dimanche 2 octobre 2022

3133 lecteurs en ligne -

fraren

Coup d’état au Burkina : la Cédéao condamne l’action des militaires, un sommet extraordinaire des chefs d’Etat prévu les prochains jours

OFFICIEL PDT JCK BROU

Dans un nouveau communiqué publié ce mardi 25 janvier 2022, la Commission de la  CEDEAO a noté que, malgré les appels de la communauté régionale et internationale au calme et au respect de la légalité constitutionnelle, la situation au Burkina Faso s’est finalement traduite par un coup d’Etat militaire le lundi 24 janvier 2022. Tout en condamnant « fermement ce coup des forces des militaires », la Commission a annoncé la convocation dans les prochains jours, d’un Sommet extraordinaire des chefs d’Etat pour examiner la situation.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Dans son communiqué, la Commission de la Cédéao a fait cas de la démission « obtenue sous la menace », du Président Roch Marc Christian Kaboré.  Elle a estimé que ce coup de force des militaires constitue, « un recul démocratique majeur pour le Burkina Faso».

La veille déjà, alors que la situation était encore confuse à Ouagadougou,  la Cédéao avait dans un communiqué mis en garde contre la prise du pouvoir par les militaires, indiquant que cet acte d’une « extrême gravité » ne saurait être toléré au regard des dispositions réglementaires de l’organisation régionale.

Condamnations en série

Depuis l’annonce, lundi en fin de journée, de la prise de pouvoir par une junte militaire qui a pris le nom de Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR), les messages de condamnations de principe de  la communauté internationale se suivent. C’est le cas de l’Union africaine (UA), de l’Union européenne (UE) ainsi que des Etats-Unis d’Amérique. Ce mardi, le président français, Emmanuel Macron, ainsi que le Président Tchadien, Mahatma Deby, également Président en exercice du G5 Sahel, dont le Burkina est membre, ont tous condamné cette remise en cause de l’ordre constitutionnel avant d’appeler les nouvelles autorités à garantir l’intégrité physique du Président déchu ainsi que des autres personnalités interpellées.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

.

Commentaires  

-2 #1 Patriot 25-01-2022 16:30
Continuez avec vos sommets. Un à un vous allez tomber. Ils sont ou quand on massacre les civils. Sortez les guillotines!
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #2 TOTO A DIT 25-01-2022 17:46
8) :-* "ce coup de force des militaires constitue, « un recul démocratique majeur pour le Burkina Faso" :o :o
De qui se moque ces Crétins d'Etat...?

Un coup de force des civils par le tripatouillage de 3eme mandat pour s'accrocher au pouvoir n'est ce pas un recul démocratique?

Quand le connard d'Ado faisait son coup d'État institutionnel ou putsch constitutionnel par son illégitime , illégal , anticonstitutionnel, frauduleux, hors la loi n'est ce pas un recul de la démocratie ?
Idem pour Alfa Condé , déposé...

En dehors de chefs d'état anglophones tels Buhari ou Akufo , lequel de chefs de TAS francoCON , peut oser donner une morale en démocratie....
Au moins pour le cas de Kaboré au Faso , l'on peut dire que les élections se sont passées en fair play,
Le salaud de Ado n'a pas droit au chapitre...
Faure Gnassingbé n'est que jeune doyen de n mandats perpétuant une monarchie
BOUZOUM avec son parjure, faux serment, violation de serment de pas un , deux mais 3 certificats de nationalité, deux avec des numéros différents et le 3eme sans numéro, rien que pour cette turpide dans les démocraties ou la loi reste force de loi , doit être mis au gnouf,..il est UNFIT comme disent les Anglais pour être candidat à plus forte justifier un score de 103 % , la où même les ânes et les poules ont voté....

Itno Mahamat est dans le même bateau que les militaires..
Qui donc peut oser parler de recul en MANGECRATIE ?
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #3 Moussa 25-01-2022 17:51
Mahatma Deby ? :D :lol: :lol: :lol: :lol: :D :D :D :D
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #4 Hum 25-01-2022 19:27
Continuez à faire vos sommets ou bas-mets dans tous les cas Macron a affirmé qu’il y aura d autres coups d état, donc on verra le prochain victime juste après votre sois disant sommets.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #5 Verite 25-01-2022 20:31
Ils n'auront d'autre choix que de reconduire la batterie de sanctions contre le Mali d'Assimi Goita.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #6 Nigérien 26-01-2022 02:32
Ces badauds et lâches vont avoir leur réunion bidon pour se consoler entre lâches et incompétents. Tas des traîtres!
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #7 Sani Saley 26-01-2022 02:35
Plus de 10 ans qu’on massacres les civiles et parfois ces des villages entier qu’on massacre mais ils n’ont jamais convoqué un sommet extraordinaire. Mais comme un de leurs à été bouté, c’est maintenant qu’ils vont nous embêter avec leur sommet. Tas des incompétents.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #8 Tahidr 26-01-2022 07:05
@#7
Bien vu. En plus lorsqu'ils évoquent les forces d'attente. Où étaient ces forces lorsque des bandits massacrent des villages.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #9 Tahidr 26-01-2022 07:16
CEDEAO en délires. Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse.
Des faussaires, des voleurs de suffrages du peuple, des figurants, des tripatouilleurs des règles de jeux démocratiques qui s'associent à un rejeton dynastique des Yassimbé pour donner pour évoquer la démocratie.
C'est le monde à l'envers.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #10 Tahidr 26-01-2022 07:16
CEDEAO en délires. Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse.
Des faussaires, des voleurs de suffrages du peuple, des figurants, des tripatouilleurs des règles de jeux démocratiques qui s'associent à un rejeton dynastique des Yassimbé pour donner pour évoquer la démocratie.
C'est le monde à l'envers.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 Blackmarket 26-01-2022 10:21
Je crois que d'ici peu il n'y aura plus que des militaires qui siègeront aux sommets de la CEDEAO :D
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 TOTO A DIT 26-01-2022 12:34
Quand LEvgueni Prigojine, un ami et réputé proche de Vladimir Poutine, rentre dans la danse et que TOTO A DIT partage, aller à la ligne reste un choix .....

« Tous ces soi-disant coups d’Etat sont dus au fait que l’Occident essaie de gouverner les Etats et de supprimer leurs priorités nationales, d’imposer des valeurs étrangères aux Africains, parfois en se moquant clairement d’eux », a déclaré M. Prigojine dans un commentaire publié sur le réseau social russe VK par sa société, Concord.

« Il n’est pas surprenant que de nombreux Etats africains cherchent à se libérer. Cela se produit parce que l’Occident essaie de maintenir la population de ces pays dans un état semi-animal », a encore assuré le sulfureux homme d’affaires.

Saluant le putsch des militaires au Burkina Faso, M. Prigojine a estimé qu’un « nouveau mouvement de libération » a actuellement lieu en Afrique, ainsi qu’une « nouvelle ère de décolonisation ».
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #13 HARAKA GURI 26-01-2022 18:05
Coup d’état au Burkina : la Cédéao condamne l’action des militaires?

CE N 'EST QUE LE DEBUT CAR LES COUPS D ETATS N'ONT FIT QUE COMMENCER! IL RESTE NCORE 3 PAYS SUR LA LISTE!!! :lol: :lol: :lol: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com