NITA Fond Site Web 675 x 240

Assimi Goita salu Fama

L’armée malienne a annoncé, ce mardi 14 novembre, son entrée à Kidal, ville stratégique du nord du pays, situé à quelques 1.500 kms de Bamako, où elle était absente depuis une dizaine d’années. Au-delà de la victoire militaire obtenue après plusieurs jours de combats acharnés entre les forces maliennes et la coalition des mouvements rebelles du CSP-CSD, la reprise de Kidal constitue un enjeu majeur de souveraineté pour les autorités maliennes qui ont fait de la reprise du contrôle de ce bastion de la rebelle touarègue, un symbole de la lutte contre le terrorisme et reconquête de l’intégrité du pays. Dans un bref message à la nation, le président de la transition, le colonel Assimi Goita, a salué le succès de l’opération qui selon lui, «ne vise exclusivement que la sauvegarde de l’unité nationale et de l'indivisibilité du Mali, ainsi que la lutte contre le terrorisme pour assurer la sécurité du territoire ». Des manifestations de joie ont aussitôt explosé à Bamako. 

Zeyna commission0

L’Armée malienne est enfin entrée à Kidal ! C’est la principale information qui cristallise l’actualité au Mali, et sur les médias nationaux et internationaux, ce mardi, quelques instants après l’annonce par le Chef d’Etat-major des Forces armées maliennes (FAMA) de l’entrée des soldats dans cette ville stratégique du nord du pays. « Le Chef d’état-major des Armées informe l’opinion nationale et internationale que les FAMa ont pris position dans la ville de Kidal ce mardi 14 novembre 2023 », a annoncé, un peu en milieu de journée, l'état-major sur les réseaux sociaux. Et de préciser que « les opérations se poursuivent tout en appelant les populations au calme et de les rassurer que « toutes les dispositions sont prises pour assurer leur sécurité ».

« Un tournant historique » selon Bamako Quelques instants après, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a dans un message lu au cours d'un flash spécial à la télévision d'Etat (ORTM), a déclaré qu’ « aujourd'hui, nos forces armées et de sécurité se sont emparées de Kidal ». Une déclaration qui marque un « tournant historique » dans la lutte contre le terrorisme au Mali, a commenté la Présidence malienne.

Selon le chef suprême des Armées maliennes, qui tenu à saluer « le succès de cette opération », cette avancée découle de l’application de la résolution 2690 (2023) des Nations Unies. Le colonel Goita a saisi l’occasion pour mettre en exergue « le courage et la détermination exceptionnels des FAMa au cours d’un raid intense mené ces derniers jours », infligeant d’importantes pertes aux groupes armés terroristes. (GAT). Il a cependant insisté sur le fait que « la mission n’était pas achevée », avant de rappeler « l’engagement continu à recouvrer et à sécuriser l’intégrité du territoire ». Dans son message, le Président de la transition malienne a aussi rendu hommage aux victimes civiles et militaires tout en rappelant que « cette opération ne vise exclusivement que la sauvegarde de l’unité nationale et de l’indivisibilité du Mali, ainsi que la lutte contre le terrorisme pour assurer la sécurité du territoire ». Pour les jours à venir, il a assuré que les FAMa persévéreront dans leurs interventions, avec le soutien et la confiance totale du vaillant peuple malien. « Dans ces circonstances, la cohésion nationale est une bénédiction supplémentaire pour nos FAMAs », a conclu le Président de la Transition. Peu après ces deux annonces, des appels spontanés à des manifestations de joie pour marquer cette « victoire » ont inondé les réseaux sociaux et des regroupements populaires ont aussitôt été signalés à Bamako et dans plusieurs villes du pays.

Victoire symbolique mais aussi stratégique

Depuis quelques jours, les combats se sont intensifiés aux alentours de Kidal entre les FAMA, soutenus par des instructeurs russes du groupe militaire privée russe Wagner, et la coalition des mouvements rebelles et indépendantistes touarègues du CSP-CSD, auxquels se sont joints des groupes armés terroristes (GAT) notamment le JNIM, affilié à Al-Qaeda. C’est d’ailleurs ce dernier qui a pris, il y a quelques jours, le contrôle de l’ancien camp de la Minusma, après le retrait accéléré et précipité des casques bleus dans la région.

En fin de semaine dernière, une importante colonne militaire stationnée depuis début octobre à Anéfis, à environ 110 km au sud, s'était mise en branle en direction de Kidal. Elle a avancé progressivement avec le soutien de moyens aériens ainsi que de combats réguliers ayant fait des dizaines de victimes des deux côtés ainsi que des déplacés civils. Kidal est une ville stratégique du nord Mali, une région qui est depuis des années, le théâtre de divers conflits entre différents protagonistes notamment l’armée régulière, les mouvements rebelles et indépendantistes ainsi que les groupes terroristes ou jihadistes et les trafiquants de tout acabit.

Après le retrait, sous pression des autorités maliennes de transition, de la force française Barkhane puis celui cette année, et en cours, des casques bleus de la Minusma, l’escalade des violences s’est amplifiée suite à l’opération déclenchée par l’armée malienne pour le contrôle de l’ensemble du territoire nationales et principalement, la reprise des différents camps militaires, ce à quoi s’opposent les mouvements rebelles alors que les groupes terroristes tentent d’étendre leur emprise dans ces zones.

La Minusma a quitté son camp de Kidal le 31 octobre et ce mardi 14 novembre, le FAMa viennent d’y faire leur entrée, dix (10) ans presque après avoir quitté après notamment les défaites militaires subies en 2012 et 2014, face aux nombreux groupes indépendantistes et jihadistes qui depuis avaient mis la zone sous coupe réglée. Pour les FAMa, cette reconquête annoncée depuis longtemps et désespérément attendue à Bamako, sonne comme une revanche…

A.Y. Barma (actuniger.com)



Commentaires

4
Lilwayne
8 mois ya
Bravo
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
4
IB
8 mois ya
BONNE CHANCE POUR LA SUITE
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
4
Bagobiri
8 mois ya
Big up! Big up! Big up! Hourrah! Hourrah! Hourrah!
Les FAMa ont tordu le coup au projet machiavélique des puissances occidentales, françaises en particulier, de diviser le Mali afin d'exploiter les richesses minières du nord du pays avec leurs alliés, les terroristes renégats du CSP-CSD, alliés aux terroristes de Al Qaida et de l'EIGS.
Il n'y a aucune différence, ni de fonds ni de forme, entre les premiers et les seconds. Tous ces groupes sont des créations et des émanations des puissances otaniennes, occidentales et étatsuniennes. Maudits soient-ils.
Like J'aime like love haha 6 Répondre | Signaler ce commentaire
3
Soundjata
8 mois ya
Quand on veut, on peut.
Like J'aime like 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Halo
8 mois ya
Bravo big up
Like J'aime like 2 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Vive AES
8 mois ya
Felicitations au Mali qui recouvre son territoire perdu 10 ans auparavant. A present, il faut surveiller l'Algerie comme du lait sur le feu car tous les terroristes qui y etaient se sont replies vers ce pays frere qui ne rassure pas toujours. Les effets positifs de la chute du principal soutien des terroristes commencent a se manifester sur le terrain. Dieu merci
Like J'aime like 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Mohamed AG Ahmed
8 mois ya
Bon courage et bonne chance vraiment
Rien n'est impossible
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
oumbili souley
8 mois ya
EX CELLENTTRAVAIL LE FAMA LA VICTOIRE EST AVEC VOUS .QU'allah assi grands demons de france, d'amerique de l'israel ,OH ALLAH ACCste le Mali; le Niger,le Bourkina et le peuple palestinien conre cesORDE AUX MILITAIRES NIGERIENS la chance et la force DE COUPEtR LA ROUTE A ROUS CES MAFLRAS . Qu'ils AFFLIGENT UNE LOURDE PERTE A TOUS CES BANDITS SANS CONSCIENCE QUI EMPECHENT NOTRE POPULATION A VIVRE DANS LA JOIE PAIX ET SECURITE
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
oumbili souley
8 mois ya
nous sommes de coeur avec vous et nous souhaitons les fama et nous apportons mains fortes à nos FDS du Niger qui sont dans un combats sans merci avec les ennemis et nous attendons d'eux un DIFFA, un TYLLABERIE, un TAHOUA, AGADEZ libre où tout le monde peut circuler librement et dormire en plein desert sans se soucier d'etre reveiller par un quelconque demon
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Ministries @ AMH
8 mois ya
Bravo nous sommes avec vous et nous souhaitons que DIEU vous accompagne,vive l AES unis et fort tous ensemble nous vaincrons.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Malam
8 mois ya
Une grave chienmbe monumentale !!!!
rie!!! Vous êtes ABSOLUMEN imbéciles en plus d'être iimbeclrds
VOS AMis islamo-na Arco
Bidon les amis
Zéro zéro !!!!!
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Malam
8 mois ya
Vous êtes entourés ày ay Bora ,!!! Fais gaffe deux!!!!
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Buzzouzou
8 mois ya
C est Wagner qui a vaincu les jihadistes donc bravo a Wagner , maintenant il faut gérer les jihadistes et les battre a gao Menika ,et Tombouctou qui sont d après les informations encerclez par les jihadistes . La guerre n est pas fini . Nous devons pas aussi offrir l or du Mali a Wagner . Remplacer le choléra (français) par le diabète (russe ). Vive le générale Tiani .
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Buzzouzou
8 mois ya
Si les forces du Mali ,du Niger et du Burkina s unissent ils mettrons fin a toute cette violence jihadistes. Mais nos braves généraux doivent combattre tte forme d impérialisme français et autres .
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
*Nigériens*
8 mois ya
Avec 8 ans de présence, Barkane n'a pas pu chasser les terroristes.
Avec moins 1 ans de présence l'armée malienne a pris le contrôle de leur territoire.
Vive l'armée malienne vive les FAMAS
Vive Le Président Hassimi Goita

Abbas les présidents corrompus, alliés des Français qui ont détruits nos pays.
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2555 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
564 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
358 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
503 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
395 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
382 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2286 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages