NITA Fond Site Web 675 x 240

 Brahim Ghali

Le séjour privé en République d’Irlande qu’a récemment effectué le chef des séparatistes du Polisario a été détourné comme une visite officielle de Brahim Ghali dans le pays. Sauf qu’il n’en est rien puisqu’il n’a été reçu officiellement par aucune autorité exécutive ou législative du pays. Pour lever toute équivoque, l’Ambassade d’Irlande à Rabat a tenu à préciser que le gouvernement n’est d’aucune manière impliqué ou responsable de cette activité qui n’a d'ailleurs pas été autorisée par les autorités officielles du pays. C’est l’occasion pour la diplomatie irlandaise de réaffirmer son soutien au processus en cours sous l’égide de l’ONU concernant la résolution de la question du Sahara.

« Le mensonge a beau courir, la vérité finira toujours par le rattraper et s’imposer ! », dit en substances l’adage et c’est ce qui est finalement arrivé à cette affaire relative à la visite effectuée il y a quelques jours par le chef des séparatistes du Polisario en République d’Irlande. Contrairement à ce qui a été savamment mis en avant pas la propagande pro-séparatiste ainsi que leurs relais, il ne s’agissait que d’une « visite à titre privée » et non d’une « visite officielle » comme le prétend la propagande pro-séparatiste. Elle a été organisée par une micro association pro-Polisario active en Irlande et le Gouvernement irlandais n’a été en aucune manière impliqué ou responsable de cette activité, qu’il n’a d’ailleurs pas autorisée.

La preuve en est que la délégation conduite par le chef des séparatistes du Front Polisario n’ont été reçu ni par le pouvoir exécutif ni par le pouvoir législatif en Irlande. Malgré leurs demandes insistantes et l’appui de leurs relais, les séparatistes n’ont eu aucun entretien – ni officiel ni officieux – avec le Premier ministre irlandais Leo VARADKAR ou ses Services, ni avec le Ministre des Affaires étrangères Micheal Martin. De même, au Parlement irlandais, les Présidents des deux Chambres, ainsi que le Président de la Commission mixte des Affaires étrangères, ont refusé de les recevoir. Seuls certains parlementaires sympathisants et relais du groupe séparatiste les ont été reçus, à titre personnel – et non pas au nom du Parlement. 

Le coup d’éclat n’a donc pas fait long feu et malgré certaines apparences trompeuses que les séparatistes tentent d’installer pour désinformer l’opinion, la rencontre avec le Président Higgins n’a été qu’une simple visite de courtoisie, qui n’a aucun caractère officiel. En République d’Irlande, en effet, le pouvoir exécutif est exercé par le Gouvernement irlandais, en l’occurrence le Premier Ministre et le Ministre des Affaires étrangères, qui n’ont accordé aucune audience aux séparatistes. Le Président irlandais Michael Daniel Higgins, n’a pas de rôle politique ni d’impact sur la politique étrangère de l’Irlande et n’assure des fonctions cérémonielles.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que des séparatistes du Polisario sont reçus par le Président Higgins, sans que cela n’ait jamais eu d’impact sur la position officielle du pays. L’ancien chef des séparatistes, Mohamed Abdelaziz, avait été reçu par le président Higgins en 2012 et les opinions politiques du président irlandais soulèvent des interrogations au sein même de la classe politique et des médias de son propre pays. Il est aussi critiqué pour tentatives de dépasser son rôle honorifique.

La position de l’Irlande reste inchangée sur la question  du Sahara Marocain

La position de l’Irlande sur la question du Sahara marocain est inchangée. L'Irlande ne reconnaît pas et n’a jamais reconnue la pseudo "RASD", préférant adoptée une posture constructive. La position de l’Irlande, telle que défini par le Gouvernement irlandais, a été d’ailleurs rappelée par le Président Higgins lui-même, en mars 2019, à savoir que l'Irlande « soutien le processus politique sous l'égide des Nations Unies ». Les relations entre le Maroc et l’Irlande connaissent une dynamique de développement rapide depuis plusieurs années et c’est pourquoi Dublin a choisi Rabat pour ouvrir sa seule et unique Ambassade dans la région.

Dans ce contexte et en réaction à cette visite en Irlande du séparatiste Brahim Ghali, l’Ambassade d’Irlande au Maroc a tenu à réitérer son soutien au processus Onusien concernant la question du Sahara, tout en rappelant que ladite visite s’est déroulée dans un cadre strictement privé et non officiel. Cela a le mérite de lever toute équivoque et de clarifier la position du pays dans ce dossier.

Y. Boubkr



Commentaires

0
BAGOBIRI
1 mois ya
M. Boubkr, vous déshonorez la fonction journalistique. Vous n'êtes pas un journaliste mais un homme politique dévoué à la cause marocaine, un cireur de pompes, un valet, et un gtriot (sans aucune offense à la fonction des griots véritables).Alors, moi qui ne suis pas journaliste, je vous livre mon point de vue, aux antipodes du vôtre: le Sahara ancien occidental est la terre des Saharaouis et non des Marocains. Vive le peuple Saharaoui et vive le POLISARIO.
Like J'aime haha angry 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Alex
1 mois ya
Quand on est dans le faux , on est obligés de mentir et de faire de la manipulation , le Sahara était marocain avant l'occupation espagnole et quand les espagnols sont partis le Maroc a récupéré son Sahara et il le gardera jusqu'à la fin des temps , l'algérie et sa milice du polisario ne font que perdre du temps et de l'argent .
Excellent article au passage et Bravo Y Boubkr pour votre professionnalisme .
Like J'aime like love 8 Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1598 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
509 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
300 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
447 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
335 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
341 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2270 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages