que l'électricité ne suffit pas pour le Nigéria. Prudence est mere de sureté.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Dankadouro
2 semaines ya
Suite et fin
Allah nous a tout donné pour établir notre souveraineté énergétique : L'eau, le soleil et l'uranium. Faut-il plus.
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Illa
2 semaines ya
Oui, bien sûr il en faut plus. On a toutes les matières premières pour construire une voiture mais de la à penser qu’on a les compétences et les industries pour le faire? Il ne suffit pas d’avoir les matières premières. Ce qui nous manque gravement, ce sont surtout les compétences et les industries nécessaires. Au lieu de faire des discours, mettons nos énergies plutôt à résoudre notre problème de gouvernance d’abord pour établir une stabilité politique et économique qui peut attirer les investisseurs une fois une stratégie durable est définie. Tout cela prend du temps mais chez nous on refait tous chaque dix ans perpétuellement. On ne peut que tourner en rond.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Mellita
2 semaines ya
Filles chaudes vous attendent sur - - www.Top25.fun
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2293 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
544 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
342 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
486 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
376 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2285 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages