lundi 26 septembre 2022

2805 lecteurs en ligne -

fraren

Burkina Faso: voici ce que les chefs d'état de la CEDEAO ont décidé à l'issue de leur sommet extraordinaire

Sommet virtuel cedeao 28 01 2022

Communiqué final du Sommet Extraordinaire de la Conférence Des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO sur la Situation Politique au Burkina Faso

 

COMMUNIQUE FINAL

  1. La Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté

économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est réunie en session extraordinaire, par visioconférence, le 28 janvier 2022, sous la présidence de S.E.M. Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, Président de la République du Ghana et Président en exercice de la Conférence.

  1. Cette session extraordinaire a été convoquée à l’effet d’examiner les évolutions politiques au Burkina Faso, suite au coup d’Etat survenu dans ce pays le 24 janvier 2022, qui a renversé le gouvernement démocratiquement élu de S.E.M. Roch Marc Christian Kaboré.
  1. Etaient présents à ce Sommet, les Chefs d’Etat et de Gouvernement ciaprès, ou leurs représentants dûment mandatés :
  • S.E.M. Patrice TALON, Président de la République du Bénin ;
  • S.E.M. Jose Maria NEVES, Président de la République du Cabo Verde ;
  • S.E.M. Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire ;
  • S.E.M. Adama BARROW, Président de la République de Gambie ;
  • S.E.M. Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, Président de la République du Ghana ;
  • S.E.M. Umaro Sissoco EMBALO, Président de la République de Guinée Bissau ;
  • S.E.M. George Manneh WEAH, Président de la République du Liberia;
  • S.E.M. Muhammadu BUHARI, Président de la République fédérale du Nigeria ;
  • S.E.M. Mohamed BAZOUM, Président de la République du Niger ;
  • S.E.M. Julius Maada BIO, Président de la République de Sierra Leone ;
  • S.E.M. Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise ;
  • S.E.M. Sidiki Kaba, Ministre des Forces Armées, République du Sénégal.
  1. Ont également assisté à cette Session :
  • S.E.M. Moussa Faki, Président de la Commission de l’Union Africaine ;
  • S.E.M. Jean-Claude Kassi BROU, Président de la Commission de la CEDEAO;
  • S.E.M. Mahamat Saleh ANNADIF, Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS) ;
  • S.E.M. Abdoulaye DIOP, Président de la Commission de l’UEMOA.
  1. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont pris note du mémorandum relatif à la situation politique au Burkina Faso, présenté par S.E.M. Jean-Claude Kassi BROU, Président de la Commission de la CEDEAO. La Conférence a salué la qualité du rapport et pris note des recommandations qui y sont formulées.
  2. La Conférence condamne fermement ce coup d'Etat et exprime sa profonde préoccupation face à la résurgence des putschs militaires dans la région, suite à ceux perpétrés au Mali le 18 août 2020, en Guinée, le 5 septembre 2021 et au Burkina Faso, le 24 janvier 2022. Le coup de force au Burkina Faso a été effectué en faisant en sorte d’obtenir sous la contrainte la démission du Président Roch Marc Christian Kaboré.
  1. La Conférence réaffirme son engagement total en faveur du principe de la tolérance zéro pour l’accession au pouvoir par des moyens anticonstitutionnels, tel qu’édicté dans le Protocole additionnel de 2001 de la CEDEAO, relatif à la Démocratie et la Bonne gouvernance. Par ailleurs, la Conférence :
  2. exige la libération immédiate et la protection du Président Roch Marc Christian Kaboré et de tous les autres détenus politiques ;
  1. décide de suspendre le Burkina de toutes les Institutions de la CEDEAO ;
  2. exige le rétablissement immédiat de l’ordre constitutionnel par les militaires, en les engageant à se conformer à l’esprit républicain et s’en tenir à leur rôle de préservation de l’intégrité territoriale du pays ;
  3. charge le Comité des Chefs d’Etat-major (CCEM) de déployer sans délai une mission au Burkina Faso pour mener des consultations avec les dirigeants militaires et faire l’évaluation de la situation sécuritaire dans le pays en vue de soumettre un rapport à la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement ;
  4. charge également la Commission d’organiser le déploiement au Burkina Faso, le 31 janvier 2022, d’une mission ministérielle de la CEDEAO dirigée par la Présidente du Conseil des ministres pour évaluer la situation politique et soumettre un rapport à la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement.

Le Représentant Spécial des Nations Unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel, ainsi que l’Union Africaine participeront à cette mission.

  1. La Conférence a suivi un compte rendu sur les dernières évolutions de la situation politique au Mali et en Guinée.
  2. La Conférence invite la Commission à finaliser les travaux en cours portant sur la révision du Protocole sur la Démocratie et la Bonne gouvernance.
  3. Elle décide de convoquer un Sommet extraordinaire le 3 février 2022, à Accra, Ghana, pour faire le point de la situation au Burkina, en Guinée et au Mali.
  4. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement expriment leur profonde gratitude à S.E.M. Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, Président de la République du Ghana et Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, pour le leadership exemplaire dont il a fait preuve en vue d’assurer la réussite de ce Sommet.

Fait le 28 janvier 2022

LA CONFERENCE

 

.

Commentaires  

-6 #1 TOTO A DIT 29-01-2022 00:32
;-) :-* TOTO A DIT dit OOOOOOOOOO, , il ne faut pas suspendre le Burkina de toutes les Institutions de la C'EST DAOH, il faut rayer le Burkina, le Mali , la Guinée de la carte du monde .... :P :P
Citer | Signaler à l’administrateur
-10 #2 TOTO A DIT 29-01-2022 00:53
Quand Faure Gnassingbé fait un léger remaniement dans l’armée après le coup d’Etat au Faso et que TOTO A DIT partage, aller à la ligne reste un choix..
Les autorités togolaises ont procédé à un remaniement de l’armée du Togo dans un contexte où des coups d’Etat de déroulent dans la sous région et surtout le tout dernier dans un pays voisin.

Avec la résurgence des coups d’Etat militaires dans la sous-région ouest africaine, le président togolais a décidé de procéder à un remaniement au sein de son armée. Selon les informations, Faure Gnassingbé fait un changement à la tête du 3e régiment d’infanterie des Forces armées togolaises dont la base est à Témedja dans le nord du pays (FAT).

Dans un décret présidentielle du 26 janvier 2022, le colonel Takougnadi Alognim a été remplacé par le lieutenant-colonel N’Gowaki Kadanga, à la tête de cette unité de l’armée. Un changement stratégique ? On ne saurait le dire. Cependant, il est à noter que ce remaniement intervient quelques jours seulement après le coup d’Etat survenu au Burkina Faso voisin du Togo. La proximité des deux événements dans le timing laisse penser que le président togolais redoute une situation similaire dans son pays.
La frontière entre le Burkina Faso et le Togo est une frontière terrestre internationale continue longue de 126 kilomètres, qui sépare le territoire du Burkina Faso et celui du Togo.
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #3 Soundourkou 29-01-2022 08:16
Etaient présents à ce Sommet, les Chefs d’Etat et de Gouvernement ci-après, ou leurs représentants dûment mandatés :
● S.E.M. ...
● S.E.M. Mohamed BAZOUM, Président de la République du Niger et Envoye Special de Macron ;
...
● S.E.M. Sidiki Kaba, Ministre des Forces Armées, République du Sénégal.

Macky Sall ne s'est toujours pas remis de sa deroute electorale pour accorder quelques minutes a cette causerie des enfants gates des republiques bananieres de l'espace cedeao.
Citer | Signaler à l’administrateur
-8 #4 Takalka 29-01-2022 10:36
Oui CEDEAO en déconfiture programmée.
Continue à siffler et à suspendre jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien à suspendre par défaut de qorum en ton sein.
En quoi Faire est-il élu démocratiquement ?
Qu'en est-il du cas de Bazoum avec ses trois certificats de nationalité assortis d'un hold-up machiaveliquement orchestré par Charlie le guru de la secte rose des voleurs de deniers publics et de violeurs de textes de la République. Ah ce Charlie! L'homme au baroud d'honneur pour accoucher des élections tropicalisées.
Que dire de Ouattara avec la disparition mystérieuse de ses deux premiers ministres pour concocter après un troisième mandat anticonstitutionnel.
Et ce Talon qui élimine ses adversaires politiques pour se frayer un boulevard.
Quand à Macky, il s'est créé le même boulevard en emprisonnant le Maire de Dakar, un adversaire de taille et a empêché à Karim Wade de se porter candidat.
Le pire c'est le cas des anglophones qui ont perdu leur pragmatisme, leur perspicacité et se révèlent déboussolés et suivistes.
Une CEDEAO aux abois comme un [mot censuré] enragé qui mord à tout-venant. Les sanctions, une arme de gens faibles.
La force d'attente là, elle est où. Non mais c'est ridicule et c'est rigolo. Que de décisions irreflechies, inintelligibles. A quoi sert tout ce pannel de conseillers techniques et politiques pour cadrer les cancres.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #5 Takalka 29-01-2022 10:39
Lire En quoi Faure Eyadema...
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #6 HARAKA GURI 29-01-2022 12:13
"On ne peut pas rester au Mali à n'importe quel prix": la France s'interroge sur sa présence militaire

C'est vtai, la france va partir mais les Maliens doivent savoir que a moins que le Nord et le Sud soient unis, cette derniere s'arrangera pour creer un probleme encore plus grand que le terrorisme actuel a savoir la guerre ethnique! alors soyons vigilants
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #7 Hum 29-01-2022 12:49
Pourquoi en vidéo conférence ? Vous êtes même pas des garçons pourquoi ne pas réunir à Accra?
Ah je vois personne ne veut être le prochain à être retiré du club surtout en étant à l extérieur.
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #8 Nigérien 29-01-2022 14:56
Tes des incapables au services de la France, des terroristes et des autres ennemies de l’Afrique noire. Aucun d’entre vous n’est réellement élu par son peuple. Dégager tas des lâches!
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #9 Yubi 29-01-2022 18:26
@#6HARAKA GURI
L'essentiel est que la France s'en aille. Le reste ça se gère entre africains. Le Nord et le Sud cohabite depuis des siècles. C'est immixtion de cette France dans les relations ancestrales entre africains qui sème le bordel. C'est qui utilise la politique de la division pour mieux régner au profit de ses intérêts et au détriment de ceux des Maliens.
Ne soyez pas de ces africains collabo qui vendent leur âmes pour les blancs et trahir leurs frères.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #10 TOTO A DIT 29-01-2022 22:29
8) :-* Quand acculé et dos au mur, Kaboré disait :
... "Je ne suis pas venu en politique pour faire couler le sang "..... d'aucuns sont prêts à faire couler le sang de tous les Nigeriens pourvu qu'ils jouissent des privilèges de la voiture ..,et parmi ces aucuns , ce vaurien de Issou Fou se retrouve.... Combien de sang de Nigériens a t il les mains entachées avec... Insensible , I s'en fiche éperdument.... Quand TOTO A DIT partage aller à la ligne reste un choix...

Lors de la réunion à huis-clos des chefs de la CEDEAO, une fuite audio dans laquelle on entend Alassane Ouattara expliquer aux chefs d'Etat sa dernière conversation dans les dernières heures ultimes de Roch Kaboré au pouvoir .
Roch Kaboré selon la transcription informait Ouattara de son intention à jeter l'éponge car la situation était intenable .

Alassane Ouattara révèle qu'il a déconseillé en vain le président Kaboré à démissionner .

Ouattara dans l'audio dit qu'il lui a recommandé de jouer avec le temps en attendant qu'il mobilise les chefs d'Etat . (VOUS AVEZ BIEN LU!....JOUER AVEC LE TRMPD EN ATTENDANT LA MOBILISATION DES CRÉTINS D'ÉTAT ... rajout de TOTO A DIT)

La réponse de Roch a été sans appel "Je démissionne je suis protégé par une poignée de militaires ma résidence est encerclée par les mutins

" il poursuit "Je ne suis pas venu en politique pour faire couler le sang " ... rapporte Alassane Ouattara..
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #11 TOTO A DIT 29-01-2022 22:30
Suite et fin
au huis-clos du sommet extraordinaire des dirigeants de la CEDEAO.

C'est d'autant plus embarrassant que nul ne comprend comment une fuite de communication d'un dirigeant en plein huis-clos se retrouve sur la place publique .
Le mystère reste entier car selon nos sources ,la CEDEAO et la présidence ivoirienne se trouvent très embarrassées
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #12 Alasko34 30-01-2022 07:38
Mon souhait c est de voir un Niger libre et heureux. Un Niger où les Nigériens n ont pas besoin de voyager pour réussir. Un Niger de paix et de succès. Il est temps qu’on se réveille pour défendre cette nation, notre souveraineté est plus fort que ces amateurs qui nous gouvernent. Ils sont venus de nul part. Voir la vie quotidienne, le pays est décevant, on est prêt pour des vrais dirigeants qui ont du pathétisme pour notre pays. Ces gens on faillît et il est temps d opter pour un changement!
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #13 Dan Touknous 30-01-2022 08:38
#10 TOTO A DIT 29-01-2022 21:29
8) :-* Quand acculé et dos au mur, Kaboré disait :
... "Je ne suis pas venu en politique pour faire couler le sang "..... d'aucuns sont prêts à faire couler le sang de tous les Nigeriens pourvu qu'ils jouissent des privilèges de la voiture ..,et parmi ces aucuns , ce vaurien de Issou Fou se retrouve.... Combien de sang de Nigériens a t il les mains entachées avec... Insensible , I s'en fiche éperdument.... Quand TOTO A DIT partage aller à la ligne reste un choix...]

Issou Fou est la malediction que Dieu a jete sur nous pour nous punir de nos peches.
Issou Fou est un etre maudit et le plus malheureux aujourd'hui de tous les nigeriens. Il vit dans l'anxiete totale en se demandant quand est ce que son avatar va tomber ouvrant la voie a la justice pour le Niger qu'il a trahi et pour tous les nigeriens qu'il a rendu malheureux a cause de sa mal gouvernance.
issou fou ne connaitra jamais la paix et finira sa miserable existance malheureux. Just a matter of time.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #14 Cabascabo 30-01-2022 08:42
#12 Alasko34 30-01-2022 06:38
Mon souhait c est de voir un Niger libre et heureux.

Helas, y'a un prix a payer pour réaliser ce souhait mais que les lâches, hypocrites nigériens ne sont pas prêts a payer pour ça. Alors, qu'ils continuent de végéter dans leur misérable existence.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com