NITA Fond Site Web 675 x 240

 Bassirou Diomaye Diakhar FAYE investiture

Dans une salle archicomble du Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), empreinte d'une solennité rappelant celle d'un tribunal, s'est écrite une page d'histoire le mardi 2 avril 2024. Bassirou Diomaye Diakhar Faye, âgé de seulement 44 ans, marquera les annales en devenant le plus jeune président élu du Sénégal. Premier président sénégalais polygame, il a officiellement prêté serment en tant que cinquième président du pays devant les membres du Conseil constitutionnel. Son accession au pouvoir représente un tournant majeur dans l'histoire politique du Sénégal, tandis qu'il s'engage résolument à prendre les rênes du leadership pour guider le pays vers un avenir de progrès et de prospérité pour un mandat de cinq ans.   

 

Zeyna commission0

 

La cérémonie de prestation de serment et d'installation officielle s'est déroulée sous les regards attentifs d'un parterre prestigieux comprenant des chefs d'État, le Premier Ministre et des membres du gouvernement sortant, des ministres des Affaires étrangères et présidents d’institutions du continent africain. Parmi les invités figuraient également M. Ousmane Sonko, ainsi que plusieurs autres candidats à l'élection présidentielle, et de nombreuses personnalités éminentes. Accompagné de ses deux épouses, Bassirou Diomaye Diakhar Faye a prêté serment devant le Conseil Constitutionnel, couronnant ainsi une victoire éclatante au premier tour de l'élection présidentielle avec 54,28% des voix. Son ascension politique fulgurante est d'autant plus remarquable qu'elle survient à peine dix jours après sa libération de prison.

« Devant Dieu et devant la Nation sénégalaise, je jure de remplir fidèlement la charge de Président de la République du Sénégal, d’observer comme de faire observer scrupuleusement les dispositions de la Constitution et des lois, de consacrer toutes mes forces à défendre les institutions constitutionnelles, l’intégrité du territoire et l’indépendance nationale, de ne ménager aucun effort pour la réalisation de l’unité africaine », a déclaré le 5ème président élu le 24 mars dernier dès le premier tour.

Inscrire le Sénégal sur la voie du progrès

Après avoir prêté serment, revêtu du grand collier de la grande maîtrise de l’ordre national, le cinquième Président de la République du Sénégal a prononcé son premier discours officiel. Dans ce discours historique, S.E.M Bassirou Diomaye Faye a exprimé sa gratitude envers le peuple sénégalais pour la confiance qu'il lui a accordée en " s'engageant à être le garant de la constitution ". Il a souligné l'importance de l'unité nationale et de la cohésion sociale pour faire face aux défis à venir. 

Bassirou Diomaye Diakhar FAYE investiture BIS 02 024 2024

« Le Sénégal, sous mon magistère, sera un pays d’espérance, un pays apaisé avec une justice indépendante et une démocratie renforcée. Telle est ma promesse sur la foi du serment que je viens de prêter devant Dieu et devant la nation en votre présence », a-t-il affirmé solennellement. Il a ensuite réitéré l'engagement du peuple sénégalais envers la construction d'un Sénégal juste et prospère dans une Afrique en progrès. « À travers mon élection, le peuple sénégalais s’est engagé dans la voie de la construction d’un Sénégal juste, d’un Sénégal prospère dans une Afrique en progrès », a-t-il souligné.

Dans son discours, il s'est également engagé fermement à promouvoir le culte du travail, l'éthique de la gestion, la discipline et l'amour de la patrie afin de mettre résolument et durablement le Sénégal sur la voie du progrès économique et social.

Le président Diomaye Faye a également affirmé avoir entendu clairement la voix des élites décomplexées qui aspirent à davantage de souveraineté, de développement et de bien-être pour le pays. « Aux côtés de mes pairs africains, je réaffirme l’engagement du Sénégal à renforcer les efforts déployés pour la paix, la sécurité, la stabilité et l’intégration africaine », a-t-il ajouté, soulignant l'engagement continu du Sénégal en faveur de l'intégration et de la coopération sur le continent, tout en veillant au respect de sa souveraineté.

Connu pour ses valeurs d'humilité et de courage, le nouveau président sénégalais succède à Macky Sall et prend officiellement les rênes du pays dans un contexte marqué par une population où 70% ont moins de 30 ans. Cette alternance politique, la troisième de l'histoire du Sénégal, marque la fin d'un bras de fer de trois ans entre Macky Sall et le duo gagnant de l'élection présidentielle du 24 mars : Bassirou Diomaye Diakhar Faye et Ousmane Sonko.

La passation de pouvoirs entre le président sortant et le nouveau président élu aura lieu au palais présidentiel à Dakar juste après la ceremonie d'investiture. Diomaye Faye entend former un gouvernement composé de " Sénégalaises et Sénégalais de l’intérieur et de la diaspora connus pour leur compétence, leur intégrité et leur patriotisme ", comme il l'a déclaré lors de son premier discours quelques heures après l'annonce de sa victoire.

Cependant, le nouveau président bien qu'élu dès le premier tour, ne disposant pas de majorité à l'Assemblée, devra probablement former des alliances pour faire adopter des lois avant une éventuelle dissolution. Son leadership sera mis à l'épreuve dans les prochains mois alors qu'il s'efforcera de répondre aux attentes de la population sénégalaise et de tracer une nouvelle voie pour l'avenir du pays. 

Abdoul Karim (actuniger.com)



Commentaires

0
TOTO A DIT
3 semaines ya
Gloire à ce pays démocratique ! Jamais dirigé par son armée !

HONTE à nos MILITAIRES !!! :sad: :cry:
Like J'aime like love 3 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Waly
3 semaines ya
@Toto
Finalement, elle est bonne la démocratie?
Tu as fini de chanter les louanges des criminels de la junte???
Malgré des multiples problèmes et crises qu’a connu le Sénégal, l’armée était restée dans ses casernes
C’est cela une armée républicaine
Pas des profiteurs voleurs et manipulateurs qui surgissent chaque 10 ans pour nous retarder
Nous aimerions une jeune président au Niger élu démocratiquement
….
Like J'aime like love angry 5 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Hah
2 semaines ya
Waly, la différence est que il n'y a pas supercherie dans les elections au senegal. A bas les fraudeurs et vive l'armée Nigerieene qui les remet a leur place.
Like J'aime like haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
2
TOTO A DIT
3 semaines ya
8) PouR le Record 8)

L'imposteur de salaud d'usurpateur de cochon dans ses œuvres ..
Avec " ses Gloire à ce pays démocratique ! Jamais dirigé par son armée !

HONTE à nos MILITAIRES !!! "

Ce Saligaud de bâtard, voleur d'identité , ...n'est aucunement et affirmativement pas TOTO A DIT.
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Vraiment?
3 semaines ya
Moi je dirais plutôt de voir ce qui amène l'armée à intervenir.
Au Sénégal t'as un vrai conseil constitutionnel, un vrai président qui accepte le verdict des urnes, un vrai organe des élections, t'as aussi une population mature qui vote pour non pas en fonction des éthnies, régions ou autre consideration. En tout, ils aiment leur pays.
Et t'as tout le contraire au Niger.
Like J'aime like love 3 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
3 semaines ya
Quand TOTO A DIT observe et déduit :
Sonko MOY Diamoye ,
Diamoye MOY Sonko.: Les DEUX FACES D'UNE MÊME PIÈCE ;-)

Le tandem Sonko Diamoye , la volonté et expression du peuple de la Terranga.
Longue vie au Pastef qui su dejouer tous les coups du Maréchal Putchiste Maquis Sale qui a joué et perdu , qui a essayé d'écarter Sonko Diamoye , mais Sale n'a vu du feu , même le maître a son Maître : Sonko s'est révélé un génie politique ..
Vive le Pastef , une emanation décomplexée anti système de jeunes cadres de l’Administration Publique Sénégalaise, du Secteur Privé, des Professions Libérales, des milieux Enseignants et des Hommes d’Affaires ... en somme une génération consciente et panafricaine...

La concrétisation de votre combat mêne de la Prison à la Présidence.. ... Des Prisonniers à Présidents

Deux frères siamois se respectant:

Diamoye le Président
Sonko le Président du Président 8)

A suivre
Like J'aime haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
Du combat politique du Dinosaure Maquis Sale et tandem Moustique Diamoye Sonko qui sortit finalement
vainqueur aux yeux du peuple et du monde ?

Quand le Pastef
tourne en bourrique le dinosaure Macky Sall jusqu’à lui faire perdre la boule: Vive le Génie du Pastef , l'avant garde de la rupture avec le statut quo.

Comme pour aussi dire et rappeler le Tandem Diomaye - Sonko , peut pardonner n'en demeure pas moins que Justice doit aussi être rendue au peuple face aux injustices et abus ...
Oui oui la vraie Justice se doit de sévir cette injustice aux ordres et Magistrats et porteurs de tenue sous ordres ayant manifestement refusés de désobéir des ordres illégaux ...

Sonko le phénomène Africain avec son Pastef , (Patriotes Africains du Sénégal pour le Travail, l'Ethique et la Fraternité)

Savez vous que le Pastef fait tache d'huile avec des Émules au Cameroun et Mauritanie ?
Like J'aime haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
8) AH WIWI :-?
Le Député camerounais Narcisse Nganchop a annoncé la création du PACTEF (Patriotes Africains du Cameroun pour le travail, l’éthique et la fraternité), s'inspirant du parti politique sénégalais PASTEF.

Narcisse déclare que la copie ne doit pas toujours venir de l'Occident

.En Mauritanie, le mouvement se poursuit avec la création du PAMTEF (Patriotes africains de Mauritanie pour le travail, l'éthique et la fraternité) par le Député Khally Mamadou Diallo, appelant déjà à se préparer pour l'élection présidentielle prévue le 29 juin prochain.

TOTO A DIT dit le SONKOLAIT en œuvre : Vive DIAMOYE SONKO
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
:D :D Et qu'en est il de Maquis Sale ??

Comme il l'a annoncé , c'est prendre, dès le 2 AVRIL, son nouveau poste au Maroc crée sur mesure par le connard de Macron ,pour service rendu à la junte française , un machin appelé 4 P
Pacte de Paris pour la Planète et les Peuples ».

Et Macky est prudent de prendre la poudre d'escampette avant que les dossiers de milliards ne le rattrapent..
Le poste conçu pour est basé au Maroc , selon ... :-?

Qu'en est il de ses avantages en tant qu'ancien Président du Sénégal ?

Que dit la loi ?

LE STATUT D'ANCIEN PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL ??

Lorsque TOTO A DIT partage ...:

"Le décret numéro 2013- 125 attribue à tout ancien Chef de l’Etat un traitement mensuel de 5 000 000 francs CFA, en plus de l’octroi d’une assurance maladie étendue au conjoint, de deux véhicules, d’un téléphone fixe, d’un logement et du mobilier..."

A suivre .
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
Suite 1

... Le décret numéro 2013- 125 attribue à tout ancien Chef de l’Etat un TRAITEMENT MENSUEL de 5 000 000 francs CFA, en plus de l’octroi d’une ASSURANCE MALADIE ÉTENDUE AU CONJOINT, de DEUX VÉHICULES, d’un TÉLÉPHONE FIXE, d’UN LOGEMENT et du MOBILIER D’AMEUBLEMENT.

En cas de renoncement au logement affecté, tout ancien Président de la République perçoit une indemnité compensatrice d’un montant mensuel net de 4 500 000 francs CFA.

L’Etat du Sénégal prend également en charge à hauteur de 40 000 000 FRANCS CFA, PAR An, le COÛT DES BILLETS D’AVIONS de chaque ancien Président de la République et de son (ses) conjoint(s).Tout ancien Chef de l’Etat qui décide de s’établir hors du Sénégal (ce qui est le cas pour tous nos anciens Chefs d’Etat) peut s’attacher les services de quatre collaborateurs de son choix.

Ces derniers sont rémunérés dans les mêmes conditions que les personnels affectés
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
Suite 2 et fin

dans les postes diplomatiques et consulaires du Sénégal.

Enfin, s’agissant des personnels mis à la disposition de tout ancien Président de la République,
l’Etat fournit les catégories suivantes:
,*un Aide de camp dont le grade n’est pas supérieur à celui de COMMANDANT et qui remplit sa mission exclusivement à l’intérieur du territoire national ; DES GENDARMES pour assurer la protection du logement ; DEUX AGENTS DE SÉCURITÉ pour assurer la protection de sa personne ; un agent du protocole ; deux assistants ; un standardiste ; un cuisinier ; une lingère ; un jardinier ; deux chauffeurs. Pis, précise l’édit, l’application de ces dispositions ne souffre d’aucune restriction. Une pension de retraite supérieure à celle que perçoivent les anciens chefs d’Etat français, qui reçoivent 6000 euros par mois soit 3.935.742 F CFA. (...)".
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
waly
3 semaines ya
@TOTO A DIT
ton mentor Tiany n'a pas été a dakar...pourtant les autres juntes criminelles etaient invitées
Like J'aime like love 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
Stupid moron !
If you don't know the meaning of a word , don't use it . Donkey! :lol:

In which way , GBR TCHIANI becomes TOTO A DIT mentor ?

Since when GBR TCHIANI advises or guides TOTO A DIT ?

This is a new one !!!! :-?

That is being said ...

Le Niger n'a pas une frontière avec le Sénégal au contrario du Mali , l'argent que le CNSP va depenser pour aller faire la figuration pour 2 à 4 heures , autant les dépenser pour la population ....

GOITA est il parti?

Et le Niger n'a t il pas une représentation diplomatique au Sénégal , à quoi servent les agents sinon de représenter le Niger ....

La façon dont les renaissants s'empressent de faire les parasites des rencontres pour collecter les perdiem , les Militaires sont là pour y mettre fin :lol:

Waly comme charognard, une fois idiot et crétin , toujours idiot et crétin , un vieux crétin qui a été un jeune connard crétin :D
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
waly
3 semaines ya
@toto a dit
NON NON
a aucun moment le nom du niger n'a été prononcé lors du discours DE BDF
OU est Lamine zeiene pourquoi il est absent
le nigerai etait present mais n,a pas de frontiere avec le senegal
la realité est que ton mentor tiany place le niger dans le noir diplomatique
notre pays n'est plus representé sur la scene internationale
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
:D :D Quel mouton heureux ce Waly !!!

TULUMBOU n'est il pas le PRESIDENT EN EXERCICE DE LA CEDEAO ???

Le Niger n'étant pas de la CEDEAO et ne partageant pas une frontière avec le Sénégal qui voulait mener une guerre contre le Niger , c'est à la discrétion du Niger de voir s'il faut dépêcher de Niamey ou pas or ayant une ambassade autant faire les économies ...

Et que le Niger soit là bas ou pas en quoi cela va changer dans les paniers des Nigeroi ?
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Waly
3 semaines ya
@ Toto a dit
Le Niger a d’excellente relations avec le Sénégal
Mais attention le Niger respectable pas le Niger de la junte
Des menteurs manipulateurs fossoyeurs du peuple
Ensuite, la France est partie le Niger n’es toujours pas développé
C’est une honte sur la scène internationale… le Niger n’es plus la bienvenue
Tu parles d’attaquer le Niger
C’est faux… le Niger a souscrit à des engagements internationaux
Le Niger a participé à des interventions en Côte d’Ivoire sierra Leonne, Gambie et Guinée équatoriale pour eux n’ont pas dit qu’ils ont quitté la
Cedeao???
T’es vraiment nul toi
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
:roll: :roll: POURQUOI même TOTO A DIT perd même son énergie avec ce machin ???
Quand il a mieux à faire ....
Autant donc simplement l'ignorer .... 8) :-?
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
8) :-* :-? CECI ÉTANT DIT ....

Une question ❓ et une seule dont TOTO A DIT se demande et vous demande ...pour revenir dans le cas du Niger ....

Et TOTO A DIT interpelle le CNSP comme faisant de la Justice et l'équité leur boussole .....

Comment un ancien Président Mamane Ousmane quand tu passes vers chez ne voit on des fourgonnettes de la police , accompagnés de Policiers 24 sur 24 ...
Un avantage dont TOTO A DIT n'est par certain qui aussi accordé à la famille de sa femme ....

Comment donc quand tu passes devant la maison de la maman de Baré, tu ne vois pas la présence de Harem de Policiers
MAIS .....
Depuis l'avènement des Renaissants , depuis leur renaissance 1, 2 et 3 en passant devant les parents de la femme Malika ,de Charlie Issou fou , au quartier Abidjan , il y a la présence de voitures et policiers devant la maison ?

Pourquoi ?
La sécurité de sa famille est elle plus que celle de Ousmane ?
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Derrick
3 semaines ya
Reponse simple: ce sont des minables petits delinquants arrivistes avec a leur tete un maudit alias satan qui faisaient la pluie et le beau temps pour leur propre renaissance. Pas a comparer avec ce qui se passe ailleurs.
Like J'aime haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Derrick
3 semaines ya
Plein succes a Bassirou Diomaye Faye. Puisse Allah lui donner la force, la sagesse et la droiture pour honorer ses engagements envers son peuple. Bravo aux senegalais pour cette lecon de maturite politique. Bravo a Macky Sall qui a su remettre le flambeau a son successeur dans la paix et le fairplay. Le pouvoir c'est pour un temps pour servir le peuple qui a place sa confiance en le candidat elu. Toute chose que le maudit alias satan n'a jamais compris.
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Dioula
3 semaines ya
Le vote s'était bien déroulé, La Démocratie a triomphé, mais il ne faut pas oublier cette quarantaine de morts dont le Sénégal pouvait bien se passer.
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
???
3 semaines ya
On peut vraiment féliciter ce peuple sénégalais qui a été combattifs jusqu'à satisfaction, au Niger, cela ne risque pas d'arriver, les gens sont plus intéressés par avoir quelques billets de banque en échange de leur "dignité" et soutenir quelque chose qu'ils savent pertinemment destructeur pour le Niger, pays qui leur a pourtant tout donné. Sinon comment Mahamadou Issoufou a su CORROMPRE tous ces pseudo-politiciens et les avoir avec lui, eux tous à l'exception de Ousmane l'ont soutenu et suivi dans sa gestion du Niger, on ne peut jamais construire un pays avec de telles personnes qui pensent à eux et jamais au pays, ce n'est pas possible, regardons ce genre d'évènements se passer dans d'autres pays, c'est tout.
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
???
3 semaines ya
Suite
La dernière élection, c'est clairement un coup d'Etat, déjà un candidat imposé de force dont la sa légitimité pour briguer la magistrature suprême a été contestée et le pire c'est quand le peuple s'est encore laissé voler sa victoire, si le peuple s'était battu comme l'a fait le Sénégal ces derniers mois, on allait sans doute éviter la situation actuelle. NOUS SOMMES TOUS RESPONSABLES DE LA SITUATION ACTUELLE DU NIGER, VRAIMENT PATHETIQUE POUR NOUS.
Like J'aime like 3 Répondre | Signaler ce commentaire
0
???
3 semaines ya
Nos pseudo-politiciens, quand ils sont alliés au pouvoir tout est parfait parce qu'ils ont leur part de gâteau mais des lors qu'ils basculent à l'opposition, tu vas entendre les pires choses qu'ils associent au pouvoir oubliant qu'ils ont travaillé avec, c'est insultant et un grand manque de respect au peuple ce comportement, ils le font tous sans exception. On doit repenser politique au Niger car tout le monde estime que c'est avec la politique qu'il doit s'enrichir, gravir des échelons etc. FAUX, même si c'est ce qui est cultivé au Niger mais c'est en travaillant très dur et honnêtement qu'on devient riche et ou faire une très bonne carrière professionnelle, on fait la politique pour aider sa commune, sa région, son pays et plus si on a encore de l'envie.
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
C'est et corroborer tes dires que ces politic h i ens se disant démocrates mus par leur intérêt personnel se servent allègrement et impunément au lieu de servir le peuple , ces kleptopoliticonnards civils s'en foutent royalement du peuple , des vrais patins de l'extérieur pour qui la politique se résume à électiond, élections et élections déjà gagnées d'avance , pour amuser la galerie et faire officiel au détriment du développement endogène, le mieux être du peuple , au désavantage de l'éducation , la santé ....

C'est justement pour mettre un arrêt à cela qu'il y a eu l'occurrence des GOITA, des Traoré et Tchiani pour faire au comprendre que la récréation a assez duré , il faudrait une refondation de la Société par la remise des accords injustes imposés aux aïeux , par le combar de la souveraineté retrouvée et la diversification des partenaires ....pour signifier que ces Militaires ne sont les tapetre de personne.
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
De cette soit disante démocratie tropicalisée du Niger qui s'est transformée en DemONcratie , en volercratie , ou Ripouxcratie , une République de kleptopoliticonnards ou voleurs de ripoux où bien que sous une ère dite démocratie toutes les libertés autorisées par la constitution sont muselées , les voix discordantes sont arrêtées ou en exil ...
Que retenir ????

TOTO A DIT dit et retient ....
La vieiille classe politique dans son ensemble a failli .... Pour la préservation de leurs intérêts , il eût des alliances contre nature ....
La vieille classe politique est corrompue jusqu'à la moelle épinière sans conviction politique ...

La Jeunesse qui est censée prendre la relève est plus corrompue et cupide , mue seulement par le ventre ... Cette jeunesse s'avère une racaille plus décevante sans vision à long terme ....
Ceci dit , TOTO A DIT est tombé sur une contribution de quelqu'un qu'il va partager ...
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
8) "A cette jeunesse qui ne défend aucun idéal politique et qui excelle dans le griotisme"....
Commence l'auteur dont TOTO A DIT ignore le nom ...

Et TOTO A DIT assume qu'il comprendra TOTO A DIT d'avoir partagé sans son aval ....... :

"En effet le manque de pragmatisme des jeunes nés après 1990 et le manque de perspective font qu'ils deviennent les artisans de cette “Démocratie : l’oppression du peuple par le peuple pour le peuple.”

Savez-vous que :
- Mahamane Ousmane était Président de la République à 43 ans,
- Hama Amadou premier ministre à 45 ans,
- Mahamadou Issoufou Premier ministre à 41 ans,
- Mohamed Bazoum Ministre des affaires étrangères à 33 ans.

Sans compter les postes qu'ils ont eu à occuper à la Présidence,. dans les sociétés d'État, des postes au niveau international etc... c'est à dire encore plus jeune

A suivre
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
Suite 1
L'école publique était l'avenir

Diori Hamani et Seyni Kountché avaient créé les conditions pour que du fin fond du Niger où ils étaient, qu'ils (Mahamane Ousmane, Hama Amadou, Mahamadou Issoufou....) puissent avoir accès à une éducation de qualité gratuitement, de même pour la santé et les allocations.

Pratiquement aucun parmi eux n'a chômé un seul instant aussitôt le diplôme acquis aussitôt la nomination suit.
Sans autre regard que le citoyen et diplômé Nigérien.

Si l'on pouvait parler de légalité des chances c'était bien cela, il n'y avait point de népotisme et les enfants des Chefs-d'Etats et ministres de l'époque fréquentait l'école publique.

De l'Etat on est revenu à l'état de nature

Ceux qui ont été façonnés par la gouvernance publique une fois aux commandes ils ont procédé à sa déconstruction brique par brique.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
Suite 2
De la fraude aux examens à la manipulation à l'intégration à la fonction publique.

L'école publique est devenue infréquentable (infrastructures, salaires,matériels ne suivent plus).

Pendant ce temps eux ; qui inscrit ses enfants au Lycée Français (Lafontaine) ou à l'étranger notamment au Burkina-Faso.

L'université Abdou Moumouni délocalisait ses cours au CCOG et au Palais des Sports, le bus devenait une question de chance.

L'année académique est échelonnée entre deux années civiles.
C'est l'époque où on a connu les 90 jours de grève dans le secteur de l’éducation couronnée par une année blanche.

Du désordre organisé

Aujourd'hui quel est le jeune Nigérien qui peut prétendre à une telle trajectoire ne serait-ce que pour le diplôme en étant au fin fond du Niger ?
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
Suite 3
A 33 ans Sani Mahamadou Issoufou intégra le cabinet du Président de la République et devient Ministre du Pétrole à 38 ans (rappelez vous pendant qu'ils déconstruisaient l'école publique leurs enfants faisaient classe à l'étranger ou au Lycée Français).

Il est loin d'être un cas isolé beaucoup ont donné des postes à leurs progénitures pour que ça soit également eux les seuls prétendant à diriger le pays et surtout cacher leurs forfaitures.

Entre temps ceux de sa génération usait d'astuces et de techniques pour avoir un hangar de campagne et bénéficier de ressources pour le thé, le niébé, les tee-shirt et pour les plus heureux être dans un bureau de vote comme délégué ou membre de la CENI et décider pour compte les résultats des urnes.

Sommes nous en face d'une génération consciente ?
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
Suite 4
Lorsque la jeunesse devient l'artisan du maintien au pouvoir d'une classe politique belliqueuse et incapable ; faut-il s'attendre au changement ou la continuité de la médiocrité.

Le hic est que c'est toujours les victimes qui défendent les bourreaux, il y a ces derniers temps une recrudescence de la demande à un retour démocratique
Du moment où les caïds de la démocratie sont empêchés c'est les jeunes qui font la campagne moyennant des miettes pour les forfaits internet.

On peut être jeune et lucide

Trente (30) ans plus tard on a les mêmes qui sont pressentis pour conduire la gouvernance démocratique après la transition du CNSP notons que :

- Mahamane Ousmane 74 ans
- Hama Amadou 74 ans
- Foumakoye Gado 74
- Seyni Oumarou 73 ans
- Mahamadou Issoufou 72 ans
Birgi Rafini 70 ans
- Ouhoumoudou Mahamadou 70 ans
- Albadé Abouba 70 ans
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
Suite 5
Hassoumi Massaoudou 66 ans
- Mohamed Bazoum 64 ans

C'est pour la cause de ceux là que les jeunes se battent et non leur avenir alors même que l'âge médian est de 15,3 ans au Niger et 32% de la population à entre 18 et 45 ans.

Dans une de mes publications je faisais cas du management de courage des jeunes leaders politiques qui ne visent dans l'absolu un poste de ministre ou conseiller à la du fait qu'ils n'aient pas les épaules de Ousmane Sanko et Bassirou Diomaye Faye.

Leurs objectifs est de soutenir et pas conquérir.

"Le Niger de demain sera ce qu'est sa jeunesse aujourd'hui "

De la Sauvegarde de la Souveraineté

Il y a des motifs d'espoir pour un changement de comportement avec l'avènement du CNSP, beaucoup ont compris que le Niger était une marchandise aux mains d'une classe politique a qui il a tout donné ; du hameau à la magistrature suprême mais ils l'ont souillé et déshonoré
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 semaines ya
Suite 6
au point où la mendicité s'exporte et les humanitaires décident des orientations des politiques publiques.

Cette jeunesse doit se désolidariser des seniors de la politique et prendre en main leur destin.
Et qu'ils aient à l'esprit qu'ils sont parents ou le seront.

Alors quel avenir pour les générations futures ?
La transition actuelle doit également être une transition générationnelle et la consécration d'un État où légalité des chances soit la norme.

Que Dieu bénisse le Niger et son peuple...

TOTO A DIT sans connaître l'auteur ou l'autrice a apprécié et dit : BIEN DIT!!!!

A cette jeunesse de faire son introspection ....

TOTO A DIT dit OOOO Faute quoi , cette jeunesse sera une Jeunesse TCHICHA , se tordant et penchant au gré des petits billets qu'on leur tend pour leur fada ....'

Qui connait l'auteur ou l'autrice ?
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Derrick
2 semaines ya
@???, Tout ce que tu as dis est la pure verite. Une parfaite lecture de la dynamique politique dans notre bled. Helas, c'est la qualite des hommes et des femmes qui font la difference entre les pays. Quand chez nous, des politiciens, des juges, des magistrats, des policiers, des generaux, des syndicalistes, des etudiants encore sur les bancs, des marabouts, des boutiquiers du coin, des professeurs d'universite, des maitres d'ecole, etc. s'acharnaient a aider le maudit alias satan a clochardiser les nigeriens et les reduires a des animaux pour que lui et sa famille puisse les regenter pour l'eternite, au Senegal, ces memes juges, syndicalistes, politiciens, jeunes, se sont leves comme un seul homme pour dire NON a l'imposture et OUI a la democratie veritable. Chaque peuple a les dirigeants qu'il merite et le Niger en apporte la preuve eclatante. Allons nous continuer dans cette meme voie ou allons tirer les lecons d'ailleurs pour corriger ces tarres? Le temps nous le dira.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1686 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
512 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
307 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
450 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
339 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
346 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages