NITA Fond Site Web 675 x 240

classe vide photo Afp

Un grand nombre d’enfants ont été kidnappés par des hommes armés dans une école coranique dans le centre-nord du Nigeria, pays où les enlèvements de masse se multiplient, ont rapporté dimanche les autorités et des habitants.

 

Zeyna commission0

« Un nombre encore incertain d’élèves de l’école islamique Salihu Tanko ont été enlevés avec des passagers d’un bus » après l’attaque par des hommes armés de leur école, a fait savoir le gouvernement de l’État nigérian du Niger sur son compte Twitter.  

« Les ravisseurs ont relâché onze enfants, qui étaient trop petits pour marcher », a indiqué le gouvernement, qui dénonce cet évènement « malencontreux » et la hausse des kidnappings contre rançon à travers le centre et le nord du pays le plus peuplé d’Afrique.  

L’école coranique Salihu Tanko enregistrait environ 200 enfants au moment de l’attaque, mais plusieurs ont réussi à s’enfuir, a fait savoir l’un des dirigeants, qui souhaite garder l’anonymat pour sa sécurité.  

« Au début ils ont pris plus de cent élèves, mais après ils ont laissé ceux qu’ils considéraient trop petits, ceux entre 4 et 12 ans », a-t-il confié à l’AFP, ajoutant qu’il n’avait pas de chiffres précis du nombre d’enfants kidnappés.

Ce nouveau kidnapping survient au lendemain de la libération de 14 étudiants dans l’État de Kaduna (nord), après 40 jours de détention.  

Cinq étudiants avaient été exécutés par leurs ravisseurs dans les jours qui ont suivi leur kidnapping pour faire pression sur les familles et contraindre le gouvernement à payer une rançon.  

Dans la presse locale, des familles ont assuré avoir dû payer 180 millions de nairas (357 000 euros) au total pour retrouver leurs enfants.

Ces bandes armées, dont les membres sont communément appelés « bandits » dans cette région, terrorisent les populations dans le centre-ouest et le nord-ouest du Nigeria, pillant des villages, volant le bétail et menant des enlèvements de masse contre rançon.  

Depuis plusieurs mois, ces bandits se livrent essentiellement à des kidnappings de masse visant les établissements scolaires : 730 enfants et adolescents ont déjà été enlevés depuis décembre 2020.

AGENCE FRANCE-PRESSE

 



Commentaires

1
Sam
2 années ya
Bis repetita.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Omar
2 années ya
L'Afrique mon Afrique. Continent sombre plein d'incomp
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2068 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
532 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
330 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
477 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
363 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages